background preloader

Paywall mobile

Paywall mobile
International + VIDEOS Le chef de l'Etat a accueilli à Villacoublay les quatre ex-otages français Didier François, Edouard Elias, Pierre Torres et Nicolas Hénin. Le premier a brièvement pris la parole. "On n'a jamais douté", a-t-il assuré. Quatre hommes habitués aux terrains minés Les journalistes et photographes libérés samedi après dix mois de détention en Syrie partagent professionnalisme et bonne connaissance des terrains dangereux.

http://www.lesechos.fr/

Related:  Sciences de l'éducationJournalistes et blogueursLivre numérique & PNBMAN 36 - Prospective sur l'entreprise de demainEntreprise libérée

L’avenir est-il à l’antidisciplinarité Nous vivons dans un monde plus interconnecté que jamais et toujours plus complexe, rappelle Sophie Lamparter (@sophielamparter), responsable de l’équipe interdisciplinaire et directrice associée de Swissnex San Francisco, une agence publique privée qui tisse des partenariats entre entreprises suisses et américaines dans le domaine de la science, de la technologie, de l’art et de l’innovation, en introduisant la 3e session de la 11e édition de la conférence Lift à Genève. Pour relever cette complexité, il nous faut devenir plus intelligents de manière exponentielle et collectivement, à la manière des essaims d’oiseaux qui parcourent les cieux. Encore nous faut-il des perspectives, des savoir-faire, des expériences et adopter des approches multidisciplinaires. Pour cela, il nous faut des gens qui nous apprennent à dépasser le cadre de leur propre discipline pour nous aider à voir la grande image, le grand dessin.

Syndicats et associations de journalistes Syndicats Syndicat national des journalistes (SNJ) : 33, rue du Louvre, 75002 Paris, tél. : 01-42-36-84-23, fax : 01-45-08-80-33. Syndicat national des journalistes CGT : 263, rue de Paris, case 570, 93514 Montreuil cedex, tél. : 01-48-18-81-78, fax : 01-48-51-58-08. Le rapport Reda expliqué Télécharger le rapport Les dispositions de la directive InfoSoc de 2001 n’ont pas permis l’adaptation nécessaire à l’augmentation des échanges culturels transfrontaliers facilités par Internet. Le régime actuel du droit d’auteur et de droits voisins freine les échanges de savoir et de culture transfrontières. Les entreprises seront-elles à l'avenir toutes interconnectées ? Avec le numérique, les entreprises tissent plus de liens entres elles. Si, par le passé, les sociétés étaient simplement habituées à n'avoir que des relations avec leurs fournisseurs ou leurs clients, elles sont désormais contraintes de s'ouvrir pour récupérer et partager des informations avec des acteurs nouveaux. C'est par exemple le cas de tous les grands groupes qui collaborent avec des startups pour développer des business innovants.

Peut-on motiver sans récompenser? 4 pistes efficaces Vous souvenez-vous de notre article sur les récompenses et la gamification paru il y a quelques semaines? De nombreux commentaires y ont été apporté, et notamment cette question récurrente : si récompenser était une très mauvaise idée, comment faire alors pour motiver sans? Comme présenté dans le précédent article, des expériences comparatives ont été menées, et à chaque fois que l’on utilisait des récompenses pour une tâche créative et / ou intellectuelle, celle-ci était toujours moins bien effectuée que si aucune récompense n’était promise. Les récompenses, argent, médaille, points, n’entraînent pas une motivation mais une stimulation qui ne parvient in fine pas à motiver la personne. La stimulation vient de l’extérieur, alors que la motivation vient, elle, directement de l’individu. Les 7 défauts de la carotte et du bâton :

Décryptage des «Recommandations pour une diffusion du livre numérique en bibliothèque publique» Pas de prise de parole, pas de mines réjouies, à peine une photo… Force est de constater que les associations de bibliothécaires territoriaux n’ont approuvé que du bout des lèvres le texte qu’elles ont pourtant cosigné le 8 décembre, en clôture des Assise des bibliothèques, avec la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, les représentants des écrivains, des éditeurs, des libraires, des diffuseurs de loisirs culturels et la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (1). Intitulé « Douze recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques », ce document a été salué par Fleur Pellerin comme un « acte fondateur ». Un qualificatif, que les professionnels de la lecture publique sont loin de partager, même si leurs associations ont réussi à « faire bouger les lignes » lors des négociations des derniers mois. Gain de cause – Les bibliothécaires ont manifestement obtenu gain de cause sur plusieurs points : Focus

Aldous Huxley: "Je suis terrifié de voir mes prophéties réalisées" Que nous dit le passé de notre futur, ou plutôt de notre présent ? A l’occasion de l’exposition Une brève histoire de l’avenir, qui s’ouvre ce lundi 24 septembre au Louvre, la série Mémoires Vives vous propose de réécouter comment, il y a de cela 30 à 70 ans, nos prédécesseurs envisageaient le futur. J'avais projeté ce monde nouveau à une distance de six siècles, et je me trouve assez terrifié de me rendre compte que beaucoup de ces prophéties se sont réalisées en une seule génération.

Donner du sens au travail: le défi des entreprises engagées L'écosystème Changer le monde n'est plus une utopie dès lors que les entreprises prennent conscience des impacts sociaux et environnementaux de leurs activités. Continuer à gérer une entreprise sans tenir compte de cette dimension, ce serait condamner son existence, analyse le PDG d'un géant mondial du textile qui a su réduire ses rejets de 88%, sa consommation d'eau de 84%, ses dépenses d'énergie de 47%, etc. Le long terme Compenser le bilan carbone par des programmes de reforestation sur plusieurs décennies et réduire certains coûts de production pour intégrer des innovations socio environnementales au coeur des métiers de l'entreprise : autant de pistes suivies par un grand groupe hôtelier. Résultat : un arbre planté pour 5 serviettes lavées!

Co-construction du savoir : une nouvelle façon d’apprendre et d’enseigner En réalité, cette dichotomie entre l’apprentissage et la co-construction, c’est-à-dire entre la simple mémorisation d’une référence stable et la construction d’une nouvelle référence provisoire traverse l’ensemble du champ culturel et des méthodes associées de transmission. De la même façon que le musée se situerait plutôt du côté de l’apprentissage, puisqu’il repose sur des références existantes et historiquement légitimées, la performance artistique se situerait davantage du côté de la co-construction, puisque la nouveauté absolue de la référence ou l’absence de référence elle-même sont constitutifs de la performance. Dans le même esprit, l’enseignement traditionnel – qui continue de privilégier des pédagogies unidirectionnelles – se situerait logiquement du côté de l’apprentissage, tandis que l’enseignement contemporain – qui privilégie des méthodes actives théorisées notamment par Pestalozzi, Freinet et Montessori – se situerait davantage du côté de la co-construction.

Comment identifier et suivre les influenceurs sur le web ? Véritables chevilles ouvrières du web 2.0, les "influenceurs" font la pluie et le beau temps sur internet : billets ravageurs, expertises et avis qui font autorité, générations de nouvelles tendances... Qu'ils soient blogueurs ou membres actifs de réseaux sociaux, leur avis compte et modifie de plus en plus le comportement de leur communauté de "suiveurs". A l'heure où les interactions entre plateformes communautaires amplifient leur pouvoir, les entreprises doivent prendre en compte et analyser leurs interventions, et ce à plusieurs niveaux de leurs activités : marketing, relations clients, suivi de leur e-réputation, etc.

Livre numérique en bibliothèque : une démission de la politique de lecture publique Lundi dernier en conclusion des Assises des bibliothèques organisées à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, la Ministre de la Culture Fleur Pellerin a annoncé la signature d’un protocole d’accord entre l’État, les bibliothèques, les éditeurs, les auteurs, les libraires et les élus culturels concernant la « diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques« . Ce texte qui prend la forme de 12 recommandations a été publié le lendemain sur le site de l’ABF, accompagné d’un communiqué où l’association annonce qu’elle a accepté de le signer, mais en prenant assez nettement ses distances. L’ABF déplore notamment que seule la voie contractuelle soit ouverte aux bibliothèque, les pouvoirs publics ayant renoncé à adapter le cadre législatif en vigueur. Fleur Pellerin dans son discours de clôture des Assises avait pourtant affirmé que cet accord constituait « l’acte fondateur du prêt numérique en bibliothèque » et le « fruit d’une démarche pionnière en Europe ».

Entreprise libérée : à la libération, on rase gratis Au-delà des difficultés liées à ce que certains appellent la « crise du travail », du sens du travail, de sa ou ses finalités et des dérives que tout le monde constate, la mode de l’entreprise libérée apporte des réponses qui semblent artificielles tant sur le plan de l’éthique que de la performance économique et sociale. À y regarder de plus près, ce mouvement que l’on nous présente comme étant en rupture d’avec l’approche taylorienne et l’organisation scientifique du travail (OST) peut, sous certains aspects, apparaître comme une simple évolution de celle-ci. L’article publié sur Parlons RH relatif aux impostures de l’entreprise libérée a provoqué quelques centaines de réactions, ouvert la voix (e) à d’autres prises de position, permis a quelques « opprimés » de l’entreprise libérée de s’exprimer et généré de nombreux articles de qualité… Je retiens de tout cela que la position exprimée, c’est-à-dire une vision critique de la mode de l’entreprise libérée, n’est pas si minoritaire.

Quel nouveau modèle pour le travail à l'ère numérique ? C'est une certitude : demain, le marché du travail sera très différent de celui que nous avons connu. Du recrutement à l'organisation même de la production, la révolution digitale fait éclater le modèle actuel. Mais pour aller où ? Vers quoi ? Classe média : frise chronologique collaborative des médias Il s’agit de réaliser collaborativement une frise chronologique dynamique sur les médias, afin que les élèves sachent situer dans le temps les principales inventions médiatiques (presse, radio, télévision, web) et la législation sur le sujet. Voir la frise dynamique des élèves : Cliquer sur l’image pour visionner la frise dynamique. Et le tableau complété par les élèves (et corrigé par moi-même avant publication). Modalités: discipline : classe média (voir progression 2014-2015)niveau : 5edurée : 1hmatériel : un vidéoprojecteur, ordinateurs, liaison internet, compte gmaillieu : CDI (ou salle informatique)

Accès aux biographies de la Société Générale de Presse via les Echos. Les biographies sont payantes mais les résultats donnent nom et fonction dans le journal. Nombreux critères de recherche. by marcandou Aug 11

Related: