background preloader

Aide création entreprise : Toutaide, Le portail des aides publiques aux entreprises

Aide création entreprise : Toutaide, Le portail des aides publiques aux entreprises

JAL - ANNONCE LEGALE - LE MOINS CHER - ATTESTATION DANS L'HEURE - ***** Adie, Espace micro-entrepreneurs | Le microcrédit pour créer sa boite Financement d’une Start-Up Partie 1 : Généralité | Entrepreneur Innovant Podcast Financement d’une Start-Up Partie 1 : Généralités - Téléchargement Bonjour à tous, Voici un post qui concerne le financement des start-up. Mon but n’est pas de me mettre à la place d’experts qui en savent bien plus que moi à ce sujet. L’approche sous forme d’entretient me parait pour le moment bien adapté à cet exercice d’écriture. J’ai donc commencé par écrire les échanges entre mes deux interlocuteurs virtuels. Nous allons, ici, parler de généralités sur le financement d’une start-up. Je vous laisse donc en compagnie de mes deux amis virtuels qui vont dans cette première partie vous présenter des généralités sur le thème du financement des sociétés et des start-up. Ce post est aussi disponible en podcast. Je vous souhaite une bonne lecture ou une bonne écoute. Céline Bonjour Laurent. Aujourd’hui, vous allez nous parler du financement des start-up. Laurent Bonjour Céline. Ce post concerne le financement des entreprises innovantes, et des start-up. Céline Laurent On a besoin d’être guidé.

Romain Lhez (rlhez) sur Twitter CreaCap - Concours national - Creation d'entreprises 2010 The Entrepreneurial Age Nivi · February 25th, 2013 The entrepreneurial age will be as important as the industrial age and the information age. In the industrial and information ages, we learned how to put physics and information to great use. Physics and information were also the basis for an organization’s differentiation and victory. In the entrepreneurial age, physics and information will be replaced by entrepreneurship: the ability to serve a customer at the highest level of quality and scale, simultaneously. This is not a statement that the winners are going to win. Differentiation is being commoditized Physics, information, hardware, software, marketing, press, business development, recruiting, training and every damn thing a business needs to do is quickly becoming available as a service. It is no longer effective to rely on any type of differentiation—organizations must focus on delivering the best product in the world to as many people as possible. Scale is getting easier Why? Comment on Hacker News →

Cotisations sociales du régime général des salariés - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entrep Cotisations sociales du régime général des salariés (1) dont 5,1% déductible et 2,4 % non déductible de l'impôt sur le revenu. (2) Cotisation non déductible de l'impôt sur le revenu. (3) La part salariale de la cotisation d'assurance-maladie pour les départements de l'Alsace, la Moselle, du Haut-Rhin et du Bas-Rhin est augmentée de 1,6 %, soit un taux de 2,35 %. (4) Pour connaitre le taux applicable, fixé selon l'effectif et le risque lié à l'activité, rapprochez-vous de votre caisse régionale d'assurance-maladie (CRAM). (5) La contribution à l'AGFF (Association pour la gestion du fonds de financement de l'Agirc et l'Arcco), est recouvrée par les caisses Agirc et Arcco dans les mêmes conditions que les cotisations de retraite complémentaire. (6) Également due pour les mandataires sociaux (gérants minoritaires ou égalitaires de SARL, PDG de SA, SAS, etc.). (8) Depuis le 1er janvier 2011, la cotisation Apec de 0,06% est due sur la totalité de la rémunération dans les limites de la tranche B.

Statut social du dirigeant - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entreprise, aides à  la créatio Comment définir les revenus distribués par les personnes morales soumises à l’impôt sur les sociétés qui doivent, le cas échéant, entrer dans l’assiette des cotisations sociales ? Ce sont les bénéfices et les produits qui ne sont pas mis en réserve ni incorporés au capital social, ainsi que toutes les sommes non prélevées sur les bénéfices, et qui ont été mises à disposition des associés.Plus précisément, il s’agit : - - des bénéfices distribués après clôture des comptes de l’exercice : avances, prêts, acomptes, rémunérations, avantages occultes, fraction de la rémunération considérée comme exagérée, dépenses à caractère somptuaire non déductibles de l’exercice. - du boni de liquidation en cas de dissolution de la société.S’ajoutent à cela les intérêts versés en compte courant d’associés. Quelles sont les personnes dont les revenus perçus doivent être, le cas échéant, intégrés à l’assiette ? Comment calculer le dépassement éventuel du seuil de 10 % ?

Cotisations et contributions sociales des professions libérales Les cotisations et contributions sociales dues par les professionnels libéraux sont calculées sur les revenus professionnels générés par leur activité libérale au cours de l'année civile précédente. Revenus pris en compte L'assiette des cotisations d'un professionnel libéral est constituée de l'ensemble des revenus professionnels non salariés provenant de son activité libérale, soumis à l'impôt sur le revenu (au titre des bénéfices non commerciaux). Si des revenus provenant d'activités artisanales, commerciales ou industrielles à titre secondaire sont également perçus, ils sont cumulés avec les revenus d'activité libérale pour le calcul des cotisations maladie. Ces revenus professionnels correspondent : Les cotisations maladie-maternité ne sont plus plafonnées, c'est-à-dire qu'elles sont calculées quel que soit le niveau de rémunération. Calcul Les cotisations et contributions obligatoires (maladie, vieillesse, allocations familiales, CSG et CRDS) sont calculées en 2 temps :

Related: