background preloader

Accueil

Accueil

Cradle To Cradle Le cas de la Chine est vraiment préoccupant en matière de gestion des déchets. Il est important que les entreprises de recyclage se développent sur le territoire chinois en pleine expansion. Entreprise de recyclage sur Le recyclage en Chine : un marché méconnu et peu médiatisé | 2 réactions Google est une entreprise innovante. Il est plutôt logique qu'elle investisse dans le secteur de l'énergie solaire photovoltaïque. Devis installation photovoltaïque sur Photovoltaïque : Google investit dans un projet de quatre parcs solaires en Californie | 2 réactions L'ammoniac est le seul liquide frigogène sans impact sur la couche d'ozone et sur le réchauffement global ! Helioclim sur Helioclim : rafraîchir les bâtiments tertiaires avec une climatisation solaire | 2 réactions

2e Partie - Principes fondateurs du modèle circulaire Le modèle circulaire repose sur une approche biomimétique (ou copie du vivant). Cette école de pensée prend la nature pour exemple, considérant que nos systèmes devraient fonctionner comme des organismes vivants qui synthétisent des nutriments qui à leur tour nourrissent le cycle – les termes tels que « boucle fermée » ou « régénération » sont ainsi généralement associés au concept. © Richard Crookes Cinq principes fondateurs: Déchet = nourriture La nature ne connaît pas le concept de déchet. La diversité est une force Les systèmes complexes dotés de connections et de strates multiples sont plus résistants aux chocs extérieurs que les systèmes conçus pour leur seule efficacité – cela s’applique aux économies comme aux sociétés. Fonctionner à l’énergie renouvelable À l’image de tout organisme vivant, chaque système devrait tendre à fonctionner à partir d’énergie naturelle et renouvelable. Pour aller plus loin : 3e Partie – le modèle circulaire appliqué Download as PDF

Economie circulaire L’économie circulaire vise à optimiser les flux d’énergie et de matière à l’échelle d’un système : site de production, zone d’activités, bassin d’emploi ou économie nationale. La prévention des consommations et des rejets est couplée à l’idée d’un fonctionnement quasi cyclique comme celui des écosystèmes. A la différence de l’économie actuelle dite linéaire, l’économie circulaire s’efforce de ne pas épuiser les ressources et permet de contrôler ses rejets et déchets. Très souvent, seule une fraction limitée de la consommation de matière première ou d’éner- gie est utilisée directement dans le produit fini. Le reste est soit perdu (par exemple l’énergie sous forme de chaleur dissipée ou d’effluent), soit transformé en sous-produit à faible valeur ajoutée voire en déchet. Symbioses, Synergies éco-industrielles, Synergies de co-produits, Ecosystèmes industriels, Parc éco-industriels, Projets Zero Emissions, Economie circulaire... : une terminologie foisonnante pour parler d'une même chose.

Economie circulaire : la fondation Ellen Macarthur Convaincue de la pertinence de l'économie circulaire, la fondation de la navigatrice Ellen Macarthur vient de publier sur son site des nouveaux contenus pédagogiques autour de ce concept porteur. L'économie circulaire est cette nouvelle façon de penser et de concevoir les industries productives, autour d'une hypothèse maîtresse : celle de la finitude des ressources. De plus en plus populaire, le modèle conceptuel de l'économie circulaire, qui s'apparente à l'écologie industrielle dont j'ai déjà eu l'occasion de parler ici, reste pourtant peu familier aux industriels : contrairement à l'approche linéaire classique de la production (ressources infinies, production de d'objets jetables, accumulation de déchets non réutilisables), le modèle proposé par l'économie circulaire raisonne en terme de flux de matières et de cycles d'énergie, à l'image des écosystèmes naturels. Voici la définition de l'économie circulaire que propose Ellen sur son blog :

Télécharger les ressources Repenser le progrès N’est-il pas temps de revoir matériaux, modes de production et de distribution, afin d’éliminer la notion de déchet ? Download Repenser le progrès (03:49) Sign in to download Repenser le progrès (03:49) L’économie circulaire ? Version sous-titrée en français de la présentation, par Ellen MacArthur, du concept d’économie circulaire en tant que potentielle voie alternative au modèle linéaire “extraire – fabriquer – jeter” actuel. Download L'économie circulaire ? Vers une économie circulaire Rapport macro-économique qui plaide pour une adoption de l’économie circulaire, quantifie les bénéfices économiques des modèles de gestion circulaire et propose des pistes d’action. Download as PDF

Les Ekovores Avez vous la consience d’Akasha? Ervin Laszlo Lors du forum de l’Evolution de la Conscience dont j’ai déjà parlé dans le précédent billet, Ervin Laszlo a lu un texte nommé conscience Akashique dans lequel il décrit des paramètres, des expériences, des ressentis qui correspondent à ce qu’il appelle la Conscience Akashique. Je n’en dis pas plus sinon que vous trouverez son livre Science et Champs Akashique qui relie les théories scientifiques et les approches de l’Uni-Vers In-formé. Suite à une petite traduction collaborative de l’anglais vers le français, grâce à Wen Daline, Maryvonne Piétri, Hanh Nguyen Ngoc, à Mathieu Coste qui a demandé à Raphaël de Chez nous de participer, nous avons maintenant une version française de ce texte essentiel. Vous trouverez le post original sur le site d’Ervin : Il a lui même réalisé ce billet en lien avec une équipe de choc qu’il nomme “A Team”. Laissez vous submerger par la résonance des mots et voyez si ça vous parle, n’hésitez pas à partager sur ce que cela vous fait.

Le "cradle to cradle" peut-il sauver l'industrie française ? - Journal du Net Economie Le développement durable ? Déjà dépassé. Le produit réutilisable à l'infini débarque dans l'Hexagone. Imaginez un siège de bureau, qui, une fois usé, est entièrement recyclé pour produire un autre siège à l'identique. "A l'inverse du développement durable, qui cherche à diminuer la consommation et à réduire son empreinte écologique, le cradle to cradle est une approche déculpabilisante. Ce laboratoire a été fondé en 1992 par un chimiste allemand, Michael Braungart, et l'éco-architecte américain Bill McDonough. L'EPEA accompagne les entreprises pour les aider à repenser leur processus de fabrication. A l'heure actuelle, plus de 1 000 produits ont été certifiés C2C dans le monde, dont un jean, des couches pour bébé, du savon pour les mains, de la moquette, de meubles de bureau, mais aussi des matériaux de construction comme du béton ou des aciers spéciaux. "Le C2C n'est pas une mode", insiste-t-elle. Le déchet, nouvel "or vert" ?

Related: