background preloader

Stg ressources

Stg ressources

Externalisation ou sous-traitance Aujourd’hui, la plupart des entreprises recourent à l’externalisation. Elle constitue un vrai choix stratégique pour celui qui fait appel à une structure externe, afin de lui confier son informatique, sa logistique ou une partie de sa production… En quoi consiste cette méthode ? Qui en sont les acteurs ? Quels sont les types d’externalisation ? Quels en sont les avantages et les inconvénients? En quoi consiste l’externalisation ? Pour une entreprise, externaliser consiste à faire réaliser par des intervenants extérieurs (autres entreprises, cabinets spécialisés…), des travaux ou missions faisant partie des activités secondaires, selon des normes et des spécifications qu’elle a choisies, et dont la bonne conduite est sous la responsabilité de ces intervenants, moyennant rémunération. Qui sont les différents acteurs ? Dans les gros ouvrages industriels ou de BTP, ils sont généralement au nombre de trois. 1. 2. 3. Quelles sont les obligations ? 1. 2. 3.

Stratégie marketing : processus pour facilement gagner ! Vous devez définir votre stratégie marketing ? Vous ne savez par où commencer ? Vous voulez disposer d’un processus strict pour établir la meilleure stratégie et la plus durable ? Voici la marche à suivre et exemple : Processus de stratégie marketing Le processus de définition de votre stratégie marketing doit vous assurer d’atteindre vos grands objectifs. 1. Développez une vision claire de votre marché. Ex : Votre public aime le vin. 2. Une étude de marché vous permet de déterminer votre marché de façon plus précise. Ex : Vous pourriez par exemple viser les cadres supérieurs de 35-45 ans. 3. Votre marché déterminé, vous devez analyser les produits déjà à sa disposition. Ex : Le bouchon de liège est un grand classique. 4. Comment pouvez-vous fournir votre produit ? Ex : La cible se situe principalement au niveau de la mise en bouteille. 5. Vous devez définir précisément votre marketing mix, vos 4 P : produit, prix, place (distribution) et promotion (communication externe). 6. 7.

fr[TIBÔ-DOC] Islande: Takk la Crise ? À l’hiver 2010, l’Europe s’enfonce dans la crise. Le FMI et les pays de la zone euro décident d’une première aide d’urgence à la Grèce. En conférence de rédac à LaTéléLibre, Thibault, n’arrête pas d’évoquer les Islandais: eux aussi sont frappés par la crise financière, mais ils cherchent une solution originale. Thibault écrit un projet de documentaire, et John Paul fait le tour des émissions susceptibles d’acheter ce type de film: choux blancs. Thibault veut absolument partir raconter cette histoire européenne. En juin 2011, ils s’envolent pour Reykjavík, et nous racontent leur périple dans leur carnet de route. Pendant l’été, Thibault va monter le film sur son ordinateur, composer la musique et mobiliser ses copains pour faire les traductions. Caroline et John Paul sont en contact avec Hervé Cauchy, qui dirige les documentaires sur France Ô. En me rendant sur cette Europe du bout du monde, je ne pensais pas croiser des Islandais reconnaissants envers la crise. Takk la crise?

SEGMENTATION DU MARCHÉ : Cours sur la Segmentation en Marketing 1 - Définition Un marché est composé de milliers d'individus, tous différents les uns des autres. Or, ces individus présentent des goûts, des motivations et des comportements différents. La segmentation est une méthode de découpage du marché (ou d'individus) en sous-ensembles appelés segments (ou groupes de consommateurs) distincts et homogènes. Cette méthode permet aux entreprises de sélectionner des marchés cibles et de mettre en place une politique marketing efficace, c'est-à-dire d'élaborer un mix approprié pour chaque segment ainsi défini. On peut parler de segments de consommateurs ou de segments de produits. Le segment de consommateurs : consiste à regrouper les consommateurs selon des critères spécifiques (caractéristiques démographiques, économiques, goûts, habitudes d'achat). 2 - Pourquoi segmenter un marché ? Une entreprise, pour prospecter sur un marché quel qu'il soit, doit adapter ses produits à la demande de la clientèle. 3 - Choix des critères de segmentation 4 - Application

[métier] recherche catalogue d'application mobiles pour economie gestion - p.gaignette - Gmail le Relais : Organiser votre collecte, Nos références Vous êtes une collectivité 30 ans d’existence, le Relais a accompagné plus de 7 000 communes, et plus de la moitié des communes françaises de plus de 1 000 habitants. Petites communes ou grandes agglomérations, en zone urbaine ou rurale… le Relais offre à chacun de ses interlocuteurs une écoute, un professionnalisme et une souplesse de fonctionnement pour répondre au mieux aux attentes et aux problématiques locales. Ils nous font confiance : Secteur Nord-Ouest Communauté d’Agglomération du Choletais (49) Communauté d’Agglomération de la Région Nazairienne et de l'Estuaire (44) Villes du Pouliguen et de St Brévin les Pins (44) Communauté de Communes Loire-Layon ; Syndicat Mixte Montaigu Rocheservière (85) Nantes Métropole (44) Communauté de Communes des Olonnes (85) Communauté d’Agglomération Royan Atlantique (17) Communauté d’agglomération des Portes de l’Eure (27) CDC Erdre et Gèvres (44) Communauté urbaine d’Alençon (61) Témoignages :

Coop FR Coop FR est l’organisation représentative du mouvement coopératif français. Créée par ses membres en 1968 sous le nom de Groupement national de la coopération (GNC), elle est aujourd’hui la voix de plus de 23 000 entreprises coopératives françaises présentes dans la plupart des secteurs d’activité et du million de salariés qu’elles emploient. Coop FR est née de la volonté des différentes familles coopératives (coopératives agricoles, coopératives de consommateurs, coopératives de production, coopératives bancaires, etc.) d’assurer la promotion des valeurs et principes coopératifs et de défendre les intérêts des coopératives auprès des pouvoirs publics. « L’Association a pour but de défendre et de promouvoir les principes fondamentaux de la coopération tels qu’ils sont définis par l’Alliance Coopérative Internationale. » - art.2 des statuts de Coop FR En bref, Coop FR a pour mission de : Pour en savoir plus Les statuts de Coop FR, les entreprises coopératives

Pourquoi les prix des trains et des avions varient d’une minute à l’autre (suite) Licence CC Adrian Pingstone Nous nous croyions très savante en écrivant, hier, que si les prix des billets de train ou d’avion augmentent d’une minute à l’autre, ce n’est ni l’effet de la magie noire ni celui des mauvaises ondes, mais celui du « yield management ». Un très grand nombre de lecteurs nous ont fait observer que c’est surtout celui du « IP tracking ». Voici notamment ce que nous écrit Antoine, qui semble un bon connaisseur du sujet : « Le yield management [ou optimisation de la recette tarifaire, NDLC] n’est qu’une partie de la réalité, celle mise en avant par les opérateurs de transport. « Il y en a une autre, moins connue du grand public mais utilisée pratiquement partout, qui mériterait largement une enquête approfondie et une communication grand public qui aurait sa place dans un journal comme Le Monde ». Licence CC Zigazou76 Licence CC JeanbaptisteM Licence CC TGV SNCF Qu’en est-il à la SNCF ? Suivant les conseils d’Antoine, nous avons interrogé la compagnie ferroviaire.

Related: