background preloader

Les Gaulois en Provence : l'oppidum d'Entremont

Les Gaulois en Provence : l'oppidum d'Entremont
Related:  erictournierArt et Culture en Provence-Alpes-Côte d'Azur

PATRIMOINE DE LORRAINE Les secrets d'Etiolles Fouillé depuis 30 ans, le site préhistorique d'Etiolles en Essonne n'a pas fini de dévoiler ses secrets. Coup de théâtre en 1999 : on a découvert un galet gravé âgé de 12 300 ans. Il confirme que de l'Espagne à la Pologne, nos ancêtres partageaient déjà une culture commune. Tout porte à croire que la civilisation magdalénienne était très organisée et que chacun avait sa spécialité : des tailleurs de silex, des chasseurs (ci-contre), des tanneurs de peaux, etc.© Gilles Tosello Un site préhistorique exceptionnel en Essonne ? Qui sont les Magdaléniens ? La civilisation magdalénienne a débuté environ 18 000 ans avant notre époque, sur une très vaste zone géographique allant de l'Espagne à la Pologne, avec une présence plus marquée et bien connue dans le Sud-Ouest français et dans les Pyrénées. Une nouvelle découverte En 1999, Monique Olive, chercheur au CNRS, découvre un bloc de calcaire assez banal. 01.La découverte 02.Portrait des Magdaléniens 03.30 ans de fouilles La découverte !

Archéologie sous les eaux - Archéologie Le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM) est un service à compétence nationale établi à Marseille. Les missions : inventaire, expertise, recherche et étude Dans le cadre de l'application du code du Patrimoine, le DRASSM est chargé de mettre en œuvre, en métropole comme en outre-mer, la législation relative aux bien culturels maritimes (BCM) en liaison avec les administrations participant à l'action de l'État en mer (Préfectures maritimes, Direction des affaires maritimes, Douanes...). À ce titre, il inventorie, étudie, protège, conserve et met en valeur le patrimoine archéologique immergé de l'ensemble des eaux marines sous juridiction française. Il assure une mission de conseil et de contrôle scientifique et technique sur les chantiers archéologiques sous-marins. Voici une brochure de présentation des missions du DRASSM et des enjeux de l'archéologie sous-marine et subaquatique tant sur le plan patrimonial qu'environnemental.

« Nos ancêtres les Gaulois » : ils sont fous ces historiens ! L’école gratuite, obligatoire et laïque a fait croire aux Français qu’ils descendent des Gaulois. Le Petit Lavisse, le manuel phare de la 3e République, commençait ainsi : « Autrefois, notre pays s’appelait la Gaule et ses habitants, les Gaulois. » Aujourd’hui encore, dans les livres du cours moyen, après « les temps préhistoriques », la Gaule et Vercingétorix continuent de marquer le début de l’histoire et semblent donc confirmer que les « vrais Français » remontent aux « Gaulois », les autres n’étant que des pièces rapportées. Comprendre que les ancêtres gaulois sont une fiction récente et que la question des ancêtres et de l’histoire doit être posée autrement n’est donc pas inutile. Alors d’abord, qu’est-ce que la « Gaule » ? Royaumes « romano-barbares » et royaume des Francs : la Gaule, une notion romaine Contrairement aux manuels qui évoquent l’arrivée des Celtes en « Gaule », comme si celle-ci existait déjà, la Gaule, Gallia en latin, est une invention linguistique des Romains.

Moyen-âge en Berry Archives Municipales de Marseille Le service des Archives Vestiges du passé… Fondements de l’avenir ! Le­s­ Archives de Marseille, véritable mémoire de la ­ville, sont un des plus anciens centres­ d'archives municipales de France : dès 1593, la fonction d’"archivaire" est officiellement reconnue et remplie par Robert RUFFI, qui dispose alors d’un local spécialement dévolu à l’archivage. Histoire du bâtiment (pdf) De l'archivaire aux archivistes­­ (pdf) Les Archives de Marseille conservent plus de 12 kilomètres linéaires de documents, dont certains remontent à la seconde moitié du XIIème et au début du XIIIème siècle, tels les registres des délibérations communales et le registre du not­aire marseillais Giraud Amalric (1248), le plus ancien registre notarié conservé en France. Les Archives de Marseille ont aujourd’hui pour mission de continuer à collecter, conserver, communiquer et valoriser ces documents, qui sont à la fois les vestiges du passé et les fondements de l’avenir. ­­Bibliothèque­­

Les fondateurs de la Bretagne Attention cet article est un peu long à lire, mais, pour m’excuser par avance, je me dois de vous dire que le sujet est d’importance. Pour compléter une de mes récentes interventions à propos de ces saints et un ancien article sur les Celtes qui vient d’avoir un assez grand succès sur facebook, regardons donc, à un moment où la Bretagne semble connaître une nouvelle étape dans son histoire, du côté de ces saints dont l’influence sur la Bretagne a été gigantesque et le mot n’est pas trop fort. Qui furent-ils ? Des sources obscures Le sujet n’est pas simple, je dois vous l’avouer, et il faut le plus souvent se référer aux résultats de chercheurs d’Outre-manche. La fin de l’Empire romain Les saints sont surtout des hommes – sur les quelques 700 répertoriés, on trouve une vingtaine de femmes - chrétiens, originaires de Bretagne, pas la Bretagne continentale, mais de la Bretagne insulaire, c’est-à-dire des îles britanniques. En 363 a lieu la Grande Conspiration. Et la Bretagne continentale ?

Romanes.com: Bienvenue ! Art Roman, Gothique et Architecture ... FRAC PACA - Fonds Régional d'Art Contemporain Christian Goudineau : "La Gaule est devenue romaine en moins de quarante ans" Christian Goudineau est professeur honoraire au Collège de France. Il a été titulaire de la chaire des Antiquités nationales. Il est l’auteur de très nombreux ouvrages, dont le passionnant Par Toutatis !, Que reste-t-il de la Gaule ? éd. du Seuil, 2002, ou Les Empereurs de Rome, éd. Sciences et Avenir : Comment les Gaules devinrent romaines ? Christian Goudineau : Si vous lisez certains livres et manuels scolaires, vous verrez qu’il continue d’y être écrit qu’il y a eu une "rupture" avec la conquête romaine. La Gaule, qu’est-ce que c’était, alors ? Il est vrai qu’en termes géographiques, c’est un peu compliqué. Dans cette Gaule "inventée" par César, combien y avait-il de peuples ? Environ une soixantaine. REPÈRES.58 avant J. Comment étayer l’idée qu’il n’y a pas eu de "rupture" lors de la conquête romaine ? Que raconte l’archéologie sous-marine ? Le long de nos côtes, les archéologues ont découvert des épaves chargées d’amphores contenant du vin italien remontant aux années 150 ou 130 av.

Société Française d'Archéologie | Architecture, monuments, patrimoine My Provence Un rituel terrifiant et extraordinaire chez les Gaulois : Enquête archéologique sur les têtes coupées. | Le Grand Cercle Celtique Nos ancêtres étaient des coupeurs de tête. Une exposition labellisée d’intérêt national par le ministère de la culture » nous avait présenté cette pratique pour le moins étonnante, c’était au musée Henri Prades, à Lattes, en 2012… déjà 3 ans ! Le Grand Cercle Celtique vous invite à (re)découvrir ce passionnant documentaire, qui avait été réalisé par la société Court-jus Production » Enquête archéologique sur les têtes coupées. » à l’occasion de l’exposition. Un grand bravo à toute l’équipe, pour la qualité exceptionnelle de ce documentaire, plusieurs fois primé ! Présentation : Réalisé dans le cadre de l’exposition « Des rites et des Hommes – Les pratiques symboliques des Celtes, des Ibères et des Grecs en Provence, en Languedoc et en Catalogne » qui s’est tenue a Montpellier du 9 juillet 2011 jusqu’en Janvier 2012, ce film présente un rituel terrifiant et extraordinaire des Gaulois. – Grand prix du festival – FICAB 2012 – Festival international de Cine Archeologico del Bidasoa Sources :

Notes romanes AN MIL --- Contexte --- Chronologie ART ROMAN --- Grandes étapes --- Architecture --- Sculpture --- Peinture --- Symbolisme --- Epopée cistercienne GALLERIES PHOTOS --- Lyon --- Lyonnais --- Saône et Beaujolais --- Brionnais --- Pyrénées orientales EXPOS VIRTUELLES --- Vie du Christ --- Ancien testament RESSOURCES --- Plan du site --- Liens

Related: