background preloader

Twitter pourra-t-il survivre à la concurrence programmée de Google+ ?

Twitter pourra-t-il survivre à la concurrence programmée de Google+ ?
Je viens de tomber sur un chiffre, que je trouve extrêmement pertinent, et qui confirme le positionnement assumé, et de fait, de Twitter, mais qui risque bien dans les semaines / mois à venir de peiner à faire la différence face à la montée en puissance envisageable de Google+ 45% des utilisateurs se connectent à Twitter pour se connecter aux sites d’informations / actualités L’affaire DSK, les événements tragiques au Japon, les discussions autour de la mort de Ben Laden… bref, Twitter grouille de commentaires, de rumeurs, de relais d’actualités en live. Cette actualité est riche et dense et fait souvent référence à des articles écrits et publiés en temps réel sur les sites d’informations classiques. Tellement en temps réel que les médias doivent revoir leur modèle : Twitter n’est pas comparable à Facebook… mais à Google+ Twitter par rapport à Facebook a tout de suite misé sur le contenu et le partage d’information en temps réel.

Viadeo va intégrer des fonctionnalités de synchronisation des carnets d'adresses Le réseau social professionnel Viadeo vient d'acquérir Soocial, un start-up hollandaise spécialisée dans la gestion et la synchronisation universelle de contacts de carnets d'adresses. Ce rachat va permettre à Viadeo de proposer à ses quelque 40 millions de membres des fonctionnalités pour synchroniser leurs contacts avec la majorité des plates?formes et services de messagerie sur PC, Internet et Smartphones. Créée en 2007, Soocial permet de synchroniser et sauvegarder ses contacts sur la plupart des services de messagerie (Gmail, Yahoo! mail, Windows Live), terminaux (PC, iPhone, BlackBerry, Android ; Sony Ericsson, Samsung, Motorola) ou encore sur le client de messagerie Outlook. Développer son réseau professionnel Avec l'acquisition de cette startup, Viadeo entend fournir à ses membres une solution universelle pour « gérer, organiser, sauvegarder et partager facilement et en toute sécurité leurs carnets d'adresses et, surtout, les maintenir synchronisés avec plus de 500 plates?

Les entreprises vers la maturité digitale ? Ce second semestre 2011 aura été marqué par de nombreuses conversations autour du social commerce, de tablettes numériques (suite notamment à Le marché des tablettes numériques en pleine révolution) et de social CRM. Ces conversations sur ces sujets seront extrêmement riches lors du prochain Web’11. Ces discussions m’amènent à rejoindre le schéma proposé par Fred Cavazza où toutes les disciplines digitales forment un grand ensemble, que nous abordons désormais quotidiennement au sein des équipes du cabinet The Persuaders. Les médias sociaux et le social plus généralement sont devenus la pierre angulaire du web. La transformation du 1.0 au 2.0, pour les entreprises, n’est pas l’apparition de nouveaux outils que l’on a estampillés depuis 5, 6 ans comme des outils 2.0, c’est bien des changements plus profonds à différents niveaux que je détaille ci-après. 1/ La socialisation des supports des marques 2/ L’utilisation des médias sociaux pour tous les pans de l’activité de l’entreprise

Facebook, tu me fais peur Cher Mark Zuckerberg, Est-ce que tu te souviens de The Twilight Zone? Pas la trilogie sur l’initiation à la sexualité adolescente, mais la géniale série (en français La Quatrième dimension): publicité Si elle existait encore, je proposerais un épisode où le personnage principal, disons une jeune femme particulièrement séduisante, se lèverait un matin dans une nuisette transparente, se préparait du thé, se connecterait à sa boîte mails puis à son compte Facebook. Et là, monsieur Facebook lui dirait qu’il n’est pas sûr qu’elle soit réellement qui elle est et exigerait ses papiers d’identité pour vérification auprès de ses services. Bah figure-toi, cher Mark, que c’est peu ou prou ce qui m’est arrivé récemment avec ton entreprise —à la différence près que j’étais en jogging. J’ai le même compte Facebook depuis 2007 me semble-t-il, au nom de Titiou Lecoq. Il y a quelques jours, tu m’as donc écrit pour me dire: Puis ça: Du coup, je me suis retrouvée bien emmerdée. Bien à toi. Titiou Devenez fan sur

Tweetdeck : le guide complet Tweetdeck est une application bureau tournant sous Adobe Air et qui vous permet de gérer votre compte Twitter, voici une petite explication de comment il fonctionne et pourquoi vous pourriez en avoir besoin… Comme beaucoup de monde j’ai commencé à utiliser Twitter depuis le site web en lui-même. Sauf que l’ont se rend assez vite compte que finalement ce n’est pas très pratique d’actualiser ou de repasser sur l’onglet de manière régulière. On va donc chercher à recevoir les tweets de nos contacts de manière automatisée via diverses applications externes, quelles soient mobiles, de bureau, … le but est le même. En ce qui me concerne j’ai longtemps utilisé Twhirl malgré en avoir testé quelques autres (Spaz, …) mais je rencontrai un autre problème : les interruptions répétées via le petit pop-up qui s’ouvre à la réception d’un message. Ce petit désagrément, s’il permet de suivre ce qui se dit sans avoir à basculer de fenêtre, est aussi un « tue productivité » assez important. 2. 3. 4. 5. 6.

La plateforme Google+ contre Facebook, ou l’enjeu des données personnelles pour la publicité online En ajoutant l’intégration de Google+ à Adwords et Places dans certains pays, Google regroupe progressivement tous ses outils sous une plateforme, utile à la fois pour les entreprises et pour les utilisateurs, ou plutôt pour les annonceurs et leur audience. Article rédigé par Florian Puisais, Webaddict, passionné d’actualité et webmarketer depuis plusieurs années, Florian s’intéresse notamment à l’économie et aux usages d’Internet dans le monde. L’expansion des pages Google+ D’après des constatations de Mike Blumenthal, expert en recherche géolocalisée, Google+ serait progressivement intégré dans les résultats géolocalisés : les images présentes dans les SERP pour les résultats « Local » renvoient vers une page intermédiaire mettant en avant la page Google+ du site, et la possibilité de l’ajouter à vos cercles. Cette semaine, le groupe a par ailleurs annoncé la suppression de nombreux outils : Knol, Gears, Google Friend Connect, Search Timeline, Google Wave, Google Bookmarks.

Facebook : lancement imminent de Timeline et de cartes de crédits Le réseau social lancera dans les prochains jours la nouvelle présentation de ses pages de profil, ainsi que des cartes prépayées pour sa monnaie virtuelle. Présenté en grande pompe fin septembre, le lifting des pages de profil des utilisateurs devrait intervenir dans les prochains jours. Cette présentation, baptisée "Timeline", affiche des blocs pour une page personnalisable qui ressemble à la biographie d'un individu depuis son inscription sur Facebook. Cette nouvelle fonction n'a toutefois pas encore été généralisée aux 800 millions d'utilisateurs de Facebook (même s'il est déjà possible de l'activer). Ce lancement mondial est prévu "prochainement", affirme le site spécialisé Mashable. Selon nos informations, il ne s'agit plus que d'une question de jours. Exemple de nouveau profil d'utilisateur, dit "Timeline" :

Nouveau design pour Youtube… avec une intégration plus forte de Google+ On le sait : Google a pour ambition d’intégrer Google+ fortement dans tous ses services afin d’en faire la surcouche sociale indispensable à tous les services permettant de retrouver sur tous les services de Google, du moteur de recherche à Youtube, des contenus filtrés en fonction de vos amis (il suffit de voir l’impact des boutons +1 sur le social search de Google). Je vous conseille de (re)lire le premier article que nous avions diffusé ici sur Google+ présentant justement cette différence majeure entre Facebook et Google : Google lance sa plateforme sociale unifiée Google+ Google+ = intégrer la couche sociale dans tous les services Google Le but donc de Google est d’intégrer son service partout et d’homogénéiser l’expérience sociale proposé sur ces différents services. Le flux d’activités On le voit directement le changement majeur est le passage d’une logique de portails, traditionnelle sur Internet, à une logique de souscriptions couplée à un flux d’activité.

Le nouveau Facebook veut tuer le goût Mark Zuckerberg veut vous faire partager. Il ne cherche pas vraiment à savoir si vous avez envie de partager. Le partage, dans l'esprit de Zuckerberg, est passé d'un acte affirmatif –cette vidéo était hilarante, je crois que je vais la liker– à quelque chose tenant davantage du principe existentiel et inconscient. J'ai regardé cette vidéo, donc elle sera partagée. Les changements techniques de Facebook, annoncés par Zuckerberg jeudi dernier lors d'une conférence destinée aux développeurs, semblent relativement francs du collier. Facebook vous offre un profil bien mieux conçu (cela s'appelle la Timeline, et elle est magnifique) et permet aux sites de mettre au point des applications «sociales» au sein de Facebook. Une vision du web radicale Mais c'est une façon de voir le Web bien plus radicale qui se cache derrière ces changements, et si Zuckerberg arrive à l'imposer, toutes nos vies numériques s'en verront à jamais modifiées. Un partage «sans friction» Pourquoi partagez-vous? Chuuut

Related:  twitter