background preloader

Enquête : qui sont les community managers en France ?

Enquête : qui sont les community managers en France ?
Puisque Community Manager est un métier qui vous passionne et sur lequel vous avez beaucoup d’interrogations, je relaie une enquête qui est basée sur des témoignages de personnes exerçant ou ayant exercé ce métier. Celle-ci fait le point sur le profil type du métier ou en tout cas, elle tente de donner une meilleure idée du ou des profils du community manager. D’autres informations sont récoltées au sujet du salaire du Community Manager, de sa place dans l’entreprise et de son travail quotidien. Je vous invite en passant à lire cette série d’interviews pour en savoir plus sur le job. Des Community Managers travaillant en agence, chez l’annonceur ou en freelance ont répondu à ces questions : Pourquoi et comment êtes-vous devenus Community Manager ? Quelles sont vos missions ? Une enquête menée par des Community Managers sur les Community Managers Ce qu’il faut retenir, les résultats de l’enquête en 10 chiffres : Les résultats complets de l’enquête Related:  Influenceur

La boîte à outils idéale du Community Manager Quels sont les outils indispensables à un Community manager efficace ? Voici une liste participative non exhaustive qui répond à trois grandes problématiques : veille, production, diffusion. Il vous faut un bon agrégateur de flux RSS pour surveiller l’occurrence des mots-clés de la marque, du site dont vous avez la charge. Vous pouvez intégrer les flux de Google actualité, de Google Blogs, de Twitter, de Delicious, Slideshare… L’intégration de flux RSS en provenance de Twitter se fait sur l’ancienne version en ligne (plus pour longtemps semble-t-il). La nouvelle interface ne propose pas cette fonction pour le moment bien qu’il en soit fait mention dans l’aide. N’oubliez pas l’outil Ponyfish pour créer votre propre flux RSS quand ce dernier n’existe pas sur un site. Le plus professionnel des agrégateurs est Google Reader qui permet d’intégrer des centaines de flux sans ciller. Netvibes Netvibes est une alternative plus conviviale d’aspect pour réaliser sa revue de presse rapidement.

Facebook a-t-il déclaré la guerre aux community managers ? Les pages Facebook sont l’outil numéro un du marketing social de beaucoup de marques, mais elles étaient notoirement absentes de la dernière conférence F8. Pire, elles semblent de plus en plus absentes de nos newsfeeds. Zuckerberg leur aurait-il tourné le dos au profit des applications ? Sans vouloir jouer les Cassandre, ce ne serait pas le premier revirement brusque de la stratégie de Facebook, et on est en droit de se poser la question : Facebook va-t-il mettre les community managers au chômage ? Des pages qui disparaissent Il est bien trop tôt pour se prononcer définitivement, bien sûr, mais les administrateurs de page Facebook l’ont presque tous constaté : leurs deux indicateurs clés, le nombre de “like” et d’impressions sur chacun de leur statut a beaucoup fluctué depuis le lancement des nouveautés de la conférence F8.

La structure des communautés influe sur les changements de comportement Pour diffuser sur la Toile un plan sanitaire visant à modifier en profondeur les habitudes, il faut prendre en compte la structure du réseau. Les plus denses étant les plus adaptés à ce type d'action. La structure d'un réseau social joue un rôle déterminant dans l'implication de ses membres, et dans l'influence que certains d'entre eux ont sur d'autres, note Damon Centola, chercheur au MIT. Selon lui, les internautes sociaux sont plus enclins à changer leur comportement - en particulier dans le domaine de la santé - lorsqu'ils appartiennent à une plate-forme communautaire organisée en groupes restreints et soudés, que dans des réseaux plus "étirés". Si l'information circule moins dans les réseaux denses, où les liens d'amitié sont à la fois plus sincères et plus rares, la structure de ces plates-formes s'avère propice pour modifier en profondeur les habitudes des internautes.

Un blog sur les réseaux sociaux et le community management Le site e-marketing.fr vient de lancer un blog d'infos sur les réseaux sociaux et le community management. Mais bien plus qu'un blog d'actu, 'e-marketing.fr le blog' décrypte les campagnes webmarketing. Un bon moyen de se tenir informer sur ces deux outils de la communication web et de l'entreprise. Alors que l'utilisation des réseaux sociaux et du community management par les internautes et les entreprises est de plus en plus répandue, ces deux outils de la communication web ont désormais leur blog: e-marketing.fr le blog. En effet, les réseaux sociaux et le community management sont devenus deux outils essentiels pour la communication des entreprises ou encore pour élaborer une veille stratégique. Deux outils qui apportent aussi bien des données sur les tendances ou le marché (avis des consommateurs par exemple) que de lancer des actions (campagne promotionnelle, lancement d'un produit ou d'un évènement, création d'une communauté...). Source: e-marketing.fr

Mettre en place son community management : internalisation vs ex L’essor du social media marketing et des métiers qui y sont liés, en particulier le community management, nécessite pour les annonceurs une réflexion sur leur organisation marketing. Je croise de plus en plus de responsables communication online ou de directeurs marketing qui s’interrogent sur l’intégration de community managers en interne, ou sur le recours à des ressources externes. Suite à ma participation sur l’excellent groupe Linkedin sur le Community Management, animé par Luc Legay, voici une tentative pour fournir une réponse, qui réside dans un mix entre l’interne et l’externe. Je suis bien sûr preneur de vos remarques. Externe 1er niveau : La 1ère brique concerne la stratégie vis à vis des communautés. C’est un travail conjoint avec les équipes de la com et du digital, mais l’expertise d’une agence peut apporter des idées et visions nouvelles, via les expériences et benchmarks réalisés sur d’autres secteurs. 3è brique : la formation. Interne : 1. Interne ou Externe :

Les 3 façons de valoriser vos fans sur Facebook Cet article a été publié il y a 3 ans 3 mois 28 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. L’approche publicitaire traditionnelle fonctionne mal sur le social média et sur Facebook en particulier. Alors que dans l’économie traditionnelle des mass média, le métier d’un bon publicitaire est de créer des slogans efficaces, les adapter aux formats des médias, et de laisser les médias faire le reste – c’est à dire : créer du contenu, captiver l’audience et la fidéliser – Facebook bouleverse ce partage des rôles. Contrairement au « slogan », une communication « sociale » cherche à enrichir l’interlocuteur plutôt qu’à le convaincre, à interagir plutôt qu’à promouvoir, à valoriser plutôt qu’à imposer, et pose en pré-requis la question de la valeur de la relation sociale : que puis-je, en tant que marque, apporter à mes fans ? -> De la valeur marchande-> De la valeur expérientielle-> De la valeur sociale

10 conseils pour créer votre communauté sur les réseaux sociaux. Tags: communautés, community management, community manager, Facebook, réseaux sociaux, Twitter[ × ] Si créer une communauté est une excellente idée afin d’accroître votre présence sur Internet, cette démarche doit cependant être réfléchie et nécessite un plan d’action rigoureux. Bien mené, ce projet web marketing vous apportera sans aucun doute beaucoup, mais vous ne serez pas pour autant à l’abri d’un « bad buzz » ou d’un simple échec lié à une méconnaissance des us et coutumes du web. Gérer au mieux votre e-réputation et mettre en œuvre une relation client efficace ne se fait pas à la légère ! Dans l’idéal, vous devrez faire appel à un professionnel : le community manager. Interne, freelance ou en agence, les solutions sont nombreuses et existent pour quasiment tous les budgets. 1. Cela peut paraître bête, mais beaucoup se lancent dans l’aventure communautaire sans l’avoir réfléchie préalablement. 2. 3. 4. Exemple : organisez un séminaire de formation interne. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 1. 2.

Sphère sociale dans les relations clients Les médias sociaux sont plus que jamais au coeur des préoccupations des entreprises et des médias (notamment avec les bouleversements induits par le nouveau Facebook et l’intégration d’offres musicales et de social news). Bon en tout cas, je prends ça comme postulat de départ de mon article sinon je vais encore devoir vous ressortir des statistiques et chiffres très rébarbatifs. Donc il faut faire du “social”. OK, mais la tâche n’est pas si simple dans la mesure où le web est devenu social. À partir de ce constat, l’attitude la plus saine pour une marque lambda est de se dire qu’elle ne peut décemment pas entrer en compétition avec ce type de contenus. Plus généralement, l’avènement des médias sociaux a un impact tellement fort, que l’ensemble des services devrait les prendre en compte (communication, marketing, RH, ventes…), mais plus particulièrement la relation clients. Le dénominateur commun de ces trois fonctions est le client.

Le community management est un "processus in processum" ! | Bloc Si le concept de community management se cherche encore, on commence véritablement à voir émerger des réflexions solides et pleines de sens sur le sujet. Il y a quelque temps mon attention a été attirée par un numéro du “Buzzomètre” consacré au sujet, animé et publié par Emery Doligé. Lors du visionnage de la vidéo il y a une phrase qui a attiré mon attention, le genre de phrases qui vous fait penser “mais oui…lui/elle a tout compris” ! Et la phrase en question était “le community management est un processus” (que l’on doit en passant à Sandrine Plasseraud de We Are Social) Je vais peut être m’éloigner quelque peu de la vision de départ des participants à ce plateau mais j’aimerai aller plus loin dans cette réflexion a mon avis pleine de sens. Le community management est un processus • définir les objectifs de cette activité • définir le périmètre d’intervention, sujets à traiter et à ne pas traiter, sujets sur lesquels répondre ou ne pas répondre. Mais voilà ça n’est pas tout. Google+

Related: