background preloader

Video 1 : Les styles de direction

Video 1 : Les styles de direction

http://www.youtube.com/watch?v=utpcKaRu4kM

Related:  CHAP 13 : Styles de management et contre pouvoirsThème 3 : l’organisation de l’activité économiqueLE MANAGER

Les styles de direction - Qu'est-ce qu'un style de direction ? Le style de direction correspond à la manière d'exercer le pouvoir et la façon pour un dirigeant d'établir les relations avec ses subordonnés. Le style de direction est contingent car il dépend de nombreux facteurs tels que : la personnalité et les caractéristiques du dirigeant, la taille de l'entreprise, la propriété de l'entreprise, l'environnement de l'entreprise… Quels sont les différents styles de direction dans l'entreprise ? L’analyse de Rensis Likert (1903 – 1981) permet de distinguer quatre styles de commandement : autoritaire, paternaliste, consultatif et participatif.

Sociétés coopératives et participatives : la première SCOP d'amorçage est créée Carole Delga, secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire, s'est rendue en Loire-Atlantique (44), à l'occasion de la création de la première SCOP d'amorçage, qui permet à des salariés de reprendre plus facilement leur entreprise. C'est une première. Après l'entrée en vigueur du statut au 1er janvier 2015, une première société coopérative et participative (SCOP) d'amorçage vient de voir le jour à Couëron, en Loire-Atlantique (44), suite à son assemblée générale du 22 mai 2015. Ce nouveau statut, créé par la loi sur l'économie sociale et solidaire (ESS), facilite la reprise d’entreprise SCOP par les salariés en les dispensant de réunir la majorité du capital social pendant sept ans pour reprendre leur entreprise. Carole Delga, secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire, s'est rendue sur place le 10 juin pour visiter cette entreprise. Carole Delga

Grimper dans la hiérarchie fait baisser l'empathie Chroniques d’experts Carrière Le 12/02/2019 Le fait d’accéder à certaines fonctions peut isoler les dirigeants et biaiser leur jugement. CHRONO Flex : une entreprise sans chef, mais avec des salariés épanouis Un salarié heureux. Employé de CHRONO Flex, il dépanne en urgence les entreprises de travaux publics. Dans son camion, il a l'impression d'être son propre chef, comme les 200 techniciens de l'entreprise."Chacun fait son business, chacun se débrouille. Nous sommes tous autonomes", déclare au micro de France 3 Sébastien Potdevin.

Les styles de leadership selon Hersey et Blanchard Selon Paul Hersey et Ken Blanchard, les créateurs du leadership situationnel (ou management situationnel), il n’existe pas de « bon » style de leadership : un leader doit adopter le style le plus adapté à la situation. Paul Hersey et Kenneth Blanchard ont développé la théorie dite du leadership situationnel (ou management situationnel), selon laquelle il n’existe pas de « bon » style de leadership : un leader doit adopter le style le plus adapté à la situation. L’objectif d’un leader consiste à accroître progressivement le niveau de maturité de ses collaborateurs afin de développer leur autonomie dans le travail.

Transformation digitale : la culture d’entreprise doit elle aussi évoluer Chroniques d’experts Digital Le 23/06/2016 Une culture d’entreprise peut-elle être un frein à la transformation digitale? Une chose est sûre : transformation digitale et culture d’entreprise doivent évoluer de concert pour permettre de réels bénéfices.

Ed Freeman et la théorie des parties prenantes Origines de la RSE La RSE s’est développée aux Etats-Unis dans un premier temps, du moins dans son approche conceptuelle. Pourquoi, me direz-vous, a-t-elle trouvé de bon goût de naître au pays de l’Oncle Sam ?Deux raisons culturelles permettent de répondre à cette question de l’éclosion de pratiques RSE à la fin du XIXème siècle aux Etats-Unis : La religion est très présente chez les dirigeants d’entreprise et encourage les actions philanthropiques, notamment au travers de fondations (Rockfeller, Carnegie et Ford sont les exemples le splus illustres de ce mouvement, poursuivi aujourd’hui par des personnalités come Bill Gates ou Warren Buffet)Il existe une méfiance envers l’Etat. L’idéologie dominante est que l’Etat fera mal les choses, donc logiquement, les entrepreneurs préfèrent agir par eux mêmes.

Engagement au travail : comprendre les leviers et bien les activer ! Un rapport au travail ambigu Halte aux idées reçues : les Français ne détestent pas le travail ! 91% d’entre eux affirment aimer travailler selon une étude Ipsos. Si la valeur travail reste centrale dans nos vies, c’est notre rapport à l’emploi qui a impacté l’engagement des salariés. Les carrières ne sont plus aussi linéaires et se « fractionnent » au rythme des contrats de travail plus courts et instables. Les limites de l'empathie Le magazine Management Le 15/09/2016 Il y a quelques années, Ford Motor Company a entrepris de demander à ses ingénieurs (principalement masculins) de porter l’« Empathy Belly » (« ventre d’empathie »), un simulateur leur permettant d’expérimenter les symptômes d’une grossesse – douleurs au dos, pression sur la vessie, prise de poids avoisinant les 15 kilos. Ce « ventre » permet même de ressentir des « mouvements » imitant les coups de pied du fœtus.

Les parties prenantes Les parties prenantes, Qui sont-elles? La Responsabilté Socitétale de l’Entreprise implique la prise en compte de toutes les parties prenantes dans sa politique. Il existe deux types de parties prenantes, internes et externes.

Related: