background preloader

Télécharger les cours de BTS Electrotechnique

Télécharger les cours de BTS Electrotechnique
Related:  BTS CPI

Convertisseur PT100 vers 0/10V Convertisseur de sonde PT100 vers signal 0/10V Voici un petit montage qui fournit en sortie un signal variant de 0 à 10V lorsqu'est connectée à son entrée une sonde PT100 dont la température varie de 0°C à 100 °C : on a une tension de sortie de 0V pour une température de 0°C, et une tension de sortie de 10V pour une température de 100°C. J’ai réalisé ce montage en 2 exemplaires pour remplacer des sondes de température Crouzet connectées à un micro automate Crouzet Millénium, le tout contrôlant le fonctionnement d’une chaudière à fuel et de 2 pompes à chaleur air/eau : Ces deux sondes avaient grillé suite à un coup de foudre, et j’en ai profité pour adapter la plage de température à mon chauffage , soit 0/100°C au lieu de –10°C à +150°C. L’alimentation électrique se fait en 24V continu, et la sortie du montage attaque donc une entrée analogique 0/10V de l’automate. schéma théorique Tension de sortie et mise à l’échelle du mot obtenu dans l’automate - T° (°C) : température de la sonde

Suspension d'un véhicule (Animation Flash) L'animation illustre le principe de la suspension d'un véhicule automobile La suspension est modélisée par l'association d'un ressort (raideur k) et d'un amortisseur (coefficient de frottement fluide h), soumis à une excitation due aux aspérités de la chaussée. La vitesse du véhicule impose la fréquence de l'excitation. Il y a un système semblable pour chaque roue. Appelons : m la masse, k la raideur du ressort, l sa longueur et h le coefficient de frottement fluide de l'amortisseur. L'équation du mouvement s'écrit, par application du Principe Fondamental de la Dynamique dans un référentiel fixe : mx" =-h*(x'-y') - k*(x-y), si on désigne par x(t) le mouvement du châssis et y(t) le relief du sol défilant sous la roue (alors x-y représente l'allongement du ressort par rapport à l'équilibre). En d'autres termes, on peut écrire : avec les notations suivantes : ω0 =√(k/m) : pulsation propre de l'oscillateur (dépend de la masse et de la raideur du ressort). Manipulation : Analogie électrique :

Le disjoncteur magnéto-thermique : La protection des biens Disjoncteur :C'est l'association d'un détecteur thermique, d'un détecteur magnétique et d'un système de coupure.Structure d'un disjoncteur : (Legrand) Exemple de marquage d'un disjoncteur : Le choix d'un disjoncteur s'effectue en fonction : de caractéristiques électriques :• tension du réseau sur lequel il est installé• courant nominal• nombre de pôles• fréquence du réseau• pouvoir de coupurede l'environnement : • température ambiante• conditions climatiquesdes impératifs d'exploitation :• type de courbe• sélectivité• fonctions auxiliaires ...Différents types (courbes) de disjoncteur En cas de faible surcharge, le bilame s’échauffe lentement, d’où un temps de réaction long. courbe type K, plage de fonctionnement entre 10 et 14 Ir. Le pouvoir de coupure Pas d'aide par MP le forum est la pour ça.L'intelligence c'est pas sorcier, il suffit de penser à une connerie et de dire l'inverse.

toileval Technologie collège Pilotage d'une installation solaire avec Crouzet Millenium Les fonctions de base du pilotage solaire Dernière MAJ le 21/02/09 : ajout de certains programmes à télécharger (il en manque encore) Un automate programmable comme le Millenium peut piloter des dispositifs complexes. Par rapport à une régulation du commerce "toute faite", un automate programmable apporte une flexibilité qui permet d'adapter le pilotage à des installations très spécifiques. Dans les rubriques qui suivent, je vais détailler les fonctions fondamentales d'une régulation solaire et comment on peut les programmer dans un Millenium. Les programmes donnés pour chaque fonction ne sont pas l'unique manière de la programmer mais indiquent un moyen simple. Le gros avantage du Millenium est que l'on peut utiliser le logiciel de programmation Crouzet (qui tourne sur PC) sans avoir d'automate : un puissant mode de simulation est disponible et un programme peut être testé sur le PC, sans automate et sans l'environnement qu'il pilote. Les fonctions de base Les fonctions avancées

Etude de filtres d'ordre 1 et 2 Cette animation permet de créer des filtres et d'en visualiser les comportements temporel et fréquentiel en régime sinusoïdal. Mode d'emploi : Il faut d'abord compléter le circuit. Pour cela, prendre en cliquant avec la souris un composant parmi les cinq proposés dans la boîte de composants, et le déposer sur le circuit, sur l'un des emplacements prévus. Pour changer un composant, il suffit d'en placer un autre à sa place : la boîte est inépuisable... Placer ainsi tous les composants, qui peuvent éventuellement être des fils ou des interrupteurs ouverts, et choisir la fréquence du générateur. L'oscillogramme montre les tensions à l'entrée (Ve) et à la sortie (Vs) du filtre. Un bouton permet de basculer entre le représentation temporelle et la représentation fréquentielle (gain et phase). Un second bouton permet de choisir Vs entre deux possibilités. Etude de quelques filtres simples : Prévoir le rôle du filtre et vérifier son comportement en haute et basse fréquence. Compléments :

sans titre Accueil > Domaine Habitat > Le disjoncteur magnéto-thermique • 1. Symboles et définition • 2. • 3. • 4. • 5. • 6. • 7. 1. 1.1. 1.2. Appareil mécanique de connexion capable de : - D’établir, de supporter, d’interrompre le courant dans des conditions normales (Inominal) d'utilisation du circuit. - D’établir, de supporter (pendant un certain temps) et d’interrompre des courants de surintensité (Idéfaut > Inominal). Le disjoncteur protège donc le matériel et les canalisations contre les surintensités de type surcharge et court-circuit. 2. 2.1. 2.2. 2.3. 3. • L’établissement et l’interruption du courant sont assurés par les contacts de puissance. • L’intensité dans le circuit est contrôlée en permanence par 2 systèmes permettant de détecter : - Les surcharges par un dispositif thermique (Bilâme). - Les courts – circuits par un dispositif magnétique (Bobine électromagnétique). 3.1. 3.2. 4. Les disjoncteurs divisionnaires sont situés sur les Tableaux de distribution (TGBT). 4.1. 4.2. 4.3. 4.4. 4.5.

telecharge Philippe BOUET: c'est un collègue de techno du collège Camille Claudel a Chevigny qui a créé des logiciels d'automatisme qui fonctionnent sans maquette, ou avec maquette sur interface parallèle si vous en avez une:ECLUSE.ZIP(180k), AFFICHEUR.ZIP(115k), SIMULATEUR.ZIP(161k), GRAFPIOW.ZIP(169k) si vous n'avez pas d'interface vous trouverez sur son site un schéma pour construire vous-même la votre : les fainéants: nous avons fait le typon de l'interface bipas5 sur BIG-CI :INTERFACE.CIM Vous pouvez aussi télécharger une maquette de carrefour bâtie sur une bipas5 que vous pouvez piloter avec le logiciel GRAFPIOW:CARFDB25.CIM QCM: Attention! QUESTY:un logiciel bien utile qui vous permet d'évaluer individuellement a l'aide d'un QCM chaque élève après une activité de groupe. GALAADOC: Une documentation ressource au format Publisher pour le logiciel de CFAO: GALAAD Pour télécharger cliquez-->GALAADOC.ZIP(392K)

Oscillateur mécanique en régime sinusoïdal forcé (Animation Flash) Un objet cylindrique de masse m est suspendu à un ressort de raideur k, et plongé dans un liquide exerçant une force de frottement "fluide", proportionnelle à la vitesse, avec un coefficient h, qui dépend de la viscosité du liquide. Un dispositif formé de poulies permet d'imposer à l'oscillateur une excitation sinusoïdale. Les paramètres de l'oscillateur sont : sa pulsation propre : ω0 = (k/m)1/2 son terme d'amortissement : λ = h/2m son facteur de qualité : Q = ω0/2λ L'équation du mouvement s'écrit, par application du Principe Fondamental de la Dynamique dans un référentiel fixe : mx" = -h*x'- k*(x-y), si on désigne par x(t) le mouvement de la masse et y(t) le mouvement de l'extrémité supérieure du ressort. En d'autres termes, on peut écrire : Voir cette page pour l'équation différentielle et celle-là pour l'animation du régime libre. Manipulation Sur le boîtier de l'appareil se trouvent un interrupteur Marche/Arrêt et un bouton rotatif (rouge) permettant de régler la fréquence.

Transmissions - Resolver RESOLVER (Schéma et courbes de tension) Le resolver, souvent intitulé synchro-resolver, est constitué, tout comme le synchro, d'un rotor et d'un stator et, si on le désigne également par le nom de trigonomètre, c'est parce que le stator est composé de deux enroulements en quadrature qui donnent, par les amplitudes des tensions induites, les sinus et cosinus de l'angle de rotation de l'axe du rotor. E (S2 S4) = KE(R2 R4) Sin ωt Cos Θ E (S1 S3) = KE(R2 R4) Sin ωt Sin Θ K étant le facteur de couplage entre primaire (R2 R4) et les secondaires (S2 S4 et S1 S3) de la fonction transformateur, ω étant la pulsation (2.π.fréquence) de la tension d'excitation et Θ étant l'angle de rotation de l'axe du rotor en sens anti-horaire, vue du bout de l'axe, avec l'origine 0° égale au zéro électrique. Calculs trigonométriques Transformations de coordonnées Un des emplois des resolver est le calcul trigonométrique (Computing resolver). VR1-R3 = E.sin ωt.Sin Θ et VR4-R2 = E.sin ωt.Cos Θ. Rotations d'axes

Related:  cours