background preloader

Bienvenue sur le site de la Route des SEL

Bienvenue sur le site de la Route des SEL

Projet d’écovillage culturel Projet d’écovillage culturel Dans le sud de la France ( ?) Le 27/7/05, V1 Par Benjamin LISAN Exemple d’écovillage : le village de Végan dans l’Ardèche Source : Dossier en construction. 1 Buts du projet 2 2 Les principes de base de ce village. 3 2.1 Préliminaires. 3 2.2 Principes de bases. 3 3 La pérennisation de l’expérience et sa lutte contre certains dangers et dérives. 7 3.1.1 Les dangers et dérives. 7 3.1.2 Comment éviter ces dangers ?. 4 Idées pour la réalisation de ces objectifs. 8 5 Projet amélioration du cadre de vie. 11 5.1 Projet jardin et agriculture naturelle. 11 5.2 Projet habitat et architecture intégrées. 12 6 Recherches à entreprendre pour découvrir ce lieu idéal 13 6.1 1ère solution : un village, hameau à reconstruire ou restaurer 13 6.2 2ème solution : construction de maisons neuves. 13 6.3 Idées communes à toutes les solutions de site. 14 6.4 Comment trouver ce lieu ?. 7 Projet d’écocentre - écoparc. 14 7.1 Buts de l’éco-parc. 15 11 Conclusion. 21 Etc …

Route des Stages » Échanger sa maison pour économiser sur l’hébergement|Le courrier du voyageur Q : Nous serons a notre retraite ma femme et moi, l’an prochain. Nous avons une maison au Lac Supérieur, sur le versant nord de Tremblant, que nous voudrions échanger pour séjourner dans des pays étrangers de façon économique. Est-ce vraiment un concept avantageux et sécuritaire? Si oui, pouvez-vous nous conseiller une agence fiable pour encadrer ce type de projet ? Guy Grandmont R : Il existe quantité de sites voués à l’échange de maisons, mais ce ne sont pas des agences : ce sont des plateformes virtuelles qui permettent à des gens intéressés de se contacter et, éventuellement, de s’entendre sur un échange. C’est en vous inscrivant sur ceux qui affichent l’offre la plus importante en ce qui concerne le nombre de maisons ou d’appartements au Québec et dans les pays qui vous intéressent que vous aurez le plus de chances de recevoir des propositions.

Annuaire national des AMAP Incredible Edible Fréland | Nos incroyables comestibles Wwoofing en Argentine ! : Wwoof le guide Qui veut aller faire du wwoofing en Argentine ? Je vous en parle dans le guide : pour faire du wwoofing, pas besoin de visa de travail. Oui, oui, je sais, on vous a peut-être dit le contraire, peut-être même qu’on vous a bloqué à la douane avec un air dubitatif sur le « wouf » ??? Loin de moi l’idée de vous inciter à l’illégalité, mais sachez que si vous avez envie d’aller filer un coup de main à quelqu’un sans échange d’argent, juste pour le plaisir et le fun, vous avez le droit ! Le wwoofing n’est pas (encore, on en reparle dans quelques années) vraiment réglementé. A la douane donc (et c’est ce que j’ai fait pendant mon voyage), si on vous demande ce que vous venez faire, vous dites que vous faites du tourisme et c’est très bien. Question visas, le visa touristique est donc suffisant. Alors et l’Argentine dans tout ça ? Lac nahuel huapi Un wwoof près de la cordillère des Andes ? MESSAGE IMPORTANT ! Ou plutôt un wwoof près d'un canyon ? ++ Le site de wwoof Argentine

Quinoa (organisme) - Réseau IDée asbl Présentation : Les objectifs de Quinoa s’inscrivent dans une perspective d'éducation au développement, avec pour objectif général d’accompagner les citoyens vers une meilleure compréhension des enjeux politiques, sociaux, économiques, culturels et environnementaux du monde contemporain afin de renforcer leurs capacités à s’engager individuellement et collectivement dans des alternatives porteuses de changement social Orientation et méthodologie: Quinoa propose une lecture critique de la notion de développement; souhaite promouvoir les alternatives au modèle dominant actuel à travers toutes ses actions; entend privilégier l’approche systémique comme référence méthodologique de base à travers ses contenus et ses pratiques; propose un projet collectif, basé sur la réciprocité, avec une démarche de « mise en capacités » qui valorise et mobilise les acquis, connaissances et expériences des acteurs du Projet. Adresse Coordonnées Site web Thème(s) Public(s) Activités Zone d'action

Jardins Partagés à Limoges | Limousin Suite à une idée lancée par Nahoum lors d’une réunion des Jeunes Ecologistes Limousin Nous proposons aux personnes interessées par l’installation de « Jardins Partagés à Limoges » de nous contacter Nous sommes également à la recherche d’un « garage-local » en « centre ville » pour pouvoir entreposer du matériel Des rencontres préparatoires auront lieu d’ici la fin de l’année (notamment lors des réunions des Jeunes Ecologistes) afin de préparer une très certaine AG constitutive de l’association en début d’année 2012

Réseau REPAS - Compagnonnage Alternatif et solidaire Compagnonnage Alternatif et solidaire Ouvert à des personnes qui souhaitent mûrir un projet ou simplement s'évaluer au contact de la réalité et de l'expérience d'autres qui ont fait le chemin avant eux, le compagnonnage est une sorte de "tour de France" dans les entreprises du réseau REPAS, destiné non à apprendre un métier mais à transmettre des valeurs au cour du projet coopératif. Organisé une fois par an de février à juin, les temps alternent entre immersions individuelles, groupes action et regroupements. Trois mois, c'est peu de temps pour ouvrir d'autres possibles, transmettre curiosité et courage, goût de l'initiative et sens des réalités. Néanmoins, à partir de cette sensibilisation, des idées et des projets "utopiques" peuvent trouver une réalité. Ce compagnonnage alternatif et solidaire consiste en l'apprentissage dans l'itinérance : c'est partir à l'aventure, à la rencontre et s'enrichir d'expériences et de travail dans un réseau. Et Si... ? Paroles de compagnons La sélection

BIO-LOGIQUES.org - Accueil Des jardins partagés dans Limoges Venez nous rejoindre pour jardiner ensemble ! Les circuits courts et l’agriculture de proximité sont aujourd’hui des valeurs plébiscitées par les citoyens et les consommateurs. S’intégrant pleinement dans cette logique, l'association « Jardinons ensemble à Limoges » est née de la volonté d'un groupe de jeunes désirant cultiver les terrains délaissés de Limoges. Depuis sa création, en janvier 2012, elle compte une vingtaine d'adhérents actifs ayant déjà commencé à exploiter 300 m2 de jardins près de la rue de la Roche au Go, sur les bords de Vienne. Ce premier terrain permet au groupe de démarrer son action. Mais les adhérents souhaitent déjà aller plus loin en prospectant de nouveaux terrains afin d’ouvrir de nouveaux espaces de liberté et d'échange autour du jardinage et de l'agriculture. L'objectif est de continuer à développer une agriculture urbaine et locale avec éthique, bonne humeur, convivialité et partage intergénérationnel.

Aux portes de Paris : le plus grand laboratoire communautaire de biotechnologies d’Europe. Nuit noire, on erre à tâtons, sous les grosses pattes du périphérique qui zigzague entre les hangars de Vitry-sur-Seine. On cherche notre chemin… Je suis au téléphone avec Thomas. Il me dit : « Une fois à la station service, tu prends le portail blanc à droite. Tu longes la voie ferrée, à côté du bâtiment abandonné. L’entrée du laboratoire (si si… sérieusement…) Quand on me parle de laboratoire de recherche, j’imagine une mer de faïence éclatante où des scientifiques en blouses blanches ont des discussions aussi aseptisées que le fond de leurs tubes à essais. Il faut savoir que le laboratoire dont nous parlons ici n’a rien, mais alors RIEN à voir avec cette description. Selon Getty Image : « Research scientists looking at paperwork on clipboard » Allez, on rentre… C’est Emmanuel qui me parle en premier. Il me dit : « Ici, c’est La Paillasse, une association de loi 1901 autour de laquelle gravite une communauté. Des dons de matériel ? Et toi, au sein de La Paillasse, tu fais quoi ?

Related: