background preloader

SOCIAL CRM

« », c’est la prise de conscience que Salesforce veut provoquer chez les entreprises. Alexandre Dayon, Directeur exécutif CRM chez Salesforce*, interrogé à l’occasion de la publication du livre blanc « Social CRM : Vers la Relation Client Augmentée », nous en explique les principes : Continue reading Dans le cadre de notre livre blanc « Social CRM, vers la Relation Client augmentée », nous avons rencontré Louis-Serge Real Del Sarte afin de recueillir son avis d’expert sur le sujet. Nous vous proposons aujourd’hui la retranscription de son interview réalisée à cette occasion. Louis-Serge Real Del Sarte est Directeur des Réseaux Sociaux au sein du Groupe GINGER*.

http://relationclientaugmentee.fr/

Réseaux sociaux et email marketing surfent sur la complémentarité Cette année encore, ContactLab livre son étude sur le comportement des internautes vis-à-vis de l'e-mailing. Pour la deuxième année consécutive, l'étude paneuropéenne comprend un volet sur les réseaux sociaux. Elle révèle que les internautes français, italiens et espagnols sont plus enclins que les Anglais ou les Allemands à diffuser, sur les réseaux sociaux, une newsletter. Interrogés sur leurs motivations, les européens invoquent l'intérêt du contenu, le souhait de partager une remise de l'annonceur ou tout simplement la pertinence de la newsletter. Si certains internautes ne partagent pas de newsletters sur les réseaux sociaux, c'est, parce qu'ils ne trouvent pas de fonction de partage. "Les annonceurs doivent être plus exhaustifs et ne pas surestimer l'utilisation des réseaux sociaux", souligne Arianna Galante, directrice générale France de ContactLab.

Consommation : Une norme pour vérifier la qualité des avis sur Internet L'Afnor va élaborer un texte visant à renforcer la fiabilité des commentaires déposés par les internautes sur les sites marchands. Qu'ils soient élogieux ou très mauvais, quel crédit apporter aux avis laissés sur les sites marchands par des internautes ? C'est pour tenter de mettre un peu d'ordre dans la multitude d'informations que peuvent trouver les consommateurs, et mieux déterminer qui écrit quoi, que l'Afnor (Association française de normalisation) travaille sur une nouvelle norme. Selon Le Parisien -Aujourd'hui en France, l'organisme a été saisi par Testntrust. Le comparateur en ligne a récemment fait réaliser une enquête aux résultats édifiants : un quart des internautes lisent les commentaires sur les sites marchands, 90% d'entre eux les jugent utiles, mais 75% pensent aussi que certains avis sont faux, rédigés par les salariés du site ou des entreprises qui fournissent les produits proposés. Consensus

ce que le social CRM ? Social CRM, mesurer la capacité de recommandation Le pouvoir d'influence des internautes Le pouvoir de recommandation au sein des réseaux sociaux sera d'ici peu vraisemblablement le principal levier de la décision d'achat. Depuis plusieurs années nous sommes déjà une bonne majorité à effectuer nos achats, importants ou non d'ailleurs, après une petite enquête rapide sur le web. Recommandations produit

Gestion de crise sur les réseaux sociaux : d’abord une gestion du temps #ereputation 01net. le 09/07/12 à 07h00 « La crise est une situation stimulante. Il faut juste lui enlever le goût de la catastrophe », a écrit l’écrivain allemand Max Frisch. En effet, en cas de crise ou de situation sensible, la « catastrophe » tient souvent au manque de préparation et d’anticipation des organisations. Réputation et communication de crise Community Man, le nouveau super-héros Le 1 décembre 2011 // A quoi reconnaît-on un super-héros ? A ses super-pouvoirs. Profiling comportemental des internautes : les 4 populations types par IBM Dans son dernier rapport, Beyond Digital (PDF), IBM a recensé 4 personnalités numériques différentes d’internautes consommateurs. Il s’agit selon IBM, d’aller au-delà des limites actuelles des segmentations et autres classifications par âge, classe sociale, etc. Les nouveaux comportements des internautes consommateurs de médias évoluent, intégrant par exemple la consommation en ligne, la consommation passive (distraite) et la consommation sur demande. Pour IBM, l’enjeu est de renouveler l’expérience utilisateur et ce en identifiant les populations capables de fédérer et développer les nouveaux modes de consommation médias. Les 4 profils proposés par IBM se rapprochent beaucoup de ceux utilisés par Klout pour positionner les internautes selon leur influence : Articles similaires:

Pour tout comprendre sur le Social CRM partager Le quoi ??? Sans vous dévoiler tout le contenu de ce livre blanc de Jeremiah, voilà l'un des graphiques qu'il propose en introduction et qui explique les 18 manières d'utiliser (enfin 17 parce qu'il commence à "2") le Social CRM : Et puis le rapport dans son ensemble dont je vous conseille vivement la lecture :

Social CRM : enjeux et tour d’horizon Sur ce blog j’aborde souvent les questions de social CRM ou SCRM . Je pense que c’est une dimension de l’entreprise 2.0 ou qu’elles sont fortement liées à ce concept, selon le point de vue où ont se place. Quoiqu’il en soit, le Social CRM est sans aucun doute la brique qui va montrer le plus rapidement l’apport de l’entreprise sociale ou collaborative auprès des entreprises. Quand j’aborde ce sujet sur ce blog, c’est pour vous parler des bonnes questions à vous poser avant de commencer une telle démarche, à l’occasion de conférence ou j’interviens, de livre blanc comme ici ou ici .

Pourquoi et comment un contenu devient viral sur internet ? [infographie] Les meilleurs buzz sont souvent ceux qui ne sont pas prémédités. Normalement. Car réussir une campagne marketing virale aujourd’hui est devenu un métier à part entière pour de nombreuses agences. Certaines y parviennent, d’autres pas… De manière générale, les contenus viraux sur internet respectent tous deux règles essentielles : le contenu en lui-même a une valeur assez importante aux yeux des internautes pour qu’ils décident de le partager, et, il atteint un certain seuil à partir duquel il se propage rapidement sur de nombreux supports (twitter, facebook, G+, blogs, …) via des utilisateurs qui ont des cercles de contacts assez larges.

Related: