background preloader

Comparatif des outils de développement multi-plateforme mobile

Comparatif des outils de développement multi-plateforme mobile

http://www.journaldunet.com/developpeur/outils/les-outils-de-developpement-multi-plateforme-mobile/

Related:  Veille technologique développement mobile

Mobizel, conception et développement d'applications mobiles et sites web à Rennes Integrated Development Environment (en français « environnement de développement »), est un logiciel qui rassemble des outils permettant de développer d’autres logiciels tels que des applications mobiles, des logiciels pour ordinateur ou consoles de jeux, des sites web, etc. ainsi que de réaliser des librairies ou des frameworks, c’est-à-dire des morceaux de code qui pourront être sauvegardés et réutilisés dans d’autres programmes. Les outils d’un IDE peuvent être : un éditeur de code intelligent (coloration, autocomplétion, mise en forme) ;un simulateur (logiciel permettant de tester l’exécution de son logiciel) ;un compilateur (qui va transformer le code source rédigé par le développeur en code binaire, composé de 0 et de 1 uniquement) ; un débogueur (fonctionnalité d’aide à la correction de bugs), etc. Il existe de nombreux IDE. Certains permettent de développer pour un système d’exploitation spécifique, d’autres sont polyvalents.

Create Android Apps with Delphi La nouvelle solution de développement Delphi pour Android est disponible ! Passez enfin au développement multiplateforme pour Android, iOS, Windows et OS X. Nouveau ! Accédez à plus de 20 « Snippets » pour Android et à des démonstrations vidéo de Delphi et RAD Studio. Exemples de code Android > Créez des applications pour les smartphones et tablettes Android

Tout savoir pour concevoir une application mobile Cahier des charges, budget, rétroplanning... La Mobile marketing association (MMA) vient de concevoir un guide qui vous donne les étapes à suivre pour développer et faire connaître votre application mobile, en toute sérénité et avec un budget maîtrisé. Conception du cahier des charges, gestion du budget, organisation du rétroplanning... Développement mobile : choisir son environnement de développement La marché du mobile a énormément évolué depuis le début de l’année 2012. Apple, Google, Windows et Nokia sont en compétition constante pour récupérer des parts de marché : Android rattrape et dépasse dans certains pays iOS, et Windows Phone commence à se développer. Le marché des OS sur mobile est donc particulièrement dynamique. Ainsi, les OS se multiplient; en conséquence, les développeurs doivent faire face à un nombre croissant d’environnements de développement à maîtriser. Afin de réduire les délais et donc les coûts de développement, des plateformes de développement multi-OS (appelées cross-platform) ont commencé à voir le jour.

Android++ : une extension pour développer des applications Android dans Visual Studio Le développeur Justin Webb présente Android++, une extension Visual Studio pour créer et déboguer des applications natives Android. Le projet est actuellement en bêta fermée. Webb, qui est à la tête des programmeurs Android de la société Natural Motion (une compagnie basée en Angleterre qui développe des jeux vidéos), explique que, contrairement à d'autres solutions, Android++ est destiné à la majorité des appareils ; il n'y a pas de limitation matérielle ou fournisseur et encore moins de vérification de licence.

Comparaison des versions Android Plateforme Android Android est une couche logicielle qui inclut un système d'exploitation, un middleware et des applications clés. Google est le principal acteur, qui vient a l'esprit pour cette plateforme, mais d'autres acteurs comme les membres de l'Open Handset Alliance collaborent au développement. Le système d'exploitation est basé sur le noyau Linux. Développement Web mobile : par quoi commencer ? Performance, compatibilité, accessibilité... Avant de débuter le développement d'un site web mobile, une foule de questions se pose. Le point sur deux méthodologies possibles pour bien aborder un projet. Avant de débuter un projet de site web mobile, vous aurez bien entendu un bon million de questions à vous poser, autant techniques qu'ergonomiques, sans oublier les aspects de performances navigateurs, de compatibilités, d'accessibilité à tous, etc.

MOAI, un framework Open Source pour rapidement développer des jeux vidéo mobiles passe en version 1.5 MOAI est un framework Open Source permettant un développement rapide de jeux mobiles. Avec MOAI, vous pouvez travailler en Lua ou en C++ afin de réaliser un jeu compatible iOS, Android, Chrome, Windows, Mac et Linux. C'est après plus d'une année de silence que le framework revient sur le devant de la scène et propose une version estampillée 1.5. Celle-ci apporte de nombreuses améliorations, dont la transition complète à CMake, l'utilisation de luajit et bien sûr, des corrections de bogues.

Qu'est-ce qu'une application pour smartphone ? Une application pour smartphone est, à la base, un logiciel qui se télécharge et s'installe sur le smartphone, exactement comme un logiciel ordinaire s'installe sur un ordinateur classique. On confond parfois une application avec un site web amélioré parce qu'elle se connecte souvent à internet et que son interface est plus proche de celle d'un navigateur que de celle d'un logiciel de bureautique, mais une application est avant tout un logiciel. L'application pour smartphone se télécharge soit à partir du téléphone via sa connexion internet, soit à partir de son ordinateur lorsque le smartphone est relié à ce dernier. Les applications indépendantes Apps mobiles : l’intérêt pour Android grandit, Windows 8 boudé Vous êtes ici : Accueil / Solutions / Développement d’apps : l’intérêt pour Android grandit, Windows délaissé Pour le développement des apps mobiles de leurs entreprise, les dirigeants privilégient iOS et, de plus en plus, Android. Windows 8 est de plus en plus boudé.

Le guide ultime du développement mobile Cette semaine, je voulais m’attarder sur un sujet important : le mobile. Développer une application mobile n’est pas aisé, tant le marché est en mouvement perpétuel. Cet article se propose de donner une vision claire sur le développement d’application mobile souvent représenté par ses ténors : iOs avec l’iphone et l’ipad, et Android avec ses pléthores de Smartphones et tablettes conçus par les constructeurs. Développer une application mobile sur la plateforme Apple et Android. Pour les entreprises et les marques, les applications mobiles sont devenues un moyen essentiel de création de nouveaux services à destination des mobinautes.

NetBeans 7.4 facilite le développement mobile pour Android et iOS, la RC de l'EDI open source sort avec le support du JDK 8 et HTML5 NetBeans, l’environnent de développement polyglotte open source franchit un nouveau cap. Oracle vient de publier la version finale de NetBeans 7.4, qui offre un support amélioré du développement mobile. Cette version apporte comme nouveautés phares : le développement HTML5 pour la création d’applications Android et iOS ;la prise en charge du HTML5 pour les développeurs Java EE et PHP ;le support de la prochaine version majeure de Java (Java SE 8) ;une réimplémentation de JavaFX selon l’architecture du JDK 8 ;le support de PhoneGap (Framework pour le développement d’applications mobiles Web hybrides) ;et plusieurs autres améliorations, optimisations et nouveautés pour l’éditeur de code.

Les applications freemium s'avèrent plus rentables que les applications payantes, l'exemple d'un gamer qui dépense 100 000 euros dans Clash of Clans D’après les résultats d’une enquête de Gartner, les utilisateurs d’applications mobiles ont dépensé plus pour les applications embarquant des achats intégrés (freemium) que pour des applications payantes. Stéphanie Baghdassarian, directrice de la recherche à Gartner, a avancé que « dans l’ensemble, les résultats de l’enquête montrent que les utilisateurs d’applications mobiles dépensent en moyenne 7,40 dollars tous les trois mois et 9,20 dollars dans les transactions in-app, ce qui résulte en un quart de dépense en plus pour les transactions in-app ». Et de continuer en disant que « cela confirme qu’une fois que les utilisateurs ont la certitude que l’application offre l’expérience escomptée sans avoir à payer de prime abord, alors ils sont plus enclins à dépenser pour des achats in-app ». Le diagramme ci-dessous est une réponse à la question de savoir « combien avez-vous dépensé sur les applications mobiles au courant des trois derniers mois ?

Related: