background preloader

Stockage d'énergie

Stockage d'énergie
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le stockage de l'énergie est l'action qui consiste à placer une quantité d'énergie en un lieu donné pour permettre son utilisation ultérieure. Par extension, le terme « stockage d'énergie » est souvent employé pour désigner le stockage de matière qui contient cette énergie. La maîtrise du stockage de l'énergie est particulièrement importante pour valoriser les énergies alternatives, telles que l'éolien ou le solaire, sûres et renouvelables, mais par nature intermittentes. Schéma simplifié et de principe d'un système intégré de stockage dans un réseau électrique, de type « Grid energy storage (en) » On s'intéressera ici principalement à l'opération consistant à créer un stock à partir d'énergie disponible, et non directement à la gestion des stocks (notamment des stocks d'énergie fossile), ni au déstockage. Intérêt[modifier | modifier le code] Le stockage d'énergie est un enjeu à la hauteur de la consommation d'énergie : primordial.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Stockage_d%27%C3%A9nergie

Related:  La troisième révolution industrielle

Production d'électricité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La production d'électricité est essentiellement un secteur industriel, destiné à mettre à disposition de l'ensemble des consommateurs la possibilité d'un approvisionnement adapté à leurs besoins en énergie électrique. Les moyens mis en œuvre sont diversifiés, et dépendent de nombreux facteurs : Aperçu général[modifier | modifier le code] ADELE : stocker de l'électricité en comprimant l'air ! > Technologie Stocker de l'électricité de manière efficace, en toute sécurité et en grande quantité - voila certainement l'un des défis clés à résoudre dans les prochaines années. Les membres du projet ADELE** dont fait partie RWE, mais aussi General Electric, Züblin, et le Centre National allemand pour la Recherche aéronautique et spatial (DLR) ont signé à Berlin un accord de coopération et de développement allant dans ce sens. "L'expansion massive et voulue de l'énergie éolienne nécessite des solutions intelligentes pour garantir un approvisionnement continu en électricité. A travers le projet ADELE, nous prenons les devants afin de développer rapidement un modèle de stockage efficace ", a déclaré le Dr Jürgen Großmann, directeur exécutif chez RWE. Lors de périodes où l'offre excède la demande électrique sur le réseau éolien, de l'air sera comprimé et stocké dans de grandes poches souterraines. La chaleur résultante sera elle aussi emmagasinée dans un système de stockage d'énergie thermique.

Bâtiment à énergie positive Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un bâtiment à énergie positive (parfois abrégé en « BEPOS ») est un bâtiment qui produit plus d’énergie (électricité, chaleur) qu'il n’en consomme pour son fonctionnement. Cette différence de consommation est généralement considérée sur une période lissée d'un an. Si la période est très courte, on parle plutôt de bâtiment autonome (par exemple pour les maisons des dernières tranches de l'écoquartier EVA-Lanxmeer aux Pays-Bas qui ne sont « excédentaires » que neuf mois par an – l'électricité étant encore difficilement stockable sur plusieurs mois à l'échelle d'un quartier). Il s'agit généralement d'un bâtiment passif très performant et fortement équipé en moyens de production d'énergie par rapport à ses besoins en énergie.

Eoliennes : on sait stocker l’electricité ! Partagez : Des chercheurs australiens ont réussi à élaborer un dispositif qui permet de stocker l’électricité, chose que l’on croyait hors de portée. Principale application : la régulation de la production des éoliennes qui ont la fâcheuse habitude de continuer à tourner et à produire de l’électricité quand vous dormez ou que vous ne consommez aucun courant. C’est à King Island qu’a été installé un accumulateur géant qui recueille l’électricité d’un parc d’éoliennes. Smart grid Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le smart grid est une des dénominations d'un réseau de distribution d'électricité « intelligent » qui utilise des technologies informatiques de manière à optimiser la production, la distribution, la consommation et qui a pour objectif d’optimiser l’ensemble des mailles du réseau d'électricité qui va de tous les producteurs à tous les consommateurs[1] afin d’améliorer l'efficacité énergétique de l'ensemble. L'apport des technologies informatiques devrait permettre d'économiser l'énergie en lissant les pointes de consommation et en diminuant les capacités de production en pointe qui sont les plus coûteuses, de sécuriser le réseau et d'en réduire le coût. C'est aussi une réponse partielle à la nécessité de diminuer les émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre le réchauffement climatique. En outre, le smart grid est l'une des composantes de la notion de ville intelligente (smart city).

Sciences : Stockage de l'énergie solaire : la Corse innove L'électricité est conservée sous forme d'hydrogène afin de resservir à la demande quand le soleil ne brille plus. À quelques kilomètres d'Ajaccio, dans le maquis, au pied de collines sauvages et face à la Méditerranée, se ­cache une installation de stockage de l'énergie solaire unique en Europe. Après un peu plus de deux années et demie de travail, un large champ de panneaux photovoltaïques a été couplé à un système innovant de production et de stockage d'hydrogène qui permet de compenser l'intermittence inévitable liée à la production d'électricité à partir du ­soleil à une échelle préindustrielle. Intermittence de la production

Troisième révolution industrielle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une maison passive n'a pas, ou presque pas de besoins de source artificielle de chaleur. Il y est plus facile de produire un surplus d'énergie, qui peut être stockée pour un besoin futur, ou exportée vers un usager qui en a besoin à proximité ; par un réseau de type Smart grid fonctionnant sur le modèle distribué de l'Internet selon les principes de la Troisième Révolution. Le second pilier de la Troisième Révolution industrielle consiste à transformer chaque bâtiment en « mini-centrale » intelligente qui verse dans le réseau son excédent de production et y prélève de l'énergie quand elle en manque. Un stockage tampon se fait via des batteries (fixes ou de véhicules en chargement) ou un stockage d'hydrogène Depuis 2006, Rifkin propose cette révolution comme vision stratégique aux entreprises, aux États et à l'Union européenne.

Stockage d'énergie Les besoins de stockage d'énergie L'irrégularité de la consommation d'énergie et l'insertion d'énergies renouvelables, conduisent à réserver des stockages tampon, à la régulation des flux d'énergies sur un réseau. Le stockage d'énergie participe aussi bien à la sécurisation d'un site de consommation sensible (capacité d'îlotage), qu'à l'administration d'un lieu isolé. Les applications stationnaires seront de fait, appelées à se tenir en lieu et place, là où elles sont susceptibles d'être utilisées, en fonction des appétences réelles d'une production moderne, des sollicitations de décentralisation, des réseaux insulaires (voir définition: énergie renouvelable), concomitamment à une bonne gérance environnementale et économique (par ailleurs le surcoût environnemental n'est déjà plus entièrement étranger à l'économie). Des propriétés communes aux stockages Caractéristiques du stockage et définitions:

Véhicule électrique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Renault Zoé, une citadine avec une borne de recharge Le terme véhicule électrique désigne les véhicules autonomes dont l'énergie consommée provient de ressources embarquées par opposition aux véhicules à traction électrique qui utilisent l'énergie d'un réseau (énergie non embarquée). Ces derniers sont prisonniers (on dit souvent captifs) d'un parcours équipé d'un moyen de liaison électrique à un réseau terrestre. Exemple : rails ou caténaires pour les trains, les trams, trolleys. Ces véhicules électriques ont une propulsion assurée exclusivement par un moteur électrique.

Est-ce facile de stocker l'énergie ? Documentation > Divers énergie > Energie - bric à brac > Est-ce facile de stocker l'énergie ? Est-ce facile de stocker l'énergie ? janvier 2003 - complété avril 2012 site de l'auteur : www.manicore.com - contacter l'auteur : jean-marc@manicore.com Question sans intérêt, vont peut-être penser certains : bien sur qu'il est facile de stocker l'énergie. Il suffit d'avoir un réservoir de fioul chez soi, le plein d'essence dans la voiture, un tas de charbon dans la cave, ou encore une pile électrique : tout cela permet effectivement de disposer d'un stock d'énergie que nous pouvons consommer quand nous le souhaitons.

Bâtiments toulousains : vers l’énergie positive - Toulouse Planète La ville de Toulouse verdit ses bâtiments. D’ici 2020 tout son parc immobilier aura été rénové. Constat : la consommation globale en 2009 de l’ensemble des bâtiments municipaux toulousains en gestion directe a été de 254 071 MWh EP, soit un poids financier de 11 060 000 € TTC. La consommation moyenne des bâtiments municipaux s’établit à 381 kWh EP/m²/an ou 245 kWh EF/m²/an. Le Grenelle de l’environnement oblige les collectivités territoriales à engager un programme de rénovation de leurs bâtiments en matière d’économies d’énergie.

Stockage d'énergie : définition, explications, formes et principes Le stockage de l’énergie consiste à préserver une quantité d’énergie pour une utilisation ultérieure. Par extension, l’expression désigne également le stockage de matière contenant l’énergie. Le stockage de l’énergie est au cœur des enjeux actuels, qu’il s’agisse d’optimiser les ressources énergétiques ou d’en favoriser l’accès. Il permet d’ajuster la « production » et la « consommation » d’énergie en limitant les pertes.

Related: