background preloader

L'hôtel à insectes - la boîte à vers

L'hôtel à insectes - la boîte à vers
Pour favoriser l'installation de la faune locale pollenistrice et lutter naturellement contre les ravageurs aux jardins Une petite construction bien sympathique!!! pour les préserver des rigueurs de l'hiver l' Hôtel à insectes Ce modéle est installé et presenté chez "Terre Vivante." Pour plus d'infos et plan de la construction Cette Maison des insectes reconstitue les habitats naturelsdes insectes et animaux auxiliaires des jardins Les syrphes, de la même famille que les mouches et dont les larves raffolent des pucerons et les Coccinelles également prédatrices des pucerons s'abritent dans le bois en décomposition. Des Abeilles et des Guêpes (ordre des Hyménoptères) parasites de certaines chenilles dévastatrices, nichent dans la boue et les espaces aérés tels que les briques ou les branchages d'herbes. Les Chrysopes qui logent tant dans les branchages que dans du papier froissé ont leurs larves très friandes de pucerons. Les Carabes chassent les limaces et les escargots.

http://jako.e-monsite.com/pages/le-jardin-au-naturel/l-hotel-a-insectes.html

Related:  Hôtel à insectesABRIS A INSECTESnichoir à insectesrefuge insectesabris insecte

Loger les insectes auxiliaires, témoignages de jardiniers © F. Régis Comment accueillir les insectes auxiliaires ? Entre “laisser faire la nature” et leur construire un magnifique hôtel, diverses formules existent, même des nichoirs tout faits, vendus en jardinerie ou sur internet. Mais sont-ils efficaces ? Fabriquer des abris pour les insectes Animaux | 20/12/2010 Vous avez peut-être déjà un muret en pierres ou un tas de bois pour accueilir les petites bêtes dans votre jardin mais devenez un jardinier respectueux de la biodiversité en construisant des abris à insectes auxiliaires et pollinisateurs avec des matériaux de récupération du jardin. Matériaux de récupération pour construire un abri à insectes - F. Marre - Rustica

Construire un hôtel à insectes © Jean-Jacques Raynal Pour attirer les insectes utiles au jardin, rien de tel que d’y installer des refuges conçus pour les héberger. Vous pouvez même les rassembler dans un "hôtel à insectes", comme celui qui a été construit au parc Terre vivante, inspiré par celui d'un couple de lecteurs allemands. Helga et Hans-Dieter Sachse, qui cultivent un jardin écologique dans le Land de Brandebourg, ont découvert cet “hôtel à insectes” lors de la grande exposition horticole 2003 de Rostock, au nord de l’Allemagne. Ils se sont aussitôt mis au travail pour en installer un chez eux. A l’issue du premier hiver, le “taux de remplissage” a commencé à être intéressant, au point que le couple s’est attelé à la réalisation d’un second hôtel pour l’offrir à leur fille Bettina, qui réside en France.

Un hôtel-abri pour les insectes au jardin Encourager la biodiversité au jardin demande quelques petits efforts au jardinier. Le premier consiste à héberger nos amies les petites bêtes et à les protéger durant l’hiver en leur confectionnant de petits abris. Le Société Nationale d’horticulture de France (SNHF) présentait cet automne à Courson son hôtel à insectes. Souvenez-vous, je vous avais déjà parlé dans un post précédent : hotel à insectes © Caro L'hôtel à insectes : un abri pour petites bêtes. Un hotel à insectes dans le Parc des Lilas (Vitry sur Seine, Val de Marne). Si tout le monde connaît les nichoirs pour les oiseaux, nous sommes moins familiarisés avec les hôtels à insectes. Pourtant, ils sont de plus en plus installés dans les parcs et les jardins publics, et qui plus est, en milieu urbain.

PLAN DE CONSTRUCTION FAIT MAISON - refuge lpo du village maire abri à coccinelle Les coccinelles elles aussi ont besoin d'un abri ! vous pourrez installer des larves qui dévoreront les pucerons. Atelier fabrication de nichoir à insectes Qu'est-ce-qu'un nichoir à insectes ? Un nichoir à insectes est un abri fabriqué à partir de divers matériaux et qui permet aux insectes de nicher, de passer l'hiver ou encore de s'y abriter lors des chaudes journées d'été. Nous savons tous que la nature regorge à elle seule d'une infinie quantité d'abris insolites nécessaires à de nombreux organismes vivants. Cependant, bon nombre de ces abris naturels tentent à disparaître au sein de nos jardins car nous avons pris l'étrange habitude de désirer à tout prix un jardin "trop bien" entretenu. Ainsi, nous ramassons les feuilles mortes de nos parterres, les branchages sous nos haies et les souches d'arbres sans penser une seconde que ces derniers sont de véritables refuges naturels. Aidez-nous à protéger les insectes et accueillez la biodiversité en vos jardins en confectionnant vos nichoirs à insectes.

Fabriquer des nichoirs pour les hyménoptères : comment ? pourquoi ? L’ordre des hyménoptères est un groupe d’insectes comptant un grand nombre d’espèces (on estime par exemple qu’il existe environ 11000 espèces d’hyménoptères européens alors même qu’on dénombre moins de 10000 espèces d’oiseaux dans le monde entier) parmi lesquelles les fourmis, les abeilles et les guêpes sociales sont les mieux connues. Fagot de tiges creuses pour guêpes et abeilles solitaires caulicolesLe terme « caulicole », du latin caulis (tige) et colere (habiter), désigne les insectes qui établissent leur nid à l’intérieur des tiges creuses des plantes.On rassemble en une petite botte, à l’aide d’une ficelle, une dizaine de morceaux de tiges creuses de 10 à 20 cm de longueur dont le diamètre peut varier de 2 à 12 mm au plus. L’utilisation de ces nichoirs a d’autant plus de chances d’être couronnée de succès que leurs alentours présenteront des surfaces proches de l’état naturel avec des plantes à fleurs indigènes aussi diverses que possible. D. Coeurdassier pour le Club Nature

Related: