background preloader

Bienvenue sur le site de la Route des SEL

Bienvenue sur le site de la Route des SEL

squat » Échanger sa maison pour économiser sur l’hébergement|Le courrier du voyageur Q : Nous serons a notre retraite ma femme et moi, l’an prochain. Nous avons une maison au Lac Supérieur, sur le versant nord de Tremblant, que nous voudrions échanger pour séjourner dans des pays étrangers de façon économique. Est-ce vraiment un concept avantageux et sécuritaire? Si oui, pouvez-vous nous conseiller une agence fiable pour encadrer ce type de projet ? Guy Grandmont R : Il existe quantité de sites voués à l’échange de maisons, mais ce ne sont pas des agences : ce sont des plateformes virtuelles qui permettent à des gens intéressés de se contacter et, éventuellement, de s’entendre sur un échange. C’est en vous inscrivant sur ceux qui affichent l’offre la plus importante en ce qui concerne le nombre de maisons ou d’appartements au Québec et dans les pays qui vous intéressent que vous aurez le plus de chances de recevoir des propositions.

Colocation : le mode d'emploi non exhaustif Pondu par Sophie-Pierre Pernaut le 15 février 2012 Sophie-Pierre Pernaut a vécu deux ans en colocation et tout s’est passé à merveille. Concernée par la paix des ménages de tous poils, elle profite de son expérience pour te livrer les conseils qui, espérons-le, te permettront de vivre en communauté dans la paix et le bonheur. Il y a trois ans, à cette même période, une copine de promo me proposait de me mettre en colocation avec elle. Moisissant dans 17m² avec pour seule ouverture sur le monde un velux qui donnait sur un mur, j’ai bien évidemment accepté, non sans greffer au projet une amie qui se plaignait de son appartement aussi petit qu’onéreux. Nous avons eu la chance de nous entendre toutes trois à merveille pendant deux ans, et c’est la mort dans l’âme que nous avons rendu les clés de notre chez-nous il y a quelques mois. La colocation, c’est comme les figures olympiques : ça demande un travail de groupe de tous les instants. Choisir ses colocs : le début de tout

Wwoofing en Argentine ! : Wwoof le guide Qui veut aller faire du wwoofing en Argentine ? Je vous en parle dans le guide : pour faire du wwoofing, pas besoin de visa de travail. Oui, oui, je sais, on vous a peut-être dit le contraire, peut-être même qu’on vous a bloqué à la douane avec un air dubitatif sur le « wouf » ??? Loin de moi l’idée de vous inciter à l’illégalité, mais sachez que si vous avez envie d’aller filer un coup de main à quelqu’un sans échange d’argent, juste pour le plaisir et le fun, vous avez le droit ! Le wwoofing n’est pas (encore, on en reparle dans quelques années) vraiment réglementé. A la douane donc (et c’est ce que j’ai fait pendant mon voyage), si on vous demande ce que vous venez faire, vous dites que vous faites du tourisme et c’est très bien. Question visas, le visa touristique est donc suffisant. Alors et l’Argentine dans tout ça ? Lac nahuel huapi Un wwoof près de la cordillère des Andes ? MESSAGE IMPORTANT ! Ou plutôt un wwoof près d'un canyon ? ++ Le site de wwoof Argentine

Réseau REPAS - Compagnonnage Alternatif et solidaire Compagnonnage Alternatif et solidaire Ouvert à des personnes qui souhaitent mûrir un projet ou simplement s'évaluer au contact de la réalité et de l'expérience d'autres qui ont fait le chemin avant eux, le compagnonnage est une sorte de "tour de France" dans les entreprises du réseau REPAS, destiné non à apprendre un métier mais à transmettre des valeurs au cour du projet coopératif. Organisé une fois par an de février à juin, les temps alternent entre immersions individuelles, groupes action et regroupements. Trois mois, c'est peu de temps pour ouvrir d'autres possibles, transmettre curiosité et courage, goût de l'initiative et sens des réalités. Néanmoins, à partir de cette sensibilisation, des idées et des projets "utopiques" peuvent trouver une réalité. Ce compagnonnage alternatif et solidaire consiste en l'apprentissage dans l'itinérance : c'est partir à l'aventure, à la rencontre et s'enrichir d'expériences et de travail dans un réseau. Et Si... ? Paroles de compagnons La sélection

Related: