background preloader

Le cerveau, maître du sommeil

Le cerveau, maître du sommeil
On a découvert les neurones "responsables" de nos bonnes ou mauvaises nuits ! Ces cellules, versatiles anges gardiens de notre sommeil, s'inactivent pendant les périodes d‘éveil puis se "remettent en marche" pour la nuit… Depuis une vingtaine d'années, les scientifiques savaient que les neurones du sommeil étaient présents dans une structure bien déterminée du cerveau sans toutefois parvenir à identifier leur rôle et leur emplacement exacts. En 1996, une équipe de chercheurs américains, conduite par Chris Spers, réussit à identifier un agrégat de cellules qui s'activent quand le sommeil se déclenche. Localisée à proximité du "chiasma optique", l'endroit où les deux nerfs optiques se croisent, cette zone a été baptisée "aire pré-optique ventro-latérale (VLPO)". Une porte s'ouvrait enfin à la recherche. Les neurones du sommeil ont une forme triangulaire identifiable Et inversement les neurones de l'éveil sont maintenus au repos durant le sommeil. Ayla Seugon

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/bien_dormir/ps_1677_sommeil_decouv.htm

Related:  le sommeilSommeilLes secrets du sommeil

La physiologie du sommeil Le déroulement d'une nuit de sommeil humain, avec l'alternance régulière de sommeil calme à ondes lentes (SL) et de sommeil paradoxal (SP), est de description assez récente, se situant vers le milieu des années cinquante. Cette périodicité et, surtout, l'association quasi systématique des souvenirs de rêves au sommeil paradoxal, ont été les facteurs décisifs de l'essor des recherches sur le sommeil. L'approche pluridisciplinaire a été et reste indispensable pour l'étude du cycle veille-sommeil-rêve. Les connaissances actuelles permettent d'élaborer des schémas de régulation des états de vigilance qui débouchent sur une approche diagnostique et thérapeutique renouvelée des insomnies et des troubles du sommeil.

Les rêves et leur symbolisme IV. - Les rêves et leur symbolisme Lorsqu’on dépouille les complexes des rêves de leur revêtement imaginatif, en apparence absurde, on s’aperçoit qu’ils mettent à nu les profondeurs de l’inconscient. L’homme apparaît dès lors dans le rêve tel qu’il serait sans culture et sans son adaptation aux exigences éthiques : égoïste, féroce, soumis aux impulsions les plus immorales de la vengeance, de la haine, du désir sexuel, de l’instinct brutal. Il redevient ce qu’il était jadis, aux premiers âges de son développement, pervers polymorphe et d’une immoralité foncière.

Rythme ultradien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le rythme ultradien est un rythme biologique se présentant avec une fréquence supérieure au rythme circadien (fréquence pluriquotidienne). Il est donc plus rapide qu'un rythme circadien. Par exemple, le rythme d'environ 90 minutes qui règle la périodicité du sommeil paradoxal chez l'homme est un rythme ultradien[1]. Références[modifier | modifier le code] Tout savoir sur le sommeil SylvieRoyant-Parola Psychiatre Domaine en pleine exploration, le sommeil ne révèle ses secrets qu’au fur et à mesure des travaux des chercheurs et des cliniciens. Curieusement alors qu’il occupe le tiers de notre vie, l’Homme éveillé a longtemps ignoré la physiologie et les pathologies liées au sommeil.

L'interprétation des rêves en psychanalyse. - Le blog de hypocampe2011.over-blog.com Mercredi 13 avril 3 13 /04 /Avr 09:41 L'interprétation des rêves en psychanalyse. Selon Freud, le rêve révèle le passé, celui du rêveur. Le désir inconscient, c'est la sexualité infantile. Le névrosé refuse de concevoir ces représentations inconscientes étant inconciliables avec les exigences de la conscience. Le rêve, tel qu'il est raconté par le patient, est appelé le contenu manifeste.

Sommeil : pourquoi perdons-nous notre conscience du monde extérieur ? Le sommeil correspond à une période de perte de conscience mais pas d'inconscience. Dans cette période, les réflexes, la capacité d'ouvrir les yeux ou encore la réaction aux perceptions sensorielles provenant du monde extérieur sont préservés, ce qui n'est pas le cas d'une personne dans le coma. Le sommeil correspond à une période de repos, pourtant le cerveau reste encore très actif. © Allessandro Zangrilli, Wikipédia, DP Sommeil : pourquoi perdons-nous notre conscience du monde extérieur ? - 2 Photos Tout savoir sur le sommeil avec notre dossier complet Tryptophane Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Propriétés[modifier | modifier le code] Biosynthèse et production[modifier | modifier le code] Les bactéries et les plantes sont capables de synthétiser le tryptophane. Cette voie de biosynthèse utilise le chorismate ou l'anthranilate comme point de départ. Celui-ci est condensé sur du phosphoribosyl pyrophosphate (PRPP).

Freud, analyse et interprétation des rêves Dr Jean-Michel CrabbéMis à jour le 22 mars 2010 jmc@sitemed.fr Ce chapitre est basé sur le livre "le rêve et son interprétation", de S Freud. Il nous y propose un condensé de sa façon d'interpréter les rêves avec quelques exemples simples, faciles à étudier et à discuter.

Sommeil paradoxal Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Polysomnographie. Encadré en rouge l'EEG lors du sommeil paradoxal, la barre rouge indique les mouvements oculaires. Le sommeil paradoxal fait suite au sommeil lent (“sommeil à ondes lentes” désignant les stades 3 et 4), et constitue le cinquième et dernier stade d'un cycle du sommeil lequel comprend de 3 à 5 cycles successifs d'une durée chacun de 7 à 9 min. C'est la phase du sommeil au cours de laquelle les rêves dont on se souvient se produisent.

Sérotonine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Elle est majoritairement présente dans l'organisme en qualité d'autacoïde. Sa part dans le cerveau où elle joue le rôle de neurotransmetteur ne représente que 1 % du total présent dans le corps[3], mais elle y joue un rôle essentiel[4]. Elle est impliquée dans la régulation du cycle circadien[5] dans le noyau suprachiasmatique (siège de l'horloge circadienne), dans l'hémostase, dans la mobilité digestive et « dans divers désordres psychiatriques tels que stress, anxiété, phobies, dépression ». Il est ainsi la cible de certains outils thérapeutiques utilisés pour soigner ces maladies mais il est aussi celle de produits toxiques qui en modifient l'activité (par exemple l'ecstasy)[4]. Psychanalyse : l'interprétation des rêves - Freud, Jung et Lacan L'interprétation des rêves est tout-à-fait individuelle et varie selon la culture, l'éducation, l'environnement, ce qui implique un suivi et une bonne connaissance pour être efficace. C'est Sigmund Freud qui en propose une première analyse, mais d'autres chercheurs, comme Carl Jung ou Jacques Lacan, émettront également leurs propres hypothèses. La psychanalyse selon Freud Dans un ouvrage écrit en 1899, L'Interprétation des rêves, Freud propose une nouvelle manière d'interpréter les rêves à travers le déterminisme psychique, c'est-à-dire la présence pré-existante de l'idée. Cette dernière utiliserait le rêve pour accéder à la conscience, sans être bloquée par les notions de bien ou de mal, pour faire passer l'idée en refoulant le désir, sans déclencher d'angoisse ou de culpabilité. Ainsi, le rêve serait l'expression camouflée d'un désir, possible à décrypter grâce à une méthodologie simple, qui consiste à connaître les interdits de la société agissant comme des filtres.

Mécanismes du cycle veille-sommeil-rêve Le sommeil calme à ondes lentes et le sommeil paradoxal sont, chacun, le produit du fonctionnement de deux réseaux de neurones: un réseau exécutif, assimilable à un pacemaker, responsable des signes du sommeil, et un réseau permissif contrôlant le déclenchement du sommeil. L'éveil résulte de l'activité d'une dizaine de structures redondantes. Les systèmes permissifs font partie du réseau de l'éveil. L'endormissement est la conséquence du blocage de l'éveil par un système anti-éveil synthétisant des substances hypnagogues. Rythme circadien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Quelques illustrations de l'expression du rythme circadien et du rythme biologique chez l'Homme[1]. Un rythme circadien regroupe tous les processus biologiques qui ont une oscillation d'environ 24 heures. Définition générale[modifier | modifier le code] Un rythme circadien est un rythme biologique d’une durée de 24 heures environ. Le rythme veille-sommeil est celui qui marque le plus nos vies quotidiennes.

L'interprétation du rêve - micropsychanalyse, une psychanalyse au microscope Pierre Codoni, Micropsychanalyse n°1, Le sommeil-rêve, Lausanne, Favre, 1997. DÉfinition du rÊve Au cours du sommeil, et tout particulièrement du sommeil paradoxal, le ça crée dans nos cellules cérébrales une situation énergétique critique qui allume le processus primaire et rend possible le rêve. Le premier acte du rêve réside dans l'activation d'objets inconscients qui défoulent leurs informations onto-phylogénétiques et livrent leurs messages représentationnels-affectifs refoulés. En d'autres termes, des vécus intériorisés sont libérés et répètent des scénarios de vie utéro-infantile et ancestrale qui alimentent les fantasmes.

Related: