background preloader

Enquête : qui sont les community managers en France ?

Enquête : qui sont les community managers en France ?
Puisque Community Manager est un métier qui vous passionne et sur lequel vous avez beaucoup d’interrogations, je relaie une enquête qui est basée sur des témoignages de personnes exerçant ou ayant exercé ce métier. Celle-ci fait le point sur le profil type du métier ou en tout cas, elle tente de donner une meilleure idée du ou des profils du community manager. D’autres informations sont récoltées au sujet du salaire du Community Manager, de sa place dans l’entreprise et de son travail quotidien. Je vous invite en passant à lire cette série d’interviews pour en savoir plus sur le job. Des Community Managers travaillant en agence, chez l’annonceur ou en freelance ont répondu à ces questions : Pourquoi et comment êtes-vous devenus Community Manager ? Quelles sont vos missions ? Une enquête menée par des Community Managers sur les Community Managers Ce qu’il faut retenir, les résultats de l’enquête en 10 chiffres : Les résultats complets de l’enquête Related:  Influenceur

Social Media or Digital Narcissism? A controversial project by the Dutch visual artist Willem Popelier was exhibited at Amsterdam’s Foam museum this past summer. Popelier’s Showroom Girls project raised a debate on a topical issue: How does the Internet and social media affect users’ privacy? Social media: opportunities and risks The term social media commonly refers to web applications which allow the exchange of user generated content. Most visitors at the Showroom Girls exhibition named the social network Facebook as the first example of social media that came to mind. Carsten Rossi, Management Board member of the corporate communication agency Kuhn, Kammann & Kuhn, believes that social media helps us “open up horizons by getting to know people and things that would otherwise be out of our reach.” Does expressing ourselves online and more specifically via social media also entail risks? Two 14-year girls once visited a shop where customers could take pictures of themselves on computer webcams present in the showroom.

La boîte à outils idéale du Community Manager Quels sont les outils indispensables à un Community manager efficace ? Voici une liste participative non exhaustive qui répond à trois grandes problématiques : veille, production, diffusion. Il vous faut un bon agrégateur de flux RSS pour surveiller l’occurrence des mots-clés de la marque, du site dont vous avez la charge. Vous pouvez intégrer les flux de Google actualité, de Google Blogs, de Twitter, de Delicious, Slideshare… L’intégration de flux RSS en provenance de Twitter se fait sur l’ancienne version en ligne (plus pour longtemps semble-t-il). La nouvelle interface ne propose pas cette fonction pour le moment bien qu’il en soit fait mention dans l’aide. N’oubliez pas l’outil Ponyfish pour créer votre propre flux RSS quand ce dernier n’existe pas sur un site. Le plus professionnel des agrégateurs est Google Reader qui permet d’intégrer des centaines de flux sans ciller. Netvibes Netvibes est une alternative plus conviviale d’aspect pour réaliser sa revue de presse rapidement.

L'Ifop constate les limites du marketing via les médias sociaux Crédit Photo: D.R L'Ifop vient de publier la sixième vague de son observatoire des réseaux sociaux. Les limites du " marketing social " semblent atteintes. L'Observatoire des réseaux sociaux réalisé par l'Ifop permet de suivre l'évolution de l'ensemble des médias sociaux (et pas des seuls réseaux sociaux au sens strict) et de leur perception en France. Notoriété et usage décorrélés En effet, 77% des internautes français sont aujourd'hui membre d'au moins un réseau social, chiffre qui ne varie plus guère depuis trois ans. La notoriété de tel ou tel média social dépasse souvent largement son usage. Mais, côté usage, le classement change : Facebook reste premier avec seulement 49% d'usagers (+6%), devant deux outils en perte de vitesse, Windows Live (40%, -12%) et Copains d'Avant (37%, -6%). Le marketing social reste une chimère Le marketing social reste donc largement une chimère. A propos de l'enquête Pour cette nouvelle enquête, l'Ifop a interrogé 2 080 internautes du 18 au 27 octobre 2011.

Facebook a-t-il déclaré la guerre aux community managers ? Les pages Facebook sont l’outil numéro un du marketing social de beaucoup de marques, mais elles étaient notoirement absentes de la dernière conférence F8. Pire, elles semblent de plus en plus absentes de nos newsfeeds. Zuckerberg leur aurait-il tourné le dos au profit des applications ? Sans vouloir jouer les Cassandre, ce ne serait pas le premier revirement brusque de la stratégie de Facebook, et on est en droit de se poser la question : Facebook va-t-il mettre les community managers au chômage ? Des pages qui disparaissent Il est bien trop tôt pour se prononcer définitivement, bien sûr, mais les administrateurs de page Facebook l’ont presque tous constaté : leurs deux indicateurs clés, le nombre de “like” et d’impressions sur chacun de leur statut a beaucoup fluctué depuis le lancement des nouveautés de la conférence F8.

La structure des communautés influe sur les changements de comportement Pour diffuser sur la Toile un plan sanitaire visant à modifier en profondeur les habitudes, il faut prendre en compte la structure du réseau. Les plus denses étant les plus adaptés à ce type d'action. La structure d'un réseau social joue un rôle déterminant dans l'implication de ses membres, et dans l'influence que certains d'entre eux ont sur d'autres, note Damon Centola, chercheur au MIT. Selon lui, les internautes sociaux sont plus enclins à changer leur comportement - en particulier dans le domaine de la santé - lorsqu'ils appartiennent à une plate-forme communautaire organisée en groupes restreints et soudés, que dans des réseaux plus "étirés". Si l'information circule moins dans les réseaux denses, où les liens d'amitié sont à la fois plus sincères et plus rares, la structure de ces plates-formes s'avère propice pour modifier en profondeur les habitudes des internautes.

Quels indicateurs pour la gestion des talents ? Publié le 03/11/2010 Attention, cet article a été publié le 03/11/2010. Ce dispositif d'archives vous donne accès à l'ensemble des publications du site FocusRH. Assurez-vous de lire les dernières dépèches et dossiers publiés en utilisant notre moteur de recherche Quels sont les principaux indicateurs pour mesurer la gestion des talents ? Basée sur l’analyse des informations renseignées par un millier d’entreprises de 20 pays dans l’outil d’évaluation développé par Bersin & Associates et StepStone Solutions, l’étude révèle que pour 57 % des organisations, l’implication des collaborateurs est l’indicateur le plus utilisé pour mesurer l’impact de la gestion des talents sur l’entreprise. Les salaires passés en revue Autre indicateur de plus en plus suivi, les revues salariales qui permettent aux responsables RH de voir comment leurs salariés sont payés par rapport à la moyenne du marché, de manière à rectifier le tir lorsque la politique de rémunération ne se révèle plus compétitive.

Mettre en place son community management : internalisation vs ex L’essor du social media marketing et des métiers qui y sont liés, en particulier le community management, nécessite pour les annonceurs une réflexion sur leur organisation marketing. Je croise de plus en plus de responsables communication online ou de directeurs marketing qui s’interrogent sur l’intégration de community managers en interne, ou sur le recours à des ressources externes. Suite à ma participation sur l’excellent groupe Linkedin sur le Community Management, animé par Luc Legay, voici une tentative pour fournir une réponse, qui réside dans un mix entre l’interne et l’externe. Je suis bien sûr preneur de vos remarques. Externe 1er niveau : La 1ère brique concerne la stratégie vis à vis des communautés. C’est un travail conjoint avec les équipes de la com et du digital, mais l’expertise d’une agence peut apporter des idées et visions nouvelles, via les expériences et benchmarks réalisés sur d’autres secteurs. 3è brique : la formation. Interne : 1. Interne ou Externe :

Interview de créateur : Johan Vauche-Forot de dismoiquetumaimes.fr Les réseaux sociaux sont devenus incontournables. Du coup, un petit malin a eu la bonne idée de vendre des stickers permettant d’acquérir plus de fans ou d’avoir plus d’amis sur Facebook. Le tout se fait par le biais d’un QR Code et de son mobile. Dismoiquetumaimes.fr est donc un concept intéressant et nous n’avons pas raté l’occasion d’en savoir plus sur son créateur : Johan Vauche-Forot. Merci à lui de nous avoir répondu. Pouvez-vous vous présenter ? Johan, 31 ans, je suis le créateur de Dis moi que tu m’aimes. Pouvez-vous présenter votre site ? Dis moi que tu m’aimes est un site de vente en ligne d’autocollants personnalisables qui permettent de faire la promotion de sa page fan ou de son profil Facebook. Qu’est-ce qui vous a décidé à vous lancer dans le e-commerce ? Vous êtes-vous fait aider ? Oui, je me suis fait aidé en grande partie par Philippe Quattrociocchi de la société IsquareCube, c’est lui qui m’a aidé à mettre en place ma boutique sous Prestashop. Cette interview

Les 3 façons de valoriser vos fans sur Facebook Cet article a été publié il y a 3 ans 3 mois 28 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. L’approche publicitaire traditionnelle fonctionne mal sur le social média et sur Facebook en particulier. Alors que dans l’économie traditionnelle des mass média, le métier d’un bon publicitaire est de créer des slogans efficaces, les adapter aux formats des médias, et de laisser les médias faire le reste – c’est à dire : créer du contenu, captiver l’audience et la fidéliser – Facebook bouleverse ce partage des rôles. Contrairement au « slogan », une communication « sociale » cherche à enrichir l’interlocuteur plutôt qu’à le convaincre, à interagir plutôt qu’à promouvoir, à valoriser plutôt qu’à imposer, et pose en pré-requis la question de la valeur de la relation sociale : que puis-je, en tant que marque, apporter à mes fans ? -> De la valeur marchande-> De la valeur expérientielle-> De la valeur sociale

Related:  Community management