background preloader

Bio-photovoltaïque, le solaire encore plus vert !

Bio-photovoltaïque, le solaire encore plus vert !
Comment rendre l’énergie photovoltaïque encore plus écolo ? Voilà une bonne question que se sont posés des chercheurs de l’université de Cambridge. La réponse, ils l’ont trouvé dans les plantes, grâce auxquelles ils mettent au point le bio-photovoltaïque. Des chercheurs de l’université anglaise de Cambridge travaillent sur l’énergie bio-photovoltaïque, c’est-à-dire l’utilisation de végétaux (mousses et algues) pour créer de l’énergie, grâce au principe de la photosynthèse. Plusieurs départements planchent actuellement sur cette technologie verte : génie chimique, biotechnologie, sciences végétales et biochimie. En s’associant à des designers (Alex river et Carlos Peralta) ils ont imaginé diverses applications pour le bio-photovoltaïque. Actuellement, cette technologie est encore à un stade très précoce selon ses concepteurs. Photo : Toby Summerskill Posts similaires:

http://www.faiteslepleindavenir.com/2011/11/25/bio-photovoltaique-le-solaire-encore-plus-vert%c2%a0/

Related:  Bio-photovoltaïqueSOLAR / SOLAIREEnergie

Des cellules photovoltaïques biologiques pour une électricité verte ? En France, la capacité de la filière photovoltaïque est de 1.054 MW (données 2010). Le futur nous dira si des panneaux solaires biologiques peuvent être en mesure d'augmenter ce chiffre. © Mr__H, Flickr, cc by nc sa 2.0 Des cellules photovoltaïques biologiques pour une électricité verte ? - 2 Photos À lire, le dossier sur l'électricité solaire

Etudiant - Historique des panneaux solaires Historique:Des miroirs d’Archimède aux concentrateurs d’aujourd’hui. . Archimède avait mis au point des miroirs paraboliques en bronze pour capter les rayons solaires et les concentrer sur un lieu précis. Ce type de miroirs permettait de mettre au feu aux navires ennemis. Le célèbre phare d’Alexandries (détruit en 1302) était armé de gigantesques miroirs solaires paraboliques qui foudroyaient les navires ennemis. Ondes végétales Vous êtes confortablement installés dans le canapé et vous écoutez un titre de David Bowie tout en lisant votre magazine préféré. Dans la pièce, un tapis de mousse végétale et un aquarium d’algues alimentent votre iPod et la lampe qui vous éclaire. Technologie émergente, le bio-photovoltaïque tire parti des végétaux pour produire de l’électricité. La source d’énergie du futur ? Certains chercheurs pensent que oui.

Orange Homelive transforme votre smartphone en la télécommande de votre habitation Annoncé au Show Hello 2014, Homelive sera commercialisé par Orange à partir du 23 octobre. Orange s'investit depuis plusieurs années dans la recherche et le développement des objets connectés, pour rendre possible une « maison intelligente ». Annoncé au Show Hello 2014, Homelive sera commercialisé par Orange à partir du 23 octobre. Le photovoltaïque organique fait un bon de géant grâce à une découverte Des chercheurs viennent de réaliser une percée majeure en matière de cellules photovoltaïques de type organique en augmentant leur efficacité de près de 50% d’une traite. Une avancée importante qui pourrait s’avérer décisive dans la course à la transition énergétique où le photovoltaïque ne cesse de gagner du terrain. Le point. Quand on évoque l’énergie solaire, critiques et conservateurs avancent le fait que les cellules photovoltaïques habituelles nécessitent des matériaux rares et polluants pour leur construction.

Vidéo de la conférence "Les nouvelles cellules solaires nanocristallines", par le Professeur Michael GRAETZEL, Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne . / Actualités scientifiques de Saclay / La recherche Le semi-conducteur remplit simultanément les fonctions d'absorption de la lumière et de séparation des charges électriques résultantes. Pour que ces deux processus soient efficaces, les cellules doivent être constituées de matériaux de haute pureté. Leur fabrication est par conséquent onéreuse, ce qui limite leur emploi pour la production d'électricité à grande échelle. Les cellules que nous avons découvertes dans le cadre de nos recherches fonctionnent selon un autre principe, qui différencie les fonctions d'absorption de la lumière et de séparation des charges électriques.

DIY : comment fabriquer un chauffage solaire avec des canettes Réaliser des économies d’énergie en chauffant son habitation grâce de l’énergie solaire, rien de nouveau pour l’instant. Mais si, au lieu d’investir dans des panneaux solaires souvent coûteux, vous preniez une journée pour fabriquer vos propres panneaux à base de canettes en aluminium ? L’idée est étonnante et allie à la perfection recyclage, développement durable et « fait-maison » ! Les Biofaçades : Des algues fournissent en énergie nos bâtiments L'Agence d’architecture autrichienne Spitterwerk a mis au point ce concept de façade à base d'algues. Ce projet innovant baptisé BIQ a été construit en Allemagne, dans la ville de Hambourg. Le début du chantier remonte à 2011 et l'immeuble a été livré récemment. Les façades bio-adaptives de ce bâtiment passif sont constituées de micro-algues intégrées dans les parois. Le BIQ permet ainsi à un bâtiment d’accéder à une certaine autonomie énergétique.

Altivar 312 Solar - Variateur de vitesse solaires Schneider Electric pour pompes L’Altivar 312 Solar est le premier variateur de vitesse à énergie solaire compatible avec la plupart des pompes et panneaux photovoltaïques. Ce variateur de vitesse est destiné à la réalisation de systèmes de pompage d’eau autonomes, dans les régions rurales des pays en voie de développement dépourvues d’énergie électrique, mais apporte également une solution pour les installations de pompes isolées dans l'agriculture, dans certaines régions de montagne, sur les plate- formes en mer, etc.La gamme est disponible pour des puissances de 0,18 à 15 kW avec des tensions 200 V mono et triphasée, ou 400 V triphasée. Le principe de l’ Altivar 312 Solar repose sur l’alimentation du bus continu par les cellules photovoltaïques.

Smartgrid - Innovations - Réseau électrique ERDF participe à une quinzaine de projets pilotes dans le domaine des réseaux intelligents de demain. A travers toute la France, des projets innovants testent les fonctions et services attendus avec ce réseau intelligent. Voici quelques exemples : L’expérimentation « Linky » : conduite entre 2010 et 2011 en Indre-et-Loire et dans l’agglomération de Lyon, installation de compteurs Linky auprès de 300 000 clients.

Construire soi-même ses panneaux solaires thermiques, c’est possible ! De plus en plus de personnes cherchent à gagner en autonomie énergétique et à produire tout ou partie de leur énergie par eux-mêmes. Dans le même temps, les solutions se multiplient, parfois en « Do It Yourself » ! Découverte de l’une d’entre elles, le Sunberry, un panneau solaire thermique couplé à un ordinateur Rasberry pi, le tout à construire soi-même dans son garage. « Pour produire du chauffage il y a un moyen très simple, l’énergie solaire qui tombe en masse sur les toits de nos maisons ». C’est ainsi qu’a commencé notre conversation avec Marc Boileau, l’inventeur du Sunberry.

Définition des Smart grids / Définition des Smart grids Pour faire face aux mutations du paysage énergétique, il est nécessaire de moderniser le système électrique. Le contexte français et européen, dans lequel se sont développés les réseaux électriques, conduit à privilégier le déploiement des technologies de Smart grids plutôt que le remplacement et le renforcement massif des réseaux. L’intégration des nouvelles technologies de l’information et de la communication aux réseaux les rendra communicants et permettra de prendre en compte les actions des acteurs du système électrique, tout en assurant une livraison d’électricité plus efficace, économiquement viable et sûre. Le système électrique sera ainsi piloté de manière plus flexible pour gérer les contraintes telles que l’intermittence des énergies renouvelables et le développement de nouveaux usages tels que le véhicule électrique. L’émergence de nouveaux objectifs environnementaux Ces changements contraignent le pilotage des réseaux électriques car :

23 10 2015 Une hydrolienne à membrane copie les poissons Energie & Environnement, Energies renouvelables, Bio-mimétisme, Start-up, Hydrolien Par Philippe Passebon - publié le 23 octobre 2015 à 09:30 Une hydrolienne à membrane ondulante pour produire de l’électricité à partir des courants marins vient d’être mise au point par la start-up EEL Energy dans le bassin de l’Ifremer. La technologie est basée sur le biomimétisme.

Related: