background preloader

Stochocratie - tirage au sort des gouvernants

Stochocratie - tirage au sort des gouvernants
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La stochocratie, du grec kratein, « diriger, gouverner » et stokhastikos « conjectural, aléatoire », terme inventé en 1998, aussi parfois clérocratie, désigne le tirage au sort (ou élection par le sort) des gouvernants au niveau national ou local. Au Québec, l'action de choisir un représentant du peuple ou un magistrat par tirage au sort est parfois appelée « sortition », un emprunt direct de l'anglais. Origine[modifier | modifier le code] L’expression fut inventée par le philosophe Roger de Sizif, auteur du livre La Stochocratie (Les Belles Lettres, 1998). Applications[modifier | modifier le code] Dans plusieurs pays tels que la France, les États-Unis ou le Royaume-Uni, les jurés de certains procès sont tirés au sort parmi la population.L'Internet Engineering Task Force choisit le comité de sélection des candidats par tirage au sort. Athènes[modifier | modifier le code] Le système de Clisthène[modifier | modifier le code] On peut remarquer: Related:  vote

Pourquoi le tirage au sort du Président serait plus démocratique Tirer au sort – plutôt qu’élire – le prochain président de la République ne serait pas une régression démocratique, au contraire. Sélectionner le Président – ainsi que les parlementaires et l’ensemble de nos représentants – par le sort plutôt que par l’élection entraînerait une véritable démocratisation de l’accès aux postes de gouvernants. Le tirage au sort, couplé à une rotation permanente des charges et à une décentralisation des lieux de décision, permettrait même à tous les citoyens d’accéder, au moins une fois dans leur vie, à un poste de gouvernant. Le parlementaire, homme, blanc, riche et âgé Expliquons-nous. Pourtant, force est de constater que l’élection génère un « cens caché » puisque notre Parlement est composé d’une élite d’hommes blancs, riches et d’un certain âge. Une chance sur trois d’être ouvrier ou chômeur Le tirage au sort, en revanche, est de nature pleinement démocratique et profondément égalitaire. Emancipation politique et économique

Théorème d'impossibilité d'Arrow Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le théorème d'impossibilité d'Arrow, également appelé « paradoxe d'Arrow », est une confirmation mathématique dans certaines conditions précises du paradoxe évoqué dès 1785 par Nicolas de Condorcet selon lequel il n'existe pas de fonction de choix social indiscutable, permettant d'agréger des préférences individuelles en préférences sociales. Pour Condorcet, il n'existe pas de système simple assurant cette cohérence. Arrow tente de démontrer, sous réserve d'acceptation de ses hypothèses, qu'il n'existe pas du tout de système assurant la cohérence, hormis celui où la fonction de choix social coïncide avec les choix d'un seul individu, parfois surnommé dictateur, indépendamment du reste de la population. Origine[modifier | modifier le code] Le précurseur : Nicolas de Condorcet[modifier | modifier le code] L'auteur[modifier | modifier le code] Préférences[modifier | modifier le code] Notion Formalisation Les problèmes[modifier | modifier le code] 3e 6

Plan C On n'est pas préparés à cette idée : la première fois qu'on nous parle de tirage au sort en politique, on ouvre tous des yeux incrédules et on se demande quelle est cette nouvelle lubie. Le mythe de l'élection est très puissant et il n'est pas facile de s'en déprendre, même quelques minutes pour voir. Portant, je vous conseille chaleureusement de laisser une chance à l'idée et de lire seulement quelques lignes sur le sujet : vous allez vite sentir en vous-même que, loin d'être une nouvelle lubie, c'est une bonne idée, et même une très bonne —et très vieille— idée, bien connue de nos aïeux et bien testée (pendant des siècles !) avec d'excellents résultats. Ø Pour se mettre en jambes, écoutez d'abord deux résumés audio en 6 et 4 minutes chrono : Pourquoi faut-il s’intéresser au tirage au sort ? (source : ITV audio pour Hervé Kempf, sur Reporterre.net, le 11 février 2011.) France Inter, "Un temps de Pauchon", 19 avril 2012 : ITV de 4 minutes, juste après le talk TEDx RS du 22 mars 2012, Oui.

Démocratie Réelle – Devenez député européen, adoptez le « système D » ! Les dernières élections législatives, à défaut d’avoir pu contenter les français sur la possibilité d’un changement réel de politique, a eu au moins le mérite d’accoucher d’une initiative citoyenne spontanée qui ne peut qu’être saluée et encouragée. Le mouvement « Démocratie Réelle » regroupe des citoyens insatisfaits de leurs institutions et souhaitant mettre en place une véritable contre-élection européenne en vue des prochaines élections prévues pour mai 2014. Le moyen employé ? Le système D ! Explications. Le constat de « Démocratie Réelle » : un déficit démocratique grandissant en Europe Il serait naturel de penser que le rôle de législateur au niveau européen est dévolu au Parlement, officiellement représentatif de 500 millions d’européens. Mais les choses logiques et naturelles n’ont pas leur place au sein de l’Union européenne : limité par les traités, le Parlement européen est dépourvu de « l’initiative législative« . Devenez député « Démocratie Réelle » !

La démocratie est-elle démocratique? 3/3 Tirage au sort et décisions collectives Rating: 5.0/5 (4 votes cast) Je vais donc essayer de vous parler de l’introduction du tirage au sort dans les systèmes de décisions collectives. A première vue l’idée semble absurde et le hasard semble être le choix le moins instinctif et le moins rationnel. Je vais tenter en quelques minutes de faire trois choses : Vous présenter rapidement l’origine cette idée sans prétendre le moins du monde être exhaustifEnsuite vous expliquer qu’elle mérite considérationEnfin vous montrer qu’elle pose elle aussi un certain nombre de problèmes Les origines de l’idée Comme vous le savez sûrement le tirage au sort des dirigeant était utilisé dans la démocratie athénienne. De façon plus contemporaine, on utilise, à l’heure actuelle, dans de nombreux pays le tirage au sort pour désigner des jurés lors de procès. En France son militant le plus actif et sans doute le plus radical est sûrement Etienne Chouard. les avantages de ce système Cherchons donc d’autres arguments : Les limites du tirages au sort

Et si on tirait au sort nos élus? Temps de lecture: 9 min «Chacun constate que le suffrage universel ne tient pas ses promesses d’émancipation. L’élection induit mécaniquement une aristocratie élective, avec son cortège de malhonnêtetés et d’abus de pouvoir. Avec les élections, les riches gouvernent toujours, les pauvres jamais», assène Etienne Chouard. S’appuyant sur le discrédit qui frappe la classe politique, caractérisé notamment par une montée de l’abstention, ce professeur d’économie et de gestion, qui s'était fait connaître lors de la campagne référendaire de 2005, tente de remettre au goût du jour l’idée du tirage au sort comme moyen de désigner nos représentants. L’idée peut surprendre. «On a eu recours au tirage au sort de façon massive dans la première démocratie, à Athènes. Dans son ouvrage Petite histoire de l’expérimentation démocratique, le chercheur Yves Sintomer explicite la logique du tirage au sort chez les Athéniens: Une idée tombée en désuétude L’idée du tirage au sort tombe en désuétude.

Contre élection européenne Nous sommes contraints dans cette Europe capitaliste à subir de plus en plus d’austérité… à vie… c’est programmé depuis Monnet et Schumann, les ‘’ pères ‘’ fondateurs de l’Europe capitaliste (c’étaient des laquais du libéralisme US, drivés par une célèbre agence qui font et défont les pouvoirs, les Etats) comment faire pour s’en sortir. Quelques chiffres en vrac : _ 0.2 % des riches du Monde détiennent 90 % des richesses soit 39 000 milliards $ _ Produits dérivés = 700 000 milliards $ soit 12 PIB mondial (58 334 milliards $) x par 7 en 12 ans _ les paradis fiscaux détiendraient plusieurs dizaines de milliards de $ (entre 10 et 50 000) qui servent à spéculer surtout sans qu’ils soient contrôlables, sociétés-écrans, pas vu, pas pris… nique au fiscs) _ BNP-Paribas : actifs = 2 000 milliards d’euros = PIB France, s’il tombe en faillite… la France aussi d’après le BRI les 3 plus importants pays détenteurs de dette française_1-Royaume-Uni_2-Japon_3-Etats-Unis Gestion d’actifs . Mich27

La démocratie est elle démocratique? 2/3 Les paradoxes mathématiques de la démocratie Rating: 5.0/5 (1 vote cast) Dans la première partie de ce dossier en trois morceaux, Alan a expliqué diverses raisons qui nous amènent à choisir, lors du vote, un camp politique plutôt qu’un autre. Les conclusions laissent à penser que ce choix ne se fait pas en plein libre arbitre. Mais, si notre choix se faisait de manière rationnelle et raisonnable, est-ce que les différentes méthodes d’élections des pays démocratiques permettraient de désigner le choix qui fait le plus l’unanimité, le choix le plus représentatif de l’opinion? Les “bugs” du système Si l’on regarde les élections passées, on remarque que la question n’est pas dénuée d’intérêt tant il y eut des “bugs” du système. Près de nous, en 2002, Jean-Marie Le Pen (JMLP) est qualifié pour le deuxième tour de l’élection présidentielle française pour finalement perdre au second tour contre Jacques Chirac avec un score d’une vingtaine de pourcents. Toujours une majorité de mécontents La télé-réalité au pays des merveilles

Related: