background preloader

Visualiser les densités de population en 3D et à l'échelle mondiale

Visualiser les densités de population en 3D et à l'échelle mondiale
Cette très belle data-visualisation de la population en 3D est accessible sur The Pudding, un site de data journalisme qui vise à traiter des sujets d'étude sous une forme visuelle. Matthew Daniels, qui a élaboré cette application, a représenté l'ensemble de la population mondiale sous forme de blocs 3D avec un dégradé de couleurs du vert clair au bleu foncé. Ce type de cartographie est surtout efficace pour représenter les "pics" de population dans les zones urbanisées. Human terrain. Visualizing population in 3D (source : The Pudding) Hyperconcentration de la population au Caire et le long de la vallée du Nil en Egypte (source : The Pudding) Cette cartographie a été réalisée à partir de données carroyées. Outre la visite guidée, l'application fournit le choix entre 3 types de consultation : - un onglet en haut au centre pour visualiser la population actuelle en 2015 - un onglet en haut à gauche pour comparer par rapport à 1990 ou 1975 L'interface est très intuitive.

http://cartonumerique.blogspot.com/2018/10/visualiser-la-population-mondiale-en-3d.html

Related:  L'Asie du Sud et de l'Est : les enjeux de la croissancePopulationGéographieThème 1

Une course à l’hégémonie technologique entre la Chine et les États-Unis La stratégie Made in China 2025, qui vise à faire monter en gamme l’industrie chinoise, irrite particulièrement les États-Unis. Moins par ses ambitions que par le soutien direct que lui apporte Pékin. En août, Redcore, une start-up chinoise peu connue, annonçait avec fierté avoir “brisé le monopole américain” en développant un navigateur Web inédit. Mais la gloire de l’entreprise pékinoise a été de courte durée : il est vite apparu que le logiciel contenait des traces de Google Chrome [dans son répertoire d’installation], et Redcore a dû faire brusquement machine arrière. L’illusion des enfants comme sauf-conduits NENTÓN, — Guatemala — La mort aux États-Unis d’une fillette et d’un petit garçon originaires du Guatemala révèle que les passeurs font souvent croire aux émigrants illégaux qu’ils auront de meilleures chances d’avoir accès au « rêve américain » s’ils sont accompagnés d’enfants, selon les témoignages recueillis par l’AFP. Parti de son village reculé de la région maya de Nentón, dans l’ouest du Guatemala, près de la frontière mexicaine, Agustin Gómez a entrepris le voyage avec son fils Felipe, âgé de 8 ans. Après leur arrestation par des gardes-frontières américains, le garçon s’est éteint la nuit de Noël, pour une raison qui n’a pas encore pu être établie avec certitude. Des villageois et des proches ont raconté à l’AFP que le père croyait que la présence de l’enfant à ses côtés faciliterait son entrée aux États-Unis. Deux semaines auparavant, une fillette de 7 ans, également guatémaltèque et originaire d’une région maya, avait péri dans des circonstances similaires.

« Je vous aime et Jésus vous aime » En débarquant sur l’île de North Sentinel, située dans la mer d’Andaman, John Chau se considérait comme un missionnaire chargé d’introduire le christianisme dans cette communauté coupée du monde moderne. La réponse des autochtones s’est incarnée dans une volée de flèches mortelles. PORT BLAIR — Le jeune Américain, mort sous les flèches de la tribu d’une île indienne interdite d’accès, souhaitait introduire le christianisme dans cette communauté coupée du monde moderne, selon ses derniers écrits révélés hier par des médias.

Utiliser la plateforme Urban TEP pour étudier les régions urbaines dans le monde Signalé par GIS Lounge - Mapping the Human Footprint, 7 août 2019 L'Agence spatiale européenne (ESA) propose plusieurs plateformes d'exploration thématique (TEP) pour étudier la Terre à partir d'images satellitaires. Un portail permet d'accéder à ces différentes plateformes, chacune étant consacrée à une thématique : régions urbaines, espaces côtiers, zones forestières, risques majeurs, hydrologie, sécurité alimentaire : La plateforme d'exploration thématique Urban TEP est consacrée plus spécifiquement à l'étude des aires urbaines et à leurs évolutions : De l'espace, l'un des signes les plus visibles de l'activité humaine est la présence de grandes villes et de régions urbaines.

Les défis de la puissance chinoise Géoconfluences a récemment publié un article de Nashidil Rouiaï montrant les forces et les faiblesses du soft power chinois, qui vient compléter notre dossier « La Chine, la modernisation encadrée d'un territoire global ». Nous en profitons pour ajouter, dans cette brève, quelques éléments pour compléter et faire le point sur la puissance chinoise en 2018. La guerre commerciale, un levier pour imposer la puissance économique ?

Trump suggère «un mur le long du Sahara» pour freiner l'émigration «Fermer les ports n'est pas une solution et construire un mur le long du Sahara, comme me le suggérait récemment le président Trump, n'est pas non plus une solution», a déclaré Josep Borrell lors d'un déjeuner public organisé mardi à Madrid. L'ancien président du Parlement européen a poursuivi en assurant que le président américain lui avait lancé: «faites un mur le long du Sahara». «Mais savez-vous à quel point le Sahara est grand?», a ajouté le ministre espagnol, en forme de réponse à M. Trump, sans préciser à quel moment ni dans quel cadre le président américain avait lancé cette phrase.

Que suis-je? Bâtir sa représentation du territoire par l'image Que suis-je? Observer des images satellites est une excellente façon de construire sa représentation d'un territoire et de bârir sa compréhension des concepts qui lui sont liés. Les outils de Google Maps nous donnent les ailes d'un oiseaux pour parcourir le monde. Sauras-tu découvrir ce qui se cache derrière ces images?

« Sur les deux milliards de Terriens en plus en 2050, la moitié vivra dans un bidonville » Chronique. Vous trouvez les villes trop denses, trop vastes, trop peuplées ? Qu’on y étouffe, qu’on y est un peu collés-serrés, surtout par ces fortes chaleurs ? Vous n’avez encore rien vu. slate Temps de lecture: 4 min À en croire les statistiques officielles du gouvernement chinois, les deux mégapoles ont déjà cessé de croître. L’année dernière, pour la première fois de mémoire d’homme, les deux plus grandes villes du pays, Pékin et Shanghaï, ont même officiellement rapetissé. Elles n’ont pas cessé d’être attirantes: les prix y sont plus élevés que jamais et la croissance économique y est supérieure à 6%.

Related: