background preloader

RUB. SITE Éduscol : Ressources pour le socle commun - Vade-mecum des capacités en histoire-géographie-éducation civique

RUB. SITE Éduscol : Ressources pour le socle commun - Vade-mecum des capacités en histoire-géographie-éducation civique

RUB. SITE Éduscol : Éducation à la sécurité routière : ASSR, AER et ASR Les attestations scolaires de sécurité routière (ASSR) Ces attestations sont obligatoires pour toutes les personnes nées à compter du 1er janvier 1988 qui souhaitent conduire. Tout élève, quel que soit son lieu de scolarisation, doit avoir passé : L'ASSR de 1er niveau le jour où il atteint ses 14 ans, âge à partir duquel il est possible de conduire un cyclomoteur. L'épreuve de l'ASSR1 est organisée pour : les élèves des classes de cinquième et de niveau correspondant, des élèves d'autres classes qui atteignent l'âge de 14 ans au cours de l'année civile (au plus tard le 31 décembre de l'année),les élèves ayant échoué ou ne relevant pas encore de l'ASSR2 mais désirant préparer le BSR en auto école. L'ASSR1 n'est pas obligatoire pour passer l'ASSR2. L'ASSR de 2nd niveau le jour où il atteint ses 16 ans, âge à partir duquel il peut commencer l'apprentissage de la conduite accompagnée d'un véhicule à moteur. L'épreuve de l'ASSR2 est organisée pour : L'Attestation d'Education à la route (AER)

La didactique de l’histoire 1 Institut pour la recherche en histoire et géographie (1990-1994). 2 Huit Rencontres (1986-1996) organisées par L. Marbeau puis F. Audigier. Principalement consacrées (...) 3 Revue de l’association des professeurs d’histoire et de géographie. Les numéros n° 394 et 395, coo (...) 4 « La didactique, qu’est-ce que c’est ? », n° 394, p. 193. 1La didactique de l’histoire n’a jamais été un domaine scientifique très structuré en France. 2Fondée sur une attention conjointe aux savoirs, aux pratiques des enseignants et aux modalités d’apprentissage, la didactique de l’histoire s’est nourrie au départ, en France, de la réflexion menée par les autres didactiques (en particulier celles des sciences). 5 Des liens étroits sont liées au sein de la Société internationale pour la didactique de l’histoire (...) 3D’autres choix auraient été possibles. 6 Revue dirigée par C. 5Notre propos sera organisé autour de quatre thèmes. 8 Rapport de recherche de M. 23De quels résultats disposons-nous aujourd’hui ?

Le socle commun pour les nuls Actualités - Travailler les capacités en histoire-géographie-éducation civique Travailler les capacités en histoire - géographie - éducation civique au collège Ces fiches reprennent les capacités fondamentales mises en oeuvre en histoire-géographie-éducation civique et montrent en quoi elles permettent de travailler toutes les compétences du socle commun de connaissances et de compétences, en particulier la culture humaniste mais pas seulement. Elles sont regroupées de façon facilement accessible dans un vade-mecum. Elles proposent une définition de chaque capacité travaillée, expliquent leur progressivité et donnent un repère intermédiaire, l'acquisition au niveau cinquième. 8 fiches sur les capacités en histoire - géographie - éducation civique au collège Ces fiches complètent un ensemble d'outils déjà mis à disposition des enseignants. Évaluer les compétences Les grilles de références donnent des indications pour évaluer et valider le palier 3 du livret personnel de compétences, pour les 7 compétences du socle commun : Des documents d'appui complètent ces grilles.

SITE + RSS + LETTRE Observatoire des inégalités Faire de l’Histoire en cours d’Histoire Un article de Sylvain Doussot, paru dans la Revue Française de Pédagogie, a récemment retenue mon attention. Intitulé « Pratiques de savoir en classe et chez les historiens : une étude de cas au collège »1, il questionne directement notre pratique et notre façon de « transmettre l’histoire » et aborde la question centrale du rapport de la vérité et de l’histoire. L’étude repose sur l’analyse d’un travail de groupe fait en classe de quatrième. A l’aide du manuel, les élèves doivent expliquer comment l’on passe si rapidement d’une monarchie où le roi est respecté à son exécution. Sur l’ensemble des groupes, un seul parvient à fournir une explication complexe dépassant la simple linéarité causale. Une première difficulté est rapidement apparue : l’auteur du manuel présente les faits de façon chronologique simplement conduit par une analyse de type « cause-conséquence ». La seconde difficulté résulte plus du travail de l’enseignant.

Présentation du socle commun - Textes de référence Vers un nouveau socle commun La loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République prévoit un nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture (article 13) Article L. 122-1-1 du code de l'éducation modifié : La scolarité obligatoire doit garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l'acquisition d'un socle commun de connaissances, de compétences et de culture, auquel contribue l'ensemble des enseignements dispensés au cours de la scolarité. Le socle doit permettre la poursuite d'études, la construction d'un avenir personnel et professionnel et préparer à l'exercice de la citoyenneté. Les éléments de ce socle commun et les modalités de son acquisition progressive sont fixés par décret, après avis du Conseil supérieur des programmes. Le socle commun en vigueur en 2013-2014 Le socle commun a été institué par la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005 Socle et programmes

30 COMPETENCES Jean-Pierre Astolfi s’inscrit dans le courant de la professionnalisation du métier d’enseignant. Pour montrer les évolutions en cours, il analyse les mots employés dans la profession. Or, on n’arrive pas à stabiliser un vocabulaire spécialisé autour des enseignants. Certes, en créant un vocabulaire spécialisé, on risque de créer un jargon et, en conséquence, de faire de la rétention d'informations, mais il est nécessaire d'employer des mots dont le sens est stabilisé car le vocabulaire courant n'est pas assez précis et oblige à recourir constamment aux périphrases. JP Astolfi a proposé deux séries de 10 mots, d’un côté les mots courants pour définir les apprentissages, de l’autre, les mots du jargon des sciences de l'éducation. 1- Transmission/Construction La transmission Ce mot renvoie à un modèle rustique de la communication où les élèves sont dans l'écoute, l'accueil, l'effectuation docile, même si l'enseignant leur demande de "participer". La construction 2- Instruction/Formation

Related: