background preloader

Jean-marc manach

Jean-marc manach

http://jean-marc.manach.net/

Related:  Il n'y a pas de vie privée sans libertés

Au pays de Candy Candy : c'est le nom de code de l'opération organisée depuis la France et consistant à aider le régime de Kadhafi à espionner tous ses citoyens sur Internet. Ici, le pays de Candy, c'est à la fois la Libye et la France, nos grands discours et nos réalités, pas toujours glorieuses. Retour sur cette relation trouble avec un livre d'enquête qui lève le voile sur ces systèmes de surveillance surpuissants. OWNI Editions publie aujourd’hui Au pays de Candy, enquête sur les marchands d’armes de surveillance numérique.

A propos / Contact Si vous croyez que le monde ressemblera un jour à celui de Big Brother, détrompez-vous... Vous êtes en plein dedans !""Lorsqu’on ne s’étonne plus du traçage, de la vidéosurveillance ou de la conservation des données, c’est justement le signal qu’on est entré dans un monde orwellien".Dixit Alex Türk, ancien président de la Commission nationale de l'informatique et des libertés, en 2005, & 2007. J'ai découvert l'internet au siècle dernier, lorsque les médias "grands publics" l'accusaient (notamment) d'être le tombeau du journalisme, et que Françoise Giroud dénonçait “l’internet qui est un danger public puisque ouvert à n’importe qui pour dire n’importe quoi”.

Note moyenne : | 0 avis Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier ! ANONYMOUS – La NSA publie son manuel du parfait cyber-espion La NSA, l'agence de renseignement américaine, vient de rendre public un guide à destination de ses cyber-agents, intimée par la justice de déclassifier ce document sur le fondement du Freedom of Information Act. Le guide de 643 pages, sobrement intitulé "Démêler la Toile : guide des recherches sur Internet" (Untangling the Web, A Guide to Internet Research), est truffé de conseils pour utiliser au mieux les moteurs de recherche, les archives et autres outils sur le Web, "afin de dénicher des informations confidentielles qui seraient accidentellement tombées dans le domaine public", relate notamment le site Fortune de CNN. "Il y a tellement de données disponibles sur Internet que même les cyber-espions ont besoin d'aide", note Wired. "Pour les assister, la NSA a donc produit un guide leur permettant de déterrer des informations enfouies dans le Web."

La vie privée, un problème de vieux cons ? Le livre En résumé : La vie privée, un problème de « vieux cons » ? (le livre) peut donc être commandé sur Amazon, la Fnac, l'AppStore (pour iPhone & iPad), et dans toutes les bonnes librairies... Depuis que j'ai écrit cet article intitulé La vie privée, un problème de vieux cons ? Sécuriser ses conversations Permet d'avoir des conversations privées sur de multiples protocoles de messagerie instantanée en fournissant : Chiffrement : Personne d'autre ne peut lire vos messages instantanés. Authentification : Vous êtes assuré que votre correspondant est celui que vous pensez être. Les « petits cons » parlent aux « vieux cons » (la version courte) « Superbe, excellent, remarquable, passionnant, très intéressant, pertinent et indispensable, rafraîchissant, à lire absolument… » Mon article sur la « Vie privée : le point de vue des “petits cons”« , portrait de ces internautes décomplexés en terme de liberté d’expression, initialement publié sur InternetActu et repris sur LeMonde.fr, soulève, sinon les foules, tout du moins des centaines de gazouillis d’approbation. L’an passé, « La vie privée, un problème de vieux cons ? » (qui dressait un parallèle entre la liberté d’expression sur le Net et la révolution sexuelle) avait lui aussi été très lu, discuté, et, tout comme mes « petits cons« , figuré en tête du classement des articles les plus envoyés par les lecteurs du Monde.fr. Le portrait de ces « petits cons » étant un peu long, en voici une « version courte« . A faire tourner (version .pdf, pour renvoi par mail ou impression).

Gorge profonde: le mode d’emploi Balancer un document confidentiel à Wikileaks, c'est bien. Permettre aux rédactions, journalistes, blogueurs, ONG, de créer leur propre Wikileaks, c'est mieux. Le Net a beau être surveillé à l’envi, il est tout à fait possible de contourner la cybersurveillance (voir aussi mon petit manuel de contre-espionnage informatique). Restait à expliquer comment contacter quelqu’un, facilement, de façon sécurisée, et en toute confidentialité.

Related: