background preloader

FEDESAP

FEDESAP

Forma Santé - Organisme formation santé Visites d'Entreprises en Essonne Les nouvelles technos révolutionnent l’immobilier Trouver un bien immobilier à vendre ou à louer, sans bouger de son canapé, et ne visiter qu’après avoir toutes les informations essentielles clef en main, c’est désormais possible grâce au 2.0. Que ce soit pour vendre son bien, en acheter un ou trouver la banque la plus à même de vous accorder un crédit pour réaliser la transaction …l’éventail de services proposés à prix cassés ne cesse de s’élargir. Lors du Real Estate Connect , le grand salon américain de l’immobilier et des nouvelles technologies qui s’est tenu en janvier dernier à New York, il est ressorti que 50% des acheteurs passeront par des applications mobiles pour effectuer leurs achats de biens immobiliers d’ici 2 à 3 ans. Une aubaine pour les concepteurs d’applications internet qui de toute évidence n’ont pas fini de nous guider tout au long de notre aventure immobilière. Plus innovant, Google googles permet de faire des recherches à partir de photos prises à partir de l’appareil photo de votre téléphone (sur Smartphone).

Prestige Nettoyage | société de nettoyage – entreprise de nettoyage – Prestige Nettoyage La Caisse d'Epargne à la conquête des jeunes - billet de banque La Caisse d’Epargne souhaite conquérir 400 000 jeunes d’ici 2017. Son plan d’action : proposer des crédits aux jeunes en CDD ou en intérim et des réductions chez des partenaires. Ce mercredi 14 mai, Cédric Mignon, directeur du développement à la Caisse d’Epargne a présenté sa stratégie pour les jeunes de 16 à 25 ans. Aujourd’hui, la banque compterait 2,6 millions de jeunes parmi ses clients et, pour conserver sa 1ère place de chez les jeunes, compte bien rénover son dispositif commercial. Des crédits pour les jeunes en CDD ou en intérim La banque est partie de plusieurs constats : moins d’1/3 de ses clients sont étudiants, alors que la banque les ciblaient en priorité dans ses offres53 % des jeunes actifs seraient en CDD ou en intérim (d’après une enquête BVA menée pour la Caisse d’Epargne) Seuls les crédits à la consommation devraient être ciblés, non pas les prêts immobiliers qui demandent d’avantage de stabilité financière. Des bons plans chez des partenaires Comparer les banques

Qu'attendent exactement les jeunes Français de leur banque ? BNP Paribas, en partenariat avec MeltyGroup, a sondé les jeunes Français pour connaître leurs attentes en matière de services bancaires. Plutôt conservateurs dans leurs usages, ils sont en même temps plus ouverts aux nouveautés que le reste de la population. Y a-t-il une spécificité de la clientèle bancaire jeune ? Cela ne saute pas aux yeux à la lecture des résultats de l’étude (1) dévoilée par BNP Paribas. Comme l’ensemble de la population, ils veulent avant tout que leur banque protège leur argent et leurs données (62%). Une carte bancaire avant tout Etre client d’une banque, pour la jeune génération, c’est avant tout disposer d’une carte bancaire et pouvoir faire des virements (68%), avant d’être un moyen de mettre de l’argent de côté (52%). Comme l’ensemble de la population, les jeunes ont massivement basculé vers les canaux numériques : pour gérer leurs comptes, 71% utilisent leur ordinateur, 37% le mobile. Le Crédit Agricole, enseigne la mieux connue des jeunes

Soutenance Mémoire - Les stratégies de fidélisation des jeunes dans le secteur bancaire by pauline dutertre on Prezi Etude banque et assurance face aux jeunes Ces dernières font clairement écho aux comportements, attentes et usages d'une génération ultra-connectée qui valorise les logiques communautaires, l'expérience, interagit en permanence avec son environnement… Côté assurance les offres Switch by Axa et habitation étudiant de Groupama, ou encore pour les banques celles de Soon d'Axa et d'Hello Bank ! de BNP Paribas sont parmi les plus originales. Et ce d'autant plus à l'heure où les promesses de valeur et les expériences clients portées par les modèles disruptifs des startups de la finance et de l'assurance impactent les standards du secteur. Dans cet esprit, les approches doivent être guidées par l'accompagnement dans les moments de vie, l'assistance dans les choix, l'aide à la prise de décisions pertinentes. Objectif : l'optimisation et la fluidité des parcours clients et la préservation de la proximité relationnelle. Une Synthèse Exécutive destinée à stimuler votre réflexion. Le video report La synthèse exécutive Le contexte économique

Les banques vont devoir s'adapter aux exigences des jeunes Les banques en ligne de plus en plus nombreuses concurrencent les banques traditionnelles en proposant des services moins onéreux et un service client plus disponible. «Moins de la moitié des clients de la génération Y pourraient rester fidèles à leur banque principale dans les six prochains mois», indique le World Retail Banking Report, une étude du cabinet Capgemini et de l'association spécialisée dans les services financiers Efma, menée dans 32 pays et parue ce mercredi. Cette tendance s'explique notamment par une concurrence accrue des acteurs non bancaires et le développement des banques startup, proposant des offres numériques avantageuses. Vous utilisez un bloqueur de publicité Pour poursuivre la lecture de nos articles, nous vous proposons deux solutions : Tout Le Figaro en illimité Le journal en numérique dès 22h Le site Premium, sans publicité L’information sur tous les écrans 1 MOIS D’ESSAI GRATUIT La relation au client est donc centrale.

Les banques à la conquête des jeunes La conquête et la fidélisation des jeunes et des étudiants sont des enjeux stratégiques pour la banque car ils permettent d’assurer la croissance future avec un fort potentiel d’équipement. Il suffit de compter les nombreuses offres dédiées aux jeunes pour se rendre compte de cet intérêt, notamment la tarification allégée, les services innovants et les partenariats média, concours… Certaines banques se lancent dans la bataille dès le plus jeune âge avec les livrets et des cadeaux à la naissance ou des offres pour l’argent de poche. Mais c’est sans doute à la majorité des jeunes que les banques françaises rivalisent d’ingéniosités pour capter cette clientèle prometteuse. En effet c’est lors des études supérieures, de la prise d’autonomie et du premier travail que les jeunes vont choisir leur banque principale, même si la banque historique des parents est privilégiée (également la proximité et la recommandation). Les offres bancaires pour les jeunes et les étudiants

Relation bancaire : les jeunes clients rencontrent régulièrement leur conseiller Le CIC s'est penché sur la relation que ses jeunes clients entretiennent avec leur banque. Comment communiquent-ils avec leur conseiller ? Qu'attendent-ils de leur banque ? L'enquête publiée par le groupe bancaire révèle que l'e-mail et l'entretien en face à face sont les deux méthodes d'échange les plus utilisées par les 18-28 ans. Quelles relations les 18-28 ans entretiennent-ils avec leur banque ? Le CIC s’est penché sur la question et vient de publier les résultats de son enquête « Les jeunes et la banque » (1). Les jeunes plébiscitent davantage de réactivité Pour le suivi de leur compte, en revanche, les jeunes clients sont très présents sur internet : 73% d’entre eux se connectent au moins une fois par semaine à leur compte en ligne majoritairement via un ordinateur (44%) ou un smartphone (40%). Dans son enquête, le CIC s’est également penché sur les attentes de ses jeunes clients. Lire par ailleurs : Gestion des comptes bancaires : les Français préfèrent le papier aux applis

Comment les banques draguent les "Millennials" Il y a un début à tout. Aussi les étudiants fauchés d'aujourd'hui pourraient-ils bien être les cadres aisés de demain. C'est pourquoi les banques prêtent une attention toute particulière à la clientèle des jeunes. Dans ces conditions, Freasy ne pouvait être qu'une offre 100% mobile. L'importance des outils de gestion budgétaire En contrepartie de cette gratuité, Freasy ne permet pas de disposer d'un chéquier, ni de contracter un crédit, et circonscrit les retraits d'argent aux 11.000 distributeurs du Crédit agricole. Une part de marché de 25% sur le segment des jeunes Avec cette offre 100% mobile, le Crédit agricole espère conquérir "plusieurs dizaines de milliers" de clients en l'espace de deux ans.

Related: