background preloader

Pouvoirs opaques de la Trilatérale, par Olivier Boiral

Pouvoirs opaques de la Trilatérale, par Olivier Boiral
Il y a trente ans, en juillet 1973, à l’initiative de M. David Rockefeller, figure de proue du capitalisme américain, naissait la Commission trilatérale. Cénacle de l’élite politique et économique internationale, ce club très fermé et toujours actif de hauts dirigeants a suscité nombre de controverses, surtout à ses débuts (1). La Commission entend alors devenir un organe privé de concertation et d’orientation de la politique internationale des pays de la triade (Etats-Unis, Europe, Japon). Sa charte fondatrice résume : « Centrée sur l’analyse des enjeux majeurs auxquels font face l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest et le Japon, la Commission s’attache à développer des propositions pratiques pour une action conjointe. Les membres de la Commission regroupent plus de 200 distingués citoyens provenant des trois régions et engagés dans différents domaines (2). » Ces interventions s’articulent autour de quelques idées fondatrices qui ont été largement relayées par le politique.

1973 - Commission Trilatérale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fondation[modifier | modifier le code] L’idée de la création de cette organisation fut initialement émise en juin 1972 par David Rockefeller, lequel fut rapidement rejoint par Zbigniew Brzezinski. Dans sa brochure "Présentation de la Trilatérale par la Trilatérale" émise en 1977, la Commission se définit elle-même comme « une organisation orientée vers la prise de décision » entre les « démocraties industrielles », définies comme « une communauté ayant son identité propre et constituant un enjeu vital ». Sur l'histoire de la Commission Trilatérale, outre les différentes ressources citées, on peut consulter l'ouvrage paru à l'occasion de ses 25 ans (voir la bibliographie). Répartition des sièges[modifier | modifier le code] La hausse du nombre des membres de la Trilatérale ayant été très forte dès sa création, des limitations durent être imposées aux alentours de 1980. Le groupe européen[modifier | modifier le code]

En quelques mots / Extrait du diplo Standard & Poors dégrade le monde ! L'association Misereor, association caritative catholique allemande, vient de publier une réclame intitulée Zwei Euro - Für dich ein Eis, für 267 Menschen ein Tag ohne Durst (2 euros : une cornet de glace pour vous, une journée sans soif pour 267 personnes) : > Cliquez sur l'image pour un gros plan < L'illustration, signée Martin Maczurek, rappelle un peu les photos de Spencer Tunick, l'homme qui met à poil et empile des milliers de gens : Mer morte 15 par Spencer Tunick, 2011 Düsseldorf 4 (Museum Kunst Palast) par Spencer Tunick, 2006 L'affiche du film Le bal des actrices, de Maïwenn (2007), s'était largement inspirée de ces mises en scène : Mais ces empilements ont une origine plus ancienne : les tableaux montrant le Jugement dernier. Le Jugement dernier par Stefan Lochner, vers 1435 Le Jugement dernier par Hans Memling, triptyque, 1467-1471 Détail Le Jugement dernier par Raphael Coxcie, XVIe siècle Le Jugement dernier par Frans Francken le Jeune, 1605-1610 Abonnez-vous !

De l'Ecoscience au Génocide de masse || ACTIVEAST «Dans l'éventualité où je serais réincarné, je voudrais revenir comme un virus mortel, afin de contribuer en quelque chose pour résoudre la surpopulation» - Extrait de la préface de la biographie «Si j'étais un animal» du Prince Philip Différentes personnes à différents moments ont été attirées par différents aspects de l'eugénisme - et ont aussi souvent rejeté d'autres. Il n'y a pas d'emballage parfait, pas de quartier général ni de maitre guide. L'eugénisme est plutôt une collection d'idées et de projets à propos de l'amélioration de la race humaine par le contrôle social de la reproduction humaine. Il existe encore un grand nombre de personnes parmi le public en général, les universitaires et spécialement ceux qui travaillent pour les médias corporatifs, qui sont toujours en déni face à l'agenda de réduction de la population mondial pourtant bien documenté, ainsi que des conséquences de ce programme que nous voyons déjà prendre forme. Créer génétiquement une race de maitres ?

Mondialisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mondialisme ou globalisme[1] est à la fois une approche des relations internationales, qui met l'accent sur les courants transnationaux dans la marche du monde et une idéologie[2], qui prône la libre circulation des biens, des hommes et des capitaux en fonction des besoins du marché. Ce projet a pour but d'instituer un nouvel ordre mondial dirigé par un État mondial. Le mondialisme travaille ainsi à la dissolution de toutes les nations du globe en une seule humanité. Il existe également un altermondialisme d'extrême gauche, héritier de l'internationalisme, qui se caractérise par son anticapitalisme et par un anationalisme partisan d'un monde sans frontières. En soit, le mondialisme se réfère plutôt à la perception qu'ont certains de l'existence d'une marche organisée vers un État Mondial. Histoire[modifier | modifier le code] L'idéologie selon laquelle tous les hommes sont citoyens du monde trouve ses origines au XVIIIe siècle.

Zbigniew Brzeziński Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Zbigniew Brzeziński Zbigniew Brzeziński le 14 mars 1977. Biographie[modifier | modifier le code] Origines et éducation[modifier | modifier le code] Début de carrière[modifier | modifier le code] Auteur de plusieurs études et analyses sur le bouleversement et le rôle des États-Unis dans le monde, il devient conseiller politique au Département d'État de 1966 à 1968. Dans Between Two Ages: America's Role in the Technetronic Era (1970), il affirme qu'une politique de coopération plus étroite entre les pays riches est nécessaire pour prévenir l'instabilité globale émergeant de l'accroissement des inégalités. Il cofonde alors, avec le multi-milliardaire David Rockefeller, la commission Trilatérale en 1973, qu'il dirige jusqu'en 1976. Conseiller de Carter[modifier | modifier le code] Brzeziński voyage aussi à Pékin en 1978 afin d'amorcer la normalisation des relations sino-américaines, prolongeant ainsi la diplomatie du ping-pong initiée par Nixon.

en 2 mots selon le diplo Qu’est-ce qui peut unir Roselyne Bachelot, Bill Gates, Rockefeller ? Oui, vous avez bien lu, non ce n’est pas de la science fiction. Voici comment et pourquoi. Famille Rockefeller. Historique bref mais édifiant : Nom synonyme de réussite, de grosse fortune et de philanthropie. La richesse de la famille Rockefeller a commencé en 1860 quand « Old Bill » Rockefeller, marchand forain de spécialités pharmaceutiques, vendait des flacons de pétrole brut aux paysans naïfs, leur faisant croire que c’était un traitement contre le cancer. Des médecins découvrirent que le Nujol était nocif et provoquait des maladies graves. 1913. Mais voilà, gros bémol, car à cette même époque, on découvre les vitamines. Donc, l’industrie pharmaceutique se trouve confrontée à un risque mortel, car les vitamines et autres micro nutriments promus par des programmes de santé publics rendraient impossible le développement de toutes activité commerciale basée sur des médicaments brevetés. 1925. 1942-1945. 1963. 2008.

Victor Hugo « discours sur la misère » à l’Assemblée Nationale le 9 juillet 1849 | psychanalyste en société Couvre feu contre la misère ! «Je ne suis pas, Messieurs, de ceux qui croient qu'on peut supprimer la souffrance en ce monde, la souffrance est une loi divine, mais je suis de ceux qui pensent et qui affirment qu'on peut détruire la misère. Remarquez-le bien, Messieurs, je ne dis pas diminuer, amoindrir, limiter, circonscrire, je dis détruire. La misère est une maladie du corps social comme la lèpre était une maladie du corps humain ; la misère peut disparaître comme la lèpre a disparu. Détruire la misère ! Oui, cela est possible ! La misère, Messieurs, j'aborde ici le vif de la question, voulez-vous savoir où elle en est, la misère ? Mon Dieu, je n'hésite pas à les citer, ces faits. Voici donc ces faits : Eh bien, messieurs, je dis que ce sont là des choses qui ne doivent pas être ; je dis que la société doit dépenser toute sa force, toute sa sollicitude, toute son intelligence, toute sa volonté, pour que de telles choses ne soient pas ! Victor Hugo Vous en une ligne Biographie

Antimondialisation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Protestation antimondialiste contre le 33e sommet du G8 à Heiligendamm, 2007. Antimondialisme est le terme générique utilisé au cours des années 1990 pour décrire le mouvement d'opposition au mondialisme. Il n'est pas à confondre avec l'antimondialisation qui est l'opposition à un processus d’échanges matériels et immatériels dus au progrès technique. L'antimondialisme désigne l'opposition à toute forme de mondialisme, à la différence des altermondialistes qui prônent un autre mondialisme. L'antimondialisme réprouve l'évolution rapide et peu contrôlable de la mondialisation et des dérapages économiques qu'elle implique. Origines[modifier | modifier le code] En 1999, lors de la réunion de l'Organisation mondiale du commerce, à Seattle, une opposition d'ampleur du mouvement antimondialisation s'est révélée, qui s'était déjà également exprimée en d'autres occasions, dont notablement à Vancouver, lors du Sommet de l'APEC, en 1997[1].

Mario Monti présent à la réunion de la Trilatérale ce week end! - Vigi-Infos: "Résister,c'est Créer"! Membres japonais / 1975 / 2

Related: