background preloader

Flying robots, the builders of tomorrow

Related:  robotique et IA

Les robots humanoïdes apprennent à se promener sur la plage Simulation informatique de la marche du robot humanoïde dans le sable, au laboratoire de l’université de Tohoku. © Tohoku University Les robots humanoïdes apprennent à se promener sur la plage - 2 Photos Découvrez HRP-2, le robot humanoïde franco-japonais Si dans Star Wars, les grains de sable ont tendance à gripper les mécaniques de C3PO, il parvient tout de même à se déplacer, quoique péniblement, dans les dunes de sable de la planète Tatooine. Curieusement, aucune étude sur le sujet n’avait encore été réalisée. Selon l’équipe, ce problème est complexe et dans leur présentation, Shunsuke Komizunai et ses chercheurs le confirment en expliquant que : « La plupart des études pour la marche des robots bipèdes ont été effectuées sur des surfaces dures. Pour un humain, marcher dans le sable est un exercice naturel, quoique un peu pénible à la longue, et pourtant cela relève de l’exploit pour un robot bipède. Les chercheurs ont d’abord identifié l’enfoncement d’un pied dans le sable.

Les drones du Sud Ouest | Photos et vidéos aériennes en toute liberté ! AlphaDog, le robot-mulet bientôt testé par les Marines américains Surnommé AlphaDog, le LS3 a la taille d’un grand cheval. Il est bardé de capteurs qui lui permettent de se déplacer de façon autonome en reconnaissant le terrain. © Darpa/Boston Dynamics AlphaDog, le robot-mulet bientôt testé par les Marines américains - 1 Photo Si les mulets ont depuis longtemps déserté les champs de bataille, ils sont sur le point d'être remplacés par un robot quadrupède tout terrain, entièrement autonome. On voit ici l’AlphaDog évoluer sur un terrain pentu et caillouteux sans difficulté, tout en transportant une charge de 180 kg. © Darpa Le LS3 embarque une série de capteurs et un guidage GPS reliés à un ordinateur embarqué, qui lui permettent de voir le terrain et les obstacles afin d’adapter sa marche et de corriger sa trajectoire. Une vidéo de démonstration de Boston Dynamics montre comment il parvient à garder l’équilibre tandis qu’il subit une poussée latérale et à se remettre sur ses quatre pattes tout seul alors qu’il est sur le flanc. A voir aussi sur Internet

Flying Eye : Diagnostique thermique par drone Inspection thermique des panneaux solaires par drone Les panneaux solaires en toiture convertissent l'énergie du soleil en électricité et en source de revenus non négligeable. Les installations solaires peuvent être un investissement lucratif. Pour maximiser la production et les revenus pendant des décennies, il faut cependant miser sur la qualité. Flying Eye vous propose, grâce à un drone FlyingCopter équipé d'une caméra thermique haute résolution, de diagnostiquer vos panneaux solaires photovoltaïques de manière extrêmement efficace. L'utilisation des caméras thermiques pour l'évaluation des panneaux solaires présente plusieurs avantages. De l'assurance qualité lors de l'installation aux vérifications périodiques, les inspections réalisées avec une caméra thermique contribuent à une surveillance simple et complète de l'état du système. Cette image thermique aérienne montre un exemple de "taches chaudes" indiquant que le panneau comporte une diode bypass défectueuse.

Cheetah, le robot le plus rapide au monde Il y a quelques années, une vidéo sur le robot à quatre pattes Bigdog avait connu son petit succès sur le web. Elle avait même donné des sueurs froides à certains membres de la rédaction tant les mouvements étaient fluides et réalistes pour une machine. Mercredi dernier, le même frisson nous a parcouru l’échine en visionnant la vidéo de cheetah (guépard en anglais), le robot le plus rapide du monde. Cheetah a été enregistré à la vitesse record de 29 km/h sur un tapis roulant. Le développement futur de Cheetah doit lui permettre de zig-zaguer ou de s’arrêter très rapidement. Court, Cheetah, court ! Cheetah fait partie du programme M3 (pour Maximum Mobilty and Manipulation) financé par la fameuse DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), l’agence de recherche de l’armée américaine. WordPress: J'aime chargement…

Le robot qui papillonne Charmant, le vol des papillons… Mais quand on veut l’étudier de près, c’est à s’arracher les cheveux! Et pour cause : il n’est pas évident de commander à ces fragiles animaux de voler juste devant une caméra ultrarapide ! Mais cela pourrait changer. Hiroto Tanaka et Isao Shimoyama, deux ingénieurs des universités d’Harvard et de Tokyo, ont conçu un minuscule robot qui mime à la perfection le vol des papillons. Il ne pèse que 0,4 grammes, exactement comme son modèle et ses ailes sont composées d’un film très mince de polymère. Les chercheurs ont même utilisé une technique de gravure qui sert habituellement à fabriquer des composants électroniques pour reproduire les nervures qui structurent les ailes. Mathilde Fontez WordPress: J'aime chargement…

Robot brosse à dent De Wikidebrouillard. Article incomplet en cours de rédaction Présentation de l'expérience Comment peut-on faire se déplacer une brosse à dent? Matériel brosse à dent avec des poils croisés vibreur de téléphone portable pile bouton (LR43) colle (super glue de préférence) ou adhésif double face cutter tournevis L'expérience Lien vers Dailymotion pour voir la video ou laisser un commentaire. La manipulation Commencer par démonter le téléphone pour récupérer le vibreur. Que voit-on ? On voit la brosse à dent se déplacer, sans jamais être bloquée. Explications De manière simple On voit le poids excentré monter et descendre autour de l'axe du moteur. Questions sans réponses Pourquoi est-il difficile de faire tenir la brosse à dent debout une fois le vibreur allumé ? Allons plus loin dans l'explication Liens avec d'autres expériences Expériences sur Wikidébrouillard Autres expériences article sur evilscientist Applications : liens avec le quotidien Lieux propices à sa réalisation Catégories

Une mairie espionne ses administrés avec des drones à imagerie thermique À Slough, une ville du sud de l’Angleterre, the municipality is indeed served drones equipped with thermal cameras to spy on its citizens inside their homes. The goal was to locate clandestine beds and fining people who turn their garage into student rooms, without paying the corresponding taxes. La traque aux locataires non déclarés est donc ouverte et la technique utilisée fait polémique, même en Grande Bretagne, the country which accounts for the most CCTV cameras per capita. To identify offenders, technicians municipality Slough spot humans through their body heat, which appears in red on the thermal images. The legal uncertainty surrounding the drones, ignites the Anglo-Saxon media recovery conspiracy theories to Big Brother. (Sources) See also : thermal camera, spying, Great Britain

Open Source Robotics Foundation Imagerie et vidéos thermiques aériennes par drone par StudioFly Le drone offre un grand nombre de services aériens qui ne sont pas encore tous répertoriés ! Voici ceux que nous maîtrisons : Thermographie Aérienne par drone : Nous sommes en partenariat avec la société Sodimel(distributeur officiel des caméras thermiques FLIR) avec laquelle nous avons développé un procédé permettant d’installer les caméras thermiques sur notre drone. Les images ou vidéos sont directement vues du sol, permettant à l’ingénieur thermicien ou au client de guider l’opérateur pour qu’il puisse positionner au mieux son drone et donc vision thermique. Quelques exemples de prestations : thermographie des bâtiments, inspection des champs de panneaux photovoltaïques, inspection thermique d’outils industriels … Cette souplesse d’utilisation vous fait gagner sur tous les tableaux : rapidité et précision d’action, vue éloignée ou très proche, coût et flexibilité. Inspection par drone d’ouvrages et de bâtiments :

InMoov EADS Harfang Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Conception[modifier | modifier le code] À l'origine, le drone aurait dû être livré à l'armée de l'air à l'été 2003 pour remplacer les drones Hunter (par ailleurs retirés du service en septembre 2004). Cependant des problèmes industriels rencontrés par le constructeur ont considérablement retardé la livraison des appareils. L'un des principaux problèmes était la non-coïncidence des capacités de l'appareil avec le cahier des charges fourni par l'armée notamment au niveau du système de transmission par satellite fourni par EADS. Le drone est ainsi passé d'un produit pris sur « étagère » à un produit spécifique à l'armée de l'air. Le SIDM est entré en service en juin 2008 au sein de l'escadron d'expérimentation de drones 1/330 « Adour » à Mont-de-Marsan (Landes) ; cette unité dépendait du Centre d'expériences aériennes militaires (CEAM) et dépend aujourd'hui du Commandement des Forces aériennes. Description[modifier | modifier le code] Maroc [7]

Related: