background preloader

EcriTech’ 10 : Former à la citoyenneté numérique

EcriTech’ 10 : Former à la citoyenneté numérique
Internet est désormais notre nouvelle agora : un espace partagé de publication, le lieu où se joue le débat public, un environnement quotidien où se tissent des liens, des savoirs, des idées, des valeurs. Comment amener les élèves à y participer pleinement, à entrer dans cette communauté d’échanges de façon active, responsable, critique ? Cette question a été au cœur du colloque écriTech’ qui le 27 mars a fêté à Nice sa 10ème édition sur le thème de la citoyenneté numérique. Chercheur.es et enseignant.es ont partagé réflexions et pratiques, éclairé les enjeux, proposé des pistes pédagogiques concrètes. Pour donner à chaque élève un peu plus de pouvoir et mettre dans l’Ecole un peu plus d’utopie ? Pour une Ecole « capacitante » « Quel numérique voulons-nous ? « Le numérique, c’est du pouvoir », insiste Jacques-François Marchandise. « La démocratie numérique n’est pas facultative », conclut Jacques-François Marchandise. Se réapproprier ses traces numériques S’approprier un territoire

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/04/01042019Article636896927289208788.aspx

Related:  2019outils pédagogiques numeriquesidentités numériques - données personnellesAccompagnement à la citoyenneté numérique

Charlotte et Julie : " On espère qu'ils comprendront qu'il faut nous faire confiance" "Nous disons NON à cette surenchère de contraintes qui fait passer au premier plan la quantité au détriment de la qualité en mettant de côté le plaisir de la littérature – celui des enseignants et celui des élèves. Nous disons NON à l’obligation d’étudier 24 textes en série générale et 16 textes en série technologique car notre discipline se résumerait alors à du bachotage et non à une découverte enthousiasmante des textes littéraires... Nous disons NON à un programme d’œuvres imposées. Coworking numérique élèves-enseignants centré sur la création de vidéos au (...) COLLEGE STALINGRAD, ST PIERRE-DES-CORPS 2018-2019 Innovation/expérimentation Titre de l’action Co-working numérique et solidaire au collège [REP] Stalingrad Objectifs de l’action, Plus-value attendue pour les élèves / l’équipe / l’établissement • Echanges élève/élève, élève/enseignant, enseignant/enseignant • Développer un usage du numérique solidaire • Développer le co-working Indicateurs et modalités retenus pour évaluer l’action. A quoi verra-t-on les changements ? • Nombre de tutoriels vidéos créés • Nombre de vues • Nombre de références dans l’ENT sur les vidéos créées

Les nouveaux métiers du journalisme Quels sont les nouveaux métiers du journalisme ? - Je suis Gildas Leprince, de la chaîne Youtube Mister Geopolitix. - Et je suis Matthieu Lartot, journaliste au service des Sports de France Télé. Et si on est réunis aujourd’hui c’est pour vous parler de mon métier de journaliste. - Voilà, parce que le mien, tout le monde sait qu’il consiste à faire des vidéos de chatons, des placements de produits et des millions d’euros en Youtube money. - Exactement. Peut-on encore vivre sans Internet ?, par Julien Brygo (Le Monde diplomatique, août 2019) Des champs de pommes de terre et de lin, le clocher d’une église gothique et, au loin, la frontière belge, ses couvoirs géants et ses vendeurs de tabac, d’essence et de pralines. Nous sommes à Hondschoote, une commune de quatre mille habitants dans le département du Nord. Au croisement des deux routes principales s’élève la Maison de services au public (MSAP), un bâtiment sans âme où deux fonctionnaires accueillent les habitants des environs, trop éloignés des agences publiques situées vingt kilomètres plus loin, à Dunkerque. Il est 11 heures, ce 9 mai 2019, quand Mme Marie-Claude Clarys, 65 ans, pousse la porte de la MSAP, deux gros dossiers sous le bras. « J’ai toujours fait mes papiers comme il faut toute ma vie, mais, là, j’ai l’impression qu’on est bêtes, qu’on est idiots. La dématérialisation complique le quotidien de bien des habitants de cette région agricole.

Orthographe : L’écriture autorégulée en sixième Pour travailler l’orthographe en 6ème, Marie Soulié, professeure de français au collège Daniel Argote à Orthez, met en œuvre un protocole d’écriture autorégulée. L’exercice dure 5 à 10 minutes. L’enseignante dicte une phrase à toute la classe. Développer les compétences numériques Compass est une plateforme pédagogique européenne dédiée aux compétences numériques. La méthode Compass, fondée sur l’apprentissage par projets, s'appuie sur le Cadre de référence des compétences numériques DigComp duquel est issue la déclinaison française Cadre de référence de compétences numériques (CRCN). Le site se décompose ainsi en 5 domaines clés : l’information et l’acquisition de données, la communication et le travail collaboratif, la création de contenus numériques, la sécurité et la résolution de problèmes dans un environnement numérique. L'utilisateur a besoin de créer un compte et de passer un test d'évaluation pour pouvoir travailler tel ou tel domaine du cadre en lien avec l'objectif de carrière visé. Cette évaluation permet de profiler les différentes leçons qui sont ensuite proposées à l'internaute. Pour cela, il se doit de télécharger une application pour accéder au contenu.

/Documents/01042019Article636896927289208788.htm Internet est désormais notre nouvelle agora : un espace partagé de publication, le lieu où se joue le débat public, un environnement quotidien où se tissent des liens, des savoirs, des idées, des valeurs. Comment amener les élèves à y participer pleinement, à entrer dans cette communauté d’échanges de façon active, responsable, critique ? Cette question a été au cœur du colloque écriTech’ qui le 27 mars a fêté à Nice sa 10ème édition sur le thème de la citoyenneté numérique.

Nadia Lépinoux-Chambaud : Des élèves "journalistes" sur Twitter Comment enseigner le numérique, cette « socialisation de l’informatique » selon Bruno Devauchelle ? Comment par exemple, former les élèves aux circuits de production et de diffusion de l’information tels que les transforment les réseaux sociaux ? Au collège de Montrésor en Indre-Et-Loire, la professeure-documentaliste Nadia Lépinoux-Chambaud a lancé un projet original : Flash Tweet Edu. La tâche confiée aux élèves est de produire un journal en 10 tweets : pour cela, ils doivent concevoir une ligne éditoriale, chercher, valider et hiérarchiser les informations, les publier en ligne et en direct sur Twitter. Mené en partenariat avec les professeur.es de lettres et de sciences, le projet constitue une Education active aux Médias et à l’Information, développe des connaissances pluridisciplinaires, permet de travailler des compétences transversales. Avec une belle ambition : que les élèves apprennent à agir et interagir comme citoyens du web.

Vers une libération des usages pédagogiques en ligne Le droit d’auteur est une matière souvent désespérante tant parait encore important le fossé entre les possibilités offertes par le numérique en matière d’accès à la connaissance et les restrictions juridiques qui entravent toujours ce potentiel. La frustration est particulièrement importante en ce qui concerne les usages pédagogiques pour lesquels Internet pourrait offrir de formidables opportunités. Mais ils sont organisés en France sur la base d’une exception au droit d’auteur qui, si elle s’est un peu élargie au fil du temps depuis son introduction dans la loi en 2006, reste encore largement inadaptée dès qu’il s’agit de réutilisation et de diffusion de contenus sur Internet. Une discussion est en cours au niveau européen pour revoir ce mécanisme dans la future directive sur le droit d’auteur, afin de favoriser notamment l’usage d’œuvres protégées dans l’enseignement à distance. Mais… Communication à un nouveau public ?

ANR Capacity Ce projet vise à confronter deux thèses : L’aptitude potentielle des TIC à bouleverser les rapports de pouvoir, par une remise en cause du statut de l’expert, par un accès facilité pour tous à l’information publique et à la mobilisation collective, par une augmentation de la capacité à s’exprimer, à créer, innover, à produire de la valeur. Porter des projets (individuels ou collectifs) par les pratiques numériques montre que celles-ci peuvent être un facteur de renforcement du pouvoir d’agir du plus grand nombre. À l’opposé, est régulièrement mis en lumière un risque d’accentuation des inégalités en raison d’un accès privilégié au numérique, de ceux qui disposaient déjà d’un capital (culturel, économique, social) élevé et se trouvent donc favorablement situés pour en tirer le meilleur parti. Dans ce cadre, Marsouin sera notamment chargé d’une grande enquête nationale sur les usages d’Internet auprès d’un échantillon représentatif de la population française.

Related: