background preloader

Le bleu du ciel

Le bleu du ciel
Related:  Maisons d'éditions qui publient de la poésie/des poèmes

La Différence 30, rue Ramponeau 75020 paris tél. : 01 53 38 85 38 fax : 01 42 45 34 94 mail : contacts@ladifference.fr Fondateur Joaquim Vital (†) Président Claude Mineraud Directeur général Colette Lambrichs Administration Parcídio Gonçalves (Secrétaire général) administration.ladifference@orange.fr Anne-Sabine Romani asromani.ladifference@gmail.com Fabrication Chantal Dukers Jacques Clerc-Renaud Sonia Vital Service Communication Audrey Le Roy, chargée de communication 01 53 38 85 39 presse@ladifference.fr Diffusion Frédérique Martinie 01 53 38 85 31 delegues.ladifference@gmail.com Relations galeries d’art Elsa Carnielli elsa.ladifference@gmail.com Service des manuscrits Marie Dadez 01 53 38 85 36 30, rue Ramponeau, 75020 Paris Nous prenons connaissance de tous les manuscrits reçus par voie postale — adressés au Service des manuscrits — ou déposés lors des heures d’ouverture, s’ils sont écrits en langue française, complets, et dactylographiés ou passés au traitement de texte.

POEBZINE : poésie contemporaine et poètes d'aujourd'hui... Cheyne Bienvenue sur le site des éditions Cadex L'homme Qui Editions Acoria Le Lanceur de dès L'exil recommencé, Paris, Actes Sud/Sindbad, 2013 Nous choisirons Sophocle, Paris, Actes Sud, 2011 Le lanceur de dès Paris, Actes Sud, 2010 Une nation en exil [barzakh] / Actes Sud, 2010 Récital Mahmoud Darwich - Odéon Théâtre de l’Europe, Actes Sud / Odéon / France Culture, 2009 Anthologie poétique (1992-2005), Paris, Babel, 2009 La Trace du papillon, Paris, Actes Sud, 2009 Comme des fleurs d'amandiers ou plus loin, Paris, Actes Sud, 2007 Entretiens sur la poésie, Paris, Sindbad/Actes Sud, 2006 Ne t'excuse pas, Paris, Sindbad/Actes Sud, 2006 Etat de siège, Paris, Sindbad/Actes Sud, 2004 Murale, Arles, Actes Sud, 2003 Le lit de l'étrangère Arles, Actes Sud, 2000 La terre nous est étroite, et autres poèmes, Paris, Gallimard, 2000 La Palestine comme métaphore, Paris, Sindbad/Actes Sud, 1997 Pourquoi as-tu laissé le cheval à sa solitude ? Au dernier soir sur cette terre, Arles, Actes Sud, 1994 Une mémoire pour l'oubli, Arles, Actes Sud, 1994 Allocutions & textes de Mahmoud Darwich

Editions de Minuit Le 17 mars Georges Didi-Huberman, Peuples en larmes, peuples en armes Le 3 mars Éric Laurrent, Un beau débutBertrand Westphal, La Cage des méridiensRevue Critique, Critique n° 826 : Un siècle de génocides. Mémoire, histoire, témoignage Revue Philosophie, Philosophie n° 129 : Leibniz : Lectures phénoménologiques Le 11 février Revue Critique, Critique n° 824-825 : Pierre Guyotat Le 7 janvierJean Echenoz, Envoyée spécialeYan Gauchard, Le Cas AnnunziatoCritique n° 823 : Patrick BoucheronPhilosophie n° 128 : Adolf Reinach Le 5 novembre 2015Gilles Deleuze, Lettres et autres textesGeorges Didi-Huberman, Sortir du noirCritique n° 822 : Une année avec Roland Barthes Le 8 octobre Maxime Decout, En toute mauvaise foi. Le 24 septembre Jean-Philippe Toussaint, Football Jean-Philippe Toussaint, L'Urgence et la patience Le 10 septembrePhilosophie n° 127 : Fondation et fondement Le 4 juin Laurent Mauvignier, Retour à BerrathamCritique n° 817-818 : Où va l’herméneutique ?

lesdoigtsbleus.com Editions Cousu Main À Vittoria Colonna La bibliothèque libre. Un artiste éminent ne conçoit aucun sujet qu’un marbre ne puisse renfermer dans son sein ; mais seule y parvient la main qui obéit à l’intelligence. Ainsi se cachent en toi, femme charmante, altière et divine, le mal que je fuis et le bien que je me promets, mais tout mon art, pour que je ne puisse plus vivre, n’obtient qu’un effet contraire à celui que je désire. Ce n’est donc ni l’amour, ni ta beauté, ni le hasard, ni ta dureté, ni un grand dédain, qui sont les causes de mon mal ; ni ma destinée, ni le sort, Si dans ton cœur tu portes à la fois la mort et la pitié [qui serait ma vie] et si mon talent impuissant, malgré son ardeur, ne sait en obtenir que la mort. Aller ↑ Non ha l'ottimo artista alcun concetto, Ch' un marmo solo in se non circoscriva Col suo soverchio, e solo a quello arriva La man che obbedisce ail' intelletto.

Carte blanche | Édition à compte d'auteur

Related: