background preloader

Site de l'Association Autogestion

Site de l'Association Autogestion

Autogestion.coop - Le site des pratiques autogérées Fait Main Magazine Caracole Neur L’autogestion, ses sens, ses sources - Fédération des maisons médicales juillet 2008, Leruth Ingrid Etymologiquement, « autogestion » signifie « la gestion par soi-même ». Le terme sera introduit dans le langage politique français suite au concept issu du système communiste yougoslave dans les années 1950. Mais il est déjà présent dans les oeuvres de Lénine lors de la révolution russe de 1917. Beaucoup des théoriciens de l’autogestion soulignent le caractère polysémique du terme, ainsi que le flou de son contenu. Autogestion : Essai de définition Pierre Rosanvallon, en élaborant une définition de l’autogestion selon différents langages en illustre bien l’aspect polysémique : • le langage technocratique présente l’autogestion comme un modèle de gestion décentralisée des entreprises, visant à réaliser une direction participative par les travailleurs ; • le langage libertaire réalise une totale démocratie directe, par opposition à toutes les formes de représentation et de délégation ; « Utopie » signifie « nulle part ». Les sources de l’autogestion . . . . . .

Alternative libertaire L’expérience de « l’autogestion socialiste » en Yougoslavie a, dans les années 60 et 70, fait couler beaucoup d’encre, dans les courants anticapitalistes cherchant une alternative au modèle soviétique. Ce fut notamment le cas du côté de la CFDT et du PSU ; plus timidement du côté des communistes libertaires. L’expérience yougoslave nous instruit pourtant utilement sur l’incompatibilité de l’autogestion avec l’État et l’économie de marché. Tito fut le premier des leaders communistes, en 1948, à rompre avec Staline puis, dans la foulée, avec le modèle économique soviétique. Contrairement au reste de l’Europe orientale, la Yougoslavie s’est en 1945 libérée pratiquement seule de l’occupation allemande. Le divorce fut sanglant. Mais le schisme avait profondément ébranlé les communistes yougoslaves. La « loi fondamentale » sur l’autogestion : une cogestion Désormais toutes les entreprises d’État seraient gérées « par les collectifs ouvriers dans le cadre du plan économique d’État ».

Acrata GCM - Petit guide de l’autogestion clef en main GESTION CONSEIL MANAGEMENT: pourquoi attendre un autre futur ? Construisons un autre présent . Un exemple de statuts applicables à une structure associative de type 1901, qui ne nécessitent pas de réunir des convaincus de l’autogestion. Ceux-ci permettent de plus aux individus sensibles aux problèmes que génèrent une organisation hiérarchisée (gestion par une élite, autoritarisme, frustration des soumis et exploités) de trouver une manière de faire plus appropriée à leurs désirs. Article 1 : Constitution : il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : Article 2 : Buts : Article 3 : Le siège social est fixé à l’adresse suivante :. Article 5 : Composition : l’association se compose de membres actifs ayant adhérés aux présents statuts. Article 6 : Cotisation : (peut-être de zéro) Article 14 : Charte : Une charte est établie par l’Assemblée Générale Ordinaire Souveraine. Fait à le ,

Radio Air Libre 87.7FM

Related: