background preloader

Ecologie et nouveau pacte avec le vivant : Aurelien Barrau

http://www.youtube.com/watch?v=H4wjc4FHpNY

Related:  GILET($) VERT($)ECORESPONSABLES : tous ensemble !Climat 2Ecologie

Une fuite radioactive sous une centrale nucléaire en Ardèche inquiète Sept mois après la polémique autour de la pollution des eaux souterraines du site nucléaire en Ardèche, des experts demandent à EDF de faire toute la lumière sur cette affaire. Le 15 mai dernier, des fuites radioactives sont détectées dans la nappe phréatique, située juste en dessous des quatre réacteurs de 900 mégawatts (MW) du site nucléaire en Ardèche. Un phénomène qui a particulièrement agacé la Criirad (Commission de recherche et d’information indépendante sur la radioactivité), spécialisée dans la surveillance de l’activité nucléaire en France. Ainsi, le 10 décembre, elle a claqué la porte de la Commission locale d’information (CLI) de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse. "Les réunions au sein de la CLI sont une mascarade, s’insurge dans Le Parisien, Sylviane Poulenard, l’administratrice de la Criirad.

Death by design - Greenpeace Film Festival Aux quatre coins du monde, la réalisatrice Sue Williams mène l’enquête sur les dessous de l’industrie électronique et dénonce les coûts sanitaires et environnementaux que peut engendrer même le plus petit de nos appareils connectés. Nous sommes tous et toutes accros à nos smartphones, tablettes et ordinateurs. À peine mis sur le marché, un appareil électronique est déjà obsolète et concurrencé par une avalanche d’autres produits encore plus prometteurs. Les chiffres donnent le tournis. D’ici à 2020, quatre milliards de personnes disposeront d’un ordinateur personnel, et cinq milliards d’un téléphone portable. Cette révolution a une face cachée que l’industrie électronique ne veut pas vous laisser voir.

VIDEO. Sécheresse et canicule en France : "Ça devient sacrément préoccupant, des canopées ont entièrement brûlé" "Des canopées ont entièrement brûlé, des végétations ont souffert d'un stress hydrique extrêmement important, ça devient sacrément préoccupant", a alerté lundi 22 juillet sur franceinfo Emma Haziza, hydrologue et présidente fondatrice du centre de recherche privé Mayane. Elle réagit à la forte sécheresse qui touche la France, alors qu'une deuxième canicule s'installe sur le pays cette semaine. franceinfo : Sommes-nous dans une situation dramatique ? Greta Thunberg et les jeunes marchent pour le climat à Paris : « Quand je serai grand, je voudrais être vivant » De toutes parts, journalistes, étudiants et badauds se bousculent pour l’apercevoir ; elle reste impassible, le visage serré, encadré par ses longues nattes. La foule qui défile dans les rues de Paris, vendredi 22 février, pour la deuxième semaine de mobilisation, accueille une nouvelle icône de la lutte contre le changement climatique : Greta Thunberg, la Suédoise de 16 ans qui a lancé le mouvement international de grèves scolaires pour le climat. Accompagnée par les figures de proue des marches belges, allemandes, suisses et luxembourgeoises, elle a manifesté avec un millier de jeunes depuis la place de l’Opéra jusqu’à celle de la République pour demander des actions aux gouvernements. Sous un grand soleil – « 15 degrés, c’est trop pour février ! » –, des étudiants, mais surtout des lycéens, dont une majorité de femmes, entonnent leurs traditionnels refrains : « Et un, et deux, et trois degrés, c’est un crime contre l’humanité » et « On est chauds, plus chauds que le climat ».

Le Japon ne se cache même plus pour pêcher des baleines Le Japon a annoncé, mercredi 26 décembre, son retrait de la Commission baleinière internationale (CBI) dans le but de reprendre la pêche commerciale dès juillet 2019, défiant ouvertement les défenseurs des cétacés, trente ans après y avoir mis fin. Du moins sur le papier... En réalité, l'archipel n'a jamais complètement cessé cette pratique : il utilise en effet une faille du moratoire mis en place en 1986, qui autorise la chasse aux cétacés pour des recherches scientifiques. Mais cette fois, il renoue publiquement avec la pêche à des fins commerciales, rejoignant ainsi l'Islande et la Norvège. "Une pratique dépassée et inutile" Les critiques n'ont pas tardé, le gouvernement australien se disant "extrêmement déçu" et exhortant le Japon à revoir sa position.

Pour un bouclier énergétique européen Le nécessaire accompagnement social de la transition énergétique est devenu ces dernières semaines un leitmotiv dans notre pays, exigeant de combiner les indispensables mutations énergétiques à engager, pour éviter «la fin du monde», avec un volet social digne de ce nom, intégrant «la fin de mois» de chacune et de chacun. Pourtant, rares sont ceux qui ont replacé cette exigence dans son seul espace pertinent, l’Europe. Car c’est bien d’un enjeu continental qu’il s’agit, qu’aucun des vingt-sept Etats membres ne peut régler seul. Entre 1990 et aujourd’hui, la dépendance de l’Europe aux importations d’énergie est passée de 44,2 % de sa consommation brute d’énergie à 53,6 %. Avec un prix du baril oscillant l’an dernier entre 52 et 84 dollars, l’Union européenne dépense ainsi plus d’un milliard d’euros par jour pour s’approvisionner en énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz), émettrices de CO2, qu’elle ne possède pas (ou très peu) dans son sous-sol.

Cet été 2019, l’Arctique est en feu C’est un mauvais signe. Depuis le début du mois de juillet, le Nasa Earth Observatory (l’observatoire terrestre de la Nasa) a posté pas moins de cinq séries de photographies montrant des incendies géants en zone Arctique visibles de l’espace… ils se déroulent en Ontario, en Alaska, au Groenland, et dans l’immense Sibérie. Entre mai et octobre, les incendies dans ces régions ne sont pas rares mais ils atteignent cet été 2019 des intensités inédites. Le Copernicus Atmosphere Monitoring Service (CAMS), service de l’Union européenne, constate que "Au cours des six dernières semaines, (ont été observés) 100 feux de forêt intenses et de longue durée dans le cercle polaire arctique.

« Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité » : l’appel de 200 personnalités pour sauver la planète Tribune. Quelques jours après la démission de Nicolas Hulot, nous lançons cet appel : face au plus grand défi de l’histoire de l’humanité, le pouvoir politique doit agir fermement et immédiatement. Il est temps d’être sérieux. Nous vivons un cataclysme planétaire. Réchauffement climatique, diminution drastique des espaces de vie, effondrement de la biodiversité, pollution profonde des sols, de l’eau et de l’air, déforestation rapide : tous les indicateurs sont alarmants.

Priscilla Ludosky répond à Emmanuel Macron via sa pétition - People Bo Kay Priscilla Ludosky, une des figures du mouvement des gilets jaunes a répondu à Emmanuel Macron ce mercredi, via sa pétition « pour une baisse des prix du carburant à la pompe » qui a récolté plus d’un million de signatures. Le 20 décembre dernier Emmanuel Macron lui avait laissé un long message sur la plateforme Change.org. Mais les propos du président de la république n’ont visiblement pas convaincu Priscilla Ludosky. La jeune femme de 33 ans d’origine martiniquaise a décidé de lui répondre à son tour ce mercredi 26 décembre.

Pour la première fois, l’Europe connaît la date de son jour du dépassement – et quelle symbolique. Elle intervient le lendemain de la Journée de l’Europe, et 17 jours avant les élections européennes, calculé par le WWF et le Global Footprint Network pour les 28 États membres de l’U. Concrètement, cela veut dire que si tous les pays vivaient comme ceux de l’Union Européenne, les ressources naturelles produites et renouvelables en 1 an par la Terre, seraient toutes épuisées au 10 mai 2019. Agriculture, pêche, forêt, consommation d’énergies fossiles ainsi que beaucoup d’autres facteurs sont pris en compte dans le calcul de cette date, rapportés au nombre d’habitants source : WWFWWF Une date qu’il ne faut plus jamais avancer Greta Thunberg à l’Assemblée : les députés face à la science "420 gigatonnes de CO2, 420 gigatonnes c’est tout ce qui nous restait à émettre au 1er janvier 2018 pour avoir 67 % de chances de rester sous un réchauffement global de 1,5°C d’ici la fin du siècle". Voilà ce qu’est venue dire Greta Thunberg aux parlementaires français. À quatre reprises, la Suédoise de 16 ans, devenue en quelques mois l’égérie de la lutte contre le changement climatique, a répété ce chiffre issu du rapport du Giec, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat. À titre de comparaison, le monde émet chaque année 42 gigatonnes.

Related: