background preloader

Le dessous des cartes : Des frontières qui se referment

Le dessous des cartes : Des frontières qui se referment
Related:  Thème 3 : Étudier les divisions politiques du monde : les frontièresintroduction frontières aujourd'huiintro du thème III

La réaffirmation des frontières - CR de la conférence de Michel Foucher Le 9 février 2016, dans le cadre d’une journée de formation dédiée aux professeurs d’histoire-géographie de l’académie de Versailles au Musée de l’Histoire de l’Immigration, Michel Foucher a donné une conférence sur la réaffirmation des frontières, qui pose une certain nombre de points forts sur le sujet. La conférence était accompagnée de cartes mais, du fait du respect de la propriété intellectuelle, il nous est impossible de les faire apparaître ici. Néanmoins, les professeurs retrouveront là des problématiques qu’ils connaissent et pourront se repérer dans les explications, aussi claires que convaincantes, de Michel Foucher. Le musée de l’Histoire de l’Immigration ayant enregistré la conférence, nous ferons figurer le lien vers ce document audio dès qu’il sera disponible. Vous pourrez lire le compte-rendu ci-dessous ou le télécharger dans un des deux formats. La réaffirmation des frontières On assimile vite frontière et migration, où frontière égale barrière. Les tendances actuelles

19 photos de frontières de pays étonnantes ! Dans le domaine des frontières, il y a les fameuses lignes imaginaires. À voir aussi Mais parfois, on peut observer la matérialisation (naturelle ou artificielle) de ces séparations entre pays. Et c’est là que ça devient le plus intéressant. Voici notre sélection de 19 frontières entre pays vraiment originales à voir absolument : À la frontière entre la Chine et la Mongolie, deux brontosaures s'embrassent au-dessus d'une autoroute. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. LienConférenceLa frontière États-Unis-Mexique : histoire et enjeux d’un espace disputé / Emmanuelle Perez Tisserant, Hilary Sanders, Françoise Coste SANDERS, Hilary (2016). Les migrants irréguliers en ville : quelle rationalité aux politiques de sanctuaire ?. Revue française d’études américaines, 148, 3/2016, 67-83. [En ligne : PERRIER-BRUSLÉ, Laetitia (2016). La frontière comme construction sociale, Questions internationales , 2016, 79-80, 51-57. PITA ALVA, Cecilia (2016). ZAVALA, Maria Eugenia Cosio (2016). SANDERS, Hilary (2015). ARAGÓN, Argán (2014). REVEL-MOUROZ, Jean, GONDARD, Pierre (2014). RODRÍGUEZ, Roxana, ALBERT, Nicole G., et al. (2014). PEREZ-TISSERANT, Emmanuelle (2013). VÉZINA, Catherine (2013). GODET, Aurélie (2012). GUILLOT, Fabien (2012). MERCIER, Delphine, BABY-COLLIN, Virginie (dirs) (2012). MONOT, Alexandra (dir.), LETNIOWSKA-SWIAT, Sylvie, MAROT, Karine et MÉDINA, Lucile (2012). COSTE, Françoise (2010). COSTE, Françoise (2008). DOREL, Gérard (2006). CÔTÉ, Jean-François, TREMBLAY, Emmanuelle (dirs) (2005).

Sur le front des frontières 1Dans certains grands aéroports internationaux, les contrôles de police ont disparu pour une partie des voyageurs qui traversent les frontières en quelques instants. Ainsi à Roissy-Charles-de-Gaulle, le système Parafes (passage automatisé rapide aux frontières extérieures Schengen) permet aux ressortissants de l’Union européenne volontaires – une « inscription » préalable est nécessaire – de se contenter de traverser un portique dans lequel ils font reconnaître la bande optique de leur passeport et les empreintes de huit de leurs doigts. L’authentification biométrique est censée effacer les frontières et ouvrir un vaste espace mondialisé pour celles et ceux qui acceptent de se soumettre à ces dispositifs. 3 La définition des frontières a longtemps été guidée par des facteurs exclusivement géographiques et techniques. 6 Ces « discontinuités géographiques » sont par ailleurs soutenues en amont par d’autres mécanismes visant à lutter contre « l’immigration clandestine ».

"Border art", signe de fermeture du monde ? La séparation entre les deux Irlande pour le Brexit, la frontière Venezuela-Colombie, les murs anti-migrants en Europe, celui que veut construire Trump aux Etats-Unis... Alors que la question des frontières est au cœur de l'actualité, une nouvelle forme d'art émerge : le border art. En français, on parle d'art à la frontière, de la frontière et sur la frontière. Depuis vingt ans, les frontières du monde se referment. Partout où les frontières se ferment, des formes de border art surgissent. Le terme est inventé dans les années 1980 par un collectif d’artistes à la frontière Etats-Unis / Mexique, appelé Border Art Workshop (BAW) / Taller de Arte Fronterizo (TAF), ils mélangent vidéos et performances autour de la question de la frontière. Par sa taille et sa portée, le mur de Berlin en est aujourd'hui le symbole. Relativement abstraites jusque-là, les frontières deviennent plus que jamais visuelles. Toute la problématique est l’adhésion à la spectacularisation de la frontière.

sans titre Berlin - L'historique chronologique du mur 12 septembre 1944 Les Alliés décident de séparer Berlin en secteurs à Londres. 2 mai 1945 L'Allemagne nazie capitule; l'armée rouge occupe Berlin entièrement. 8 mai 1945 Au cartier général soviétique à Karlshort (Berlin-Lichtenberg) durant la nuit du 8-9 mai 1945, la capitulation des forces armées allemandes est signée par le général Keitel, mettant fin à la deuxième guerre mondiale. 5 juin 1945 Le général Dwight D. 11 juillet 1945 La Commande Militaire Interalliée de Berlin (Komendatura) commence son travail à Dahlem. 30 août 1945 Le Conseil de Contrôle Allié s'installe dans l'édifice de l'ancien Kammergericht (haute court provinciale de Berlin) à Schöneberg(près de Kleispark). 24 juin 1948 Les forces russes bloquent tout accès routier aux secteurs occidentaux de Berlin. 12 mai 1949 Les Russes abandonnent leur blocus après 462 jours. 17 juin 1953 Soulèvement est-berlinois.

Boston : une métropole étatsunienne et mondiale de l’innovation a Cette image de la capitale du Massachusetts, Boston, a été prise 31 mars 2018 par un satellite Sentinel 2. Il s’agit d’une image en couleurs naturelles de résolution native à 10m. Boston, une métropole de la Mégalopolis et un haut lieu de l’innovation mondiale Un site et une situation exceptionnelle Cette image de Boston souligne le site exceptionnel de la ville. Sur cette côte de Nouvelle Angleterre, ce littoral très spécifique par sa morphologie a permis l’installation d’une importante et précoce vie maritime organisée par de grandes agglomérations (Portland, Boston, Providence ou New York) qui appartiennent au versant nord de la Mégalopolis qui se déploie jusqu’à Washington au sud. Une histoire ancienne, un marqueur identitaire et culturel Dans cet ancien Nouveau Monde que sont les Etats-Unis, Boston bénéficie d’un statut particulier du fait de ses héritages, de son patrimoine architectural et urbain et de sa culture qui en font aussi un grand pôle touristique. Retour au sommaire

Un espace transfrontalier: la Mexamérique L'impact de l'ALENAL'Accord de Libre Echange Nord Américain constitue un espace de libre circulation des marchandises et des capitaux sans droits douaniers aux frontières (pas de libre circulation des personnes) entre trois pays : les États-Unis, le Canada et le Mexique. L'ALENA est entré en vigueur en 1994, cet Accord a contribué à faire émerger la dynamique spatiale de la Mexamérique. On peut estimer que l'ALENA bénéficie d'abord aux entreprises des États-Unis et à son marché intérieur puisque ce pays « exploite » ainsi la main d'œuvre mexicaine. Parallèlement à cette de libre circulation des capitaux, les États-Unis durcissent leur politique de contrôle à la frontière pour endiguer l'immigration clandestine. le renfocrement des gardes-frontière et la construction d'un mur séparant les États-Unis du Mexquis visent à maintenir au Sud les Mexicains qui veulent toujours émigrer vers le Nord malgré le développement des maquiladoras. "Une réforme globale de l'immigration" George W.

Le retour des frontières : « la mondialisation est-elle allée trop loin ? »* | Les rendez-vous de l'histoire La mondialisation a eu des effets globaux positifs, surtout pour les pays émergents, mais elle a généré des conséquences sociales négatives. Le temps d’un Globalization backlash est-il venu ? À la lumière des phases passées, quelles seraient les conséquences d’un retour du protectionnisme au degré d’intégration aujourd’hui atteint ? La mondialisation est-elle allée trop loin ? Telle était la question que posait Dani Rodrik dès 1997. Aujourd’hui le temps d’un Globalization backlash est-il venu ? Les expériences passées peuvent nous aider à comprendre les conséquences d’une réaction protectionniste. La montée des inégalités suite aux grands bouleversements innovateurs et à la mondialisation, les coûts économiques et sociaux de la Grande récession de 2008, les conséquences politiques du délitement social rendent compte du besoin de protection, de la montée du populisme, et du protectionnisme. Surtout, on ne peut considérer le protectionnisme seulement d’un point de vue économique.

Les îles Anglo-normandes : héritages géohistoriques, opportunités Légende de l’image Cette image des îles Anglo-normandes a été prise le 5 août 2018 par un satellite Sentinel 2. Il s’agit d’une image en couleurs naturelles de résolution native à 10m. Accéder à l'image générale légendéeContient des informations © COPERNICUS SENTINEL 2018, tous droits réservés. Retour au sommaire Présentation de l’image globale Les îles Anglo-normandes : un archipel, deux bailliages Mis à part Chausey, petit archipel visible au sud à l‘entrée de la baie du Mont Saint-Michel, les autres îles sont des dépendances de la Couronne britannique. Cinq autres petites îles sont habitées. Des héritages géohistoriques spécifiques L’anomalie constituée par la présence d’îles étrangères dans l’échancrure prononcée du littoral du nord-ouest de la France qu’est le golfe Normand-breton trouve son origine dans l’épisode du rattachement du duché de Normandie au royaume de France au tout début du 13ème siècle. Des opportunités économiques Zooms d'étude Un baillage composé de six iles habitées

Sept images qui montrent les frontières du monde fermées par des murs - Edition du soir Ouest France - 20/08/2019 Il y a trente ans, le 19 août 1989, plus de 600 Allemands de l’Est, en vacances en Hongrie, profitent de l’ouverture d’un poste-frontière avec l’Autriche à l’occasion d’un pique-nique paneuropéen pour fuir à l’Ouest, premier exode massif de ce genre depuis 1961. C’est une première brèche dans le Rideau de fer, cette barrière de miradors et barbelés qui courait sur près de 3 000 km en Europe, entre les pays de l’Ouest et ceux sous influence soviétique. Elle allait aboutir, le 9 novembre de la même année, à la chute du mur de Berlin. Trente ans après, les murs de béton et clôtures électrifiées n’ont pas disparu du paysage. Selon la géographe québécoise Elisabeth Vallet, de l’université de Québec-Montréal, dont l’étude de 2016 fait référence, il y en a 77 construits ou en projet. Leur longueur cumulée fait environ 41 000 km. 1. 2. Il n’y a rien de plus semblable que la Turquie et la Bulgarie. 3. 4. 5. 6. 7. Les deux pays ont 2 912 km de frontières communes (ici, dans le Pendjab).

De l’utilité (ou pas) des frontières contemporaines ? Bien plus qu’un espace plus ou moins large séparant deux territoires, un objet juridique et politique, très symbolique, l’écho d’un passé lointain ou proche, nous verrons que la notion de frontière intangible, n'a pas toujours existé. Nous constaterons l’importance des progrès de la géographie et de la cartographie pour en préciser les contours. La pandémie de la Covid-19 et la fermeture concomitante d’une grande partie des frontières dans le monde viennent de replacer brutalement celles-ci sous les feux de l’actualité. La crise migratoire, précédant la crise sanitaire avait déjà amorcé ce mouvement de repli. Certes, les frontières n’avaient pas disparu mais la mondialisation des économies avec l’accélération des échanges et l’extraordinaire essor des transports, aériens, maritimes et terrestres ces dernières décennies ont largement contribué à les faire oublier, du moins, dans de nombreuses régions. Pour en savoir plus Les publications d'Anne-Laure Amilhat-Szary (site Cairn.info).

Suisse - Genève : Les dynamiques territoriales d’une métropole tr Cette image de la région de genève, à la pointe du lac Léman, a été prise le 25 septembre 2018 par le satellite Sentinel 2B. Il s’agit d’une image en couleurs naturelles de résolution native à 10m. Genève : Les dynamiques territoriales d’une métropole transfrontalière franco-suisse Les ambivalences d’une frontière invisible Cette image centrée sur la pointe sud du lac Léman et sur l’aire urbaine de Genève offre un paradoxe intéressant. Le caractère transfrontalier de cette agglomération est une évidence. Cependant si la frontière est une évidence, elle est aussi remarquablement peu visible, voire strictement invisible, sur cette image. Il y a là une forme de défi spatial des plus intéressants à comprendre : expliciter comment l’absence de frontière visible est justement à l’origine de l’enjeu transfrontalier. Le cadre grandiose mais contraignant d’un carrefour européen Les infrastructures qui longent le Lac Léman vers le nord ouvrent au reste de la Suisse et au sud de l’Allemagne.

Les murs dans le monde, en réponse aux nouvelles peurs Si l’idée d’ériger un mur ou une clôture entre des pays est aussi ancienne que les concepts de nation et de frontière, l’Europe et le monde occidental ont un peu vite cru que la fin de la guerre froide et l’effondrement du mur de Berlin, en 1989, allaient signifier la disparition des séparations entre les peuples. Près de trente ans plus tard, le nombre de murs et de clôtures a explosé un peu partout sur la planète, et Donald Trump, président de la première puissance mondiale, fait de la prolongation du « mur de Bush », qui sépare les Etats-Unis et le Mexique, un enjeu politique majeur de sa présidence. Ce chiffre est toutefois contesté par des spécialistes des frontières, notamment par le géographe français Michel Foucher. « Je suis très méfiant à l’égard de la frénésie sur les murs. Le “mur” est une formule politique et médiatique, mais rarement une réalité. La plupart du temps, ce sont des clôtures.

Related: