background preloader

Corée du Nord : la métamorphose

Corée du Nord : la métamorphose
Related:  Introduction1e specialite : histoire, geographie, géopolitique et sciences politiques

VIDEO. Les images spectaculaires d'un soldat nord-coréen fuyant sous les balles vers la Corée du Sud Les images sont aussi spectaculaires qu'effrayantes. Un militaire de Corée du Nord a fait défection et a tenté de fuir sous les balles vers la Corée du Sud, lundi 13 novembre, montrent des images de vidéosurveillance rendues publiques mercredi 22 novembre par le Commandement des Nations unies en Corée (UNC). Ce militaire nord-coréen a été poursuivi par plusieurs soldats de Corée du Nord, dont un a franchi la ligne de démarcation militaire avec la Corée du Sud. Après quelques pas, ce dernier a hésité avant de retourner en Corée du Nord. Sur ces images de l'UNC, le déserteur roule à bord d'une Jeep vers la ville frontalière de Panmunjom, puis s'arrête près de la frontière avec la Corée du Sud. Grièvement blessé, le militaire défecteur est par la suite secouru par plusieurs soldats sud-coréens. L'incident s'est déroulé dans le secteur de Panmunjom, le seul de la zone démilitarisée où les armées de Corée du Nord et de Corée du Sud se font encore face, relève le Huffington Post.

Le partage de l'Afrique - Vidéo Histoire | Lumni On a longtemps dit que c’est lors de la conférence de Berlin que les Européens s’étaient partagé l’Afrique. Mais la vérité est plus complexe. Car la colonisation de l’Afrique par l’Occident est un long processus. Vers la colonisation de l’Afrique Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, les rivalités européennes s’exportent en Afrique. La conférence de Berlin pour éviter les conflits coloniaux La période de conquête coloniale s’amorce. Le découpage de l’Afrique : comment les frontières ont-elles été dessinées ? En réalité, les frontières des territoires ont progressivement été tracées dans le cadre de négociations bi ou multilatérales, en dehors de la conférence de Berlin. La conférence de Berlin, si elle n’a pas « divisé » l’Afrique comme on peut le lire parfois, a ouvert en grand les portes de ce partage. Pour en savoir plus "Géopolitique de l’Afrique" 40 fiches illustrées pour comprendre le monde par Philippe HUGON (1939-2018) & Jean-Christophe SERVANT Résumé :

Qu'est-ce que la démocratie ? - Vidéo Enseignement moral et civique | Lumni La démocratie est un régime politique dont le principe est celui du gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple. Il s’oppose à des régimes où le pouvoir est détenu par une seule personne, la monarchie absolue par exemple, ou par un petit groupe d’individus, ce que l’on appelle l’oligarchie. Plusieurs formes d’exercice du pouvoir par le peuple (l’ensemble des personnes ayant le statut de citoyen) sont possibles. On parle alors de démocratie directe ou de démocratie représentative, cette dernière étant la plus répandue. Dans le cadre d’une démocratie représentative, les citoyens élisent des représentants qui vont exercer le pouvoir en leur nom : ce sont des élus. En France, nous trouvons des représentants à plusieurs niveaux : local (une commune, un département, une région) ou national (Assemblée nationale, présidence de la République). Le droit de vote accordé aux citoyens ne suffit pas pour qualifier un régime politique de démocratique. Année de copyright : 2016

L’Allemagne de l’Est est-elle la grande perdante de l’unification ? Trente ans plus tard, la fête n’est plus aussi belle que le 9 novembre 1989 quand est tombé le mur de Berlin sous la pression des Berlinois de l’Est venus vérifier s’il était bien « ouvert » comme venait de le déclarer, lors d’une conférence de presse, le porte-parole nouvellement nommé du SED (le parti communiste au pouvoir en RDA), Günter Schabowski. On en oublierait presque la liesse de ces Berlinois de l’Est déferlant à pied ou dans leurs petites voitures Trabant vers Berlin-Ouest où les accueillaient à bras ouverts les Berlinois de l’Ouest qui avaient, à leur tour, investi le mur devant la porte de Brandebourg. Aujourd’hui, c’est plutôt le désenchantement qui primerait. Les termes de « Wessis » et de « Ossis », qui avaient pratiquement disparu du vocabulaire courant ces dernières années, font leur retour ; on évoque également un « rétablissement du mur dans les têtes », tant serait grand le fossé entre l’Est et l’Ouest. Les attentes des Allemands de l’Est en 1989-1990

Les deux Corées - Vidéo Spécialités | Lumni Occupée par le Japon depuis 1895, la Corée est libérée en 1945 par les troupes américaines et soviétiques qui se rejoignent au 38e parallèle. Chaque superpuissance installe dans la péninsule un régime ami : communiste au nord, capitaliste au sud. La République populaire démocratique de Corée et la République de Corée sont créées en 1948 sous la forme de dictatures militaires. La guerre de Corée : la séparation entre Nord et Sud En 1950, le nord-coréen Kim Il-sung tente d’opérer une réunification des deux Corées par la force. La Corée du Sud, grâce à l’aide financière américaine, va connaître un développement économique important. Vers la voie de l’apaisement ? En 1998, Kim Dae-jung, ancien dissident, est élu président de la Corée du Sud. Après la guerre d’Irak de 2003, les dirigeants nord-coréens concluent que l’arme nucléaire est indispensable à la survie du régime. Kim Jong-un prend le pouvoir à Pyongyang en 2011 à la mort de son père. La situation est depuis moins tendue.

La démocratie : une idée simple et... un problème Qu'est-ce que, au juste, une démocratie ? Si l'on se réfère tour à tour à l'étymologie du mot et aux multiples régimes qui se sont réclamés d'elle, de l'Antiquité à nos jours, la démocratie se révèle être une idée simple et... un problème. Une idée simple d'abord : la démocratie est en effet ni plus ni moins que le pouvoir direct (krátos, en grec) par et pour le peuple (le dêmos). Un problème, ensuite, parce que cette idée simple est, en fait, difficilement applicable dans la réalité, y compris dans le régime auquel on l'associe classiquement : la Cité athénienne. C'est du moins ce que révèle la nouvelle lecture dont son fonctionnement a fait l'objet par le Danois Mögens H. Hansen (1). De fait, l'exercice au quotidien de la démocratie directe se heurte à de nombreuses limites : - La taille de l'Etat. - Une instabilité congénitale. - Les compétences limitées du citoyen. Vers la démocratie représentative De tous les philosophes, J. - La représentation permet de surmonter la division. N. P. J.

Comment le monde occidental se retranche dans un bunker qu’il a lui-même construit À la frontière entre les États-Unis et le Mexique, les mesures « d’urgence » de Donald Trump face au flux de réfugiés ont conduit à incarcérer des enfants et faire planer la menace d’une guerre commerciale. En Libye, à présent en première ligne de la « crise » migratoire européenne, des personnes sont détenues dans des conditions atroces, et les Nations unies redoutent que la Méditerranée ne devienne une « mer de sang », à l’heure où les coupes budgétaires et les mesures restrictives se multiplient à l’encontre des navires de sauvetage des migrants. Notre monde est hérissé de barrières Un état d’urgence chronique affecte aujourd’hui la politique frontalière des pays occidentaux. Au cours de mes recherches sur la sécurité et les conflits pour mon livre No-Go World (University of California Press, non traduit), j’ai entendu ces barrières se fermer sur des frontières et de lointaines « zones dangereuses ». Les cartes creusent encore ce fossé. Les nouveaux « monstres à éliminer »

La guerre de Corée - Vidéo Histoire | Lumni Le 25 juin 1950, vers 4h du matin, les troupes communistes nord-coréennes envahissent la Corée du Sud. L’attaque est fulgurante et la petite armée sud-coréenne, prise de cours, est contrainte de battre en retraite. Après seulement trois jours de combat, Séoul, la capitale sud-coréenne tombe aux mains de l’ennemi. C'est le début de la guerre de Corée, le conflit le plus meurtrier depuis la fin de la seconde guerre mondiale et l’un des épisodes les plus importants de la guerre froide. Pourquoi la Corée est-elle divisée en deux ? Le 15 août 1945, quelques jours après les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki par les Etats-Unis, l’empereur Hirohito annonce la capitulation du Japon. Le partage de la Corée, victime de la guerre froide Le partage doit être temporaire, le temps de « rétablir la paix ». - au nord, un régime communiste, sous influence soviétique dirigé par Kim II-Sung - au sud, un régime prooccidental, sous influence américaine - dirigé par Syngman Rhee

La démocratie, un système politique universel ? - Vidéo Spécialités | Lumni Quelle est l'histoire de la démocratie ? « La démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple », disait Abraham Lincoln. Les bases de la démocratie – des mots grecs « dêmos » qui signifie « peuple », et « kratos », « puissance ou pouvoir » – sont en fait posées dès le Ve siècle avant J.-C., à Athènes. Mais il faut attendre le XIXe siècle pour qu’une théorie aboutie voie le jour. Entre-temps, deux grands modèles ont permis de faire progresser la représentation du peuple au sein des sociétés occidentales. Quelles sont les valeurs de la démocratie ? La formulation contemporaine de la démocratie qui s’est imposée peu à peu en Occident tout au long du 20e siècle implique un ensemble de critères parmi lesquels l’élection au suffrage universel, le pluralisme politique, l’organisation d’élections libres, la séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire, ou encore l’indépendance de la justice. La démocratie est-elle universelle ? Pour en savoir plus

IRIS - Institut de Relations Internationales et Stratégiques Corée du Nord/Corée du Sud : une des frontières les plus fermées Légende de l’image satellite Cette image, prise par un satellite Sentinel-2 le 22 juillet 2018, montre la zone frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud . Accéder à l'image globale Contient des informations © COPERNICUS SENTINEL 2018, tous droits réservés. Retour au sommaire Présentation de l’image globale La frontière entre Corée du Nord et Corée du Sud : une Zone Démilitarisée sous haute pression Un espace de bassins et de moyennes montagnes L’image couvre ici le centre géographique de la péninsule coréenne, qui est située en Asie orientale au contact entre la Chine au nord-ouest, la Russie au nord-est et le Japon au sud-est. Deux principales rivières coulent sur l’image, bien repérables du fait des lacs de barrage sur leurs cours. La frontière : une nette césure coupant l’image en deux Dans cet espace naturel relativement homogène, une nette opposition est cependant très visible entre le nord et le sud de l’image, en particulier dans la zone centrale entre les deux rivières.

La démocrature, une démocratie d'apparence En 1946, au sortir d’une guerre qu’il avait passée à Londres dans une proximité critique avec le général de Gaulle, Raymond Aron doutait encore du caractère durable du succès des Alliés. Dans l’Introduction à la publication de ses essais publiés dans la revue de la France libre, L’homme contre les tyrans, il posait la question « La victoire des démocraties a-t-elle été plus qu'un épisode d'un destin inexorable ? » Dans la famille libérale, on trouve ainsi, à côté d’une branche qui croit, avec Tocqueville, à l’universalisation inéluctable de la démocratie, une autre plus pessimiste. Pourtant, un demi-siècle plus tard, le camp de la démocratie paraissait bien plus confiant. Nous avions tort, explique Renée Fregosi dans un ouvrage qui vient de paraître, Les nouveaux autoritaires. Le justicialisme est un populisme. A la différence des totalitarismes ou des tyrannies classiques, la démocrature n’attaque pas de front l’idéal démocratique.

Le Venezuela : une bombe à retardement ? - Vidéo Le Venezuela : une bombe à retardement ? Depuis quelques années, le Venezuela connaît une vague d'émigration sans précédent : une des plus importantes de l'histoire de l'Amérique Latine. Le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés a estimé que fin 2018, plus de 3 millions de Vénézuéliens avaient pris le chemin de l'exode vers des pays comme le Chili, l'Espagne, le Pérou, le Brésil, les États-Unis, l’Argentine ou la Colombie voisine. Mais pourquoi une telle hémorragie ? Le pays traverse actuellement la pire crise économique de son histoire. 87% des Vénézuéliens vivent désormais sous le seuil de pauvreté, voire d'extrême pauvreté. L'économie du Venezuela dépend du pétrole, matière première qui représente 95 % de ses exportations et 50% de son PIB. Une crise sociale, politique et démocratique majeure À tout cela s'ajoute une crise politique et démocratique majeure. Pour en savoir plus Réalisateur : Maxime Chappet Producteur : France Télévisions Auteur : Mélissa Barra Production : 2018

Related: