background preloader

Largeur.com

Largeur.com

http://www.largeur.com/

Place au changement Opus 2 Suite à une première semaine nécessaire pour que nous réalisions une base de vie temporaire, nous avons accueilli, dimanche soir, une vingtaine de “créatifs” de divers régions de France, qui vont intervenir à leur tour sur la place du Géant. Jusqu’au samedi 30 avril, jour de vernissage, ces cinq équipes vont s’approprier les lieux et en donner leur propre vision. Avec la création collective placée au centre de leurs préoccupations, ils ont la charge de réfléchir à l’évolution de différents espaces existants. Ainsi le mobilier, le sol, les peintures vont être modifiés, transformés, remplacés, donnant un nouveau visage à cet espace public. Collectif « Parenthèse » Joyeuse bande issue d’une formation commune en Architecture, aux compétences et horizons diffé- rents, le Collectif Parenthèse constitue un support de réflexion et d’expérimentation autour des pra- tiques des espaces urbains et des architectures.

Mediapart Réseaux d’échange de semences Des réseaux d’agriculteurs tentent de préserver la diversité des semences de blé. Pendant des millénaires, la production des semences était le résultat d’un véritable travail de sélection des paysans leur permettant de travailler de manière totalement autonome leurs propres variétés. Avec l’apparition de la profession de semencier pendant la révolution industrielle du XIXème siècle, il s’en est suivi une importante érosion de la diversité génétique des plantes cultivées au point qu’aujourd’hui seules quelques variétés de blé, très proches génétiquement les unes des autres, sont utilisées. Des agriculteurs se sont regroupés pour défendre leur autonomie dans le choix des semences utilisées et pour cultiver une partie de la diversité perdue. Cette démarche a toujours existé au sein des communautés locales d’agriculture vivrière. Un réseau est décrit mathématiquement par un graphe qui est défini par la donnée d’un ensemble de nœuds et par la présence ou non d’arêtes reliant les nœuds.

Nouvelle fabrique Choisissez un modèle de petites voitures à moteur à élastique qui sera découpé avec la fraiseuse numérique. Après le montage de la voiture, les courses peuvent enfin débuter dans le 104, qui ira le plus loin ? le plus vite ? Une fois chez vous, vous pourrez alors transformer chaque pièce de la maison en circuit automobile. Six outils pour faire vivre les biens communs Le concept de bien commun a pris une place importante dans le champ médiatique depuis l’attribution en 2009 du prix (de la Banque royale de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred) Nobel à la politologue étasunienne Elinor Ostrom. Cette dernière a produit une oeuvre scientifique immense démontrant magistralement que de nombreux biens communs (des ressources naturelles et des ressources culturelles) peuvent être bien gérées localement par des communautés très diverses qui se fabriquent des normes ad hoc pour éviter l’effondrement de leurs ressources (autrement appelé « la tragédie des biens communs »). Ostrom montre qu’il n’y a pas de recette toute faite, mais qu’il y a bien des principes de base récurrents [1]. C’est une véritable théorie de l’auto-organisation.

Nature(s) en ville La nature, élément du bien-être des citadins La nature « sauvage », qui peut se définir comme l’ensemble des éléments (végétaux et animaux) qui n’ont pas été transformés par l’Homme et qui sont préexistants à lui, a été un espace hostile qu’il s’agissait de dompter. Elle n’est jamais « parue si belle que lorsque la machine a fait son intrusion dans le paysage » (Baridon 1998). La nature symbolise alors dans l’imaginaire des hommes la liberté et la beauté. Elle s’oppose, à ce moment de l’histoire humaine, non seulement à l’industrialisation et à l’urbanisation (Stallybrass et White 1986) mais à la ville elle-même qui apparaît plus que jamais comme l’empreinte de la puissance de l’Homme et de son pouvoir de transformation de son milieu.

[Prospective] La France, futur pays des robots? La France se dote d’un nouveau plan pour fédérer la filière robotique française : “France Robot Initiative”. Un nom qui n’est pas sans rappeler l’ex France Initiative et qui veut participer au développement de cette industrie en France afin d’endiguer une fuite des cerveaux et des entreprises françaises à l’étranger. L’annonce a été faite par Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, lors du salon Innorobo à Lyon lors duquel 300 robots sont présentés dont 20 inédits en France. Le ministre insiste sur les atouts que pourraient revêtir ce domaine pour les entreprises françaises tant dans les services à la personne que pour les robots industriels et les drones. Une déclaration qui s’appuie sur un marché florissant de 3,5 milliards de dollars en 2010, alors que le marché mondial atteindrait 100 milliards en 2020.

Anna Maria Sibylla Merian Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Maria Sibylla Merian Portrait d'Anna Maria Sibylla Merian âgée. Elle vécut entre l'Allemagne et les Pays-Bas et fit un grand voyage exploratoire au Suriname qui lui procura la matière de son ouvrage le plus important et le plus célèbre sur les métamorphoses des insectes. Longtemps méconnue, elle est aujourd'hui considérée, en raison de la qualité de son œuvre artistique et scientifique, comme une importante figure de l'histoire naturelle de son époque. L'Allemagne redécouvrit son travail et lui rendit hommage au XXe siècle, en particulier en apposant son portrait sur les derniers billets en Deutsche Mark.

Related: