background preloader

Écotourisme

Écotourisme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Tapantí National Park, situé dans la Área de Conservación La Amistad Pacífico, dans la partie sud du Costa Rica. L'écotourisme, que l'on associe au tourisme vert; est une des formes du tourisme durable, plus centrée sur la découverte de la nature (écosystèmes, mais aussi agrosystèmes et tourisme rural), voire d'écologie urbaine (jardins écologiques, Espaces verts écologiques, réserves naturelles urbaines et autres aspects de l'écologie urbaine...). Éléments de définition[modifier | modifier le code] Né il y a une trentaine d’années, le terme d’écotourisme est récent. La définition qu’en donne la TIES (Société Internationale de l’Écotourisme) date de 1991: « L’écotourisme est un voyage responsable dans des environnements naturels où les ressources et le bien-être des populations sont préservés ». Aider à faire prendre conscience de la nécessité de préserver le patrimoine naturel et le patrimoine culturel. Écogite[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cotourisme

Related:  Eco-tourisme au Japon

Les labels de l'écotourisme La pratique de l’écotourisme est appuyée, dans sa recherche de développement durable, par des labels d’écotourisme. Les labels d’écotourisme sont attribués selon des critères stricts et des règles auxquelles les propriétaires doivent se plier. Détenir un label d’écotourisme demande, aujourd’hui un effort conséquent de la part de propriétaire et démontre également son implication dans le développement durable, les économies d’énergie et une philosophie de vie verte. Cependant, à côté des labels prestigieux et sérieux, sévit des ersatz qui décrédibilisent les détenteurs et floue le voyageur. Aussi, voici une petite sélection des labels d’écotourisme qui sont reconnus. La pratique du tourisme responsable demande à pouvoir identifier les hébergements et les communes de qualité qui feront de vos vacances une immersion véritable dans la Planète Ecotourisme.

» Que signifie le tourisme durable pour le client? (Compte rendu de conférence) Dans un sondage mené en 2011 par l’Institut de tourisme de la Lucerne University of Applied Sciences and Arts, en Suisse, auprès de voyageurs de huit pays, les deux tiers des répondants ignoraient quels étaient les produits de tourisme durable. M. Roger Wehrli, responsable de la recherche, a commenté les résultats de cette étude au Congrès ITB Berlin, le 8 mars dernier. Les auteurs de l’étude ont défini cinq profils de touristes selon leur vision du tourisme durable, afin d’évaluer l’importance qu’ils accordent à ces produits.

Labels Les labels se multiplient, certaines entreprises s'autolabellisent. Qui croire ? Comment se répèrer au milieu de tous ces labels censés nous aider à différencier les offres? Voici la liste des labels les plus courants, et leur signification : Chouette Nature : Ce label est issu d'une démarche volontaire de 49 villages vancances Cap France sur les 105 que compte le réseau. Tourisme responsable Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le tourisme responsable, ou tourisme éthique, est un terme qui s'oppose au tourisme de masse englobant plusieurs formes de pratiques de tourisme alternatif ayant pour objectif : le développement économique et l’épanouissement des populations locales, par l'implication dans l'économie locale, une rémunération juste et stable des partenaires, des conditions de travail décentes, des échanges de connaissances et de bonnes pratiques... (tourisme équitable)la préservation à long terme des ressources naturelles, culturelles et sociales (tourisme durable)une rencontre authentique entre les voyageurs et les populations locales (tourisme participatif) Importance économique[modifier | modifier le code]

Tourisme vert. L'écotourisme en France Rédigé par Aurore, le 8 juin 2012, à 16 h 52 min Destination touristique phare dans le monde, la France soigne son offre touristique afin de la rendre la plus compétitive possible. Un challenge difficile à relever en temps de crise même si le secteur semble limiter la casse. Le tourisme responsable, une niche pour vacanciers en quête de valeurs «Lors d’un voyage, un certain pourcentage des recettes ne parvient pas aux autochtones. Je dirais que seules 15-20% des dépenses (des touristes) leur reviennent», explique Philippe Callot, enseignant-chercheur en marketing et tourisme, en marge de ce colloque organisé par la Coalition Internationale pour un Tourisme Responsable. Le commerce équitable avec les habitants locaux est l’une des préoccupations du tourisme responsable, au même titre qu’un meilleur respect des cultures locales et de l’environnement (ressources naturelles...). Ce tourisme est donc l’art de voyager en accord avec les principes du développement durable prônés par les Nations unies. Pourquoi s’en soucier ? D’abord parce que, si le tourisme est une des premières industries de la planète (12% du PIB mondial) et croît rapidement, le secteur n’en est pas moins responsable de 4,6% des émissions globales de gaz à effet de serre, selon les chiffres des Nations unies.

Qu’est ce que le tourisme vert ou écotourisme L’écotourisme ou le tourisme vert est du tourisme responsable en voyageant dans des zones fragiles, vierge, et le plus souvent protégées qui s’efforcent d’être à faible impact et (souvent) à petite échelle (comme une alternative au tourisme de masse). Son but est d’éduquer le voyageur; fournir des fonds pour la conservation écologique; bénéficient directement du développement économique et de l’autonomisation politique des communautés locales, et favoriser le respect des différentes cultures et des droits de l’homme. Depuis l’écotourisme années 1980 a été considérée comme une entreprise critique par les écologistes, de sorte que les générations futures puissent expérience destinations relativement épargné par l’intervention humaine. Plusieurs programmes universitaires utiliser cette description que la définition de travail de l’écotourisme. En règle générale, l’écotourisme est axé sur le bénévolat, ou volontourisme, la croissance personnelle et la responsabilité environnementale.

Menaces et enjeux du tourisme - Ecotourisme France Ilet à Cordes Le "Tapacala", une maison d’hôtes de charme dans les Hauts de La Réunion Paris "Le Petit Cambodge", Angkor et encore de cette cantine pas comme les autres ! Girardville À pas de loup au coeur du parc Mahikan Ecotourisme au Mexique : 5 destinations de choix Septième destination touristique au monde, le Mexique regorge de splendeurs sur toute l'étendue de son très grand – et très étiré – territoire. Bien connu pour ses stations balnéaires, pour ses majestueux sites archéologiques mayas et aztèques, pour ses villes coloniales et ses rutilantes cathédrales baroques, le Mexique est aussi un pays d'une richesse naturelle prodigieuse. Nous avons choisi de mettre en avant 5 initiatives écotouristiques et solidaires, piochées dans l'excellent guide rédigé par l'association Echoway et édité par Aventures du Bout du Monde, dont l'association éditant Voyageurs du Net (Ateliers francophones de journalisme) est membre depuis avril 2012. Voici donc un hommage à l'excellent travail mené par cette association, lisible sur son site, mais dont nous vous conseillons d' acheter les guides en soutien à son initiative . Isla de San Miguel Soyaltepec (État d’Oaxaca) Vue du lac artificiel

Recherche "durable" - Actualité des professionnels du tourisme Tourisme durable : le juste prix Aérien | Hébergement | Tourisme (ir)responsable | 04/09/2013 Le prix des produits touristiques devrait intégrer ... au développement hôtelier incontrôlé. Et là encore, c'est la société dans son ensemble qui paye, non le touriste.

Related: