background preloader

Jules César

Jules César

Jules César (Caius Julius Caesar) Jules César Caius Julius Caesar naît à Rome en 100 avant JC, le 13 du mois Quinctilis, appelé plus tard Julius ( d’où le mois de juillet ) en son honneur. Il mourra assassiné le 14 mars 44 en pleine réunion du sénat par Brutus. Brillant élève, très sportif, il est issu d’une famille patricienne, et appartient à la jeunesse dorée de Rome. Il fait ses premières armes en Asie, et est décoré pour sa bravoure lors de la prise de Mycènes. Sa carrière politique se déroule normalement jusqu’ en 63 av. Il se fait aimer du peuple ( la plèbe ) en donnant des jeux d’une somptuosité incroyable et en faisant voter une loi agraire accordant des terres aux vétérans. Malgré l’éloignement, il suivait attentivement les événements de politique intérieure de Rome et soutenait le parti populaire contre le parti du Sénat. De 58 à 52 César entreprend la conquête de la Gaule, c’est "« la guerre des Gaules ». Sa célébrité dans Rome est immense, ses concitoyens sont admiratifs face à de telles victoires. Pompée

Louis XIV de France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Louis XIV dit Louis le Grand ou le Roi-Soleil, né le à Saint-Germain-en-Laye et mort le à Versailles, est un roi de France et de Navarre. Il règne sur le royaume de France du à sa mort le . Louis-Dieudonné monte en 1643 sur le trône au décès de son père Louis XIII, le , quelques mois avant son cinquième anniversaire. Par la diplomatie et la guerre, il accroît sa puissance en Europe, en particulier contre les Habsbourg. Sa difficile fin de règne est marquée par l'exode des protestants persécutés, par des revers militaires, par les deux famines de 1693 et de 1709 qui font près de deux millions de morts, par la révolte des Camisards et par de nombreux décès dans la famille royale. La jeunesse de l'Enfant Roi Louis Dieudonné Anne d'Autriche et le futur roi Louis XIV qui porte une plume au béguin assortis à sa robe et son tablier richement ornés de broderies et de dentelles. À la mort de son père, l'enfant devient roi sous le nom de Louis XIV[7].

Nikola Tesla Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nikola Tesla vers 1893. Nikola Tesla (en serbe cyrillique Никола Тесла), né le à Smiljan, dans l'Empire d'Autriche (aujourd’hui en Croatie), et mort le à New York, aux États-Unis, est un inventeur et ingénieur serbe de la Croatie[1],[2],[3], également citoyen américain, ayant principalement œuvré dans le domaine de l’électricité. Considéré comme l’un des plus grands scientifiques dans l’histoire de la technologie, pour avoir déposé quelque 300 brevets couvrant au total 125 inventions[4] (qui seront pour beaucoup d’entre elles attribuées à tort à Thomas Edison)[5],[6] et avoir décrit de nouvelles méthodes pour réaliser la « conversion de l’énergie », Tesla est reconnu comme l’un des ingénieurs les plus créatifs de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Ses travaux les plus connus et les plus largement diffusés portent sur l’énergie électrique. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et études[modifier | modifier le code] Biographies

Napoléon Ier Objet dès son vivant d'une légende dorée comme d'une légende noire, il doit sa très grande notoriété à son habileté militaire, récompensée par de nombreuses victoires, et à sa trajectoire politique étonnante, mais aussi à son régime despotique et très centralisé ainsi qu'à son ambition, qui se traduit par des guerres meurtrières (au Portugal, en Espagne et en Russie) avec des millions de morts et blessés, militaires et civils pour l'ensemble de l'Europe. Il est considéré comme l'un des plus grands commandants de l'histoire, et ses guerres et campagnes sont étudiées dans les écoles militaires du monde entier. Situation personnelle Naissance Napoléon est le quatrième enfant (second des enfants survivants, après Joseph) de Charles Bonaparte, avocat au Conseil supérieur de l'île et greffier au tribunal, et de Maria Letizia Ramolino, dont le mariage avait été célébré en 1764. Plus tard, Napoléon fera de sa date de naissance, le 15 août, un jour férié : la Saint-Napoléon[6]. Expédition de Syrie

Jules CÉSAR : Biographie de Jules CÉSAR César appartient à une des grandes familles patricienne, la gens Iulia, qui se veut issue de Iule, fils d'Enée. César descend donc du fondateur de Rome. En 81, alors qu’il débute son cursus honorum, César, préteur, est envoyé en Asie pour accompagner Thermus. En 68, s'achève la questure ; il est ensuite en charge de l’édilité en 65 en compagnie de Marcus Bitulus. En 62, Pompée est de retour d’Orient où il a conquis d’importants territoires. Clodius est l’accusateur de Catilina mais aussi son complice. La crainte de voir déferler les Barbares est la raison du soutien de l’opinion aux campagnes de César. Ensuite, César doit affronter Vercingétorix, seul capable d’unifier temporairement la Gaule après la défaite d’Indutiomar, chef des Trévires. Pour beaucoup il ne reste plus à César que de congédier son armée et de revenir à Rome. A Rome, César n’est pas déposé de son poste de Grand Pontife. A Sextus Iulius César est confiée la Syrie. Les conjurés le poussent à se rendre au Sénat.

Alexandre le Grand Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Alexandre le Grand (en grec ancien : Ἀλέξανδρος ὁ Μέγας / Aléxandros ho Mégas ou Μέγας Ἀλέξανδρος / Mégas Aléxandros) ou Alexandre III de Macédoine ( Ἀλέξανδρος Γ' ὁ Μακεδών / Aléxandros III ho Makedốn), né le à Pella (Grèce), mort le à Babylone (actuellement en Irak), est un roi de Macédoine et l’un des personnages les plus célèbres de l’Antiquité. Fils de Philippe II, élève d’Aristote et roi de Macédoine à partir de , il devient l’un des plus grands conquérants de l’histoire. La notoriété d’Alexandre s’explique principalement par sa volonté de conquête de l'ensemble du monde connu. L’héritage d’Alexandre, marqué par sa volonté de fusionner les cultures grecque et orientale, est partagé entre ses généraux pour former les différents royaumes et dynasties de la période hellénistique. Biographie Naissance et filiation Alexandre est né à Pella, la capitale du royaume de Macédoine, le 20 ou le [1]. Enfance et éducation Caractère d'Alexandre Bilan Jeu

Louis XV de France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les premières années de son règne se déroulent dans un calme relatif, sous la direction prudente de plusieurs précepteurs, qui lui prodiguent une vaste culture. Ayant atteint sa majorité, il confie le gouvernement à ses proches parents, le duc d'Orléans, ex-régent, puis le duc de Bourbon puis à l'un de ses anciens précepteurs, le cardinal de Fleury. À la différence de Louis XIV, Louis XV n'a pas été en contact direct avec la vie politique du pays. Étant de manière inattendue le seul survivant de la famille royale stricto sensu, il bénéficie au début de son règne d'un grand soutien populaire, ce qui lui vaut le surnom de « Bien-Aimé » en 1744 après une maladie qui faillit l'emporter à Metz. Sous son règne, toutefois, la France connaît de grands succès militaires sur le continent européen et acquiert le duché de Lorraine et le duché de Bar, ainsi que la Corse. Enfance[modifier | modifier le code] Le jeune roi[modifier | modifier le code]

Maquette de l'Acropole Sur une longueur de 300 m. à la base et de 170 m.au sommet, large de 156 m. s'élève l'Acropole d'Athènes. Sur une simple butte se dresse un des sites les plus glorieux de notre histoire. C'est Périclès au Vième siècle avant J. Le site vous montre l'Acropole telle qu'elle était, intacte jusqu'en 267 après J. La maquette que je vous présente est donc une reconstitution, le plus fidèle possible, des splendeurs de l'Acropole sans que je puisse y mettre les dorures et la beauté telles que les voyaient les contemporains. Sur cet éperon rocheux s'élève le soleil d'une civilisation qui continue à briller jusqu'à nous. Empereurs romains - Jules Cesar (Caius Julius Caesar) Enfin rentré à Rome, il entreprit sa marche vers le pouvoir absolu auquel il allait être porté par le consentement (résigné) du peuple. Il fut sans doute impliqué, mais ce rôle reste assez obscur, dans la conjuration de Catilina, (-63). À cette occasion, il s'opposa aux mesures radicales (et illégales) d'un Cicéron par ailleurs fort suspect d'avoir monté en épingle ce minable complot populiste pour se poser en "Sauveur de la République" et en "Père de la Patrie". L'autorité de Rome, limitée, à cette époque, à une simple bande littorale entre Monaco et Narbonne, allait, grâce au "Génie de César", s'étendre désormais à l'intérieur des terres gauloises. Au nord de la Gaule, les Belges se révoltèrent. Mais de tout ce folklore celtique, César n'en avait rien à cirer ! Après avoir, un temps, erré en Méditerranée orientale, Pompée, vaincu se réfugia en Égypte, où il fut assassiné sur ordre du roi Ptolémée XIII (16 octobre -48). … Pour peu de temps !

Akhénaton Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Amenhotep IV (Aménophis IV[1] en grec ancien d'après le nom donné par Manéthon à son prédécesseur (lui ne le nomme pas explicitement), Akhénaton (ou plus rarement Khounaton) est le dixième pharaon de la XVIIIe dynastie. On situe son règne de -1355 / -1353 à -1338 / -1337[2]. Parallèlement à la réforme religieuse, son règne voit l'émergence d'une nouvelle esthétique à la fois baroque et naturaliste : l'art amarnien. Sur le plan politique enfin, les choix — ou l'inertie — d'Akhénaton conduiront à la première véritable crise du Nouvel Empire tant sur le plan économique qu'international. Généalogie[modifier | modifier le code] Titulature[modifier | modifier le code] Première titulature (Amenhotep IV)[modifier | modifier le code] Seconde titulature (Akhénaton)[modifier | modifier le code] Règne[modifier | modifier le code] Premières années[modifier | modifier le code] Révolution religieuse[modifier | modifier le code] Période noire ?

Gengis Khan Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Gengis Khan écouter (en mongol : « souverain universel », »ᠪᠣᠷᠵᠢᠭᠢᠨ ᠲᠡᠮᠦᠵᠢᠨ, Чингис Хаан, /ˈtʃɪŋɡɪs ˈxɑːŋ/), d'abord nommé Temüdjin, né vers 1155/1162[1] dans l'actuelle province de Hentiy (Mongolie), mort en août 1227[2] dans l'actuel Xian de Qingshui (Chine), est le fondateur de l'Empire mongol, le plus vaste empire contigu de tous les temps[3]. Issu d'un chef de clan de la tribu Bordjigin, il utilise son génie politique et militaire pour rassembler plusieurs tribus nomades de l'Asie de l'Est et de l'Asie centrale sous l'identité commune de « mongoles » ; il en devient le khan (dirigeant), puis le Tchingis Khagan (empereur ou chef suprême), avant même de se lancer à la conquête de la Chine. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance[modifier | modifier le code]

Related: