background preloader

Steve Jobs explains the rules for success

Steve Jobs explains the rules for success
Related:  Anecdotes (Steve Jobs)Steve Jobs

Steve Jobs on Why He Wore Turtlenecks In all actuality, I would expect Gates to garner higher praise upon his passing both from within the tech community as well as from the public at large. Gates has created a more significant legacy I believe. Everyone likes to romanticize people upon their death but the cold hard facts never die. Jobs created wonderful products. Ditto for Gates but then went ahead and saved thousands, maybe millions of lives. I'm meh on this comparison. While Bill Gates got to retire and secure a legacy beyond tech innovation, Steve Jobs got sick and then died. That said, I do think it's terrible that both of them gave such little though to philanthropy while they were building their fortunes. This pretty much says it all, thanks. I doubt multibillionaires care all that much about criticism from your average joe.

Think About It: Critical Thinking Critical thinking has become a buzzword in education. In the past, the emphasis in classrooms has been on imparting information and content — the times tables or the capitals of the United States, for example. In recent years, however, there's been a shift toward teaching critical thinking, a skill that elevates thinking beyond memorization into the realm of analysis and logic. Put another way, critical thinking is about knowing how to think, not what to think. Critical thinking: Ask open-ended questions. It might be tempting to pass off the critical thinking buzz as just another fad in education.

Are you a Boss or a Leader? Le testament de Steve Jobs Par Emmanuel Martin* — Steve Jobs, fondateur d’Apple, est décédé ce 5 octobre d’un cancer du pancréas à l’âge de 56 ans. Ce jour restera d’une grande tristesse pour l’humanité entière. « Il changeait la vie » Bien sûr certains y verront là une exagération d’économiste, fasciné par les innovations de marché et la créativité du système capitaliste. On croit Apple mort et enterré avec l’explosion des PC dans les années 90, mais en 1998 l’Imac révolutionne le marché. Nous ne pourrions nous passer de toutes ces innovations aujourd’hui tant elles génèrent des milliers de services qui nous facilitent la vie, nous font gagner du temps, de l’énergie, et constituent un instrument essentiel pour créer de la valeur. Une « autre histoire » La créativité entrepreneuriale dépend des institutions de la liberté La mort de Steve Jobs nous invite par ailleurs à réfléchir aux conditions qui ont permis à ce « cadeau », que l’inventeur américain a représenté, d’avoir pu laisser s’épanouir sa créativité.

Kohonen Teuvo Dr. Eng., Emeritus Professor of the Academy of Finland; Academician His research areas are the theory of self-organization, associative memories, neural networks, and pattern recognition, in which he has published over 300 research papers and four monography books. His fifth book is on digital computers. Since the 1960s, Professor Kohonen has introduced several new concepts to neural computing: fundamental theories of distributed associative memory and optimal associative mappings, the learning subspace method, the self-organizing feature maps (SOMs), the learning vector quantization (LVQ), novel algorithms for symbol processing like the redundant hash addressing, dynamically expanding context and a special SOM for symbolic data, and a SOM called the Adaptive-Subspace SOM (ASSOM) in which invariant-feature filters emergence.

Google Love and Logic Articles for Parents and Teachers Customer Care Representatives are ready to help Mon-Fri 7am-5pm (MT) Parenting Products Educator Products Home / Free Articles and Handouts for Parents Free Articles and Handouts for Parents Articles for Parents with Kids Birth through Six Articles for Parents with Kids Seven Through Twelve Articles for Parents with Teens Articles for Parents of All Ages Articles for Parents of Kids with Special Needs Articles in Spanish Video Clips & Podcasts Funny Parenting Stories: audio download The articles are available as either html documents (that you can view within your Web browser) or pdf files. NOTE: These articles are free to use, but cannot, in any form, be altered. Articles for Parents with Kids Birth through Six Get a package from the Parenting Experts and save! Back to the top Articles for Parents with Kids Seven through Twelve Get a package from the Parenting Experts and save! Articles for Parents with Teens Get a package from the Parenting Experts and save! Articles for Parents of All Ages Learn More

 Les 7 principes du succès selon Steve Jobs - Francecopywriter Lorsqu’on est chef d’entreprise, on peut être assailli par le doute, et par le questionnement. Quelques conseils sont alors bienvenus et qui d’autre que Steve Jobs, le fondateur de la multinationale Apple, peut prodiguer des conseils pour vous aider ? Steve Jobs est synonyme de réussite, de créativité et d’innovation. Conseil n° 1 : Faites ce que vous aimez Que l’on aime ou que l’on déteste Steve Jobs, il n’avait pas tort sur tous les points. La seule façon de faire du bon travail est d’aimer ce qu’on fait.Steve Jobs (2005) devant les étudiants de Stanford Conseil n° 2 : Faites une bosse dans l’univers Tous les projets méritent qu’on s’y attarde. Conseil n° 3 : Activez votre créativité novatrice La créativité, c’est quoi ? Autorisez-vous à laisser libre cours à votre imagination. Conseil n°4 : Vendez vos rêves, et non vos produits Les rêves étroits sont d’une tristesse sans nom. Et les publicitaires l’ont déjà bien compris ; il vous suffit de regarder les publicités à la télévision.

Playboy Interview With Steve Jobs added a keyboard and memory (the capability of storing information) to the Apple I, andWozniak developed the disk drive (a device to read and store information permanently)and added a video terminal. Jobs hired experts to design an efficient power supply anda fancy casing and, thus, the Apple II was born along with an entire industry.Apple'srise was meteoric. From sales of $200,000 that first year in Jobs's garage (the SiliconValley version of Lincoln's log cabin), the company grew into a giant firm with 1.4 billiondollars in revenues in 1984. Something called a mouse But to hear Jobs tell it, the money isn't even half the story, especially since he does notspend it very lavishly and, indeed, claims to have very little time for social life. preferably one manufactured by Apple.

Le Mythique homme-mois Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Mythe du mois-homme (titre original : The Mythical Man-Month: Essays on Software Engineering) est un livre de Frederick Brooks considéré comme un classique dans le domaine du génie logiciel. Le titre de l'ouvrage fait référence à une unité de coût de développement : le mois-homme ou plus communément l'homme-mois, c'est-à-dire le travail d'un homme pendant un mois. Le seul fait d'utiliser cette unité tend à faire croire qu'un travail de 1 personne pendant n mois peut parfaitement être réalisé par n personnes pendant 1 mois ; selon cette idée, on pourrait diviser les temps de développement par deux en mettant deux fois plus de personnel. Or, expérimentalement, cela est faux. Le proverbe cité par Brooks pour exprimer cette idée est : « Neuf femmes ne font pas un enfant en un mois »[1]. Le livre a été publié une première fois en 1975, et réédité en 1995[2]. Résumé[modifier | modifier le code] La loi de Brooks[modifier | modifier le code]

m.01net.com - article Buzz, société31/10 à 14:45 Mis à jour le 31/10 à 15:12 Chrisann Brennan règle des comptes posthumes avec Steve Jobs Jobs n'était pas un ange. Au moment où sa maison d'enfance a été classée monument historique, la mère de Lisa, revient en détails sur sa relation avec le cofondateur d'Apple. En une décennie, Steve Jobs est devenu un monstre sacré. Au moment, où Jobs incarne pour beaucoup le talent, la vision, la réussite et la pugnacité, il restera pour cette femme un garçon… pas très fréquentable. Steve Jobs et Lisa, la fille qu'il a eu avec Chrisann Brennan. Celle qui a été abandonnée enceinte et qui a lutté pour que Lisa soit reconnue par son père a la dent dure. Dans l’ouvrage, elle indique que Jobs n’est pas celui que l’on croit. Le livre de Chrisann Brennan ne révèle pas beaucoup plus que ce qu’a confié Steve Jobs à Walter Isaacson.

Ages and Stages of Child Development For a first time parent, every movement that the baby makes can be absolutely nerve-wracking. You oscillate between feeling happiness at what your child is doing and fear at not knowing if that is the right behavior for your kid. Every kid goes through many different stages of development, each as important as the other. In the first few years, after your child's birth, you will notice that many changes occur in your kid's physiological and behavioral self. A proud parent can feel exhilaration and anticipation at watching these changes. As an involved parent who understands these changes, you can, with active participation and interaction with your child during the different stages of development, ensure that he or she is ready for the different stages. For a parent it is of immense importance that you have the proper knowledge and understanding of the different stages for the development of their child. Newborn to 1 Month 1 - 3 Months 3 - 6 Months 6 - 9 Months 9 - 12 Months 12 - 18 Months

Le management est-il pervers par essence ? Cet article appartient à la série « Harcèlement : paradoxes et nouvelle donne », qui fait suite à la journée sur le harcèlement organisée par l’École de Management de Normandie le 1er février 2018. Et si aucun management, même « bienveillant », ne pouvait être humainement soutenable ? Et si la nature du management était d’être pervers, sans que les approches via les risques psycho-sociaux, la RSE ou la QVT n’y puissent rien changer ? Au contraire, même, puisqu’elles partagent le même mode de fonctionnement ? Services publics, hôpitaux, recherche académique, vie familiale… Alors que tous les pans de la société cèdent les uns après les autres à la logique managériale, engendrant la même violence, la même souffrance, la même perte de sens, la question mérite d’être posée. Mais si le management, omniprésent, était pervers, cela se saurait depuis longtemps, non ? Qu’est-ce que le management ? Le management, comme le marketing, traduisent ce mouvement. Le management, source de souffrance ? M.

Related: