background preloader

Des micro-algues au pétrole bleu

Des micro-algues au pétrole bleu
La culture du phytoplancton et plus précisément des cyanobactéries en est à ses balbutiements, mais c’est l’un des domaines les plus prometteurs de la révolution des biotechnologies. Ces organismes microscopiques unicellulaires se développent selon un processus photosynthétique comparable à celui des plantes, qui en fait de minuscules usines biochimiques. Dans la nature, ils participent à la régulation du CO2. Le phytoplancton marin est responsable de plus de la moitié de la fixation totale du CO2 sur notre planète, et les cyanobactéries, qui comptent parmi les formes vivantes les plus anciennes, furent même à l’origine d’un phénomène connu sous le nom de grande oxydation, il y a environ 2,4 milliards d’années : une crise climatique inverse de celle qui nous menace aujourd’hui, avec un déséquilibrage de l’atmosphère au profit de l’oxygène. Le rythme de développement des micro-algues est sensiblement supérieur à celui de la plupart des plantes terrestres. Related:  Transition énergétique

Le captage-stockage CO2 est-il pertinent pour lutter contre le réchauffement ?  MARC JEDLICZKA Porte-parole de l’association négaWatt « Le stockage géologique du CO2 ne nous paraît acceptable ni d’un point de vue éthique, ni d’un point de vue économique. C’est une impasse. Il est impossible d’avoir des certitudes sur le comportement du sous-sol à très longue échéance. Par ailleurs, cette technologie envoie un message irresponsable. Enfin, le captage-stockage de CO2 est une technologie très coûteuse et qui reste hasardeuse. En revanche, si nous sommes opposés au stockage, nous sommes favorables au captage du CO2. Il y a trois voies pour fabriquer ce méthane : le biogaz (dégagé par la décomposition des matières organiques) ; la gazification du bois et enfin la méthanation. Ce procédé intéresse GDF et suscite beaucoup de travaux en Allemagne. ALAIN GRANDJEAN Économiste « On ne peut pas faire l’économie d’étudier cette option. Or, il faut faire feu de tout bois, si nous voulons réduire notablement les émissions de gaz à effet de serre.

Commission "Energies 2050" Le Ministre chargé de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique, souhaite une consultation plus large de l'ensemble des acteurs de l'énergie (consommateurs, représentants des salariés, industriels, opérateurs, associations), avant l'élaboration de la prochaine programmation pluriannuelle des investissements, qui doit commencer en 2012. Pour se faire, une mission d'analyse des différents scenarii de politique énergétique à horizon 2050 sera créée. L'analyse intègrera dans ces scenarii l'évolution de la demande d'énergie et le potentiel d'efficacité énergétique. Après avoir réuni en septembre les personnalités qualifiées membres de la commission, et les avoir chargées d'élaborer un projet de méthodologie de travail, Eric Besson a installé hier la commission pluraliste « Energies 2050 ». L'acceptabilité sociétale de chaque scénario sera également évaluée. Le rapport sera remis au Ministre avant le 31 janvier 2012. « Nous avons tous un devoir de vérité.

poumon de la terre Voici la réponse à la question de la semaine passée: Comme les végétaux verts transforment le gaz carbonique en oxygène au cours du processus de photosynthèse, on surnomme bien souvent la forêt comme étant les poumons de la Terre. Cependant, est-ce que cette expression est vraiment juste? Dans un récent article publié sur Internet (voir lien suivant), on démontre bien que même si les forêts sont un grand producteur d'oxygène, elles se sont pas le principal sur Terre! Les plus grands producteurs d'oxygène sont en fait les océans grâce aux minuscules algues sous-marines qu'ils abritent. Donc, en plus de chercher à contrôler la déforestation, l'humain se DOIT de sauver les océans! Équipe de monpetitpas.com

Pollution et métaux - L'énergie en locomotion musculaire. plan du site #montagnes#voitures_en_montagne#simuler_des_moins_forts_que_soit#puissances_humaines#les_chevaux#effort_et_temperature #tableau#creez_une_bagarreannexe: prise de chou banie yollique #encore_les_bagnoles#bagnoles_conduite_economique#a_la_queue_leu_leuannexe 2: un sport oriental Des chiffres concernant l'énergie en locomotion musculaire.Nous n'avons pas, en général la moindre idée de l'énergie qu'il faut pour nous mouvoir. Réponse: environ 15watt-heure/km en marche et course à pieds ( en marche et course à pieds la résistance change peu avec la vitesse, si vous allez plus vite vous ne consommez pas plus mais vous forcez simplement en proportion de la vitesse alors limité par votre puissance). Et quelle puissance? Pour monter à 900m/h (valeur moyenne des gens en bonne santé) il faut délivrer 2.5 watts/kilo pour vaincre son poids, plus à peu près 20% pour exécuter les mouvement de la marche: retenons 3 watts par kilo. notez bien. Normal? Et si on est âgé et un peu patraque?

capturer le CO2 pour en faire du pétrole < Accueil Pétrole bleu Le premier pétrole produit à partir d'émissions de CO2 et d'algues Convertir le CO2 en pétrole ? Bernard A.J. Stroïazzo-Mougin, inventeur du cycle accéléré de conversion énergétique du CO2 raconte que l´idée lui est venue au début de l´année 2006 à la suite de la campagne menée par Al Gore attirant l´attention du monde entier sur les excès d´émissions de CO2 anthropique et leurs incidences sur le réchauffement globale. "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" disait Lavoisier. À partir d´ici sa réflexion fut la suivante: si ce CO2 est le résultat de la combustion ou l´oxydation des hydrocarbures et que ces hydrocarbures ont été formés à la base par des matières organiques, principalement végétales. Mais la difficulté majeure était alors le temps : la formation du pétrole fossile avait duré des millions d´années, d´où la seconde partie de l´idée, qui fut : Trouver une solution pour accélérer ce processus de formation. 1. Capture du CO2 Transport du CO2

Développement durable Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Diagramme du développement durable : une approche globale à la confluence de trois préoccupations, dites « les trois piliers du développement durable ». Pour atteindre les objectifs du développement soutenable, il faut notamment faire appel à des ressources naturelles, minérales et vivantes qu'on peut selon leur vulnérabilité classer en « pas, peu, difficilement, coûteusement ou lentement renouvelables ». Le développement durable (anglais : sustainable development qui peut aussi être traduit en français par développement soutenable) est une conception du bien commun développée depuis la fin du XXe siècle. Définition[modifier | modifier le code] Pour l'AFNOR en 2012, un état est dit « durable » si « les composantes de l'écosystème et leurs fonctions sont préservées pour les générations présentes et futures »[1]. Le concept de durabilité a été défini quelques années auparavant. Historique[modifier | modifier le code]

Equivalences énergétiques Comment l'US Navy transforme de l'eau de mer en carburant Après la voile et la vapeur, la Marine américaine pense avoir la pierre philosophale pour propulser ses navires: ses chercheurs ont réussi à transformer de l'eau de mer en carburant, espérant à terme s'affranchir de la dépendance au pétrole. Les chercheurs du Naval Research Laboratory (NRL) ont démontré la viabilité du concept en parvenant à faire voler un modèle réduit d'avion avec du carburant produit à partir d'eau de mer. "C'est une étape énorme", se félicite le vice-amiral Philip Cullom, chef d'état-major adjoint de l'US Navy, qui cherche à se désengager de sa dépendance au pétrole et des variations de son prix. Et la Marine est gourmande: en 2011, la Navy a consommé près de deux millions de tonnes de carburant. La transformation d'eau de mer en kérosène pourrait coûter à terme entre 3 et 6 dollars par gallon (3,8 litres), espère le NRL. L'idée de départ est simple: les hydrocarbures sont composés de carbone et d'hydrogène, présents en grande quantité dans l'eau de mer. (Avec AFP)

Informatique durable Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'informatique a été pendant longtemps considérée comme une industrie « propre », s'étant retranchée avec les technologies de l'information et de la communication (TIC) derrière des slogans tels que « produits immatériels, industrie du silicium, zéro papier, télétravail, commerce électronique… », l’affranchissant ainsi de responsabilité sociale[1]. On reconnaît aujourd'hui que ses impacts environnementaux et sociaux sont importants, justifiant ainsi une démarche de développement durable dans ce secteur. Il importe de ne pas se limiter aux impacts directs de l'informatique, mais d'analyser aussi les impacts indirects que ces systèmes induisent dans les métiers des entreprises et des administrations, et dans la société en général. On comprend alors qu'une démarche de développement durable dans le domaine de l'informatique est un véritable projet d'entreprise, c'est-à-dire transversal pour toute l'organisation[2]. Imprimante Entrepôt logistique

Transition énergétique : ce qui a changé, ce qu'il est urgent de faire Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Bernard Tardieu (président de la commission énergie et changement climatique à l'Académie des technologies) Définir la politique énergétique de la France, c'est hiérarchiser les objectifs que la France se donne ou qu'elle subit. Il n'y a pas de stratégie sans priorités. Quelles sont aujourd'hui les priorités énergétiques de la France ? S'agit-il de la recherche de l'indépendance énergétique en fonction de la nouvelle donne énergétique mondiale, de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, de la préparation de la situation post carbone fossile, de l'amélioration de la balance des paiements, du développement de leaders industriels en France, de la création d'emplois sur notre territoire, de la recherche d'un prix bas pour les usagers, domestiques et industriels? C'est le moment de classer nos objectifs, de dire ceux qui sont premiers et ceux qui suivent. L'emploi était déjà au cœur des agendas politiques.

Le pétrole sera bientôt une énergie renouvelable Les énergies fossiles, à savoir le pétrole, le gaz naturel et le charbon, se sont formées il y a des centaines de millions d’années. Elles sont le fruit de la décomposition sous une forte pression et une forte chaleur de déchets organiques plantes et animaux qui ont vécu sur terre il y a des centaines de millions d’années. Et nous dépensons ces ressources limitées pour faire fonctionner notre économie moderne. Compte tenu du fait qu’il a fallu des millions d’années pour constituer les réserves de pétrole, de gaz et de charbon, la question de la consommation rapide de ses ressources et de leur épuisement s’est toujours posée. Bien sûr, les énergies fossiles étant créées par d’anciens organismes vivants, avec assez de temps, de chaleur et de pression, elles peuvent se reconstituer dans le sol. Des scientifiques utilisent des algues pour créer un carburant qui ressemble beaucoup au pétrole brut. Partagez cet article

internationalnews Articles + lus en août 2010 UPDATE - Parmi plus de 5 000 articles publiés sur le site, les 15 articles les plus lus et les catégories les plus consultées. Echangeurs, lotissements, zones commerciales, alignements de ronds-points… Depuis les années 60, la ville s’est mise à dévorer la campagne. Une fatalité ? Non : le résultat de choix politiques et économiques. Darwin's Nightmare (1:45:17) Fox news, la manipulation des masses par les medias (Outfoxed VF) The Corporation - VOSTF (2h 24) Super Size Me en français - Le monde selon Monsanto/Arte - The World According to Monsanto (documentary on GMO) Le lobby pro-israélien et la politique étrangère des Etats-Unis (VOSTF) Les Chrétiens sionistes (37') -The Monsanto Story (from Agent Orange to GMO's) 22' Le soleil, nouveau pétrole de Cuba? 85% des nouveaux médicaments des grands laboratoires pharmaceutiques: de la camelote à risque? « Feu vert » de l’ONU à une attaque préventive américano-israélienne contre l'Iran? Des films pour l'été/Summer Movie Selection N.

Related: