background preloader

AtoS : remporte deux contrats majeurs de gestion des applications pour piloter la transformation digitale de Siemens

AtoS : remporte deux contrats majeurs de gestion des applications pour piloter la transformation digitale de Siemens
Atos éteint son périmètre d'activité auprès de Siemens avec deux contrats importants couvrant les services de gestion des applications et de support technique de productionLes contrats globaux d'une durée de 5 ans couvriront de multiples divisions et régions de SiemensLa valeur totale des deux contrats s'élève à plus de 200 millions d'euros Paris, Munich, le 7 juin 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, a remporté deux contrats majeurs d'externalisation auprès de Siemens, l'un des leaders mondiaux dans le domaine de l'ingénierie, afin de piloter le programme de transformation digitale de l'industriel. Le premier contrat englobera de nombreuses activités couvrant les services de gestion des applications et le support technique des applications SAP, Microsoft et Business Intelligence, pour plusieurs divisions de Siemens. Le second contrat comprendra les services de gestion des applications pour les régions de Siemens en Europe, APAC et Amérique latine. Related:  Contrats de production et de fournitures de services informatiqueskevinvj

Avec un contrat de 600 millions de $, Apple va se lancer dans la production de puces en Europe grâce à l'acquisition de Dialog Semiconductor Apple va débourser 300 millions de dollars pour acheter une partie de Dialog Semiconductor, une entreprise d'origine allemande spécialisée dans les semi-conducteurs, dont le siège social est situé à Reading au Royaume-Uni et avec laquelle l’éditeur d’iOS travaille depuis le premier iPhone. Le fabricant anglo-allemand fournit Apple en circuits intégrés de gestion de l’énergie. Dialog Semiconductor figure en tête des fournisseurs de semi-conducteurs qui risquent d’être lâchés par Apple au profit de produits développés en interne. Depuis la parution d’une rumeur sur le développement d’un contrôleur d’alimentation au sein d’Apple, la situation de Dialog était devenue très précaire. Le fournisseur avait admis en fin d’année dernière qu’Apple avait la capacité de concevoir toute seule une telle puce, mais il assurait qu’il avait encore des contrats en cours avec ce client essentiel représentant 70 % de son chiffre d’affaires. Une annonce qui survient dans un contexte particulier Voir aussi :

Fujitsu sous-traite les services informatiques de terrain à son partenaire Unit-T Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction. Bruxelles, 17 octobre, 2018 – Pour les clients Fujitsu, tous les services dits "de terrain", c.-à-d. les interventions sur site, les activités et les services "break & fix" destinés aux utilisateurs finaux pour lesquels des ingénieurs doivent se rendre sur site, seront désormais assurés par Unit-T de Malines. Cela concerne les services pour les applications Fujitsu ainsi que les produits et solutions de tiers. Sur le marché IT, Fujitsu est un partenaire qui offre toujours à ses clients des services informatiques complets. Les premiers contrats avec des entreprises, portant sur un service informatique complet, ont été signés entre-temps et sont déjà en cours.

Le Département du Nord fait confiance à SPIE pour la maintenance des équipements informatiques de 202 collèges Paris, le 24 octobre 2018 - SPIE ICS, filiale de services numériques de SPIE France, a remporté le contrat de maintenance de l'ensemble des équipements informatiques de 202 établissements scolaires du Département du Nord. La maîtrise de l'environnement spécifique à la région Nord-Pas-de-Calais et l'accompagnement quotidien, via un centre de services dédié, constituent des atouts majeurs pour cette vaste opération portant sur près de 40 000 équipements. Téléchargez gratuitement le guideDopez vos plus-values Signé en mars dernier, ce contrat mobilise depuis plusieurs mois une équipe de 8 collaborateurs de SPIE ICS pour accompagner l'ensemble des collèges relevant du Département du Nord dans la maintenance de leurs équipements informatiques et pédagogiques. Assistance téléphonique, télémaintenance ou opérations sur site : à chaque problématique rencontrée correspondent une résolution spécifique et une équipe dédiée. Une assistance de proximité avec une cellule dédiée à Lille www.spie.com

La SNCF externalise la maintenance des 80 applications assurant la gestion de son personnel La SNCF choisit l’externalisation pour se débarrasser de la difficulté de maintenir ses logiciels de gestion des ressources humaines (SIRH) et de ceux dédiés à l’entretien du réseau ferroviaire. Deux centres de services dédiés seront créés par le prestataire CGI – qui travaille avec la SNCF depuis 25 ans – pour assurer ces tâches. Deux centres dédiés « Ces deux centres joueront un rôle clé dans notre stratégie globale en nous aidant à assurer la sécurité, la performance et l’évolution de nos systèmes d’affaires critiques » se félicite Benoit Tiers, directeur général, de e.SNCF, l’entité en charge de l’informatique de la SNCF. Le SIRH de la SNCF compte près de 80 applications interconnectées afin de gérer quelque 150 000 personnes. La SNCF a signé un contrat de 5 ans avec CGI. Outils de productivité Côté réseau, la SNCF externalise l’évolution d’une partie de ses nouveaux systèmes d’information chargés de la maintenance industrielle auprès de CGI. Sur le même thème 3 juillet 2018

Microsoft signe un contrat Hololens de 480 M$ avec l'US Army Le contrat signé avec l'armée américaine devrait permettre à Microsoft de vendre 100 000 casques de réalité augmentée Hololens. Une annonce qui intervient alors que l'éditeur multiplie les efforts pour pousser les usages en entreprise. Microsoft a remporté un contrat de 480 millions de dollars pour fournir aux soldats de l'armée américaine des casques Hololens qui serviront à des missions d'entraînement et de combat, une étape importante dans l'adoption de la technologie de réalité augmentée (AR). Dans un premier temps, Microsoft devra fournir à l’armée de terre 2 500 prototypes dans un délai de deux ans, avec une accélération possible de la production après cette période. L’entreprise, un marché porteur pour Hololens Lancé en 2016, le casque Hololens est déjà utilisé par de grandes entreprises assez différentes, de l’industrie automobile, jusqu’au bâtiment en passant par l'aérospatiale. Un nouvel Hololens pour 2019

Pour reconfigurer son informatique interne, Juniper signe un contrat d’une valeur de 325 millions de dollars avec IBM La division Services d’IBM va prendre en charge la transformation numérique de Juniper Networks. Un contrat de sept ans d’une valeur de 325 millions de dollars a été signé entre les deux entreprises, aux termes duquel Big Blue assistera la firme de Sunnyvale dans la gestion de ses infrastructures existantes. Plus précisément, IBM utilisera sa technologie cognitive Watson gérer les systèmes de support de Juniper, notamment les centres de données, les centres d’assistance et les réseaux voix, et développer un environnement informatique agile. « Un élément clé de notre transformation numérique consiste à gérer la complexité de nos opérations mondiales et à tirer le meilleur parti de nos investissements actuels », explique dans un communiqué le directeur des technologies de l’information de Juniper Networks, Bob Worrall. « En travaillant avec les services IBM, nous pourrons collaborer avec eux pour développer des solutions innovantes destinées à notre modèle commercial basé sur le cloud. »

SWORD signe plusieurs contrats majeurs avec la Commission européenne Publié le 08/11/2018 à 11h00 (AOF) - Sword Technologies S.A, filiale de Sword Group, a signé en qualité de membre du consortium Eurora Nova, 2 contrats-cadres avec la Direction Générale de l'Informatique (DIGIT) de la Commission européenne, relatifs à des prestations de services informatiques. Le budget total de ces contrats est de 450 millions d'euros. Sword Technologies prévoit un chiffre d'affaires de l'ordre de 40 millions d'euros issus de ces contrats au cours des quatre prochaines années. Ces contrats de prestation de services portent sur de la conception, du développement et de la mise en oeuvre de Systèmes d'Information en Belgique (DIGIT-TM, lot n°1) et sur l'administration de ces Systèmes d'Information pour tous les sites de la Commission (DIGIT-TM, lot n°4). " Les contrats-cadres de prestations de services (DIGIT-TM) sont considérés comme les marchés les plus importants au sein de la Commission européenne ", a souligné le groupe informatique. Informatique - ESN

CommScope sur le point de racheter ARRIS : La transaction d’environ 7,4 milliards USD accélère la vision de CommScope consistant à créer les réseaux de communication du futur CommScope (NASDAQ : COMM), un leader mondial des solutions d’infrastructure pour les réseaux de communications, a convenu de racheter ARRIS International plc (NASDAQ : ARRS), un leader mondial des solutions de communications et de divertissement, dans le cadre d’une transaction entièrement au comptant, pour un montant de 31,75 USD par action, soit un prix d’achat total d’environ 7,4 milliards USD, comprenant le remboursement de la dette. Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : The combined company is expected to drive profitable growth in new markets, shape the future of wired and wireless communications, and position the new company to benefit from key industry trends, including network convergence, fiber and mobility everywhere, 5G, Internet of Things and rapidly changing network and technology architectures. (Graphic: Business Wire) Conditions et financement Approbations

Microsoft décroche un contrat de 1,76 Md$ avec le Pentagone Un contrat de fourniture de support sur 5 ans, évalué à 1,76 Md$, vient d'être attribué à Microsoft Enterprise Services par le ministère américain de la Défense. Cette décision intervient alors que le DoD évalue des propositions dans le cadre de son contrat cloud JEDI de 10 Md$ auquel Microsoft a répondu. La division Enterprise Services de Microsoft vient de remporter auprès du ministère américain de la Défense - Department of Defense - un contrat estimé à 1,76 milliard de dollars sur cinq ans, jusqu’au 10 janvier 2024. Celui-ci porte sur la fourniture de services de support à la Marine américaine. Le ministère de la Défense l’a annoncé à la fin de la semaine dernière précisant qu’il concernait le DoD, la garde côtière et la communauté du renseignement, cette dernière rassemblant plusieurs services de renseignement aux Etats-Unis.

Capgemini SE : Conclusion d'un contrat de rachat d'actions pour un montant maximum de 150 millions d'euros Relations presse:Florence LièvreTel.: 01 47 54 50 71E-mail: florence.lievre@capgemini.com Relations investisseurs:Vincent BiraudTel.: 01 47 54 50 87E-mail: vincent.biraud@capgemini.com Conclusion d’un contrat de rachat d’actions pour un montant maximum de 150 millions d’euros Paris, 8 janvier 2019 – Capgemini annonce la conclusion ce jour d’un contrat de rachat d’actions avec un prestataire de services d’investissement pour un montant maximum de 150 millions d’euros. Le prix par action à payer n’excèdera pas la moyenne arithmétique des cours journaliers moyens pondérés par les volumes de l’action Capgemini SE, sur une période débutant le 8 janvier 2019 et s’achevant au plus tard le 13 février 2019, avant application d’une décote contractuelle. Ce contrat s’inscrit dans le cadre du programme pluriannuel de rachat d’actions. À propos de CapgeminiCapgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique.

Orange dément toute discussion avec Deutsche Telekom Démenti d'Orange hier après les rumeurs de discussion avec Deutsche Telekom sur une possible fusion des deux opérateurs de télécommunications. Les deux groupes sont respectivement valorisés 39,5 et 72,5 Md€. Dans son article, le quotidien Handelsblatt fait référence à un message enthousiaste de Timotheus Hàttges, le PDG de Deutsche Telekom, posté sur Linkedin en juillet accompagné d’une photo où il figure avec le PDG d’Orange, Stéphane Richard, avec un message indiquant qu’une Europe forte n’est pas seulement un sujet politique, mais que cela concerne aussi les entreprises. En mai, les deux opérateurs avaient également communiqué sur une alliance stratégique sur l’intelligence artificielle en expliquant qu’ils avaient depuis 2 ans réuni une équipe de 150 ingénieurs français et allemands sur un projet commun. « Construire une Europe numérique est désormais la priorité commune de nos deux entreprises », indique le communiqué.

Related: