background preloader

50 ans d'électricité, 500 000 ans de radioactivité

De La Servitude Moderne... Version finale (HQ) De la servitude moderne est un livre et un film documentaire de 52 minutes produits de manière totalement indépendante ; le livre (et le DVD qu’il contient) est distribué gratuitement dans certains lieux alternatifs en France et en Amérique latine. Le texte a été écrit en Jamaïque en octobre 2007 et le documentaire a été achevé en Colombie en mai 2009. Il existe en version française, anglaise et espagnole. Le film est élaboré à partir d’images détournées, essentiellement issues de films de fiction et de documentaires. L’objectif central de ce film est de mettre à jour la condition de l’esclave moderne dans le cadre du système totalitaire marchand et de rendre visible les formes de mystification qui occultent cette condition servile. Dans l’immense champ de bataille de la guerre civile mondiale, le langage constitue une arme de choix. Jean-François Brient et Victor León Fuentes ( moins )

Effacer Fukushima Les faits présentés ci-dessous sont réels. Ils ont servi et servent à atténuer l'impact d'informations dramatiques sur l'industrie nucléaire, voire à faire oublier aux hommes qu'une catastrophe de grande ampleur a lieu sur la Terre, celle qui a commencé il y a un an à Fukushima. Toutes les astuces utilisées pour cacher les données, pour minimiser les dangers, pour éviter de reconnaître les responsabilités seront évidemment réutilisables pour la prochaine catastrophe qui ne manquera pas d'arriver bientôt, selon les lois statistiques, à l'un des 440 réacteurs répartis tout autour de la planète. Alors voyons, quelles sont ces astuces ? 1) Effacer les données Au Japon, les données de contamination obtenues via Speedi entre le 11 mars et le 15 mars ont été effacées « par mégarde ». 2) Etre frappé d'amnésie « Je n'ai pas dormi pendant plus d'une semaine, et je ne me souviens de presque rien », a déclaré M. 3) Ne pas communiquer les informations sensibles 8) Diffuser des cartes truquées

Géopolitique et guerre de l'eau ClaireKönig Enseignante Sciences Naturelles La guerre de l'eau est aujourd'hui une réalité géopolitique. Alors, faut-il fixer un prix à l'eau ? Quels sont les problèmes ? D'après les estimations, la consommation d'eau douce mondiale a augmenté d'environ 1 % par an entre 1987 et 2015. Selon l'Unesco, « les pénuries et les problèmes d’accès à l’eau sont susceptibles de limiter la croissance économique ». La guerre de l'eau est en enjeu géopolitique qui concerne de nombreux territoires. Les effets incluent la maladie, la malnutrition et l'échec de récolte. Le statut de ressource vitale qui lui est attribué devrait interdire la notion même de marché de l'eau. Arturo Vittori est un architecte italien qui a notamment travaillé pour les agences spatiales européenne et américaine. Découvrez les dessous de la guerre de l'eau dans ce dossier, de l'Asie centrale aux États-Unis en passant par le Moyen-Orient et l'Égypte mais aussi la France et l'Espagne.

Cour des comptes : la filière nucléaire française a coûté 228 milliards d'euros Le Parisien | D'après ce rapport de près de 400 pages, qui avait été commandé l'an dernier par le gouvernement après la catastrophe de Fukushima, les investissements publics et privés réalisés depuis le début dans la filière française d'électricité nucléaire, d'un montant colossal, sont néanmoins bien «identifiés», avec une addition «toutes dépenses confondues» évaluée à 228 milliards. Le montant total de la construction des installations nécessaires à la production d'électricité nucléaire est chiffré à 121 milliards d'euros (hors coût de Superphénix), et le parc actuel, composé de 58 réacteurs dont les plus anciens (Fessenheim 1 et 2) sont entrés en service en 1978, a coûté à lui seul 96 milliards. Les dépenses de recherche publiques et privées depuis les années 1950 sont de leur côté évaluées à 55 milliards, soit environ un milliard par an. Les charges futures très incertaines

Une maison en sac de sable Vous souvenez-vous de vos jeux d’enfants, avec vos frères/sœurs/amis, lorsque vous vous cachiez derrière des sacs de sable, comme à la guerre ? Et bien il existe depuis longtemps maintenant une technique de construction similaire à cela, qui permet d’obtenir des habitations très efficaces et performantes énergétiquement à des prix imbattables. A l’origine utilisée dans les pays africains, elle s’exporte peu à peu dans nos contrées plus tempérées . Regardons quelques années en arrière : les armées du monde, bien qu’elles ne soient les meilleurs exemples existants d’écologie et de « durabilité », ont toujours utilisé des sacs de sable pour les bases, camps provisoires… Les avantages pour eux étaient multiples : protection contre les projectiles (en fonction de la taille et de l’épaisseur des sacs, ils peuvent protéger d’une simple balle à un obus !) Matières premières locales : à part les sacs (sur lesquels je reviens plus bas), tout ou presque peut-être trouvé localement.

Communauté européenne de l'énergie atomique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir CEEA. L'Euratom (ou CEEA, Communauté européenne de l'énergie atomique) est un organisme public européen chargé de coordonner les programmes de recherche sur l'énergie nucléaire. Il a été institué pour une durée « illimitée » par le traité Euratom, signé le par les six pays membres de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), et est entré en vigueur le . Il vise notamment la « formation et la croissance rapide des industries nucléaires » au sein des pays signataires, lesquels cherchaient alors à limiter grâce au nucléaire civil leur dépendance énergétique – notamment après la crise de Suez en 1956 qui avait posé des problèmes d'approvisionnement en pétrole au moment où cette énergie remplaçait le charbon dans l'industrie électrique. Histoire[modifier | modifier le code] Origine et création[modifier | modifier le code] Fusion des exécutifs communautaires[modifier | modifier le code]

Les hormones de l'amour (ocytocine, vasopressine) en potion prochainement? Les recherches de Young ont porté sur les gènes et les hormones impliqués dans la sexualité et l'attachement chez le campagnol des prairies, un mammifère qui s'accouple pour la vie. Ces gènes et hormones existent chez les humains aussi. De ses recherches, et d'autres réalisées chez les humains, il conclut que deux hormones étroitement apparentées, l'oxytocine (ou ocytocine) et la vasopressine jouent des rôles importants dans la sexualité animale et humaine. Ce qui n'exclut d'aucune façon l'importance des influences sociales et psychologiques sur la sexualité. Chez les campagnols, l'ocytocine est impliquée dans les contractions utérines à l'accouchement, dans la lactation et dans le lien avec les bébés. L'hormone est aussi responsable du lien qui dure toute leur vie entre mâles et femelles chez cette espèce animale. Peut-on intervenir sur les niveaux de ces hormones afin d'améliorer les capacités de former des relations? Psychomédia avec sources:Globe and Mail BBC Washington Post

Installation nucléaire de base Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir INB. Une installation nucléaire de base (INB) est une dénomination réglementaire française pour une installation nucléaire fixe (par opposition à une installation nucléaire mobile, comme un navire à propulsion nucléaire). Ces installations sont relatives à celles basées en France. Ces installations doivent être autorisées par décret pris après avis de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et après enquête publique. Leur conception, construction, exploitation (en fonctionnement et à l'arrêt) et démantèlement sont réglementés. Définition réglementaire[modifier | modifier le code] Les INB ont été initialement définies en 1963, par le décret no 63-1228[1]. Régime général[modifier | modifier le code] Sont considérés comme des INB : INB intéressant la défense[modifier | modifier le code] Limites de la définition[modifier | modifier le code] Liste et nombre d’INB[modifier | modifier le code]

Géobiologie, habitat en terre, EcoDome, maison économique en terre « Oser Être Soi Géobiologie, habitat en terre, EcoDome, maison économique en terre Nader Khalili, (1936-2008) photo from LA Yoga magazine Avec sa structure en arc, cette curieuse maison mise au point par l’architecte Nader Khalili résiste bien aux séismes et, en prime, est aussi écologique qu’économique. Olivier Daniélo en fait la démonstration. Des habitats rapides à construire pour reloger rapidement des millions de personnes et qui résistent aux tremblements de terre, voilà qui serait idéal à Haïti, après le terrible séisme du 12 janvier. Mais pourquoi une telle idée n’a- t-elle pas révolutionné l’habitat mondial ? ( pour voir les trois photos ci-dessous plus grandes, cliquer sur les images ) Pour voir les 200 photos des détails de la construction à Nantes en France en mai 2009 (de Claire Blanchemanche) >> ICI « Les séismes ne tuent pas. Nader Khalili, architecte irano-américain et père du concept d’écodôme, a une réponse. Prendre une feuille de papier. L’intérieur d’un écodôme, version luxueuse.

Related:  NUCLÉAIRE, contamination et déchetsénergies