background preloader

Risques nucléaires, tous concernés ! - Greenpeace

Risques nucléaires, tous concernés ! - Greenpeace

Conjoncture : La carte du monde des dettes d'État INFOGRAPHIE - Les pays émergents ont retrouvé en vingt ans les premiers rangs, alors que les États occidentaux sont relégués en fond de classe. Pour ces derniers, le redressement pourrait durer dix ans. 1991-2011. Aujourd'hui, les rôles sont inversés: Européens et Américains se font tancer par les puissances émergentes, Brésil et Chine en tête. Les émergents reviennent de loin «L'essentiel des pays qui se trouvaient à l'épicentre des crises précédentes (Mexique en 1994, pays asiatiques et Russie en 1998, Brésil et Argentine début 2000, NDLR), sont désormais sortis hors de la zone dangereuse en matière de finances publiques», expliquent les économistes Daniel Cohen et Cécile Valadier dans une étude récente. Les pays émergents reviennent donc de loin. Deux principaux facteurs expliquent la bonne santé des émergents aujourd'hui. Explosion des dettes Selon leurs travaux effectués sur les pays émergents ces vingt dernières années, il faut sept ans à un État pour assainir ses comptes.

Le passage du cyclone Dumile sur l’île de la Réunion - Risques et Savoirs Jeudi 3 janvier 2013, le cyclone tropical Dumile est passé à 90 km de la côte ouest de l’île de la Réunion. Des rafales de 180 km/h ont soufflé sur les hauteurs du chef-lieu de l’île, Saint-Denis. En effet, le bassin sud-ouest de l’océan Indien connaît, en raison de ses eaux chaudes (supérieures à 26° C) la formation de neuf tempêtes tropicales en moyenne par an. La Réunion n’avait pas été touchée par un cyclone depuis Gamède qui avait atteint l’île en février 2007, causant deux décès. Une surveillance météo performante Météo France gère un des six centres météorologiques régionaux spécialisés dans les cyclones tropicaux, situé à la Réunion. Un système d’alerte adapté aux différents types de dangers La préfecture de région de la Réunion se fonde sur les prévisions de Météo France pour déclencher le plan Orsec Cyclone (Organisation de la réponse de sécurité civile) mis en place au début des années 1980. Réunion de crise à la préfecture © Préfecture de la Réunion/SRCI/Michael Masseaux

The Web 2.0 Summit Map - The Data Frame La carte des risques en France La France est un beau pays, mais il ne faut pas fermer les yeux sur les risques que nous y courrons tant industriels que naturels...je vais vous présenter diverses cartes de France qui vont (peut-être) vous montrer que vous vivez à côté d'un risque majeur. La première : les différents sites nucléaires (et les transports de matières radioactives) La seconde : les usines classées SEVESO (à noter on trouve plus facilement la localisation des sites nucléaires que des sites SEVESO) La troisième : les risques sismiques La quatrième : les risques d'innondations Une petite dernière : un mixte SEVESO & Nucléaire Regarder bien la région Rhône-Alpes....

Sightsmap Géoconfluences Critères de votre recherche Il y a 63 résultat(s) correspondant à vos critères de recherche. Communication et information sur les risques [100 %] par Sylviane Tabarly, publié le 26/07/2004 Récapitulatif des sources documentaires existantes concernant la communication et l'information sur les risques. Mégapoles et risques en milieu urbain. L'exemple d'Istanbul [98 %] par Sylviane Tabarly, publié le 05/11/2010 En 2007, selon les statistiques de l'ONU, 19 mégapoles (megacities) dépassaient les dix millions d'habitants et les villes de cette catégorie devraient être 26 en 2025 [1]. La loi et le risque : réglementations, alerte, organisation des secours [88 %] par Sylviane Tabarly, publié le 18/12/2006 En France, l’article 21 de la loi du 22 juillet 1987 prévoit que : "Le citoyen a le droit à l’information sur les risques qu’il encourt en certains points du territoire et sur les mesures de sauvegarde pour s’en protéger". Les risques, le risque : quels objets enseigner ? 1. Brève : 1. Brève : 1.

Printemps 2011 : une vue satellite de la sécheresse L’humidité des sols en avril 2011 est au plus bas dans une grande partie de l’Hexagone (zones jaunes et orange). © Esa/Cesbio Printemps 2011 : une vue satellite de la sécheresse - 2 Photos Les données du satellite européen Smos (Soil Moisture and Ocean Salinity) confirment un mois d'avril 2011 exceptionnellement sec sur l'Hexagone par rapport à 2010. Lancé en 2009, ce satellite de l'Esa mesure le taux d'humidité des sols et la salinité des océans. Cette cartographie animée de l'humidité des sols pour la France en avril 2010 et en avril 2011 montre distinctement une extension des zones de sécheresse. Les taux d'humidité les plus faibles, en jaune et orange, sont majoritaires en 2011, même au nord du territoire. L’humidité des sols en avril 2011 est au plus bas dans une grande partie de l’Hexagone (zones jaunes et orange). © Esa/Cesbio Ces données sur l'humidité des sols n'intéressent pas seulement les scientifiques ou les météorologues. A voir aussi sur Internet Sur le même sujet

Les coûts du risque, les assureurs en première ligne L'assurance et l'État : le cas de la France En France, la loi du 13 juillet 1982 dite "loi d'indemnisation des catastrophes naturelles", définit les obligations des assurances et les droits d'indemnisation des victimes. Elle a rendu obligatoire l'inclusion d'une garantie contre les catastrophes naturelles dans chaque contrat d'assurance habitation. C'est le préfet qui initie la procédure de constat après avoir recueilli les informations et examiné les demandes exprimées par les communes. Une commission interministérielle pourra ensuite prendre un arrêté constatant l'état de "catastrophe naturelle" d'un phénomène (inondation, sécheresse, tremblement de terre, glissement de terrain, etc. ) et déterminant les zones touchées, la période considérée et la nature des dommages à prendre en compte. Les risques peuvent aussi être couverts par des fonds d'indemnisation collectifs. Entre l'État et le monde de l'assurance, les relations sont donc étroites. Sources et ressources : Pour compléter :

How Fukushima's Radioactive Cloud Influenced My Country Risques "naturels" et territoires en France 1. Le risque "naturel" : une notion pertinente ? 2. 3. L'actualité récente est jalonnée par de multiples catastrophes naturelles qui ont affecté aussi bien la France métropolitaine que l'outre-mer : le séisme de Guadeloupe en novembre 2004 (magnitude de 6,3), la canicule de l'été 2003, les inondations de la Somme au printemps 2001, les tempêtes de Noël 1999, en sont quelques exemples. La notion de "risque" recouvre à la fois le danger potentiel de catastrophe et la perception de la société par rapport à celui-ci. Le risque "naturel" : une notion pertinente ? La notion de risque naturel a-t-elle un sens ? La question mérite d'être posée dans la mesure où le risque est toujours relatif à une société potentiellement mise en danger. Incontestablement, l'expression "risques naturels" introduit une ambiguïté dans la mesure où elle laisse supposer que les phénomènes naturels exceptionnels comportent intrinsèquement un risque. Des risques plus ou moins "naturels" L'historicité des risques

Related: