background preloader

Norbert Wiener

Norbert Wiener

Alan Turing Alan Turing à l'âge de 16 ans. Signature Alan Mathison Turing, né le 23 juin 1912 à Londres et mort le 7 juin 1954 à Wilmslow, est un mathématicien et cryptologue britannique, auteur de travaux qui fondent scientifiquement l'informatique. Pour résoudre le problème fondamental de la décidabilité en arithmétiques, il présente en 1936 une expérience de pensée que l'on nommera ensuite machine de Turing et des concepts de programme et de programmation, qui prendront tout leur sens avec la diffusion des ordinateurs, dans la seconde moitié du XXe siècle. Son modèle a contribué à établir la thèse de Church, qui définit le concept mathématique intuitif de fonction calculable. Poursuivi en justice en 1952 pour homosexualité, il choisit, pour éviter la prison, la castration chimique par prise d'œstrogènes. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code] Ses parents l'inscrivent à l'école St. Cryptanalyse[modifier | modifier le code] [modifier | modifier le code]

Norbert Wiener Cyberdelic The Cave Automatic Virtual Environment is an immersive virtual reality environment that provides a "cyberdelic experience" where the user can contemplate perception, reality and illusion. Cyberdelic (a portmanteau word combining "cybernetics" and "psychedelic") is a term used to either describe: Advocates[edit] Timothy Leary, an advocate of psychedelic drug use who became a cult figure of the hippies in the 1960s, reemerged in the 1980s as a spokesperson of the cyberdelic counterculture, whose adherents called themselves "cyberpunks", and became one of the most philosophical promoters of personal computers (PC), the Internet, and immersive virtual reality. Leary proclaimed that the "PC is the LSD of the 1990s" and admonished bohemians to "turn on, boot up, jack in".[1][2] In contrast to the hippies of the 1960s who were decidedly antiscience and antitechnology, the cyberpunks of the 1980s and 1990s ecstatically embraced technology and the hacker ethic. R. Collapse[edit] Disillusioned, R.

Cybernétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La cybernétique (en anglais cybernetics) est un terme, formé à partir du grec κῠβερνήτης (kubernêtês) « pilote, gouverneur », proposé en 1947 par le mathématicien américain Norbert Wiener pour promouvoir une vision unifiée des domaines naissants de l'automatique, de l'électronique et de la théorie mathématique de l'information, en tant que « théorie entière de la commande et de la communication, aussi bien chez l'animal que dans la machine »[1]. Des scientifiques d'horizons très divers et parmi les plus brillants de l'époque participèrent, autour des « conférences Macy » organisées de 1946 à 1953, à ce projet interdisciplinaire : mathématiciens, logiciens, ingénieurs, physiologistes, anthropologues, psychologues… Les contours parfois flous de cet ensemble de recherches s'articulent toutefois autour du concept clé de rétroaction (en anglais feedback) ou mécanisme téléologique. Histoire du mouvement cybernétique[modifier | modifier le code]

Stewart Brand Stewart Brand (born December 14, 1938) is an American writer, best known as editor of the Whole Earth Catalog. He founded a number of organizations, including The WELL, the Global Business Network, and the Long Now Foundation. He is the author of several books, most recently Whole Earth Discipline: An Ecopragmatist Manifesto. Life[edit] Brand attended Phillips Exeter Academy, before studying biology at Stanford University, from which he graduated in 1960. American Indians[edit] Through scholarship and by visiting numerous Indian reservations, he familiarized himself with the Native Americans of the West. Merry Pranksters[edit] By the mid-1960s, he was associated with author Ken Kesey and the "Merry Pranksters", and in San Francisco, with his partner Zach Stewart, Brand produced the Trips Festival, an early effort involving rock music and light shows. NASA images of Earth[edit] Earth from space, by ATS-3 satellite, 1967 Douglas Engelbart[edit] Whole Earth Catalog[edit] The WELL[edit]

mathématicien américain, théoricien, chercheur John Perry Barlow Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. John Perry Barlow Il est l'un des cofondateurs de l'Electronic Frontier Foundation et est connu pour sa Déclaration d'indépendance du cyberespace, publiée en 1996. En août 2013, John Barlow est admis au temple de la renommée d'Internet, dans la catégorie des innovateurs. Bibliographie[modifier | modifier le code] Richard Barbrook, La liberté de l'hypermédia - Une réponse à John Perry Barlow, in Libres enfants du savoir numérique, éditions de l'Éclat, 2000, pp.55-76, texte intégral.Ahmed Dahmani, José Do-Nascimento, Jean-Michel Ledjou, Jean-Jacques Gabas, La démocratie à l'épreuve de la société numérique, Karthala, 2007, page 67.NSA : "despotique mais incompétente" ? Article connexe[modifier | modifier le code] Anarchisme aux États-Unis Liens externes[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

(26 novembre 1894-18 mars 1964) Qu'est-ce que le cyberpunk? Littérature et contre-culture Qu'est-ce que le cyberpunk?

Related: