background preloader

Futurisme

Futurisme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le futurisme est un mouvement littéraire et artistique européen du début du XXe siècle (de 1909 à 1920), qui rejette la tradition esthétique et exalte le monde moderne, en particulier la civilisation urbaine, la machine et la vitesse. §Historique[modifier | modifier le code] Le futurisme est né en Italie autour du poète Filippo Tommaso Marinetti (Manifeste du futurisme, 1909). Auteurs de deux manifestes en 1910, les premiers peintres du mouvement, Giacomo Balla, Umberto Boccioni, Carlo Carrà, Gino Severini, Luigi Russolo[1] (1885-1947), empruntent à la technique divisionniste et au cubisme pour faire interférer formes, rythmes, couleurs et lumières afin d'exprimer une « sensation dynamique/énergique », une simultanéité des états d'âme et des structures multiples du monde visible. Plus qu'un mouvement, le futurisme devient un art de vivre et une véritable révolution anthropologique[3]. Italie Russie Bulgarie Nikolay Diulgheroff (en), peintre Related:  Bizarre F-L

LE CUBISME avec PICASSO ET BRAQUE : L'Art pour tous Le développement historique du Cubisme doit être divisé en trois périodes distinctes. De 1907 à 1909, la création du mouvement se fit sous l’influence des idées de CEZANNE. En effet, dès 1879, ce dernier allia déjà dessin et couleur dans une forme cubique comme dans la nature morte « Verre et pommes ». Un autre exemple se situa en 1896 quand CEZANNE laissa apparaître dans le tableau « Rochers dans la forêt », une construction géométrique qui tendait à une unité cubique. Les Demoiselles d'Avignon, 1906/1907. Pablo Picasso, huile/toile, 243 x 233 cm. De 1910 à 1912, le Cubisme connut sa période Analytique, pour évoluer ensuite dans sa période Synthétique allant de 1913 à 1914. Le Cubisme dut avant tout sa préparation à une succession de faits importants qui se déroulèrent au début du 20ème siècle. Le Guéridon ou Nature Morte au violon, 1911. Georges Braque, huile/toile, 116 x 81 cm. Ils visèrent cependant tous les deux à un même résultat. Bouteille de Vieux Marc, Verre et Journal, 1912.

Alfred Jarry Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Jarry. Alfred Jarry Œuvres principales Biographie[modifier | modifier le code] En 1888, sa mère s’installe avec ses deux enfants à Rennes. Ses publications lui permettent cependant de rencontrer Marcel Schwob, Alfred Vallette (directeur du Mercure de France) et sa femme Rachilde. En 1894 et 1895, il dirige L'Ymagier avec Remy de Gourmont : Recueil de gravures anciennes et nouvelles, d’études artistiques et philologiques qui paraît en fascicules trimestriels, in-quatro. Le 20 janvier 1898, une représentation d’Ubu Roi par des marionnettes (dues à Pierre Bonnard) est donnée au théâtre des Pantins, à Paris. Alfred Jarry à bicyclette Dans l’ouvrage Gestes et opinions du docteur Faustroll, pataphysicien, édité après sa mort, il définit la 'Pataphysique comme « la science des solutions imaginaires, qui accorde symboliquement aux linéaments les propriétés des objets décrits par leur virtualité ». Traductions

Expressionnisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expressionnisme est un courant artistique apparu au début du XXe siècle, en Europe du Nord, particulièrement en Allemagne. L'expressionnisme a touché de multiples domaines artistiques : la peinture, l'architecture, la littérature, le théâtre, le cinéma, la musique, la danse, etc. L'expressionnisme fut condamné par le régime nazi qui le considérait comme un « art dégénéré ». Description[modifier | modifier le code] L'expressionnisme est la projection d'une subjectivité qui tend à déformer la réalité pour inspirer au spectateur une réaction émotionnelle. Au début du XXe siècle, ce mouvement profondément ancré dans l'Europe du Nord (en particulier l'Allemagne) est une réaction à l'impressionnisme français. Origines[modifier | modifier le code] La Vue de Tolède sous l’orage du Greco, 1595/1610, entre rétrospectivement en résonance avec les œuvres expressionnistes du XXe siècle Filiations[modifier | modifier le code] expressionnisme

Ubu Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. François Ubu, dit le Père Ubu, est un personnage de fiction créé par l’écrivain français Alfred Jarry. Capitaine de dragons, officier de confiance du roi Venceslas, décoré de l’ordre de l’Aigle rouge de Pologne, ancien roi d’Aragon, comte de Sandomir ; puis roi de Pologne, docteur en pataphysique, et grand maître de l’ordre de la Gidouille. Il apparaît pour la première fois dans la pièce de théâtre Ubu roi. Origine du personnage[modifier | modifier le code] La personnalité du Père Ubu est forgée à partir de celle de Monsieur Hébert, professeur de physique au lycée de Rennes[1]. Le personnage d'Ubu est devenu proverbial, symbole du délire du pouvoir et de l'absurdité des hiérarchies politiques. Écrits d'Alfred Jarry sur Ubu[modifier | modifier le code] Écrits d'autres auteurs sur Ubu[modifier | modifier le code] Quelques artistes ayant fait le portrait d'Ubu[modifier | modifier le code] Musiques[modifier | modifier le code]

Suprématisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le suprématisme est un mouvement d'art contemporain né en Russie au début du XXe siècle. Son « créateur » est Kasimir Malevitch (1878-1935), qui présente en 1915 un premier ensemble de 39 tableaux suprématistes lors de la « Dernière exposition futuriste de tableaux 0,10 (zéro-dix) » tenue à Pétrograd du 19 décembre 1915 au 19 janvier 1916. En fait partie Quadrangle, surtout connu comme Carré noir sur fond blanc que Malevitch forgera plus tard en œuvre emblème du suprématisme[2]. Le suprématisme se développe à partir de 1915 avec Malevitch mais aussi El Lissitzky, Ivan Kliun, Ivan Puni ou Olga Rozanova, toujours en Russie. §Naissance[modifier | modifier le code] Kasimir Malevitch, ancien cubofuturiste, travaille en 1913 avec le poète Alexeï Kroutchonykh et le compositeur Mikhaïl Matiouchine à l'opéra Victoire sur le soleil. §Principes esthétiques du suprématisme[modifier | modifier le code] §Forme[modifier | modifier le code]

Johann Heinrich Füssli Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Füssli. Johann Heinrich Füssli Johann Heinrich Füssli par James Northcote (1778) Œuvres réputées Johann Heinrich Füssli ou Henry Fuseli, (7 février 1741 à Zurich – 16 avril 1825 (à 84 ans) à Putney Hill) était un peintre et écrivain d'art britannique d'origine suisse. Filiation[modifier | modifier le code] Il est le fils de Johann Caspar Füssli (1706 – 1782) et Anna Elisabeth Waser.Il est le frère de Johann Kaspar Füssli (1743 – 1786), entomologisteIl épousa Sophia Rawlins en 1788, mais ils n'eurent pas d'enfant. Biographie[modifier | modifier le code] Johann Heinrich Füssli, né dans une famille zurichoise Suisse, est le deuxième des dix-huit enfants que ses parents ont eux. Après être entré dans les ordres en 1761, Füssli est forcé de quitter la Suisse pour avoir aidé Lavater à dénoncer un magistrat dont la puissante famille cherchait à se venger. Cavalier attaqué par un serpent géant, vers 1800

Marcel Duchamp Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Duchamp. Marcel Duchamp Marcel Duchamp (né à Blainville-Crevon, le et mort à Neuilly-sur-Seine, le ) est un peintre, plasticien, homme de lettres français, naturalisé américain en 1955. Considéré par beaucoup comme l'artiste le plus important du XXe siècle, il est qualifié également par André Breton d'« homme le plus intelligent du siècle ». Biographie[modifier | modifier le code] Origines familiales[modifier | modifier le code] « J'ai eu une vie absolument merveilleuse. » — Marcel Duchamp[1] Né dans la Seine-Maritime, Henri Robert Marcel Duchamp est le fils du notaire de Blainville-Crevon, Justin Isidore Duchamp (dit « Eugène »), et de Marie Caroline Lucie née Nicolle, musicienne accomplie. Il entreprend son apprentissage de la peinture auprès de son grand-père artiste, puis de ses frères, de sa sœur et de leurs amis. Débuts : tableaux et dessins[modifier | modifier le code] Il fut un excellent joueur d'échecs.

Le Cauchemar (Füssli) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Cauchemar est un tableau du peintre Johann Heinrich Füssli, conservé depuis son achat en 1954, au Detroit Institute of Arts[1]. Depuis son exposition en 1782 à la Royal Academy de Londres, cette peinture est devenue célèbre et, du fait de cette renommée, Füssli en a peint au moins trois autres versions. L'interprétation de l'œuvre a considérablement changé au cours du temps. Le Cauchemar offre simultanément l'image d'un rêve — en dépeignant l'effet du cauchemar sur la femme — et le rêve en image — en représentant symboliquement la vision du sommeil[2]. Pour les spectateurs contemporains, le tableau évoque le rapport entre, d'une part l'incube et le cheval (une jument) et, d'autre part, les cauchemars. Le Rêve du berger (1798). Le Cauchemar (1783)Gravure de Thomas Burke En raison de la popularité de son œuvre, Füssli a peint un certain nombre d'autres versions, dont ce tableau datant de 1790-1791.

Urinoir Alfred Kubin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Alfred Kubin Alfred Leopold Isidor Kubin, né à Litoměřice le 10 avril 1877 et mort à Wernstein am Inn (district de Schärding) le 20 août 1959, est un écrivain, dessinateur, graveur et illustrateur de livres autrichien. Biographie[modifier | modifier le code] Il naît d'une mère pianiste et d'un père géomètre. Son père, se remarie la même année avec la sœur de sa dernière épouse, qui mourut à son tour un an plus tard en donnant naissance à Rosalie, sa deuxième sœur. À la suite de nombreux échecs scolaires, son père décide en 1891 de l'envoyer à l'École des arts appliqués de Salzbourg, mais malgré un début plutôt prometteur, Kubin est renvoyé l'année suivante en raison de ses mauvais résultats. La Tombe d'Alfred Kubin au cimetière du Wernstein am Inn. Durant l'année de 1899, Kubin entre à l'Akademie der Bildenden Künste München, dans la classe de Nikolaos Gysis mais il ne vient pas souvent en cours et est forcé d'abandonner ses études.

Related: