background preloader

Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples

Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples
Related:  Discrimination

Enfants et droits humains Partout dans le monde, des enfants sont privés de leur droit à l’éducation, enrôlés de force dans des unités ou des groupes armés, ou soumis à d’autres formes de violences. Les enfants soldats Au niveau mondial, des centaines de milliers d’enfants de moins de dix-huit ans sont impliqués dans des conflits armés, soit au sein des forces régulières de leur pays, soit en tant que membres de groupes armés, d’unités paramilitaires ou de milices, entre autres. Les enfants sont également victimes d’autres formes de violence La violence ne touche pas uniquement les enfants soldats. Le droit à l'éducation Tout le monde a le droit de recevoir une éducation. parce qu’ils sont obligés de travailler;parce qu’ils sont enrôlés dans des forces armées;parce que leur famille n’a pas les moyens de financer leurs études;parce que la discrimination et le racisme les empêchent d’accéder à un enseignement digne de ce nom;parce qu’ils subissent des violences au cours de leurs études. Repères Des raisons d’espérer

La Défense des droits de l'enfant La fondation Lilian Thuram - Aides aux victimes Ne pas souffrir en silence Vous n’êtes pas seul. Si vous avez besoin de dénoncer un acte de racisme, de consulter un psychologue ou simplement de vous renseigner sur la loi en matière de protection des droits de la personne, voici une liste de groupes de soutien, d’organisations ou d’associations qui peuvent vous aider. Unissons-nous pour sensibiliser la société aux problèmes liés au racisme. les films issus du concours Scénarios contre les discriminations Bien dans ma peau (Cure bien-être) (5'53") Réalisé par Blandine Lenoir Avec Axelle Laffont, Zakaria Gouram, Eriko Takeda, Mata Gabin, Lila Redouane, Marie Bertoliatti, Nathalie Guisset Sur une idée originale de Nour-Eddine Maamar Production: Local Films Evidemment Madame Agathe n'est pas raciste puisque son bonheur est de se livrer toute entière aux mains expertes du personnel de toutes origines du spa où elle se rend régulièrement. voir le film télécharger aux formats 3gp / Mpeg4-H264 / WMV (Windows mobile) * Dirty Slapping (5'34") Réalisé par Edouard Molinaro Avec Héléna Noguerra, Tanel Derard, Caroline Portes De Bon, Kevin Coelho, Barthélémy Guillemard, Deborah Ganem Sur une idée originale de Béatrice Guéret Production: Local Films Thomas, jeune adolescent, est confronté à l'homophobie de ses camarades... voir le film télécharger aux formats 3gp / Mpeg4-H264 / WMV (Windows mobile) * Un excellent dossier!

Citoyens, effaçons le racisme de nos rues ! Dix injustices scrutées à la loupe La France a l’un des systèmes scolaires les plus inégalitaires des pays de l’OCDE. A gauche comme à droite, personne ne le conteste plus. Des études le pointent régulièrement, statistiques à l’appui. On redouble plus quand on a des parents ouvriers… 20,5% des élèves issus de milieux défavorisés - ayant des parents ouvriers ou chômeurs - ont déjà redoublé au moins une fois lorsqu’ils entrent en sixième, selon une étude de l’Insee parue en septembre. … et quand on vit en zone urbaine sensible L’Insee met aussi en valeur un facteur moins connu : l’impact du lieu d’habitation sur la réussite ou l’échec scolaire. A priori, cela semble logique car la population en ZUS a la plupart du temps des revenus modestes. On réussit moins bien au brevet si on est issu d’un milieu modeste La quasi-totalité des enfants de milieux très favorisés obtiennent le brevet des collèges haut la main (95,6%). Les devoirs aggravent les inégalités Là encore, la France fait figure de mauvaise élève.

Inégalités femmes-hommes : des quotas, et après ? Les politiques publiques en faveur de l'égalité sont restées beaucoup trop timorées pour juguler les handicaps dont souffrent les femmes dans le monde du travail. Les inégalités entre les femmes et les hommes ainsi que les moyens de les réduire occupent une place importante dans le débat public. Mais concrètement, les mesures prises en 2011 en faveur de l'égalité professionnelle se résument, pour l'essentiel, à la loi fixant des quotas dans les conseils d'administration des grandes entreprises. La plupart des autres mesures envisagées ont été soit réduites à leur plus simple expression, soit reportées à une prochaine législature. La loi de 2011 sur les quotas de femmes dans les conseils d'administration se fonde sur un constat : leur très faible présence dans les instances de direction des entreprises.

L'expérience de la discrimination positive aux Etats-Unis Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Gérard Alors que Valérie Pécresse vient de confirmer l'objectif du gouvernement d'atteindre 30 % de boursiers dans les grandes écoles françaises, Le Monde.fr examine les politiques de discrimination positive menées dans trois pays : Etats-Unis, Brésil et Inde. Premier volet aux Etats-Unis. L'"action affirmative" – pendant américain de la discrimination positive – est née de la lutte pour les droits civiques et l'abolition de la ségrégation raciale. L'affirmative action américaine désigne au départ des dispositions destinées à susciter en amont une augmentation du nombre de candidats noirs à certains postes. Ces derniers ne font pas long feu puisqu'en 1978, l'arrêt Bakke de la Cour suprême condamne la faculté de médecine de l'Université de Californie, qui réservait 16 % de ses places aux étudiants noirs et hispaniques. Depuis le milieu des années 1990, plusieurs Etats ont toutefois rejeté la discrimination positive.

La discrimination positive fait débat aux États-Unis Une étudiante, Abigail Fisher, souhaitait intégrer l'Université du Texas. Elle se dit victime de discrimination liée à sa couleur de peau. Abigail Fisher se dit victime de «racisme anti-Blancs». Après la période des quotas ethniques, abandonnés depuis 1996 car jugés trop discriminatoires, la loi n'a cessé d'évoluer au gré des procès et des décisions de la Cour suprême. Pour remplacer les quotas, le Texas a donc adopté deux règles complémentaires. «Le mérite devrait être le seul critère» La règle attaquée par Abigail Fisher, qui ne faisait pas partie des «10 %», concerne l'attribution des places restantes. Abigail pense avoir été écartée ainsi au profit d'un étudiant de couleur. L'Université du Texas, par la voix de son directeur des admissions, Kedra Ishop, défend sa politique. L'exemple californien Pour atteindre ces objectifs, certains établissements ont pourtant expérimenté d'autres méthodes.

foot 02 02 women olympians 21 Barbie, canon avec une taille « normale » Barbie a été imaginée avec la taille moyenne d'une américaine de 19 ans : une représentation corporelle plus réaliste et néanmoins canon. Mise à jour le 9 juillet 2014 - Lammily, la « Barbie » aux mensurations dans la moyenne, a récolté plus de 500 000 dollars sur les 95 000 requis, comme nous l’apprend Golem13. Plus rien ne semble empêcher sa commercialisation, et elle sera d’ailleurs disponible au moins de novembre prochain ! Tu peux même la précommander dès aujourd’hui pour une réception au onzième mois de l’année. Les prix vont de 25 (18€, pas cher) à 125 dollars (92€, cher) : une large palette qui permettra, on l’espère, à des enfants d’horizons différents de découvrir la joie d’une poupée aux mensurations réalistes. Mise à jour le 6 mars 2014 – Tu te souviens de Nickolay Lamm, l’homme qui avait décidé de montrer à quoi une Barbie ressemblerait avec les mensurations de l’Américaine moyenne ? Alors, convaincues par Lammily ?

Observatoire des inégalités 11 avril 2014 - Marie, Antoine, Mansour, Rayene sont quelques-uns des lauréats du prix « Jeunesse pour l’égalité 2014 ». Ce prix remis par l’Observatoire des inégalités récompense les meilleurs films et affiches parmi 450 participants. Un regard inédit de la jeunesse sur les inégalités sociales, entre les sexes ou selon la couleur de la peau. Le jury a tranché. Un choix est toujours subjectif. Du clip musical au photomontage, les œuvres reçues couvrent un champ très large. Et après ? Ce concours marque aussi le point de départ d’une campagne de sensibilisation sur les préjugés que l’Observatoire des inégalités souhaite mener à destination des jeunes, mais aussi du grand public. Les grands gagnants sont : Dans la catégorie des films 11-15 ans : 1er prix : Six femmes, six histoires d’Antoine Bergeron, Loeiza Beuzet, Coline Rogel, Maëlle Gahinet, Léa Digaldi, Arthur Lange, Lucas Bernicot et Anne-Cécile Gonot, du collège Charles de Gaulle à Ploemeur (56). 2ème prix : Egalité ?

Related: