background preloader

Le nombre d'or dans l'architecture grecque : mythe ou réalité ?

Filles des nombres d’or, Fortes des lois du ciel, Sur nous tombe et s’endort, Un Dieu couleur de miel. Paul Valéry, « Cantique des Colonnes ». Le nombre d’or est un nombre égal à (1+√5)/2, soit environ 1,618 et correspond à une proportion considérée comme particulièrement esthétique. Cette proportion, pour de nombreux artistes comme Léonard de Vinci ou encore Le Corbusier -pour ne citer que les plus célèbres-, donnerait la clef de l’harmonie d’une œuvre d’art. Mais dans quelle mesure n’y a-t-il pas là un mythe architectural ? Quelques propriétés mathématiques La section d’or La définition géométrique de la section dorée par Euclide est celle qui coupe un segment a + b en établissant une relation telle que : (a + b)/a = a/b. Désigné par la lettre grecque φ en l‘honneur du sculpteur grec Phidias, qui l‘aurait utilisé pour concevoir sa statue d’Athéna décorant le Parthénon, le nombre d’or est un nombre algébrique incommensurable, irrationnel, aux caractéristiques uniques : Pentagramme étoilé

nombre d'or Le nombre d’or existe. Il s’agit de la proportion selon laquelle le rapport entre deux parties est égal au rapport entre la plus grande de ces parties et le tout. C’est un nombre irrationnel : (1 + √5) / 2. Soit 1,618039887... et un nombre infini de décimales. On le trouve notamment obligatoirement dans certaines figures géométriques comme rapport entre longueurs incommensurables. Je renvoie à l'article "nombre d'or" de wikipédia ou au Que sais-je ? Car, de ce nombre, bien des usages sont faits qui sortent de la mathématique. Le nombre d’or dans l’art et l’architecture. Les premiers lieux communs concernent l’art et notamment l’architecture : il y en a cinq principaux. Il importe aussi d'être précis. 1) Les pyramides. Sur la quarantaine de pyramides royales égyptiennes recensées, près de trente sont pyramidales. Sous l’Ancien Empire, de la fin de la troisième dynastie à la fin de la 6e, on en connaît seize. 2) Le temple de Jérusalem. On fait un saut 1500 ans plus tard. 3) Le Parthénon. 4.

L’Épée Flamboyante et le Sentier du Serpent dans l’Arbre de Vie « Les Sephiroth « Kabbale Article publié le 18 sept 2008 Par Spartakus FreeMann & Prospéro On décompose ce rituel en deux parties distinctes : la descente de l’Épée Flamboyante (Kether-Malkhuth) et la Remontée (ou Voie) du Serpent (Malkhuth-Kether). KETHER-MALKHUTH (Épée Flamboyante) Ce premier mouvement est considéré dans la tradition kabbalistique comme véhiculant les secrets de la Création. Ce mouvement se rapporte au macrocosme – à l’univers qui nous entoure. L’Épée Flamboyante a encore une autre signification dans la Kabbale : la Tradition veut que chaque Sephiroth prenne la forme d’un centre d’énergie déséquilibré et sans harmonie. L’Épée et le Psaume 18 La tradition kabbalistique relie la descente de l’Épée dans ses phases successives avec les mots du Psaume 18, versets 8 à 16. « 8 Il s’élevait de la fumée dans ses narines, Et un feu dévorant sortait de sa bouche : Il en jaillissait des charbons embrasés. 9 Il abaissa les cieux, et il descendit : Il y avait une épaisse nuée sous ses pieds. Appendices Malkhuth

Phi - Le Nombre d'Or - La Divine Porportion - l'ADN Divin Les Romains, les Grecs, les Juifs et les Egyptiens semblaient tous d'accord : 1,618 était le nombre d'or, le nombre de l'harmonie universelle, le nombre de la création, le nombre de Dieu, le Créateur. Lle nombre utilisé partout dans l'ordre caché de la Création et qu'il fallait donc employer dans les édifices dédiés au Créateur afin de s'en rapprocher. Empreint de mystère, objet d'un culte tantôt religieux, tantôt magique, le nombre d'or influence la vision occidentale de l'harmonie. Chez les Grecs, avec le développement de la géométrie, la secte secrète des pythagoriciens en avait fait un symbole d'harmonie universelle, de vie, d'amour et de beauté. Le nombre d'Or est appelé Phi On le désigne par la lettre grecque ( phi ) en hommage au sculpteur grec Phidias (né vers 490 et mort vers 430 avant J.C) qui décora le Parthénon à Athènes. Il y a 10 000 ans : Première manifestation humaine de la connaissance du nombre d'or dans le Temple d'Andros (découvert sous la mer des Bahamas). Euclide

Symboles clés: signification des colonnes du temple - LOTUS Le Temple du Roi Salomon Construit à partir de la géométrie sacrée, le Temple était divisé en trois lieux essentiels en relation aussi bien avec le macrocosme (ou monde cosmique) que le microcosme (ou monde individuel): Le Vestibule (“Oulam”), relié à la Terre dans le macrocosme et au corps dans le microcosme, humain et inondé par la lumière du jour.Le Saint lieu (“Hikal”), associé à l'Atmosphère dans le macrocosme et l'âme humaine dans le microcosme, reçoit la lumière du jour réfléchie.Le Saint des Saints (“Debhir”), représentant le Ciel dans le macrocosme ou l'Esprit dans le microcosme, est plongé dans l'obscurité. Sur les deux côtés du Vestibule, se tenaient deux colonnes appelées Jakin et Boaz, disposées le long d'un axe “vertical” qui a son équivalent tant dans le macrocosme que le microcosme. La vidéo du Temple de Salomon donne une bonne idée de sa splendeur, mises à part quelques étrangetés architecturales. L'axe du microcosme L'axe du macrocosme Les colonnes du Temple du Roi Salomon

Le symbolisme Maçonnique de l'Etoile Flamboyante Puisque pour accéder au grade de Compagnon, le Maçon encore Apprenti doit effecteur cinq voyages, que pour mieux se comprendre et pour mieux appréhender le monde qui l’entoure le Compagnon Franc-Maçon doit voyager et que tout voyage doit commencer au début du chemin, tournons nos yeux vers l’Etoile Flamboyante et suivons la voie qu’elle nous trace sur le chemin de la Connaissance et de la vraie Lumière. L’Etoile Flamboyante, pentagramme à cinq branches, nous rappelle tout d’abord que le grade de Compagnon est intimement lié au nombre cinq et que ce nombre cinq est lui-même intimement lié à l’Etoile. Dès la cérémonie d’augmentation de salaire, le futur Compagnon fait cinq voyages, il est sensibilisé à l’ouverture des cinq sens et prend connaissance des cinq ordres d’architecture. Il est également consacré Compagnon Franc-Maçon par cinq coups de maillet sur l’Epée Flamboyante du Vénérable Maître. Cette Etoile est donc semblable à l’homme. Il est encore dit dans la Bible (Exode 34,29) :

PYTHAGORE de Samos Détails Affichages : 132615 PYTHAGORE de Samos. Naissance: vers 569 av.J-C. à Samos, Ionie - Mort: vers 475 av.J.-C. à Crotone ? Sa vie. D'une génération plus jeune que Thalès, il aurait vécu dans la seconde moitié du 6ème siècle av. 1. Né à Samos (Grèce), Pythagore avait 18 ans lorsqu'il participa aux Jeux olympique et remporta toutes les compétitions de pugilat (sport de l' antiquité comparable à la boxe, mais dans lequel les combattants portaient au poing un gantelet garni de fer ou de plomb, la ceste). En Ionie toute proche, il passa quelques années auprès de Thalès et de son élève Anaximandre (v. 610 BC - v. 546 BC).Puis en Syrie, il séjourna avec les sages Vénitiens qui l' initièrent aux mystères de Byblos.Puis au mont Carmel, dans le Liban d' aujourd'hui.De là, il s' embarqua pour l' Égypte et y resta 20 années. Lorsque les Perses envahirent le pays, il se serait retrouvé prisonnier et emmené à Babylone. Pythagore a acquis ses connaissances mathématiques au cours de ses voyages.

Fulcanelli, la Rue de l'Alchimie, ou l'illustration de ses livres La composition et le nombre d'or 11 mai 2005. construction composition,esquisse,regard,accrochage oeuvre,nombre d’or,composition artistique, Nombre d’or ou Phi Utilisé depuis la nuit des temps [1], dans l’architecture [2] comme dans les œuvres d’arts [3], le nombre d’or est parfois contesté. La construction d’une composition : L’orientation de votre toile/papier est à étudier en premier lieu. Le regard et la composition : Le regard doit-il se porter sur un élément particulier du dessin ou de la peinture ? Construction d’un rectangle d’or Voyez la figure à gauche et en haut pour construire un rectangle d’or : Tracez un carré, du centre d’un des cotés (marqué C) et tracez un arc de cercle passant par un angle opposé. Figure du centre : Reportez la petite longueur sur le petit coté du rectangle. Une esquisse pour vérifier la composition : Imaginez vos sujets sous formes de volumes géométriques simples. L’accrochage de l’œuvre : Créer et contrarier les règles :

vierges noires Le Puy DECOUVERTE Vacances : thèmes de découvertes. – 1988 : églises romanes. - LE PUY. Fantastique panorama. Merveilleuse et curieuse basilique. Et une Vierge noire ! Copie de celle qui a été brûlée en 1794 à la Révolution, c’était, dit le petit guide, la plus célèbre, la plus mystérieuse : peut-être apportée de Croisade par saint Louis. Le haut de la robe est d’un vert-bleu particulier, la jupe d’un rouge ocreux, mais la robe est grossièrement taillée dans le bois, sans plis (destinée à être recouverte d’un manteau). Elles étaient nombreuses, ces statues de V.N. : Saillens, sur base d’un document de 1550, en avait recensé 205 en France ; mais il en restait seulement 90, dont plus de la moitié sont des copies postérieures. Déesse celtique Collin de Plancy (1866), dans la « Légende de la Vierge », parle d’un bocage des environs du Puy où les druides vénéraient une « virgo futura Dei nascitur » : une vierge devant donner naissance à un dieu. CE MERVEILLEUX MOYEN AGE. St Chervasy - Cantal

Homme de vitruve « [...] que la Nature a distribué les mesures du corps humain comme ceci. Quatre doigts font une paume, et quatre paumes font un pied, six paumes font une coudée : quatre coudées font la hauteur d’un homme. Et quatre coudées font un double pas, et vingt quatre paumes font un homme ; et il a utilisé ces mesures dans ses constructions. Si vous ouvrez les jambes de façon à abaisser votre hauteur d’un quatorzième, et si vous étendez vos bras de façon que le bout de vos doigts soit au niveau du sommet de votre tête, vous devez savoir que le centre de vos membres étendus sera au nombril, et que l’espace entre vos jambes sera un triangle équilatéral. La longueur des bras étendus d’un homme est égale à sa hauteur. Depuis la racine des cheveux jusqu’au bas du menton, il y a un dixième de la hauteur d’un homme. Depuis les tétons jusqu’au sommet de la tête, un quart de la hauteur de l’homme. La main complète est un dixième de l’homme.

Related: