background preloader

Fluor

Fluor
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un tube contenant du fluor dans un bain de liquide cryogénique Le fluor est un élément chimique de symbole F et de numéro atomique 9. Sa température de fusion est de -219 °C et sa température d'ébullition est de -188 °C, températures entre lesquelles le fluor est liquide, avec une masse volumique de 1 500 kg·m-3. Quelques plantes et certaines bactéries peuvent synthétiser des composés fluorés, mais le fluor n'a aucun rôle métabolique chez les mammifères. Histoire[modifier | modifier le code] Le fluor (du latin fluere signifiant flux ou fondant) est d'abord mentionné au XVIe siècle par Basile Valentin sous le nom de Flußspat puis décrit par Georgius Agricola en 1530, sous sa forme de fluorine, comme une substance utilisée pour promouvoir la fusion des métaux ou des minéraux[6]. Découvertes incomplètes[modifier | modifier le code] Il a été dit que Heinrich Schwanhard utilisait de l’acide fluorhydrique pour graver le verre. Related:  HalogènesInformations francophones

Chlore Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le chlore est un élément chimique de la famille des halogènes, de symbole Cl, et de numéro atomique 17. Il est abondant dans la nature, son dérivé le plus important est le « sel de table » ou chlorure de sodium (NaCl). Ce dernier est nécessaire à de nombreuses formes de vie. Le chlore, à l'état de corps simple se présente sous la forme de la molécule de dichlore Cl2, qui est un gaz jaune-vert 2,5 fois plus dense que l'air, aux conditions normales de température et de pression. L'ion hypochlorite de l'eau de Javel contenant un atome de chlore, on dit souvent d'une eau javellisée qu'elle est « chlorée ». Certains virus (norovirus par exemple[6]), certaines bactéries ou les biofilms peuvent développer une certaine résistance au chlore. Découverte[modifier | modifier le code] C'est le chimiste suédois Carl Wilhelm Scheele qui est réputé avoir isolé le dichlore le premier en 1774. Caractéristiques notables[modifier | modifier le code]

CONFEDERATION SUISSE 01/07/08 Valeurs indicatives, seuils d’investigation et valeurs d’assainissement pour les métaux lourds et Afin de garantir à long terme la fertilité du sol, la présente ordonnance régit: a. l'observation, la surveillance et l'évaluation des atteintes chimiques, biologiques et physiques portées aux sols; b. les mesures destinées à prévenir les compactions persistantes et l'érosion; c. les mesures à prendre pour la manipulation des matériaux terreux; d. les mesures supplémentaires que les cantons prennent pour des sols atteints (art. 34 LPE). 1 Le sol est considéré comme fertile: s'il présente une biocénose diversifiée et biologiquement active, une structure typique pour sa station et une capacité de décomposition intacte; s'il permet aux plantes et aux associations végétales naturelles ou cultivées de croître et de se développer normalement et ne nuit pas à leurs propriétés; si les fourrages et les denrées végétales qu'il fournit sont de bonne qualité et ne menacent pas la santé de l'homme et des animaux; si son ingestion ou inhalation ne menace pas la santé de l'homme et des animaux.

2006 des études épidémiologiques révèlent sa neurotoxicité Prospective epidemiological birth cohort studies make it possible to measure maternal or fetal exposures in real time during pregnancy as these exposures actually occur, thus generating unbiased information about the degree and timing of prenatal exposures. Children in these prospective studies are followed longitudinally and assessed with age-appropriate tests to show delayed or deranged neurobehavioural development. These powerful epidemiological methods have enabled the discovery of additional developmental neurotoxicants.

Brome Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le brome est un élément chimique de la famille des halogènes, de symbole Br et de numéro atomique 35. Les autres halogènes sont le fluor, le chlore, l'iode et l'astate. Le brome existe dans les conditions normales de température et de pression sous forme du corps simple dibrome Br2 de couleur brunâtre. Antoine Jérôme Balard et Carl Löwig ont découvert ce corps simple simultanément en 1825. L'élément chimique brome est peu abondant, il n'est que le 62e élément chimique de la croute terrestre [5]. Histoire[modifier | modifier le code] le 6,6′-dibromoindigo, molécule responsable de la coloration du pourpre de Tyr Le premier composé du brome utilisé (bien avant que l'élément chimique ne soit isolé) remonte à l'antiquité. Le brome a été découvert indépendamment par Antoine Jérôme Balard en 1826[8] et par Carl Löwig en 1825[9]. Un an plus tôt, en 1825, le chimiste Carl Löwig avait pu isoler un peu de dibrome en l'extrayant d'un échantillon d'eau.

OFFICE FEDERAL DE L'ENVIRONNEMENT, DES FORETS ET DU PAYSAGE (Suisse) - 1994 - Composés perfluorés et autres composés à teneur él Fluorure de sodium wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le fluorure de sodium est un composé chimique de formule NaF. Il s'agit d'un solide incolore utilisé comme source d'ions fluorures dans diverses applications. Il est moins cher et moins hygroscopique que le fluorure de potassium. Propriétés[modifier | modifier le code] Le fluorure de sodium est un composé ionique qui se dissout pour donner les ions Na+ et F−. Production[modifier | modifier le code] NaF est préparé par neutralisation de l'acide fluorhydrique ou de l'acide hexafluorosilicique, sous produits de la production d'engrais à base de monocalcium de phosphate. HF + NaOH → NaF + H2O Dans des solutions contenant HF, le fluorure de sodium précipite sous forme de sel bifluorure NaHF2. HF + NaF ⇌ NaHF2 Selon un rapport de 1986, la consommation mondiale de NaF s'élevait à 7 millions de tonnes[10]. Précautions d'emploi[modifier | modifier le code] Divers[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code] Portail de la chimie

Astate Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’astate est un élément chimique radioactif de la famille des halogènes, de symbole At et de numéro atomique 85 connu pendant un temps sous les noms d'ékaiode ou alabame[4]. Il est le plus lourd des halogènes connus à ce jour. C'est un élément instable et radioactif qui est produit spontanément par désintégration de l'uranium, du thorium ou du francium. Certains isotopes de l'astate sont utilisés en tant qu'émetteur de particule α pour des applications scientifiques, et des applications médicales ont été testées, en ce qui concerne l'astate 211 notamment dans la lutte contre le cancer[5]. C'est le plus rare des éléments naturels sur Terre, avec une estimation de moins de 30 grammes dans la croûte terrestre[6]. Caractéristiques notables[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] 209Bi + 4He → 211At + 2 neutrons Production[modifier | modifier le code] Isotopes[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia :

PARLEMENT EUROPEEN – Réponse à question:E-0977/08 Inquiétudes supplémentaires concernant le fluor L'Honorable Députée n'est pas satisfaite de la réponse de la Commission à la question E-5458/07. La Commission reconnaît que la dose de fluor ne peut être contrôlée, étant donné que les citoyens peuvent ingérer du fluor provenant de diverses sources lorsqu'elle affirme ceci: «Les instances de régulation ne disposent pas de moyens leur permettant de contrôler l'ingestion totale de fluor, eu égard à la multiplicité des sources». De quelle manière la Commission propose-t-elle de contrôler l'ingestion de fluor et de quantifier l'exposition totale des personnes? En mars 2006, le National Research Council (NRC), branche de l'Académie nationale américaine des sciences, a publié une liste de toute la littérature consacrée aux effets sanitaires du fluor. Le fait qu'un poison soit dilué ne l'empêche pas d'être un poison — l'empoisonnement est ralenti.

Related: