background preloader

Risques nucléaires, tous concernés ! - Greenpeace

Risques nucléaires, tous concernés ! - Greenpeace
Related:  cartes diverses / à classer

Conjoncture : La carte du monde des dettes d'État INFOGRAPHIE - Les pays émergents ont retrouvé en vingt ans les premiers rangs, alors que les États occidentaux sont relégués en fond de classe. Pour ces derniers, le redressement pourrait durer dix ans. 1991-2011. Aujourd'hui, les rôles sont inversés: Européens et Américains se font tancer par les puissances émergentes, Brésil et Chine en tête. Les émergents reviennent de loin «L'essentiel des pays qui se trouvaient à l'épicentre des crises précédentes (Mexique en 1994, pays asiatiques et Russie en 1998, Brésil et Argentine début 2000, NDLR), sont désormais sortis hors de la zone dangereuse en matière de finances publiques», expliquent les économistes Daniel Cohen et Cécile Valadier dans une étude récente. Les pays émergents reviennent donc de loin. Deux principaux facteurs expliquent la bonne santé des émergents aujourd'hui. Explosion des dettes Selon leurs travaux effectués sur les pays émergents ces vingt dernières années, il faut sept ans à un État pour assainir ses comptes.

The Web 2.0 Summit Map - The Data Frame Sightsmap Printemps 2011 : une vue satellite de la sécheresse L’humidité des sols en avril 2011 est au plus bas dans une grande partie de l’Hexagone (zones jaunes et orange). © Esa/Cesbio Printemps 2011 : une vue satellite de la sécheresse - 2 Photos Les données du satellite européen Smos (Soil Moisture and Ocean Salinity) confirment un mois d'avril 2011 exceptionnellement sec sur l'Hexagone par rapport à 2010. Lancé en 2009, ce satellite de l'Esa mesure le taux d'humidité des sols et la salinité des océans. Cette cartographie animée de l'humidité des sols pour la France en avril 2010 et en avril 2011 montre distinctement une extension des zones de sécheresse. Les taux d'humidité les plus faibles, en jaune et orange, sont majoritaires en 2011, même au nord du territoire. L’humidité des sols en avril 2011 est au plus bas dans une grande partie de l’Hexagone (zones jaunes et orange). © Esa/Cesbio Ces données sur l'humidité des sols n'intéressent pas seulement les scientifiques ou les météorologues. A voir aussi sur Internet Sur le même sujet

How Fukushima's Radioactive Cloud Influenced My Country Greg's Cable Map Wind Map: Historical An invisible, ancient source of energy surrounds us—energy that powered the first explorations of the world, and that may be a key to the future. This map shows you a historical snapshot of the delicate tracery of wind flowing over the US. See the live map for current winds. Wind map prints are available from Point.B Studio. Read more about wind and about wind power. The wind map is a personal art project, not associated with any company. If the map is missing or seems slow, we recommend the latest Chrome browser. Surface wind data from the National Digital Forecast Database. If you're looking for a weather map, or just want more detail on the weather today, see these more traditional maps of temperature and wind.

Carbon map infographic: a new way to see the Earth move | News How can you map the world to show global data in an immediately clear way? How can you show two datasets at once to see how they compare? Kiln, a partnership of Guardian writer Duncan Clark and developer Robin Houston has come up with this beautiful new take on the globe. • The map works best in newest versions of Chrome, Firefox or Safari• Who made this graphic? the Degree Confluence Project Infographic of the Day: The Facebook Map of the World | Co.Design Using the connections between friends on Facebook, an intern at the company has created a remarkable map of the world. Paul Butler usually works as a grunt on the data infrastructure engineering team at Facebook, which gives him access to Facebook's mighty data warehouses. Which means his side projects take on a grand scale. [Click for ginormous version] This one began with profile data from a scant 10 million people -- or about 2% of Facebook's users. The project bears a lot of similarity to work done by Pete Warden, using Facebook data. What really struck me, though, was knowing that the lines didn't represent coasts or rivers or political borders, but real human relationships. But what really boggles the mind is why Facebook isn't doing more work like this with its data, or least letting a select few use it -- the company possesses the greatest catalog of human life ever created.

Related: