background preloader

Portail BAnQ : BIBLIOTHEQUE et ARCHIVES NATIONALES du QUEBEC

http://www.banq.qc.ca/

Related:  HISTOIRE - ARCHIVES

Wikibib Bienvenue sur biblio.wikia.com, Trouver - Contribuer - En savoir plus Dernières modifications Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. Histoire des inventions: les transports terrestres De l'invention de la roue en 3500 avant J.-C. à l'avènement de l'automobile à la fin du 19° siècle, six inventions ont révolutionné le transport terrestre et contribué de manière extraordinaire au développement agricole, industriel et touristique de nos sociétés. Surtout, ces inventions ont entraîné de profonds changements sociaux, en particulier dans le rapport des individus à l'espace. Invention de la roue (3500 avant J.

ARCHIVES ASSY : Les placards de décès du Minutier central des notaires de Paris Le département du Minutier central des notaires de Paris procède en ce moment à la numérisation des placards de décès afin de les rendre accessibles en ligne. L’occasion pour moi de reprendre un ancien article de mon collègue Thierry Boudignon, avec son aimable autorisation va sans dire… un grand merci à lui. Dans le temps, à Paris, on affichait (ou placardait) sur les murs des églises et dans les rues, des avis d'inhumation pour inviter Messieurs et Dames à s'y trouver s'il leur plaist.

Editions de Minuit Le 17 mars Georges Didi-Huberman, Peuples en larmes, peuples en armes Le 3 mars Éric Laurrent, Un beau débutBertrand Westphal, La Cage des méridiensRevue Critique, Critique n° 826 : Un siècle de génocides. Mémoire, histoire, témoignage Revue Philosophie, Philosophie n° 129 : Leibniz : Lectures phénoménologiques Le 11 février Revue Critique, Critique n° 824-825 : Pierre Guyotat Le 7 janvierJean Echenoz, Envoyée spécialeYan Gauchard, Le Cas AnnunziatoCritique n° 823 : Patrick BoucheronPhilosophie n° 128 : Adolf Reinach Le 5 novembre 2015Gilles Deleuze, Lettres et autres textesGeorges Didi-Huberman, Sortir du noirCritique n° 822 : Une année avec Roland Barthes Le 8 octobre Maxime Decout, En toute mauvaise foi.

ETAREP des notaires de Paris du XVIe siècle à nos jours Minutier central des notaires de Paris Base de données ÉTAREP : ÉTAT des REPertoires des notaires de Paris du XVIe siècle à nos jours. ATTENTION Pour consulter ETAREP, il est nécessaire d'avoir le logiciel gratuit Adobe® SVG Viewer. GenAmi : Le Minutier central des notaires de Paris A l’inverse des autres départements, les archives des notaires de Paris sont conservées aux Archives Nationales et non pas aux Archives Départementales. Les délais de consultation sont les mêmes que pour l’état civil, soit 75 ans, avec les difficultés de mise en place de la loi ; mais les notaires ne doivent remettre leurs archives que passé le délai de 100 ans. Les ayants droits (personnes de la lignée directe) ont accès aux documents sans restriction. Suivant la définition du dictionnaire, le notaire est un officier public établi pour recevoir tous les actes auxquels les parties doivent ou veulent faire donner le caractère d’authenticité attaché aux actes de l’autorité publique et pour en assurer la date, en conserver le dépôt, en délivre des grosses et expéditions.

La réalisation du Minutier Central des notaires de France (la conservation des actes authentiques électroniques), par Thierry Blanchet - Journées Internet pour le Droit, Paris 2004 Les notaires ont l’obligation de conserver les actes qu’ils établissent ; cette obligation résulte de textes très anciens et notamment de l’Ordonnance de 1945. Nos archives contiennent tous les actes que nous recevons et ce pendant 100 ans, puis ils sont versés aux Archives publiques. La disparition progressive du support papier va révolutionner nos pratiques en matière d’archivage.

ETANOT : ETAt des NOTaires de Paris Les notaires ont l’obligation de garder pendant 100 ans leurs minutes (c’est-à-dire l’original des actes qu’ils rédigent), puis de les verser, avec les répertoires où les actes sont inscrits chronologiquement, dans un service public d’archives. Le Minutier central des notaires de Paris, section du Centre historique des Archives nationales, détient la quasi totalité des minutes conservées jusqu’aux années 1900, pour les 122 études que comptait alors la capitale. ETANOT rassemble les données disponibles sur les notaires parisiens identifiés depuis la fin du XVe siècle, que le Minutier central conserve ou non leurs archives. Actuellement il y a dans ETANOT 3272 notices. Cette application se substitue, en les mettant à jour, à des sources imprimées et à des instruments de recherche plus anciens, en particulier l'Etat général des fonds (tome IV, 1980) et l'Etat des inventaires (tome IV, 1986) des Archives nationales.

MARTINIQUE : notaires - loi 1979 L'institution du notariat dans les colonies de Guadeloupe, Martinique, Guyane et Réunion, est réorganisée par décret du 14 juin 1864 qui applique les dispositions de la loi organique du 25 ventôse an XI. Ce décret est modifié le 16 juillet 1878. Au 20e siècle, les notaires de la Guyane et de la Martinique forment une seule chambre syndicale qui comprend actuellement 27 membres dont 24 à la Martinique et 3 en Guyane. Officier public, le notaire a mission légale pour laquelle la puissance publique lui confère une partie de son autorité (ordonnance du 2 novembre 1945). Les Archives départementales de la Martinique ont, quant à elles, recueilli les minutes originales de plusieurs études. Malheureusement, elles sont beaucoup moins anciennes que celles de la collection du Dépôt des papiers publics.

Related: