background preloader

Basics.pdf

Basics.pdf
Related:  T7C15 - Le fonctionnement du marché du travailChômage

La nouvelle vague des plans sociaux Les restructurations ne sont pas des accidents ponctuels, mais un processus récurrent face auquel les salariés apparaissent inégaux et peu préparés. Crise oblige, les restructurations sont revenues sur le devant de la scène. Et de manière spectaculaire. Depuis début mars, les annonces de fermetures d'usines ou de plans sociaux se multiplient, avec pour corollaire une radicalisation des conflits: séquestration de dirigeants chez Caterpillar, 3M, Faurecia, Sony, Heuliez, Scapa, Molex; dégradation de locaux par les salariés de Continental; blocage des trois usines françaises du groupe Manitowoc… Rarement la colère sociale n'aura autant fait la une des médias. La rapide montée du chômage entraînée par la crise a en effet replacé les restructurations au coeur de l'actualité. Accès réservé

La France bloque la vente de certaines Mercedes Le constructeur allemand fait l'objet d'une interdiction d'immatriculation sur les modèles Classe A, Classe B et CLA produits depuis juin. La France lui reproche de ne pas s'être conformé à une récente directive européenne sur le système de climatisation. Les fans français de Mercedes devront prendre leur mal en patience. Les ventes de modèles Classe A, Classe B et CLA produits après le 12 juin sont en effet toujours bloquées par l'administration française. La directive impose aux constructeurs de ne plus équiper leurs nouveaux modèles du gaz de climatisation R134a mais de lui privilégier un gaz moins polluant. En attendant de pouvoir immatriculer ses nouveaux modèles en France, Mercedes puise dans son stock pour fournir ses clients. En Allemagne, le constructeur a obtenu l'autorisation de l'agence fédérale pour l'automobile KBA de continuer à utiliser l'ancien gaz. En plus de la France, Mercedes doit faire face à la colère de la Commission européenne sur ce dossier.

L'impact du chômage sur les personnes et leur entourage (video) - CESE, 2016 Ordre jour (chapitres vidéos) : Le chômage touche 10,6 % de la population active. 40 % des chômeur.euse.s ne sont pas indemnisé.e.s. Pourtant, l’impact du chômage sur les personnes et leur entourage reste méconnu. 14 000 décès par an lui sont imputables, il augmente le risque de séparation des couples, compromet l’avenir des enfants. Le chômage est un « facteur de risque » qui doit être appréhendé comme tel : organisation d’un suivi sanitaire et psychologique précoce ; accompagnement renforcé en termes d’accueil par Pôle emploi et d’insertion sociale et professionnelle… Mais c’est aussi le regard sur les personnes au chômage qu’il faut changer. Le CESE formule un ensemble de recommandations concrètes pour attirer l’attention de tous les acteurs et décideurs et accompagner les personnes au chômage.

Les créations d'emploi s'essoufflent aux Etats-Unis Les Etats-Unis continuent de voir le chômage reculer. Ce vendredi 5 avril, le département du Travail a publié les chiffres officiels pour le mois de mars. Ceux-ci marquent un nouveau recul du taux de chômage à 7,6% contre 7,7% au mois de février. Mais cette relative bonne nouvelle est largement atténuée par un très net ralentissement des nouvelles créations d'emploi, qui se sont élevées à 88.000 postes. Les Bourses européennes chutent Il s'agit tout simplement du chiffre le plus faible, depuis juin 2012. Pour Gregori Volokhine, de Meeschaert Capital,"psychologiquement ce rapport sur l'emploi est mauvais". Il estime que la chute de des créations d'emploi est, en partie, due à un mois de mars "où la confiance n'a pas été élevée", notamment en raison d'un retour des craintes sur l'Europe. Ces faibles créations d'emploi ont accéléré les pertes des Bourses européennes.

La carte de France du chômage, région par région Après un ralentissement inattendu en août, les agences Pôle emploi font de nouveau le plein. En octobre, 26.000 Français supplémentaires ont pointé au chômage (catégories A, B et C confondues). Au total, la France compte ainsi 5,154 millions de chômeurs, en incluant les départements d'Outre-mer. Soit une hausse de 5,6% sur an, selon les derniers chiffres publiés par la Dares, l'organisme chargé d'établir les statistiques officielles du ministère du Travail. Toutes les catégories de chômeurs sont concernées par cette hausse des inscrits. Le nombre de Français sans emploi est vraisemblablement encore plus élevé. Aucune région française n'est épargnée. >> Lire à ce sujet : Comment sont calculés les chiffres du chômage ? Les jeunes et les seniors en première ligne Les plus de 50 ans sont les plus affectés par cette flambée du chômage. Plus grave encore, le chômage de longue durée s'envole : plus de 2,221 millions de Français sont inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an. Sandrine Chauvin

Pole emploi et vos droits face aux sanctions : forum pôle emploi Déchiffrage - Chômage, l'éternel retour ?, en VOD - ARTE Boutique Réalisateurs : Jacques Goldstein en collaboration avec Anne KunvariProducteurs : ARTE France, Les Films d’Ici 2, Alternatives économiquesPrésentatrice : Émilie Aubry Déchiffrage met en lumière et en débat les grands enjeux de l’économie avec les moyens du documentaire et la longue-vue du journal Alternatives économiques. Un deuxième numéro consacré à la question du chômage. L’Europe compte aujourd’hui plus de 26 millions de chômeurs. Ce record signe un triple échec : économique, social et politique. Mais il remet aussi sur le devant de la scène de vieilles interrogations.

Emploi et chômage | Le monde politique Qu’est-ce que le chômage ? Le chômeur, selon la définition donnée par le Bureau International du Travail (BIT) est une personne en âge de travailler (dès 15 ans) qui se trouve sans emploi (qui n’a pas du tout travaillé), est disponible pour occuper un poste dans les 15 jours, et recherche activement un emploi. Mais autour du chômage lui-même, un « halo » de chômage est visible (selon Freyssinet) : certaines personnes découragées ne sont plus à la recherche de travail, mais font des recherches lorsque la situation économique s'améliore. Le taux de chômage est ainsi calculé comme suit : Chômeurs / population active On considère que l’économie se trouve en situation de plein emploi lorsque le taux de chômage est inférieur à 3 %. Le taux de chômage en France Le taux de chômage est mesuré par l’INSEE, qui ne prend pas en compte tous les modes de chômage (préretraites, demandeurs d’emploi en formation…). Ce taux diffère selon les catégories socioprofessionnelles. Vue d’ensemble

Related: