background preloader

ISO 9001 : certification du management de la qualité - AFNOR Certification

ISO 9001 : certification du management de la qualité - AFNOR Certification

https://certification.afnor.org/qualite/certification-afaq-iso-9001

Related:  cynthialtISO 9001

Le processus Le nombre de jours d'audit dépend de la taille de votre société, du nombre de salariés, du nombre de sites. Ceci est défini précisément avec l'organisme certificateur lors de la planification des audits. Il est utile ici de préciser que quelle que soit sa durée, un audit ne sera jamais exhaustif. L'auditeur ne peut prétendre "tout voir" dans votre entreprise, et il procédera par échantillonnage sur les différents thèmes abordés. A la fin de l'audit, l'auditeur vous rend compte de ses conclusions lors de la réunion de clôture. Puis il vous envoie son rapport dans les jours suivants.

C’est ma première certification Vous souhaitez obtenir un label, un certificat, un signe de confiance, qui atteste de la qualité de votre produit, de vos services, de vos compétences métier ou encore de votre organisation ? Pour accéder à des marchés, donner confiance à des partenaires, institutionnels, financeurs ou encore vous distinguer de la concurrence grâce à un sésame reconnu de tous ? Vous êtes au bon endroit. Référentiels de management : l’ISO 9001, le management de la Qualité Pour aller plus loin que la simple gestion d’actions d’amélioration et s’assurer de progresser dans la durée, rien de tel que de s’appuyer sur les meilleures pratiques professionnelles inscrites dans la norme leader dans le monde l’ISO 9001. Cette norme simple dans ses principes mais rigoureuse dans ses exigences est utilisable par n’importe quel type d’organisation, quelque soit son métier ou sa taille. Cette norme ne vous impose pas telle ou telle façon de faire, elle vous demande de dire vous même ce que vous allez faire pour mettre en œuvre vos exigences d’amélioration. Si vous souhaitez faire vérifier que ce que vous faites est conforme à ce que vous avez défini et communiquer auprès de vos partenaires sur votre engagement qualité alors, vous pouvez demander à être certifié. Objectifs Définition

4 étapes essentielles pour obtenir votre certification ISO Combien cela coûte-t-il? Les coûts de conception et d’enregistrement en bonne et due forme d’un système de gestion varient selon la taille et la complexité de l’entreprise et de vos processus internes. Premièrement – Il y a les coûts de conception, à savoir le temps consacré à la documentation et à la mise en œuvre du système. Deuxièmement – Vous devrez assumer des frais de formation du personnel, à qui il faut montrer comment préparer les documents, et planifier puis effectuer de bonnes vérifications internes. Troisièmement – Il faut prévoir les coûts d’enregistrement, notamment de la vérification et de l’enregistrement du système de gestion.

Se préparer Sauf en cas de promesse d'un nouveau marché, pour lequel le certificat est un sésame exigé, évaluer le retour sur investissement d'une démarche de certification est très difficile. Car si l'on peut évaluer des coûts de non-qualité, chiffrer l'amélioration des pratiques, de l'organisation, du management, n'est pas chose aisée. Le budget alloué sera donc défini en fonction des offres du marché, en gardant à l'esprit que cette démarche qualité est, et doit être, fondamentalement, une démarche d'amélioration permanente. Le budget, outre la resource interne, s'articulera en 2 volets : Le coût de la certification en elle-même (audit et délivrance du certificat). Vous demanderez pour cela des devis aux organismes certificateurs (voir la liste des organismes certificateurs) Le coût, si besoin, d'un accompagnement et/ou de formations.

A quoi servent les certifications d’entreprise ? Cela fait maintenant déjà plus de 20 ans que la France est entrée dans une logique d’assurance de la qualité. Cela s’est fait notamment à la fin des années 80 par la création de l’AFAQ, l’association française pour l’assurance de la qualité. Et aujourd’hui, les certifications se multiplient. Mais au juste, à quoi servent-elles ? Combien coûtent-elles ? Démarche qualité et norme ISO 9001 - Fiche 5. Le responsable management qualité (RMQ) - IRD Éditions 1Le RMQ est le pilote du système management qualité. Il joue un double rôle : 2Vis-à-vis de la direction : 3Il est en contact direct et permanent avec la direction, car il la représente dans la démarche qualité.

7 avantages de la certification ISO pour votre entreprise 1) Favorise l’adoption de pratiques exemplaires – La certification ISO et les autres normes vous permettent d’appliquer dans votre entreprise des pratiques exemplaires reconnues à l’échelle internationale. Il existe des normes pour tout, de la gestion de la qualité à la performance environnementale, en passant par la sécurité de l’information, la salubrité alimentaire, la gestion des risques ainsi que la santé et la sécurité. 2) Permet d’améliorer votre productivité – Le respect des normes vous oblige à définir clairement vos processus opérationnels, à les documenter et à en faire le suivi.

RGPD : se préparer en 6 étapes Facebook est désactivé. Autorisez le dépôt de cookies pour accéder à cette fonctionnalité. Twitterest désactivé. Autorisez le dépôt de cookies pour accéder à cette fonctionnalité. - Certification La certification est un instrument utile qui, en démontrant que votre produit ou service répond aux attentes de vos clients, renforce votre crédibilité. Dans certains secteurs, elle est même une obligation légale ou contractuelle. Nous élaborons des Normes internationales, comme ISO 9001 et ISO 14001, mais nous ne fournissons pas de services de certification selon ces normes, et ne délivrons pas de certificats. Ces services sont assurés par des organismes de certification externes. Par conséquent, une entreprise ou une organisation ne peut pas être certifiée par l'ISO. Le comité pour l'évaluation de la conformité (CASCO) a produit un certain nombre de normes qui se rapportent au processus de certification, à l’usage des organismes de certification.

Le registre des activités de traitement Le registre du sous-traitant doit recenser toutes les catégories d'activités de traitement effectuées pour le compte de vos clients. En pratique, une fiche de registre doit donc être établie pour chacune de ces catégories d’activités (hébergement de données, maintenance informatique, service d’envoi de messages de prospection commerciale, etc.). Ce registre doit comporter le nom et les coordonnées de votre organisme ainsi que, le cas échéant, de votre représentant, si votre organisme n’est pas établi dans l’Union européenne, et de votre délégué à la protection des données si vous en disposez. Pour chaque catégorie d’activité effectuée pour le compte de clients, il doit contenir les éléments minimaux suivants :

Related: