background preloader

Mémoire Luxe et Internet

Mémoire Luxe et Internet
Related:  Mémoire Luxe & FlagshipstoresLUXE & WEB

Une autre idée du luxe Revue des Marques - numéro 53 - Janvier 2006 Contrairement aux idées reçues, le luxe n'est pas une exclusivité française et n'a aucun lien avec lux, la lumière. Son centre de gravité en termes de création et de consommation se déplace vers l'Asie. Entretien avec Marie-Claude SICARD. Propos recueillis par Jean WATIN-AUGOUARD. Comment définissez-vous le concept de luxe ? Marie-Claude Sicard : Dans nombre de colloques, livres et entretiens consacrés au luxe, la même origine est donnée au mot luxe : il viendrait du latin “lux” qui signifie “lumière”. Pour définir la marque de luxe, vous préconisez de partir non du luxe mais de la marque et de l'empreinte. M-C. La définition “française” du luxe n'est ni celle des Américains ni celle des Asiatiques, et nous ne sommes pas les propriétaires du concept de luxe, ni plus légitimes que d'autres pour en revendiquer la paternité. M-C. Un troisième modèle est-il possible ? M-C. Clinique, Clarins, Armani ou Ralph Lauren sont-elles des marques de luxe ? M-C.

Quelle stratégie web pour les marques de luxe ? , le 20 novembre 2009 est un domaine possédant, à la base, une stratégie web marketing particulière puisqu’elle est alors que d’autres sites ont une stratégie basée essentiellement sur le prix ou le produit. Un site internet d’une marque de luxe pour ne pas nuire à son image, c’est pour cette raison que quelques grandes maisons restent encore frileuses quant à l’utilisation de ce canal de communication mais également de vente. Penchons nous sur la stratégie web de ces grandes marques, mais également sur le point de vue des internautes notamment au sujet de l’achat en ligne de produits de luxe. comme moyen de communication et de vente. Cependant, de nos jours, une marque qui n’a pas de site est considérée en quelque sorte comme « out ». De plus, avec lié à l’internet large bande, l’internet mobile et , les gens sont connectés en permanence et c’est là qu’ils vont rechercher de l’information avant de se rendre sur place. Trafic Pertinence des mots clés L’esthétique Technologie du site

Actu Retail Organisé tous les 2 ans à Paris, le Salon Marketing Point de Vente réunit l’ensemble des métiers dont l’objectif est d’analyser, de déclencher, et de conforter l’acte d’achat du shopper. Depuis 31 ans,l’événement anticipe les grandes tendances du marché et accompagne les entreprises dans leurs mutations. Les 1er, 2, et 3 avril 2014 seront ainsi consacrés au marketing du retail et aux meilleures innovations présentes dans les points de vente, couvrant l’ensemble des secteurs et métiers associés, en France et à l’international. Avec près de 250 exposants et plus de 15000 professionnels attendus, le Salon Marketing Point de Vente est un événement ancré dans son marché et incontournable pour les experts du secteur. Avec 72% de Français préférant effectuer leurs emplettes en boutique plutôt que sur le Net, l’importance des magasins physiques dans le commerce global n’est plus à démontrer.

Suit Up or Die Magazine #1 Retail Management : métier et évolution: Pourquoi les marques de luxe ont-elles développé leur propre réseau de boutiques ? Qu’on le veuille ou non, le réseau de boutiques est, avant tout, un vecteur de communication pour la marque ; un vecteur d’autant plus puissant qu’il est en contact direct avec la clientèle. Le réseau est donc non seulement un relais de communication mais un élément constitutif à part entière de l’image de la marque. Il offre une synergie phénoménale pour toutes les actions de communication (lancement produit, mécénat, marketing direct…). La vitrine des boutiques est une campagne de communication de la marque à elle seule. Elle doit être traitée comme un support Média très particulier. La boutique à enseigne est le meilleur moyen d'exprimer fidèlement une collection. Les raisons prépondérantes pour lesquelles les marques ont créé leur réseau de boutique sont les suivantes : Exprimer et Maîtriser leur image Ne plus dépendre d’un mode de distribution inadapté (les multimarques) Cumuler et maîtriser les marges Développer rapidement leur activité

[Tribune] Comment les marques de luxe s’approprient le digital? Si les maisons de luxe ont toujours affiché une volonté très claire de fasciner le grand public et d’imposer leurs propres règles de communication, toutes n’entendent pas prendre le virage du numérique à la même vitesse. Erreur ou avant-gardisme ? Ronan Pelloux, expert du digital et co-fondateur de la plateforme participative Creads, analyse les meilleurs usages du digital par les marques de luxe. Quels défis à relever pour les marques de luxe ? Il ressort que la clientèle de luxe est ultra-digitalisée et même plus que la moyenne. Au quotidien, nous constatons qu’il est impératif de concevoir les sites web en responsive design puisque 50% des recherches ayant trait au luxe sont réalisées sur mobile et le marché des tablettes ne fait que croître avec les nouveaux usages(1). L’enjeu est donc de taille pour les marques de luxe qui doivent affronter une concurrence accrue, conquérir un consommateur toujours plus digitalisé et faire bonne figure auprès de la clientèle asiatique. Sources :

Is Louis Vuitton Delivering an Effective Experience? Ladies love Louis Vuitton, especially in Asia. However, based on my informal surveys by asking the audience when I conduct training and conference in US and Asia, most say they don’t enjoy, some even say hate, the shopping experience at LV retail stores. Though no one would deny that Louis Vuitton is a successful brand, it doesn’t seem that a good retail experience is being delivered. Yet, I’d argue that the bad retail experience is consistent and synchronized with all other touch-points in delivering the unique brand values to target customers, or simply put, an effective experience. An effective experience fulfills two conditions: it creates positive emotions and memories to target customers; and, at the same time, it delivers target brand values. To illustrate my idea, and for simplicity’s sake, let’s draw a stripped-down version of an Emotion Curve* for a Louis Vuitton retail store (Figure 1) featuring only five sub-processes—from entering to exiting the store.

Digital Luxe | Luxe et Premium Brands : Brand Content, e-commerce, mobile, social media, innovation, économie, …

Related: