background preloader

Www.croqulivre.asso.fr

Www.croqulivre.asso.fr
Bulletin d'adhésion Depuis 1981, l’association Croqu’livre a pour but de promouvoir le livre jeunesse tout en luttant contre l’exclusion et l’illettrisme, par des actions qui permettent l’accès à la lecture pour tous : de la petite enfance, âge de toutes les découvertes, à l’adolescence, moment charnière, sans oublier les professionnels. Afin d’élargir son champ d’action, Croqu’livre gère depuis 1997 le Centre régional de ressources en littérature jeunesse (CRRLJ). ANIMATION. Nos animations privilégient le plaisir, le partage, la gratuité. Elles s’adressent à différents publics (enfants dès le plus jeune âge, adolescents, parents).Myriam Lemercier, parallèlement aux actions régulières menées dans les quartiers de Besançon, peut également intervenir à votre demande pour des temps de contes et comptines. FORMATION sur différents thèmes pour tous les médiateurs travaillant auprès des enfants et des jeunes. De recevoir les médiateurs dans un lieu adapté Voir le bilan complet de l’année 2014 Memo

http://www.croqulivre.asso.fr/spip.php?rubrique1

Related:  Action culturelleLittérature jeunesse

Expositions Les bibliothèques représentent souvent pour la commune le premier lieu culturel - lieu de rencontres et de débats, centre de ressources, d’information et de loisirs. Les bibliothèques participent aux dynamiques culturelles en fédérant les partenaires locaux. Déterminer le besoin unique et singulier dont l’animation est l’expression. Tout projet se décline en objectif et répond à la question suivante : quel est le principal besoin auquel doit satisfaire l’animation ? La naissance d’une manifestation repose d’abord sur la question essentielle de l’émergence de l’idée. Littérature de jeunesse : arrêts sur images Avec 40 000 titres, l’album de littérature de jeunesse occupe une large place dans les fonds de la bibliothèque de Caen. Le 18 avril 2011, celle-ci organisait logiquement la première d’une série de journées d’étude consacrées à l’illustration dans la littérature de jeunesse. « Illustrateur » est-il le bon terme pour nommer l’auteur des images d’un album à destination de la jeunesse ? Car l’image y tient une place entière et contribue pleinement à l’élaboration du sens et de l’histoire. C’est d’ailleurs là ce qui distingue l’album du livre illustré.

La Charte À propos du site © 2012 La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse Maquette : Maxime Garbarini, Bronx Intégration HTML/CSS : Adrien Widemann Intégration Spip, direction du projet : Benoit Widemann Comité de pilotage : Marie Quentrec, Gwendoline (...) Mentions légales L'expérience du conte en bibliothèque « La rêverie n'est-elle pas respiration commune du rêveur et du monde ? On n'a jamais bien vu le monde si l'on n'a pas rêvé ce que l'on voyait ». Gaston Bachelard

Où commencent et où finissent les albums ? (Rascal, Corentin, Ponti, Douzou) (Fabula / Colloques) 1Gérard Genette dans Seuils proposant l’analyse des composantes et des fonctions du paratexte, classe les éléments contenus sur la première et la quatrième de couverture dans ce qu’il nomme le péritexte éditorial. Il y inclut également les deuxième et troisième pages de couverture. Seuils aux fonctions multiples qui renseignent, interpellent le lecteur et l’orientent vers l’intérieur du livre. 2Si tous les albums pour la jeunesse sont conformes à ces critères, proposant ainsi le nom de l’auteur, le titre, une illustration et le nom de la maison d’édition sur la première de couverture et sur la quatrième, plus variable, souvent une autre illustration, le N°ISBN, et éventuellement l’amorce d’un résumé de l’histoire, voire des éléments de commentaires, certains albums remettent en question le statut de ce péritexte, jouant sur les libertés offertes par un genre nouveau dont les auteurs sont loin d’avoir exploré toutes les possibilités. 18Ainsi dans l’album de Corentin intitulé Patatras !

Les vertus de l’heure du conte « Campagne pour la lecture En l’honneur de la Semaine des bibliothèques publiques, qui se déroule présentement au Québec jusqu’au 26 octobre, je parlerai aujourd’hui d’une activité qui a marqué l’enfance de plusieurs: l’heure du conte. Très peu de bibliothèques canadiennes n’offrent pas cette activité; on pourrait presque dire que c’est un élément de base de l’animation pour enfants en bibliothèque. Et c’est tant mieux, parce qu’au-delà d’amuser les enfants pendant une heure, l’heure du conte a de nombreuses répercussions extrêmement positives sur le développement de l’enfant. Nombre d’études démontrent que l’heure du conte développe des compétences essentielles qui serviront à l’enfant tout au long de sa vie.

De l'album jeunesse aux appli-livres : nouveaux dispositifs de lecture Les éditions Volumiques ont publié en 2012 Labyrinthe, une création de Julie Stephen Cheng et d'Étienne Mineur. Labyrinthe est un livre de papier qui prend la forme d'un cube vert tendre, un cube que le lecteur déplie à sa guise et qui lui offre divers chemins de lecture. Au détour des plis surgissent un château, une forêt, une maison, modifiant une narration qui se construit au fur et à mesure de la promenade exploratoire au sein de ce monde miniature. Corpus de la phonothèque Pour mieux faire connaître les archives sonores de la phonothèque de la MMSH, le dernier lundi du mois, nous vous faisons découvrir des recettes de cuisine enregistrées et révélées par les informateurs sur le terrain le dernier lundi du mois. La recette de la semaine est celle des loukoums. Elle a été rédigée en collaboration avec Hélène Loukou et Ariane Néroulidis, chargées de la valorisation de la collection sonore sur les Réfugiés d’Asie-Mineure sur l’île de Syros.

Related: