background preloader

OCCUPY FREE ENERGY - ELEVATE/LUMINARIES ft. Aishah

OCCUPY FREE ENERGY - ELEVATE/LUMINARIES ft. Aishah
Related:  En passant ...

Occupy Wall Street | September 17th | #OCCUPYWALLSTREET The joyous freedom of possibility. Dissent can be personal, collective, creative — whatever you want it to be. Revolt can be physical or spectral, a blackspot on a corporate logo or a digital mindbomb posted online. The revolutionary spark is the same one that lit human existence. Print & Post If you only do one thing today and during the heady days of climate protest that follow, print out as many copies of this #WORLDREVOLUTION poster as you can and tape them up on bus stops, bank and shop windows, cash machines, government buildings, everywhere in your city where people will see them. Download September 11, 2014 What will you do on the September 17th anniversary of Occupy Wall Street? September 16, 2013 Revolution is a Rhizome September 19, 2012 Tactical Briefing #38. September 12, 2012 Where do we stand? July 23, 2012 Tactical Briefing #36 June 5, 2012 Occupy morphs into a new model! May 24, 2012 The fork in the road ahead. May 16, 2012 Tactical briefing #33. May 10, 2012 April 26, 2012 April 12, 2012

Oil Man | Chroniques du début de la fin du pétrole, par Matthieu Auzanneau Non-conventionnels et extrêmes : gaz de schiste, pétroles lourds, Arctique, deep offshore, GTL, CTL, etc. L'industrie est vouée à aller chercher les énergies fossiles dans des endroits toujours plus complexes. TOUTE l'augmentation future de la production mondiale de carburants liquides devra venir de ces sources non-conventionnelles et extrêmes, selon l'Agence internationale de l'énergie. Pas sûr que ça suffise, ou que ça suffise longtemps. Quel jeu ! gaz et pétrole "de schiste" (ou plutôt de roche-mère) 28 mars 2014Total en discussion pour le pétrole de schiste russe La fracturation hydraulique semble être une planche de salut autant pour la Russie que pour le groupe Total : tout deux sont confrontés au déclin du pétrole conventionnel. 29 janvier 2014Une exploitation des gaz de schiste « propre » ET rentable ? 22 janvier 2014Le boom du pétrole de schiste américain devrait plafonner en 2016, selon Washington. 8 octobre 2013Le court avenir du pétrole de schiste vu par Goldman Sachs 1er octobre 2013Gaz de schiste : premiers déclins aux Etats-Unis 11 juin 2013Exploiter les gaz de schiste ? ...

Ces compteurs électriques « intelligents » qui risquent de vous pourrir la vie - Linky La Ville de Paris ne veut pas du nouveau compteur électrique « intelligent » Linky. Bien qu’elle soit la première ville française à prendre une position aussi tranchée contre ce nouveau compteur, son vœu, adopté mi-octobre 2011, est passé assez inaperçu. Ce vœu fait suite à l’annonce d’Éric Besson, ministre en charge de l’Énergie, le 28 septembre dernier, d’installer 35 millions de compteurs électriques « intelligents » dans tous les logements à partir de 2013 [1], considérée par les élus verts parisiens comme une « décision ministérielle unilatérale ». Les élus du groupe Europe Écologie-Les Verts (EELV) regrettent « l’absence totale de concertation avec les collectivités locales propriétaires des réseaux ». « En tant que propriétaire du réseau électrique et des compteurs, la Ville de Paris doit avoir voix au chapitre », souligne le cabinet de Denis Baupin, maire-adjoint de Paris. Les nouveaux compteurs électriques piratés EDF vs collectivités locales Linky = 4 000 emplois supprimés ?

Fuite de gaz en mer du Nord : Total totalement dépassé - Catastrophe environnementale Après le golfe du Mexique, après les côtes de Rio, voici la mer du Nord. La plateforme gazière de Total au large de l’Écosse menace d’exploser à la suite d’une fuite massive et incontrôlée. À chaque fois, ces accidents se déroulent sur des forages de plus en plus profonds. Ou quand les compagnies pétrolières jouent aux apprentis sorciers pour aller chercher les ultimes ressources en hydrocarbures. C’est un mauvais remake de Deepwater Horizon qui se joue actuellement au large de l’Écosse, en mer du Nord (lire nos articles). Depuis le 25 mars, du gaz naturel s’échappe massivement de la plateforme Elgin-Franklin, exploitée par Total. Car c’est bien le risque d’une explosion qui est redouté. Six mois pour colmater la fuite Cette fuite, située à environ 240 km au large de la ville écossaise d’Aberdeen, est d’ores et déjà considérée comme « le plus gros incident pour Total en mer du Nord depuis au moins dix ans », a reconnu le groupe. Six mois… Pourquoi un tel délai ? Apprentis sorciers

Les sources d'énergie fossiles On parle parfois de sources d'énergies conventionnelles, parfois de sources d'énergies fossiles. "Conventionnelle" indique seulement que ces sources énergie sont très largement exploitées sur la Terre et qu'elles constituent ainsi les ressources de référence. Par contre, "fossile" a un sens très précis. Les sources d'énergies fossiles sont celles qui sont issues de la fossilisation de matière organique dans le sous-sol terrestre. Le mot "fossile" est plus souvent rattaché à des animaux ou des plantes qui ont laissé leur empreinte dans la roche ou sont eux-même devenus pierre. Ces substances sont du concentré d'énergie chimique, c'est pourquoi ils sont tant exploités à notre époque. Pour reprendre la terminologie vue précédemment, les énergies fossiles sont des sources d'énergies : Primaires : Il s'agit bien de "sources" d'énergie que l'on va puiser dans le sol Nobles : Il s'agit d'une énergie chimique. Le charbon Le charbon de bois n'a rien d'une énergie fossile. Avantages Inconvénients

Le charbon sera bientôt la 1ère source d'énergie mondiale (Boursier.com) — Le charbon remplacera bientôt le pétrole, en devenant la source d'énergie la plus utilisée au niveau mondial... Un rapport de l'AIE (Agence internationale de l'énergie), publié mardi, révèle que la part du plus polluant des combustibles fossiles dans le "mix énergétique" sera à même de dépasser celle de l'or noir d'ici 2017, avec 4,3 milliards de tonnes équivalent pétrole brûlées par an... 1,2 milliard de tonnes en plus"Grâce à d'abondantes réserves et à la demande insatiable des pays émergents, le charbon a atteint près de la moitié de la hausse de la demande mondiale d'énergie au cours de la première décennie du 21ème siècle", note Maria van der Hoeven, la directrice exécutive de l'AIE.

The Third Carbon Age by Michael T. Klare When it comes to energy and economics in the climate-change era, nothing is what it seems. Most of us believe (or want to believe) that the second carbon era, the Age of Oil, will soon be superseded by the Age of Renewables, just as oil had long since superseded the Age of Coal. President Obama offered exactly this vision in a much-praised June address on climate change. True, fossil fuels will be needed a little bit longer, he indicated, but soon enough they will be overtaken by renewable forms of energy. Many other experts share this view, assuring us that increased reliance on “clean” natural gas combined with expanded investments in wind and solar power will permit a smooth transition to a green energy future in which humanity will no longer be pouring carbon dioxide and other greenhouse gases into the atmosphere. All this sounds promising indeed. The result is indisputable: humanity is not entering a period that will be dominated by renewables. The First Carbon Era

Fossil fuel subsidies 'reckless use of public funds' 6 November 2013Last updated at 21:50 ET By Matt McGrath Environment correspondent, BBC News Fuel subsidies to US farmers amounted to $1bn in 2011 says the ODI The world is spending half a trillion dollars on fossil fuel subsidies every year, according to a new report. The Overseas Development Institute (ODI) says rich countries are spending seven times more supporting coal, oil and gas than they are on helping poorer nations fight climate change. Some countries including Egypt, Morocco and Pakistan, have subsidies bigger than the national fiscal deficit. The new report calls on the G20 to phase out the payments by 2020. While there is no globally agreed definition of what a fossil fuel subsidy actually is, the report draws on a range of sources from the International Monetary Fund to the International Energy Agency. Continue reading the main story “Start Quote This is a reckless use of public money at a time when people are very concerned about energy costs” End QuoteKevin WatkinsODI

France-Royal veut garder un contrôle public des barrages PARIS, 29 avril (Reuters) - La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a annoncé mardi qu'elle s'opposait à une "mise en concurrence pure et simple" des concessions hydrauliques françaises et qu'elle proposait une solution alternative pour maintenir "un contrôle public" du secteur. La mise en concurrence des barrages était une promesse de la majorité précédente, le ministère de Jean-Louis Borloo ayant annoncé en 2010 le lancement d'ici 2015 d'appels d'offres pour dix barrages d'une capacité totale de 5.300 mégawatts, soit 20% de la puissance hydroélectrique française, en application notamment de directives européennes. L'ancienne ministre de l'Ecologie Delphine Batho avait de son côté dénoncé lundi les projets du gouvernement actuel, évoquant "une privatisation qui ne dit pas son nom (et) contraire aux intérêts de la France" dans une tribune publiée par Les Echos. Le communiqué de Ségolène Royal: link.reuters.com/cer88v (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Russia, Turkey pivot across Eurasia Russia, Turkey pivot across Eurasia By Pepe Escobar The latest, spectacular "Exit South Stream, Enter Turk Stream" Pipelinistan gambit will be sending big geopolitical shockwaves all across Eurasia for quite some time. This is what the New Great Game in Eurasia is all about. In a nutshell, a few years ago Russia devised North Stream - fully operational - and South Stream - still a project - to bypass unreliable Ukraine as a gas transit nation. Now Russia devises a new sweet deal with Turkey to bypass the "non-constructive" (Putin’s words) approach of the European Commission (EC) concerning the European "Third Energy Package", which prohibits one company from controlling the full cycle of extraction, transportation and sale of energy resources. Background is essential to understand the current game. The 3,600 kilometer South Stream should be in place by 2016, branching out to Austria and the Balkans/Italy. Russian "defeat"? Watch those spears This is not the endgame - far from it.

Uranium – pétrole – eau minérale : Les ressources minières du nord pillées ? Des sources locales annoncent que l’exploitation de l’uranium de Kidal serait en cours avec la complicité des apatrides de la CMA. Difficile de vérifier l’exactitude de cette information, dans une zone inaccessible aux autorités et autres ressortissants maliens. Mais tout porte à croire que la région de Kidal n’est pas « protégée » pour rien. Au-delà des terroristes et des bandits de la CMA, des puissances étrangères aussi veillent au « Grin ». Des intérêts colossaux seraient en jeu. Ce qui fait de cette localité une forteresse qui cache bien de choses, qui semblent faire de cette zone un sens interdit. Maintenir notre pays dans le chaos Comme si cela ne suffisait, il faut entreprendre d’autres actions (de sabotage ?) En plus de l’uranium de Kidal, d’autres ressources minières du nord seraient dans le viseur de ces puissances étrangères. Des richesses inexploitées On retrouve les fossiles dans le Tilemsi à Bourem (région de Gao), les grenats et corindons dans le Gourma.

Related: