background preloader

Les auteurs de la littérature fantastique

Les auteurs de la littérature fantastique
Related:  Le récit fantastique 4ème 4

Edgar Allan Poe Signature Après l’échec de son roman Les Aventures d'Arthur Gordon Pym, Poe réalise son premier recueil d’histoires, les Contes du Grotesque et de l’Arabesque, en 1839. La même année, il devient rédacteur au Burton's Gentleman's Magazine, puis au Graham's Magazine à Philadelphie. L'influence de Poe a été et demeure importante, aux États-Unis comme dans l'ensemble du monde, non seulement sur la littérature, mais également sur d'autres domaines artistiques tels le cinéma. Biographie[modifier | modifier le code] Une famille de comédiens[modifier | modifier le code] Il naît le 19 janvier 1809 dans une modeste pension de famille du 62, Carver Street, à Boston, dans le Massachusetts[3]. Edgar est le deuxième des trois enfants du couple. En septembre 1809, la famille quitte Boston pour le New York Park Theater. Une éducation d'aristocrate virginien[modifier | modifier le code] Les relations avec ses parents adoptifs sont ambivalentes. Rêves de gloire et pérégrinations[modifier | modifier le code]

La Grande Librairie - La P'tite Librairie : Mary Shelley Frankenstein, Mary Wollstonecraft Shelley We and our partners do the following data processing:Audience Measurement, Audience Measurement, Personalised ads and content, ad and content measurement, audience insights and product development, Precise geolocation data, and identification through device scanning, Store and/or access information on a device Le Coeur révélateur - Edgar Allan Poe Edgar Allan Poe : La Vérité sur le cas de M. Valdemar (France Culture / Samedi noir). Diffusion sur France Culture le 17 juin 2017. Illustration par Harry Clarke (1889-1931). + Lire la suite

Le Fantôme de Canterville - Oscar Wilde "Scrutez le miroir pour découvrir le fantôme qui s'y cache." Anna Rice, le violon. Le fantôme hantait Canterville, depuis 300 ans!Deux mains de squelette sur les épaules de la duchesse de Bolton, et elle fut prise de convulsions... Toc, toc, toc... "Un éclair terrible, un coup de tonnerre épouvantable et Mrs Umney s'évanouit", après avoir accueilli la famille Otis, les nouveaux propriétaires du domaine de Canterville Chase. Cette famille d'Américains ne croient en rien, sauf au pouvoir de l'argent, et le fantôme de Canterville veut les chasser de son manoir! A minuit pile, le nouveau propriétaire vit, alors, un vieillard d'aspect terrible avec de lourdes menottes et des fers rouillés cliquetant. Mr Otis sortit, de sa veste, un produit lubrifiant en demandant à son interlocuteur, (un peu interloqué) de bien vouloir huiler ses chaînes... Le revenant fut ensuite agressé par les jumeaux Otis, à grand coups d'oreiller! Pauvre spectre! "Prends garde, petite Virginia, prends garde!

Inventer un récit fantastique Méthodes et techniques ► Autres fiches techniques ► vous êtes ici Fiche technique Introduction Un récit fantastique est particulièrement difficile à écrire, mais passionnant à inventer. Dans un monde qui est bien le nôtre, celui que nous connaissons, se produit un événement inexplicable. ou bien il s’agit d’une illusion, d’un produit de l’imagination, et les lois du monde restent alors ce qu’elles sont (explication rationnelle) ;ou bien l’événement a réellement eu lieu, mais alors sa réalité est réglée par des lois inconnues de nous (explication surnaturelle). II ne faut pas confondre fantastique, merveilleux et science-fiction. L’attitude du lecteur est tout à fait opposée dans un récit fantastique : il doit douter perpétuellement des faits qu’il perçoit. Les motifs fantastiques Le plaisir de lire un récit fantastique, c’est le plaisir de se faire peur. « Je ne crois pas aux fantômes, mais j’en ai peur » : tout le fantastique sort de là ! Quels sont les moyens de faire peur ?

Les cent ans de Dracula : De Goethe à Lovecraft, huit histoires de vampires Ma précédente lecture des « cent ans de Dracula » remontait à cinq ans. Cinq ans durant lesquels mes souvenirs, format court aidant, s'en sont estompés... jusqu'à permettre une relecture avec un oeil presque aussi frais que la première fois.Ne vous laissez pas leurrer par la relative faible épaisseur du bouquin, ses 155 pages A5 sont bien garnies et plusieurs soirées sont nécessaires pour en venir à bout. Mis à part la très courte « La Fiancée de Corinthe », les autres histoires sont en effet plus ou moins longues et certaines auraient tout à fait pu occuper un livre de poche type « folio 2€ » à elles seules. Les huit histoires présentées ici appartiennent à la genèse de la littérature vampirique.

La dimension fantastique, tome 3 - Barbara Sadoul Après un second volet en demi-teinte, ce troisième opus s'avère plus équilibré... mais s'il y a davantage de nouvelles « sympa », il n'y en a surtout que deux qui sortent vraiment du lot.Ce sont donc les textes d'Alexandre Dumas (père, celui des Trois Mousquetaires) et Ray Bradbury, à savoir le bracelet de cheveux et le vent, qui, dans des styles très différents bien que l'un et l'autre d'un fantastique assez discret, portent le recueil à bout de bras.Et puis, il ne faut pas être de mauvaise foi, il y a aussi « Le prince heureux » d'Oscar Wilde, une histoire avec un petit air de conte qui est très bonne, mais que personnellement, je « déteste » car elle me fait chialer à chaque fois. Rajoutons également « Les deux masques de cire » de Claude Farrère, sans surprise mais très agréable à lire, et la très originale « 1 dollar 98 », qui, avec une pointe d'absurde, parvient sans mal à faire sourire.Et à côté de ça ?

La dimension fantastique, tome 1 - Barbara Sadoul Dans ce recueil, on regroupe treize nouvelles majeures du fantastique, rendant hommage à ce genre fabuleux et propices à l'imaginaire. du début du XIXeme siècle à la moitié du XXeme siècle, on y suit l'évolution des thèmes et la différence des écritures. Et le recueil s'ouvre par une très célèbre et incontournable nouvelle : l'Homme au Sable de Hoffman, à ne pas passer pour débuter le fantastique. Un jeune homme, ayant été traumatisé enfant par le mythe du marchand au sable (où l'Homme au Sable), croit le revoir adulte... puis il s'entiche d'une étrange femme... Ici, le marchand de sable n'est pas très rassurant et est plutôt démoniaque, vous ne voulais pas qu'il vienne vous voir la nuit... Avec une magnifique écriture poétique, on relate le parcours du protagoniste avec la question tourmentant le fantastique du XIXeme siècle : est-il fou ou pas ?

Related: