background preloader

Pouvoirs opaques de la Trilatérale, par Olivier Boiral

Pouvoirs opaques de la Trilatérale, par Olivier Boiral
Il y a trente ans, en juillet 1973, à l’initiative de M. David Rockefeller, figure de proue du capitalisme américain, naissait la Commission trilatérale. Cénacle de l’élite politique et économique internationale, ce club très fermé et toujours actif de hauts dirigeants a suscité nombre de controverses, surtout à ses débuts (1). La Commission entend alors devenir un organe privé de concertation et d’orientation de la politique internationale des pays de la triade (Etats-Unis, Europe, Japon). Sa charte fondatrice résume : « Centrée sur l’analyse des enjeux majeurs auxquels font face l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest et le Japon, la Commission s’attache à développer des propositions pratiques pour une action conjointe. Les membres de la Commission regroupent plus de 200 distingués citoyens provenant des trois régions et engagés dans différents domaines (2). » Ces interventions s’articulent autour de quelques idées fondatrices qui ont été largement relayées par le politique. Related:  Comission TrilatéraleGouvernement mondial

En quelques mots / Extrait du diplo De l'Ecoscience au Génocide de masse || ACTIVEAST «Dans l'éventualité où je serais réincarné, je voudrais revenir comme un virus mortel, afin de contribuer en quelque chose pour résoudre la surpopulation» - Extrait de la préface de la biographie «Si j'étais un animal» du Prince Philip Différentes personnes à différents moments ont été attirées par différents aspects de l'eugénisme - et ont aussi souvent rejeté d'autres. Il n'y a pas d'emballage parfait, pas de quartier général ni de maitre guide. L'eugénisme est plutôt une collection d'idées et de projets à propos de l'amélioration de la race humaine par le contrôle social de la reproduction humaine. Il existe encore un grand nombre de personnes parmi le public en général, les universitaires et spécialement ceux qui travaillent pour les médias corporatifs, qui sont toujours en déni face à l'agenda de réduction de la population mondial pourtant bien documenté, ainsi que des conséquences de ce programme que nous voyons déjà prendre forme. Créer génétiquement une race de maitres ?

MACRON CIBLE PAR LA CIA? – networkpointzero Avertissement : Cette publication est longue. Ne ratez pas sa lecture car elle vous explique comment Macron a pu arriver, en une dizaine d’années, dans les plus hautes sphères de la République, comment sa stratégie politique d’alliance gauche-droite et son programme économique néolibéral ont été décidés ailleurs qu’en France. Cet article est le fruit de recherches et d’analyses. Il fait référence à des travaux universitaires dont vous trouverez les indications en bas de page . Il est quasiment impossible d’écrire aujourd’hui sur la CIA sans se faire traiter de complotiste. Cela arrange beaucoup de gens et particulièrement ceux qui sont visés. Propos liminaires Quand on parle d’ingérence russe dans la campagne électorale française et qu’elle vise particulièrement Emmanuel Macron, on peut faire le postulat (pour les grincheux, ce n’est qu’un postulat!) Peut – être. L’histoire incroyable de MACRON, le nouveau messie français. Le contexte Vous avez bien lu ? Bon. 2. Beau parcours, non?

Mondialisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mondialisme ou globalisme[1] est à la fois une approche des relations internationales, qui met l'accent sur les courants transnationaux dans la marche du monde et une idéologie[2], qui prône la libre circulation des biens, des hommes et des capitaux en fonction des besoins du marché. Ce projet a pour but d'instituer un nouvel ordre mondial dirigé par un État mondial. Le mondialisme travaille ainsi à la dissolution de toutes les nations du globe en une seule humanité. Il existe également un altermondialisme d'extrême gauche, héritier de l'internationalisme, qui se caractérise par son anticapitalisme et par un anationalisme partisan d'un monde sans frontières. En soit, le mondialisme se réfère plutôt à la perception qu'ont certains de l'existence d'une marche organisée vers un État Mondial. Histoire[modifier | modifier le code] L'idéologie selon laquelle tous les hommes sont citoyens du monde trouve ses origines au XVIIIe siècle.

en 2 mots selon le diplo Victor Hugo « discours sur la misère » à l’Assemblée Nationale le 9 juillet 1849 | psychanalyste en société Couvre feu contre la misère ! «Je ne suis pas, Messieurs, de ceux qui croient qu'on peut supprimer la souffrance en ce monde, la souffrance est une loi divine, mais je suis de ceux qui pensent et qui affirment qu'on peut détruire la misère. Remarquez-le bien, Messieurs, je ne dis pas diminuer, amoindrir, limiter, circonscrire, je dis détruire. La misère est une maladie du corps social comme la lèpre était une maladie du corps humain ; la misère peut disparaître comme la lèpre a disparu. Détruire la misère ! Oui, cela est possible ! La misère, Messieurs, j'aborde ici le vif de la question, voulez-vous savoir où elle en est, la misère ? Mon Dieu, je n'hésite pas à les citer, ces faits. Voici donc ces faits : Eh bien, messieurs, je dis que ce sont là des choses qui ne doivent pas être ; je dis que la société doit dépenser toute sa force, toute sa sollicitude, toute son intelligence, toute sa volonté, pour que de telles choses ne soient pas ! Victor Hugo Vous en une ligne Biographie

Qui sont les maîtres du monde ? Le gouvernement mondial. Sociétés secrètes En complément de cette page, les "agents des Maîtres du Monde", avec les indices de contrôle et de collaboration de quelques personalités ou Eva: utre chose (ceci n'est pas sur le site syti.net, je l'ajoute ainsi, faute de mieux techniquement, dans la case, je n'arrive pas à revenir à la ligne) De la servitude moderne Chapitre I : Épigraphe « Mon optimisme est basé sur la certitude que cette civilisation va s’effondrer. Chapitre II : La servitude moderne "Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles." Chapitre III : L’aménagement du territoire et l’habitat « L’urbanisme est cette prise de possession de l’environnement naturel et humain par le capitalisme qui, se développant logiquement en domination absolue, peut et doit maintenant refaire la totalité de l’espace comme son propre décor. » La Société du Spectacle, Guy Debord. Chapitre V : L’alimentation « Ce qui est une nourriture pour l’un est un poison pour l’autre. » Paracelse

Antimondialisation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Protestation antimondialiste contre le 33e sommet du G8 à Heiligendamm, 2007. Antimondialisme est le terme générique utilisé au cours des années 1990 pour décrire le mouvement d'opposition au mondialisme. Il n'est pas à confondre avec l'antimondialisation qui est l'opposition à un processus d’échanges matériels et immatériels dus au progrès technique. L'antimondialisme désigne l'opposition à toute forme de mondialisme, à la différence des altermondialistes qui prônent un autre mondialisme. L'antimondialisme réprouve l'évolution rapide et peu contrôlable de la mondialisation et des dérapages économiques qu'elle implique. Origines[modifier | modifier le code] En 1999, lors de la réunion de l'Organisation mondiale du commerce, à Seattle, une opposition d'ampleur du mouvement antimondialisation s'est révélée, qui s'était déjà également exprimée en d'autres occasions, dont notablement à Vancouver, lors du Sommet de l'APEC, en 1997[1].

Membres japonais / 1975 / 2 Al Gore Plays The Race Card, But He’s The Real Racist Soaring food prices caused by ethanol production – funded by Gore – are killing poor black people Paul Joseph Watson Prison Planet.com Monday, August 29, 2011 Al Gore is now so desperate to “win the conversation,” or in other words ‘silence the dissent’ surrounding global warming that he is now equating those who question ManBearPig with racists who supported spraying black people with water cannons. Of course, the delicious irony is the fact that the promotion of man-made global warming and the development of biofuels is killing predominantly black people in third world countries as a result of soaring food prices. “I remember, again going back to my early years in the South, when the Civil Rights revolution was unfolding, there were two things that really made an impression on me,” Gore told Climate Reality Project collaborator Alex Bogusky. “My generation watched Bull Connor turning the hose on civil rights demonstrators and we went, ‘Whoa! A d v e r t i s e m e n t Print this page.

La fin programmée de la démocratie 1Le pouvoir a déjà changé de mains 2L'illusion démocratique 3La disparition de l'information 4Stratégies et objectifs pour le contrôle du monde 5Les attributs du pouvoir 6La vraie réalité de l'argent 7Le point de non-retour écologique va être franchi 8La destruction de la nature est voulue 9Les alternatives de la dernière chance 102000 ans d'histoire Quelques citations à méditer... Quelques chiffres à méditer... Mcdonaldisation de la société Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « McDonaldisation » est un terme employé par le sociologue américain George Ritzer dans son livre McDonaldization of Society (1991) pour désigner la prise d'une société des caractéristiques d'un restaurant rapide. En effet, on observe un glissement du traditionnel vers des modes dits raisonnables de pensée et de gestion scientifique. Là où Max Weber avait fait référence au modèle de bureaucratie pour représenter l'orientation de cette société changeante, Ritzer voit la restauration rapide comme devenu le paradigme de représentation contemporaine. Alternativement, la « McDonaldisation » peut se rapporter au remplacement des restaurants traditionnels par des restaurants McDonald's. Composants et processus[modifier | modifier le code] Ritzer détermine cinq composants principaux de la « McDonaldisation » : Avec ces cinq processus, une stratégie apparemment raisonnable selon un point de vue peut mener à des résultats nocifs ou irrationnels.

Related: