background preloader

Polices d’écriture et dyslexie

Polices d’écriture et dyslexie
Divers, EnseignementMarie8 novembre 2011, 2:01 La lecture est un exercice particulièrement éprouvant pour les personnes dyslexiques ; il est possible de leur faciliter (un peu) la vie, en utilisant des polices d’écritures spécialement conçues pour eux. A l’occasion de la sortie de la police d’écriture « Dyslexie« , j’ai pris le temps de faire un peu le point sur le sujet, et j’ai synthétisé tout cela sous la forme d’une carte Xmind (un clic permet d’accéder au fichier zippé de la carte, qui contient tous les liens vers les polices concernées) : Plusieurs de ces polices sont gratuites, alors pourquoi ne pas franchir le pas et les utiliser dans les documents (mind maps et autres !) que l’on distribue à nos élèves ? Tags : dyslexie Laisser un commentaire

Nos vies numériques : dossier du magazine Sciences Humaines (août-septembre 2011) Le mensuel papier Sciences Humaines consacre un dossier « Nos vies numériques » dans son édition d’août-septembre 2011 avec 12 articles thématiques. Ce magazine propose un large tour d’horizon des pratiques technologiques contemporaines en explorant des tendances Web (Facebook, Twitter, blog…), l’univers des jeux vidéo ou encore les modes collaboratifs en ligne (Wikipédia, hackers…). Certains articles du dossier « Nos vies numériques » de Sciences Humaines sont disponibles sur Internet ; à consulter sur le portail du magazine : Nos vies numériques : Affectives, ludiques, participatives, culturelles, politiques : nous vivons des vies intenses sur le Web. Trois idées reçues sur Internet (accès libre) : Les internautes forcenés n’ont pas de relations sociales. Facebook à Trinidad : Comment vit-on Facebook à Trinidad ? Le web fait-il les révolutions ? Twitter, média des « indignés » : Après les révolutions arabes, le printemps espagnol révèle l’importance des réseaux sociaux. Licence :

Dictées muettes CP Par lamaitresseaime dans Dictées muettes le 3 Octobre 2012 à 20:02 Un des ateliers lecture que les élèves aiment beaucoup et qui les fait bien progresser : les dictées muettes avec des lettres mobiles. Dictées muettes 1 à 5 (d'autres à suivre si vous êtes intéressés) Je me suis servie du Lexique de la classe Retz pour les illustrations des dictées muettes. Vous pouvez trouver les lettres mobiles chez Oppa-Montessori ou les fabriquer : La fabrique Montessori , un fichier aussi chez Chatoubistouille ou encore utiliser des lettres magnétiques

Projet Ambidys - MOBiDYS Mercredi 18 avril se sont déroulés les premiers tests avec les enfants accompagnés par l’APAJH44, Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés. Sarah Marynberg, orthophoniste nantaise : “Ce que j’ai le plus apprécié, c’est que l’outil les aide à identifier seuls ce dont ils ont besoin. Pour moi, c’est aussi un parfait outil d’évaluation”. Le 18 avril, de nombreuses activités ont été proposées par READi Design Lab pour accompagner les tests. Suivre un robot chorégraphe ou jouer à Mario en appuyant sur de la pâte à modeler, tous les ingrédients étaient réunis pour passer une belle journée ! Grâce au soutien de la ville de Nantes, de Nantes Métropole et en coordination avec l’Inspection Académique, des tests seront organisés les 15, 16 et 18 mai prochains. C’est grâce au financement RFI OIC que cette expérimentation a pu voir le jour.

Petit traité de manipulation à l'usage des professeurs et des formateurs - Yves Guégan, article Éducation Comment contourner la résistance des élèves à se mettre au travail et à respecter les règles ? Pour cela, les enseignants emploient souvent des ruses éducatives qui, lorsqu’elles sont bienveillantes, permettent de désamorcer les conflits et de susciter la motivation. Immorale la ruse ? Oui quand elle est synonyme d’escroquerie, d’imposture, de perfidie. Non quand il s’agit de contourner habilement les caprices d’un jeune enfant, en le priant par exemple de s’asseoir sur « la chaise qui rend gentil ». Comme les parents, les enseignants doivent gérer des enfants et des adolescents dont l’un des grands bonheurs consiste à entrer en résistance contre le savoir ou contre l’adulte. La ruse présente l’avantage de déverrouiller des situations conflictuelles sans utiliser l’autorité. Pour de nombreux enseignants cependant, la ruse est indigne parce que perçue comme déloyale et sournoise. Ruse n°1 : Instaurer des règles d'or Ruse n°2 : Octroyer des jokers Ruse n°3 : Jouer le maître ignorant

Accueil - Une année en CM1 CM2 Framakey « dys  – des logiciels libres nomades pour les élèves « dys  (version bêta1) | «Orthophonie et Logiciels Libres ATTENTION : Article non mis à jour pour la version 2 lien de téléchargement de la nouvelle version 2 : Une clé USB avec des logiciels libres pour apprendre et pour compenser les troubles La Framakey orientée « dys » est une compilation de logiciels libres à installer sur une clé USB pour les élèves et les collégiens présentant un trouble spécifique du développement (les troubles « dys » : dysphasies, dyspraxies, dyscalculies, dyslexies-dysorthographies et TDA/H). Ces logiciels sont dits « nomades », ce qui signifie que les logiciels fonctionnent uniquement depuis la clé USB sans rien installer sur l’ordinateur utilisé. Il s’agit donc d’une solution qui peut être utilisée sur n’importe quel ordinateur équipé de Windows : à la maison, à l’école, au collège, chez un camarade, à la médiathèque, etc.). Présentation Favoris Accessoires Accessibilité Bureautique Education Graphisme Internet Jeux Quelques jeux sont proposés. Contenus

commentgerer Cet article passe en revue l’utilisation et la possibilité de recourir à des tactiques et des moyens mnémotechniques pour augmenter et améliorer les capacités de mémorisation et améliorer la mémoire en générale. Dans de nombreuses études, il a été montré que les mnémoniques ont trois principes fondamentaux qui sous-tendent à l’utilisation des moyens mnémotechniques. Ces trois principes sont : l’associationl’imaginationl’emplacement En utilisant les mnémoniques, vous avez de bonnes chances d’améliorer votre mémoire. Ces trois fondamentaux réunis - l’association, l’imagination et l’emplacement – peuvent être amenés à travailler ensemble. J’espère que lorsque vous aurez absorbé et appliqué ces techniques, vous comprendrez la façon de concevoir et d’adapter ces principes dans votre propre domaine d’application pour concevoir vos propres systèmes de rappels puissants et sophistiqués. Commençons à découvrir ces trois principes : Association Imagination Emplacement Pour aller plus loin :

[Vivre ensemble - Coopération] Les messages clairs Une collègue m’a fait découvrir les messages clairs l’an dernier : elle fonctionne en classe coopérative et j’ai bien failli la remplacer pour son congé mat’ …Alors, je me suis plongée dans la lecture de l’excellent livre de Sylvain Connac : Apprendre avec les pédagogies coopératives, et suis allée à une conférence de S. Connac organisée par l’ICEM. Je suis encore loin de ce fonctionnement dans ma classe, mais il y a des principes que je trouve essentiels ! Les messages clairs en font partie ! Grâce à diverses lectures (livre / internet -> liens en bas de page), j’avais préparé cet été une petite prèp de la façon dont je pouvais aborder cela avec mes CP. Bon, au final, je n’ai pas abordé cela excatement comme je le décris dans la fiche. Ma collègue de CP a fait la même chose avec ses CP et on peut voir dans notre école, notre cour, des élèves se dire : » Je te fais un message clair parce que tu m’as poussé et ça m’a fait mal. Bref, à vous de juger, moi je suis conquise Les documents

DyslexieFont. Police de caractère conçue pour les dyslexiques Mise à jour le 4 septembre 2016 DyslexieFont est une typo, une police de caractères, qui a été conçue par un designer dyslexique pour les dyslexiques. L’objectif est de proposer un outil pour améliorer la lisibilité des textes pour toutes les personnes atteintes de ce trouble de la lecture. DyslexieFont est donc une police de caractère faite pour soigner. Un auteur typographe qui a bien étudié son sujet d’autant qu’il est lui même atteint de dyslexie. Cela vaut à peine d’essayer, d’autant que dyslexique ou pas, cette police est avant tout particulièrement lisible. Des licences payantes sont proposées pour une utilisation dans toute une école, collège ou lycée. Vous trouverez sur le site de l’auteur un mode d’emploi complet ( en anglais) pour installer la police dans votre orinateur, tablette ou smartphone. Lien : DyslexieFont

Patrice Huerre : " La peur de l'échec n'est pas le motif principal du stress" Par François Jarraud Pédopsychiatre, auteur d'un ouvrage important sur l'absentéisme scolaire et plus récemment sur le stress en prépa, Patrice Huerre nous donne quelques conseils pour faire face à l'examen. Est-il courant de voir des candidats noués par le stress le jour du bac, perdant une partie de leurs moyens. Comment expliquer qu'un examen affecte autant un jeune ? C'était effectivement courant d'être stressé au moment du passage d'un examen. Mais il ne faut pas oublier que le stress est habituellement utile, poussant le candidat au-delà de ses limites dès que l'épreuve commence et déclenchant des capacités de concentration et de travail qui ne se manifesteraient pas autrement. Ne pas avoir de stress pourrait témoigner d'une indifférence à l'égard des résultats de l'épreuve ! Est-ce seulement la peur de l'échec qui explique le stress ? La peur de l'échec n'est pas le motif principal du stress. Et les amis ? Le marché de l'angoisse se porte effectivement bien. Patrice Huerre

Rallye-liens / Gestion des ateliers Edit du 31/08 : réactualisation de l'article qui sera peut-être enrichi de vos pratiques et de vos bilans (pour ceux/celles qui avait participé) Ajout de la participation de Delfynus, de Sobelle et de Sage En naviguant ici et là chez tous les collègues de la maternelle au CM2, j'ai remarqué qu'on avait sensiblement les mêmes interrogations, les mêmes recherches pour organiser au mieux nos ateliers. Et puiqu'on y réfléchit chacun de notre côté, pourquoi ne pas partager nos trouvailles.. C'est pourquoi, j'organise "un peu en urgence" ce nouveau rallye-liens sur Il s'adresse à tous ...de la maternelle au CM2. - quel type d'ateliers vous avez mis en place et sur quel niveau de classe? - comment vous organisez vos ateliers d'une manière générale? - combien d'élèves sont regroupés dans chaque atelier? - avez-vous un intervenant à vos côtés? - quelles sont vos rotations? - quels sont vos activités en autonomie lors des ateliers ? - quel affichage intervient pour vous aider dans votre fonctionnement?

Les photocopies Dans de nombreux PAP et PPS, il est indiqué pour nos élèves dys de leur fournir des photocopies des cours. Pour certains collègues, fournir des photocopies peut poser problème pour différentes raisons: - le cours se construit avec la classe, il ne peut être donné en avance - crainte que l'élève en question soit passif pendant le cours et ne l'intègre pas sans noter. - crainte, s'il s'ennuie, qu'il perturbe la classe ou bavarde avec ses camarades Pourquoi nos élèves dys ont-ils tant besoin de ces photocopies? - Les élèves dys sont en double tâche lorsqu'ils écrivent : * C'est le cas pour les dysgraphiques / dyspraxiques qui consacrent toute leur énergie dans la formation des lettres ( geste non automatisé). * C'est le cas des dyslexiques / dysorthographiques qui ne retiennent pas l'image des mots et devront se concentrer sur l'orthographe et la lecture des mots à copier, au prix d'efforts constants, donc au détriment de la compréhension du cours. Les solutions: Attention! Estelle Rivray

Idées reçues sur le monde de l'enfance - Jean-François Dortier, article Psychologie Pour un enfant, le monde des adultes est mystérieux. Et pour les adultes le monde de l’enfance est redevenu étrange. Nous souvenons-nous encore de ce qui nous trottait dans la tête quand le bout de notre nez n’arrivait pas à la hauteur de la table ? Tout se passe comme si les enfants et adultes étaient des étrangers, vivant chacun sur sa planète. Ce clivage entre le monde de l’enfance et celui des adultes est trompeur. Idée reçue n° 1 : Le monde de l’enfant est irrationnel Jusque dans les années 1990, il était d’usage de considérer que les tout-petits vivaient dans un monde éclaté, bizarre et décousu. Puis dans les années 1980, de nouvelles méthodes allaient sévèrement bousculer cette théorie et révolutionner notre regard sur l’intelligence du nourrisson. En refaisant les expériences de J. Prenons un autre exemple désormais bien étudié : celui du nombre (1). Au bilan actuel, les enfants sont plus malins qu’on l’avait imaginé et les adultes moins lucides qu’on le pensait. Dernièrement, P.

Related: